Catholic Relief Services recrute un chef de secteur Résilience, Magaria, Niger

Catholic Relief Services recrute un chef de secteur Résilience, Magaria, Niger

Catholic Relief Services, USCCB, « CRS »  recrute « un Senior Project Officer Résilience » pour le compte du Programme GIRMA de CRS Niger Program

Titre du poste : Chef de secteur Résilience

Département : Résilience

Superviseur immédiat : Coordinateur Technique en Sécurité Alimentaire

Pays/lieu : Niger

Lieu de travail : Magaria

Contexte :

Le Catholic Relief Services (CRS) est une organisation non gouvernementale créée en 1943 par les évêques Catholiques des Etats-Unis afin d’assister les plus démunis dans le monde. Depuis 1995, CRS Niger contribue à assurer la restauration de la dignité humaine sans distinction de race, d’ethnie ou de religion à travers des actions qu’il mène en collaboration avec les partenaires.

Catholic Relief Services (CRS) / Niger prépare une réponse à l’appel de demandes pour les activités de sécurité alimentaire (DAP) de l’USAID pour 2018 (Food for Peace). Le programme proposé impliquera une réponse multisectorielle à la lutte contre l’insécurité alimentaire et la vulnérabilité dans la région de Zinder au Niger. L’échéancier prévu pour ce programme est octobre 2018 – septembre 2023.

Le programme proposé visera à réduire de manière mesurable la malnutrition et l’insécurité alimentaire et la vulnérabilité dans les zones ciblées, avec un accent particulier sur le renforcement de la résilience et l’augmentation des capacités des ménages et des communautés pour gérer et atténuer les risques.

 

Résumé du poste :

En tant que chef du secteur Résilience, il/elle est responsable de l’atteinte des objectifs du Programme, en coordonnant les activités, en élaborant les rapports, et en fournissant les directives techniques/conseils au personnel et partenaire(s) de mise en œuvre, afin de faire progresser le travail de Catholic Relief Services (CRS) dans sa mission de servir les personnes pauvres et vulnérables.

Vos compétences en coordination et en gestion des relations garantiront que le secteur dont vous êtes responsable, applique les meilleures pratiques et travaille constamment à améliorer l’impact de ses bénéfices sur ceux que nous servons.

 

Responsabilités du poste :

Sous l’autorité directe du Coordinateur Technique Sécurité Alimentaire, il ou elle est responsable de la conduite des activités Résilience.

Il/elle est principalement chargé de :

