CV 812 | Inscrits 6474 | Recruteurs 108 | Offres 13456

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Lady Ademola : la première femme africaine diplômée de l’Université d’Oxford

Accueil » Actualités » Lady Ademola : la première femme africaine diplômée de l’Université d’Oxford

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 269

Catégorie: 

Lady Ademola : la première femme africaine diplômée de l’Université d’Oxford

Découvrez l’histoire de la première femme africaine noire d’origine nigériane à avoir obtenu un diplôme de la prestigieuse université d’Oxford en Angleterre en la personne de Lady Ademola.

Ademola est née à Oloori Kofoworla dans la famille royale Egba du Nigeria occidental. La famille d’Ademola est issue du groupe ethnique nigérian majeur des Yoruba. Omoba Eric Olawolu Moore, père d’Ademola, était un éminent avocat du Nigeria colonial qui avait épousé une descendante d’esclaves afro-américaine, Aida Arabella.

Le privilège accidentel de la famille Ademola lui a donné accès à une éducation de qualité et à une éducation déterminée. Elle a été emmenée vivre et fréquenter une école au Royaume-Uni et aux États-Unis, où son père pensait qu’elle obtiendrait la meilleure des formations.

En 1935, elle aurait développé un vif intérêt pour la littérature anglaise et l’éducation. Elle s’est ensuite inscrite à l’Université d’Oxford, où elle a obtenu son diplôme en éducation et en anglais à l’âge de 22 ans. Cela a fait d’elle la première femme noire africaine à obtenir un diplôme de l’Université d’Oxford.

Le père d’Ademola l’a envoyée au Vassar College de New York, puis au Potway College of Reading, au Royaume-Uni, puis au St Hugh’s College à Oxford. Lady Ademola ne s’est pas reposée jusqu’à obtenir un diplôme.

Elle est célèbre pour avoir écrit une courte autobiographie qui met en lumière les défis des Noirs dans une société contrôlée par les Blancs. Dans son recueil de 21 pages, Ademola a contesté les stéréotypes britanniques selon lesquels les Africains devaient changer pour le bénéfice des prochaines générations de Noirs qui se retrouveraient dans l’environnement occidental.

Elle a également contribué à la création de deux écoles de filles, New Era Girls ’Secondary et Girls Secondary Modern School, toutes deux situées à Lagos au Nigeria et destinées aux jeunes femmes nigérianes.

Ademola a été nommée membre de l’Ordre de l’Empire britannique (OBE) par la reine Elizabeth en 1959, d’où son titre de “Lady”, bien que ce ne soit pas la désignation appropriée.

Elle est décédée le 15 mai 2002, à l’âge de 88 ans, après avoir lutté pour la cause de la dignité et de l’égalité de l’Afrique.

afrikmag.com

 

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Publicité

Ils recrutent en ce moment