CV 816 | Inscrits 6507 | Recruteurs 108 | Offres 13593

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Appel à concurrence : Evaluation finale du projet « Politiques Publiques et transparence budgétaire au Tchad »

Accueil » Offres » Avis d'appel d'offres » Appel à concurrence : Evaluation finale du projet « Politiques Publiques et transparence budgétaire au Tchad »

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 257

Date de clôture : mercredi 6 mars 2019

Domaines: | Afficher tout

Regions: | Afficher tout

APPEL À CONSULTANCE

Lieu : Mandoul, Logone Oriental, Mayo kebbi, Bahr-El-Ghazel, Guerra, Chari Baguirmi, N’Djamena
Durée de la consultance : 45 jours calendaires
Date limite de réception des offres : 06 Mars 2019

Oxfam est un mouvement citoyen mondial qui vise à mettre fin à l’injustice de la pauvreté.

Cela signifie que nous luttons contre les inégalités qui perpétuent la pauvreté. Ensemble, nous sauvons, protégeons et reconstruisons des vies. En cas de catastrophe, nous aidons les populations à améliorer leur vie et celle des autres. Nous intervenons dans des domaines comme les droits fonciers, le changement climatique et la discrimination à l’égard des femmes. Nous poursuivrons notre action jusqu’à ce que chaque être humain puisse vivre à l’abri de la pauvreté.

Nous sommes une confédération internationale de 19 organisations (les affiliés) qui, en collaboration avec des partenaires et les communautés locales, mènent un travail humanitaire, de développement et de campagne dans plus de 90 pays.

Toutes nos activités sont guidées par trois valeurs fondamentales : l’autonomisation, la redevabilité et l’inclusivité. Pour en savoir plus sur nos valeurs, cliquez https://www.oxfam.org/fr/comment-nous-luttons-contre-la-pauvrete

Oxfam entend prévenir tout type de comportement importun au travail, notamment le harcèlement, l’exploitation et les abus sexuels, le manque d’intégrité et les infractions financières, et s’attache à promouvoir le bien-être des enfants, des jeunes et des adultes. Oxfam attend de tous les membres de son personnel et ses bénévoles qu’elles et ils partagent cet engagement en souscrivant à son code de conduite. Nous tenons à ne recruter que des personnes qui partagent et véhiculent nos valeurs.

Remarque : Toutes les offres d’emploi ou consultance sont subordonnées à l’obtention de références satisfaisantes et pourront faire l’objet de vérifications, notamment des antécédents judiciaires et de toute activité de financement du terrorisme.

LA FONCTION

Oxfam Intermon recherche un(e) consultant(e) ou un cabinet d’étude pour l’évaluation finale du projet « Politiques Publiques et transparence budgétaire au Tchad ».

 

1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION
Le Tchad est l’un des pays de la sous-région sahélienne dont le développement continu de se heurter à d’innombrables défis de Gouvernance dont entre autres la participation effective de la société civile aux différents processus d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi des politiques publiques. En effet, On y dénote une faible participation des Organisations de la Société Civile OSC), censées jouer le rôle de veille et d’interpellation des autorités pour une meilleure prise en compte des besoins de la population. Par ailleurs, les OSC ne disposent pas de bonnes connaissances qui puissent leur permettre de contribuer efficacement à l’amélioration de ces politiques publiques. Etant donné que la plupart évoluent en milieu rural leur participation aux processus locaux de prise de décision reste insignifiante ; d’où l’exercice du contrôle citoyen de l’action publique est presqu’inexistant. En général, les citoyens ont une faible connaissance de leurs droits, ce qui ne leur permet pas d’engager des actions de plaidoyer auprès des décideurs, lesquels ne maitrisent, non plus les processus et approches inclusives d’élaboration des politiques publiques.

Pour répondre à cela, Oxfam et ses partenaires que sont le CNCPRT et l’Association des femmes juristes du Tchad ont obtenu un financement de l’Union Européenne pour mettre en œuvre des activités structurées autour de deux objectifs spécifiques dont l’un est orienté vers l’amélioration de la participation active et efficace des OSC, dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et programmes de développement rural et périurbain, et l’autre vers l’amélioration des synergies entre les OSC et les institutions d’adoption et de contrôle de la loi des finances et de règlement à travers l’accès et la diffusion d’informations techniques, juridiques et budgétaires à l’échelle locale, régionale et nationale.