  • Organiser et diriger la mise en œuvre de toutes les activités Résilience du Programme, selon ce qui est indiqué dans le plan détaillé de mise en œuvre, dans la ligne des principes et normes de qualité des programmes de CRS, des exigences des bailleurs de fonds et des bonnes pratiques ;
  • Analyser les difficultés dans la mise en œuvre et rendre compte des divergences et/ou des lacunes pour orienter les ajustements aux plans et aux calendriers de mise en œuvre ;
  • Coordonner et superviser les relations de travail avec toutes les parties prenantes du Programme dans le secteur de Résilience ; et faciliter la mobilisation des acteurs locaux afin de promouvoir les activités de résilience et gouvernance et l’impact du Programme ;
  • Veiller à la cohérence de l’intervention avec les politiques nationales, de la stratégie Nationale de Réduction des Risques de Catastrophe (SNRRC) 2016-2020 et à la pleine implication des communautés, des collectivités locales, des services déconcentrés/décentralisés de l’Etat dans la définition, la mise en œuvre et le suivi-évaluation de la composante résilience et gouvernance du projet du projet ;
  • Assure l’information des parties prenantes locales (Comité Sous-Régional de Prévention et de Gestion de Crises Alimentaires, points focaux de la mairie, chef villages, représentants des bénéficiaires et autres) ;
  • Coordonner la mise en place d’un système de gestion de l’information permettant de traiter, analyser, diffuser et capitaliser les informations relatives à la situation humanitaire ;
  • Veiller à ce que des normes de qualité appropriées soient utilisées dans la mise en œuvre des activités, en particulier SPHERE et les normes humanitaires de base (CHS) ;
  • Assurer une bonne vérification de l’utilisation des ressources pour les activités du secteur Résilience grâce à des revues périodiques du budget et à un suivi et une assistance pour le partenaire de mise en œuvre ;
  • Appuyer et coordonner les activités de renforcement des capacités, d’apprentissage, et d’appui technique pour que les activités du secteur de la Résilience, soient mises en œuvre selon les directives et les normes du Programme ;
  • Coordonner la fourniture d’un éventuel appui logistique et administratif au personnel et aux partenaires ;
  • Vérifier que la documentation du secteur de la Résilience est complète, avec tous les documents exigés, et classée selon les exigences de l’agence et des bailleurs de fonds ;
  • Assurer la préparation des rapports d’analyse periodique des tendances, des documentations d’études de cas et de pratiques prometteuses du secteur de la Résilience, en étroite collaboration avec les chefs de secteur Apprentissage et Suivi & Evaluation ;
  • Collaborer avec les partenaires de mise en œuvre (DEMI-E, Les communes, les COFO, les Services Techniques) pour l’implémentation des volets de renforcement de capacités des staffs, de la Gouvernance et des SCAP-RU ;
  • Maintenir une communication régulière et développer des relations de travail avec les autres chefs secteurs et superviseurs. Cela inclut le partage d’informations / rapports, la préparation de documents de communication, la recherche de conseils sur diverses questions, notamment le plaidoyer, etc. ;
  • Mener des missions de supervision et de contrôle sur le terrain pour assurer le bon déroulement des activités ;
  • Exécuter toutes les tâches dans le domaine de sa compétence que le responsable hiérarchique pourrait lui confier dans le cadre des activités du projet et spécifiquement dans le cadre de renforcement de la résilience des communautés face aux effets du changement climatique ;
  • Superviser la mise en œuvre des activités d’alerte précoce et de réponses aux urgences dans les communes d’intervention. (Déjà pris en compte dans les activités d’alerte P) ;
  • Elaborer des outils en lien avec la résilience des communautés face aux effets du changement climatique Veiller à la tenue correcte et la complétude des outils mis à la disposition pour le suivi des indicateurs d’alerte ;
  • Assurer la mise en œuvre des mécanismes de gestion de plaintes en relation avec le responsable de suivi évaluation et partenaires sur le terrain ;
  • Contrôler et appuyer la qualité des observatoires de suivi de vulnérabilité sur le terrain et remonter les informations sur toutes anomalies ou défis constatés ;
  • Participer aux cadres de concertations locaux établis dans le cadre des réponses aux urgences et faire le compte rendu à son superviseur.

 

Formation, expérience et capacités requises :

Études et expérience :

  • Minimum niveau Master en Agriculture, Sociologie, Economie, Assistance humanitaire ou autres disciplines connexes ;
  • Minimum de 10 ans d’expérience professionnelle dans la gestion des projets de Développement ; idéalement, dans le secteur de la Résilience ;
  • Des diplômes supplémentaires peuvent remplacer une partie de l’expérience ; une expérience supplémentaire peut remplacer une partie des études ;
  • Expérience en travail avec des partenaires, préparation participative de plans d’action et implication de la communauté ;
  • Une expérience en supervision du personnel ;
  • Expérience sur les SCAP-RU, Les PDC, la Gestion des conflits, un plus ;
  • Expérience dans le suivi des Programmes et la collecte de données pertinentes ;
  • Expérience de l’utilisation de MS Windows et des logiciels MS Office (Excel, Word, PowerPoint).

Compétences personnelles :

  • Compétences en analyse et en résolution des problèmes avec la capacité de porter de bons jugements ;
  • Maîtrise de la gestion des priorités-Forte aptitude à travailler en équipe et à animer une équipe ;
  • Bonnes compétences en gestion des relations et capacité à travailler en proche collaboration avec des partenaires locaux ;
  • Posséder de bonnes capacités rédactionnelles et analytiques ;
  • Posséder des qualités relationnelles, interculturelles et Solides compétences en communication écrite et verbale requises ;
  • Excellentes compétences organisationnelles et attentif aux détails ;

Maîtrise du français requise ; maîtrise de l’anglais un atout :

  • Proactif, plein de ressources, axé sur les solutions et les services ;
  • Attention au détail, précision et ponctualité dans l’exécution des responsabilités qui vous sont assignées.

