CV 799 | Inscrits 6189 | Recruteurs 102 | Offres 11842

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Appel d’offre 2019 – Soutien aux établissements : Innovations pédagogiques et insertion professionnelle des diplômés

Accueil » Offres » Avis d'appel d'offres » Appel d’offre 2019 – Soutien aux établissements : Innovations pédagogiques et insertion professionnelle des diplômés

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Appel d’offre 2019 – Soutien aux établissements : Innovations pédagogiques et insertion professionnelle des diplômés

 

Public conférenceJif16_CNFNdéré

 

L’AUF lance à destinations de ses établissements membres d’Afrique centrale et grands lacs, l’appel d’offre intitulé “Soutien aux établissements membres : Innovations pédagogiques et insertion professionnelle des diplômés”. L’objectif est d’apporter un soutien aux établissements dans le cadre du renforcement de l’offre de formation par la professionnalisation, l’innovation pédagogique et l’employabilité des jeunes diplômés. Appel d’offre ouvert du 15 janvier au 31 mars 2019.

 

Contexte et priorités de l’appel d’offre :

L’appel d’offre s’adresse principalement aux directions des établissements d’enseignement supérieur, aux doyens, aux chefs de département et aux responsables de filières ou de formations, aux responsables ou coordonnateurs de cellules LMD, aux responsables de l’insertion professionnelle, aux enseignants-chercheurs porteurs d’idées innovantes permettant le renforcement de l’offre de formation.

L’appel d’offre a pour objectif général de permettre aux établissements d’enseignement supérieur de développer en lien avec des partenaires / acteurs opérationnels non académiques (entreprises privée ou publique, partenaires techniques et financiers du pays, ONG, organisations professionnelles) les filières ou formations professionnelles et/ou innovantes de qualité, adaptées aux besoins des pays concernés.

Le soutien concerne essentiellement trois volets NON COMPATIBLES DANS UNE SEULE ET MÊME CANDIDATURE :

Volet N°1 : soutien à la mise en place des formations initiales à forte dimension professionnalisante et innovante du niveau Licence (L3) et Master, y compris des formations intermédiaires de type Bac + 2 ;

Volet N°2 : Soutien au renforcement et à l’amélioration de la qualité des formations du niveau Licence (L3) et Master, y compris des formations intermédiaires du type Bac + 2, existantes, à forte dimension professionnalisante et innovante.

Volet N°3 : Soutien à la mise en place des formations continues innovantes essentiellement destinées au renforcement des capacités des professionnels.

Indépendamment des volets suscités, de manière spécifique, il s’agira :

  • D’appuyer la mise en place des nouveaux parcours de formations professionnalisantes dans le cadre du système Licence-Master-Doctorat (LMD) y compris des formations intermédiaires de type Bac + 2 ;
  • De soutenir les filières de formations innovantes existantes y compris des formations intermédiaires de type Bac + 2, existantes, à forte dominante professionalisante et innovante, ainsi que, de façon non prioritaire, l’accompagnement à la structuration des écoles doctorales ;
  • D’accompagner l’employabilité et l’insertion professionnelle des diplômes ;
  • D’accompagner la mise en place des plateformes technologiques universités-entreprises ;
  • D’accompagner la mise en place d’un bureau d’aide à l’insertion professionnelle (ou bureau des stages) ;
  • D’appuyer des filières francophones (à objectifs professionnels) dans les zones où le français n’est pas la langue principale d’enseignement ;
  • Développer des formations continues notamment au sein des établissements facultaires.

 

Critères de sélection :

Les dossiers sont examinés par la Commission Régionale d’Experts (CRE) indépendante de la Région Afrique Centrale et des Grands Lacs de l’AUF. Pour être éligibles, les projets devront :

  • S’appuyer sur la mise en place d’un consortium entre institutions académiques dont au moins deux de la région et au moins un acteur opérationnel non académique intervenant dans le domaine objet du soutien sollicité de l’Agence (entreprise privée ou publique, partenaire technique et financier du pays, ONG, organisation professionnelle) ;
  • Bénéficier d’un co-financement académique ou non-académique en apport numéraire ou en termes de valorisation d’expertise et/ou de prestation au sein de la formation d’au moins 20 % du budget total sollicité de l’AUF (en particulier concernant les établissements du Nord susceptibles d’être partenaires et devant apporter un soutien significatif notamment par la mise à disposition d’expertise) ;
  • Justifier le niveau d’implication de l’établissement porteur (nombre de personnes impliquées, mise à disposition de locaux et moyens financiers propres pour le projet) ;
  • S’appuyer sur la coopération et les partenariats entre établissements de l’AUF (Sud-Sud et Sud-Nord) ;
  • Justifier le soutien apporté par des partenaires extérieurs à l’enseignement supérieur (non académiques) sous forme de co-financement numéraire, en nature ou en termes de valorisation de l’expertise ;
  • S’appuyer sur l’adéquation entre les objectifs du projet et la stratégie de l’établissement ;
  • S’appuyer sur l’adéquation entre les moyens sollicités et les résultats attendus du projet ;
  • Prendre en compte la dimension francophone du projet et l’implication obligatoire des établissements partenaires de la région Afrique Centrale et Grands Lacs.

Plus de détail dans le fichier intégral de l’appel d’offre Formation 2019

Les dossiers de candidatures sontà déposer uniquement EN LIGNE. Pour accéder au site de dépôt des candidatures, cliquez ICI

 

Autres documents :

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité

Ils recrutent en ce moment