Le projet intitulé « Politiques publiques et transparence budgétaire au Tchad » est alors issu du programme thématique de l’Union Européenne relatif aux Organisations de la Société Civile. Il vise globalement à renforcer la contribution des Organisations de la Société Civile et des autorités nationales (AN) et locales dans l’amélioration de la gouvernance inclusive, l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques, la gestion budgétaire au Tchad.

Le projet a été mis en œuvre pendant 27 mois dans les régions de Mandoul, Logone Oriental, Mayo Kebbi, Chari Baguirmi, Bahr-El-Ghazel, Guerra et N´Djamena, avec la participation des autorités nationales et locales et la société civile.

En raison de la courte durée du projet, aucune évaluation intermédiaire commanditée par Oxfam et ses partenaires n´a eu lieu. Par ailleurs, l’Union Européenne a conduit une mission de suivi (ROM) dans quelques provinces et la coordinatrice MEAL d´Oxfam a fait le suivi permanent des activités du projet.

Les présents termes de références rentrent en effet dans le cadre de l’évaluation finale du projet dont la clôture est intervenue le 10 Février 2019.

 

2. OBJECTIFS
L’évaluation finale doit permettre de :

  • Déterminer si la stratégie d’intervention choisie a été pertinente et a permis de résoudre le problème posé;
  • Apprécier les résultats atteints et constater les écarts éventuels entre les activités programmées et réalisées;
  • Formuler des recommandations (propositions, préconisations, etc.) à l’intention du consortium et d´autres acteurs

 

3. RÉSULTATS ATTENDUS

  • Le rapport d’évaluation produit, disponible et présente la performance du projet mesurée en termes de pertinence, d’efficacité, d’efficience, de pérennité et d’impact :
  • Analyse de la cohérence du projet avec les objectifs et orientations, y compris la pertinence de la stratégie d’intervention et des actions par rapport au contexte
  • Évaluation de la pérennité et durabilité des acquis : viabilité technique et opérationnelle (compétences des acteurs impliqués).
  • Le rapport d’évaluation produit et disponible comprendra les constats et recommandations de l’évaluateur sur chacun des éléments évalués, en justifiant et en illustrant son argumentation par des exemples concrets : Identification et documentation des leçons apprises et des bonnes pratiques au moins deux études de cas du projet et formulation de propositions et recommandations dans la perspective de la consolidation et de la pérennisation des acquis

 

4. AUDIENCES/ GROUPES CIBLES
L´Evaluation concerne toutes les parties prenantes du projet á savoir :
1) Les partenaires principaux : Oxfam, CNCPRT, AFJT ;
2) Les autorités locales ;
3) Les services déconcentrés de l’État;
4) Les bénéficiaires au sens large.
5) Les autorités nationales

 

5. QUESTIONS D’ÉVALUATION
Les questions auxquelles l’évaluation doit répondre sont les suivantes :

A- L´atteinte des résultats

i. Quelle est la performance du projet en termes d’atteinte des résultats escomptés (avec référence aux indicateurs du cadre logique) ?
ii. Quelles étaient l’efficience, l’efficacité et la qualité des résultats attendus ?
iii. Quels sont les changements significatifs (positifs ou non) dans le pays par rapport à la problématique de la gouvernance inclusive et de la transparence budgétaire, la durée du projet et la contribution du projet à ces changements.
iv. Quelle valeur ajoutée a le projet dans le domaine de la sécurité alimentaire, de la gouvernance inclusive et la transparence budgétaire ?
v. Quel est le niveau de satisfaction des différents acteurs clés du projet par rapport au projet lui-même et aux résultats atteints ?

 

B- La durabilité des résultats

Quelle est la probabilité que les résultats du projet seront durables sur le long terme ?