Études et expérience :

  • Minimum niveau Master en Agriculture, Sociologie, Economie, Assistance humanitaire ou autres disciplines connexes ;
  • Minimum de 10 ans d’expérience professionnelle dans la gestion des projets de Développement ; idéalement, dans le secteur de la Résilience ;
  • Des diplômes supplémentaires peuvent remplacer une partie de l’expérience ; une expérience supplémentaire peut remplacer une partie des études ;
  • Expérience en travail avec des partenaires, préparation participative de plans d’action et implication de la communauté ;
  • Une expérience en supervision du personnel ;
  • Expérience sur les SCAP-RU, Les PDC, la Gestion des conflits, un plus ;
  • Expérience dans le suivi des Programmes et la collecte de données pertinentes ;
  • Expérience de l’utilisation de MS Windows et des logiciels MS Office (Excel, Word, PowerPoint).

Compétences personnelles :

  • Compétences en analyse et en résolution des problèmes avec la capacité de porter de bons jugements ;
  • Bonnes compétences en gestion des relations et capacité à travailler en proche collaboration avec des partenaires locaux ;
  • Posséder de bonnes capacités rédactionnelles et analytiques ;
  • Posséder des qualités relationnelles, interculturelles et de communication avec une haute      capacité organisationnelle ;
  • Proactif, plein de ressources, axé sur les solutions et les services ;
  • Attention au détail, précision et ponctualité dans l’exécution des responsabilités qui vous sont assignées.

Langue étrangère souhaitée : anglais.

Voyages nécessaires : 50% de déplacement sur le terrain.

 

Principales relations de travail :

  • Supervision : Governance/ DRR Technical Advisors ;
  • Interne : autres secteurs du Programme ;
  • Externe :  Partenaires Techniques de mise en œuvre (DEMI-E, Les communes, les COFO, les Services Techniques etc) et Secteur Privé.

 

Compétences au niveau de toute l’agence (pour tous les employés de CRS) :

Elles sont enracinées dans la mission, les valeurs et les principes directeurs de CRS et utilisées par chaque membre du personnel pour remplir ses responsabilités et atteindre les résultats souhaités :

  • Relations de confiance ;
  • Croissance professionnelle ;
  • Partenariat ;
  • Redevabilité.

Conditions de candidature :

Les candidats intéressés par cet avis sont priés de faire parvenir leur dossier de candidature composé d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae actualisé à l’adresse : NigerRecruiting@CRS.org avec la mention « Offre N° 200541 Senior Project Officer Résilience » en objet du mail à envoyer, au plus tard le 29/05/2020 à 17h00.

 

Avertissement :

Cette description de poste n’est pas une liste exhaustive des compétences, du travail, des devoirs et des responsabilités associés au poste de travail.

Les procédures d’acquisition de compétences reflètent notre engagement à protéger les enfants, les jeunes et adultes vulnérables des abus et de l’exploitation. Ainsi que les personnes vivant avec un handicap.

Employeur respectueux de l’égalité des chances, et sensible aux question genre, CRS encourage fortement les candidatures féminines.

En postulant à cet emploi, je comprends et reconnais que CRS exige de son personnel qu’il traite toutes les personnes avec dignité et respect et qu’il prévienne activement le harcèlement, la maltraitance, l’exploitation et le trafic d’êtres humains. De plus, je comprends que si je suis un candidat retenu, je serai soumis à une vérification approfondie des antécédents et que mes références personnelles / professionnelles seront utilisées pour évaluer mes comportements liés aux sujets susmentionnés relatifs à la protection

NB : Nous vous prions de ne pas envoyer deux fois la même candidature et merci de renommer votre CV envoyé comme suit : CV… faire suivre par votre prénom et votre nom. Toute candidature dont le mail ne comportera pas en objet le numéro de l’offre ne sera pas prise en compte.