 

C- Facteurs déterminants la réussite du projet

A-t-il eu des contraintes/goulots d’étranglement/questions qui ont limités la mise en œuvre réussie et l’atteinte effective des résultats attendus du projet ?

i. Facteurs externes

  • L´Environnement politique a-t-il eu des conséquences positives ou négatives sur les performances du projet ?
  • L’environnement politique reste-t-il propice à la réplication des leçons tirées du projet ?
  • L’environnement socioculturel a-t-il eu des conséquences positives ou négatives sur les performances du projet ?
  • Y a-t-il un quelconque facteur externe au projet qui a affecté la mise en œuvre, l’atteinte des résultats, la réplication ou l’impact politique ?

ii. Facteurs liés à la mise en œuvre du projet

 

Conception du projet : (pertinence et qualité)

  • La qualité du concept/de la raison d’être du projet/du cadre logique sont-ils pertinents pour l’atteinte des objectifs attendus, étant donné le contexte national de développement ?
  • Le projet a-t-il été bien conçu et s’insère-t-il dans le cadre des stratégies nationales ?
  • L’approche genre a-t-elle été bien prise en compte lors de la conception du projet ?
  • Est-ce que les objectifs du projet sont restés valables et pertinents tout au long du projet ?

 

Choix des partenaires de la mise en œuvre du projet

  • Est-ce que la désignation des organisations qui constituent le consortium du projet est pertinent, efficace et efficient pour l’atteinte des objectifs ?
  • Y a-t-il eu des contraintes liées aux organisations qui ont entravé la mise en œuvre des activités du projet ?

 

Gestion du projet

  • La gestion du projet, à tous les niveaux, était-elle adéquate et appropriée ?
  • La gestion du projet était-elle axée sur l’atteinte des résultats, et considérée comme innovatrice ?
  • La gestion des ressources humaines et financières est-elle saine et efficiente ?
  • Les systèmes de gestion, de suivi-évaluation et d’établissement de rapports sont-ils utilisés comme outils d’appui à la gestion en vue d’assurer l’efficacité de la mise en œuvre du projet ? Sont-ils une base objective d’évaluation de la performance du projet?
  • Les indicateurs du cadre logique sont-ils appropriés, et d’une qualité suffisante pour apprécier la performance du projet?
  • Le système de suivi-évaluation a-t-il soutenu la gestion efficace du projet, l’aide à la prise de décision et l’apprentissage ?

 

6. PROFIL ET COMPÉTENCES RECHERCHÉES

L’évaluateur doit avoir un diplôme universitaire de troisième cycle/maitrise pertinent et des connaissances approfondies en :

  • Evaluation des projets financés par l´Union Européenne.
  • Finances publiques et développement local, avec une expérience dans la conception, le suivi et l’évaluation de projets de développement
  • Approches conceptuelles et opérationnelles d’évaluation des programmes et des projets de développement
  • Évaluation du niveau de satisfaction par rapport au processus, aux résultats et l’impact du projet, désagrégé par genre.
  • Gestion de projets selon la démarche « gestion axée sur des résultats »
  • Développement des capacités institutionnelles
  • Connaissance avérée de la problématique de la gouvernance inclusive en particulier dans les pays d´Afrique Centrale est un atout
  • Expérience significative de travail en Afrique centrale, de préférence au Tchad
  • Excellente maîtrise de la langue française
  • Capacités rédactionnelles, en particulier à rédiger des rapports
  • Excellentes compétences en écriture et en communication en Français.
  • Disposer d’une bonne connaissance, compréhension et sensibilité à des questions liées aux relations de pouvoir basées sur le genre.

 

7. SOUMISSION DE LA PROPOSITION
Les consultants souhaitant postuler doivent envoyer leurs propositions par courrier électronique à [email protected]

Les propositions doivent inclure:

  • CV à jour du/des consultant(s) participant(s)
  • Une Proposition Technique comprenant une méthodologie claire et détaillée, un calendrier d´exécution, une clarification des besoins logistiques, matériel et ressources humaines.
  • Une Proposition Financière comprenant un budget détaillé (Honoraires, perdiems, ressources humaines, logistique…)

La date limite de soumission des candidatures est le 06 Mars 2019.

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment