CV 857 | Inscrits 6783 | Recruteurs 115 | Offres 14823

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Oxfam: appel à consultance pour l’Exercice d’apprentissage sur le Nexus dans le Bahr-El-Gazal et le Guéra

Accueil » Offres » Avis d'appel d'offres » Oxfam: appel à consultance pour l’Exercice d’apprentissage sur le Nexus dans le Bahr-El-Gazal et le Guéra

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 353

Date de clôture : vendredi 8 février 2019

Domaines: | Afficher tout

Regions: | Afficher tout

APPEL À CONSULTANCE

 

Titre de la consultanceEXERCICE D’APPRENTISSAGE SUR LE NEXUS
LieuBahr-El-Gazal et Guéra (Tchad)
Durée de la consultance20 jours
Date limite de réception des offres08 Février 2019

Oxfam est un mouvement citoyen mondial qui vise à mettre fin à l’injustice de la pauvreté.

Cela signifie que nous luttons contre les inégalités qui perpétuent la pauvreté. Ensemble, nous sauvons, protégeons et reconstruisons des vies. En cas de catastrophe, nous aidons les populations à améliorer leur vie et celle des autres. Nous intervenons dans des domaines comme les droits fonciers, le changement climatique et la discrimination à l’égard des femmes. Nous poursuivrons notre action jusqu’à ce que chaque être humain puisse vivre à l’abri de la pauvreté. 

Nous sommes une confédération internationale de 19 organisations (les affiliés) qui, en collaboration avec des partenaires et les communautés locales, mènent un travail humanitaire, de développement et de campagne dans plus de 90 pays.

Toutes nos activités sont guidées par trois valeurs fondamentales : l’autonomisation, la redevabilité et l’inclusivité. Pour en savoir plus sur nos valeurs, cliquez https://www.Oxfam.org/fr/comment-nous-luttons-contre-la-pauvrete

Oxfam entend prévenir tout type de comportement importun au travail, notamment le harcèlement, l’exploitation et les abus sexuels, le manque d’intégrité et les infractions financières, et s’attache à promouvoir le bien-être des enfants, des jeunes et des adultes. Oxfam attend de tous les membres de son personnel et ses bénévoles qu’elles et ils partagent cet engagement en souscrivant à son code de conduite. Nous tenons à ne recruter que des personnes qui partagent et véhiculent nos valeurs.

 

Remarque : Toutes les offres d’emploi ou consultance sont subordonnées à l’obtention de références satisfaisantes et pourront faire l’objet de vérifications, notamment des antécédents judiciaires et de toute activité de financement du terrorisme.

LA FONCTION

Oxfam Intermon recherche un(e) consultant(e) ou un cabinet d’étude pour un exercice d’apprentissage sur le Nexus dans le Bahr-El-Gazal et le Guéra.

 

  1. OBJET

Le but de la mission est de recueillir des évidences et apprentissages pouvant nourrir la construction de l’approche Nexus au sein d’Oxfam au Tchad. A travers de la collecte des données auprès du staff d’Oxfam, des partenaires de mise en œuvre, les acteurs locaux et les hommes et les femmes avec lesquelles on travaille dans les projets de développement et urgence dans les zones de Bahr-El-Ghazal et Guéra couplé aux séances de réflexion avec les acteurs clés au Tchad travaillant dans l’humanitaire et le développement, on vise avoir des éléments tangibles et concrètes qui puissent contribuer à la mise en place d’une meilleure approche Nexus humanitaire-développement dans la programmation des projets Oxfam au Tchad et autres pays du Sahel où Oxfam intervient.

Les résultats de cet exercice d’apprentissage seront utilisés pour améliorer la façon dont Oxfam applique l’approche Nexus dans le programme au Tchad, influencer les bailleurs présents au Tchad pour le financement de projets sensibles au Nexus humanitaire-développement, ainsi comme des autres acteurs (NGO nationales et internationales, acteurs étatiques, agences NNUU…) pour une meilleure application de l’approche Nexus au Tchad. Finalement cette étude vise à positionner Oxfam en tant qu´ONG lead au Tchad sur la mise en œuvre du Nexus humanitaire-développement.

  1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Les grandes crises du Tchad (crise alimentaire au Sahel, déplacements forcés de population) sont des crises prolongées, certes amplifiées en 2017-2018 par la mauvaise récolte et par les conditions sécuritaires des pays voisins, mais basées sur des insuffisances structurelles en termes économiques (production agro-pastorale, termes du marché, etc.) et d´accès aux services de base (santé, EHA). De fait, malgré la continuité des interventions des ONG dans la bande sahélienne du Tchad, on n’observe presque pas d’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Ce constat n´est pas propre au Tchad. C´est pour cela que l´Union Européenne, en tant que bailleur de fonds, a mis en place un cadre de réflexion pour améliorer ses actions en contexte de situation fragile et crises prolongées. Cette réflexion est mise en œuvre par trois cadres : l´approche Nexus, le Fonds Fiduciaire d´urgence pour l´Afrique, et l´Alliance Sahel. L´approche Nexus notamment vise à rendre plus opérationnels les liens entre action humanitaire et développement dans six pays pilotes : Tchad, Nigeria, Soudan, Ouganda, Myanmar, Irak. Dans la pratique, elle vise, dans ces pays, à renforcer la coordination entre ECHO et DEVCO.

ECHO et DEVCO sont des bailleurs-clé pour Oxfam au Tchad : ECHO avec des interventions annuelles au Sahel et au Lac, axées sur la réponse soudure et DEVCO avec deux consortiums au Sahel, dans les mêmes régions qu´ECHO. ECHO est un bailleur d´urgence, qui se positionne dans le cadre de la sécurité alimentaire en appui d´urgence pendant la période de soudure, sous la forme de transfert de cash inconditionnel aux ménages très pauvres et pauvres (critères HEA) particulièrement vulnérables à l´insécurité alimentaire (c´est-à-dire avec les enfants de moins de 5 ans et/ou femmes enceinte et allaitantes), dans des zones à forte proportion de ménages classés en phases 3 à 5 du Cadre Harmonisé. DEVCO de son côté se focalise sur des actions de développement et de résilience.

Dans ce contexte, il est de plus en plus évident que la lutte contre l´insécurité alimentaire serait plus efficace si l´appui en cash soudure était couplé à des activités de développement résilient visant l´amélioration de la résilience communautaire, ce qui permettrait d´envisager une sortie de la crise chronique. Cependant, en pratique, cette approche est difficile à mettre en œuvre.

En raison des calendriers, des procédures et des priorités différentes, il n´est pas souvent évident, dans la pratique, de concilier les interventions ECHO et DEVCO afin de créer des effets de synergie dans les mêmes villages/zones.

En accord avec cette évolution des paradigmes d´intervention au niveau des bailleurs, Oxfam a initié un processus de réflexion sur l´approche Nexus et le renforcement des synergies entre actions humanitaires et de développement. Ainsi, au niveau institutionnel, Oxfam a mis en place un groupe de réflexion en train d´élaborer un Guide Nexus. Au niveau pays, l´organigramme a évolué pour fusionner les postes de RPAH (Responsable Programme Action Humanitaire) et RPMESA (Responsable Programme Moyen d´existence et sécurité alimentaire) en un seul poste de RP-Nexus Action Humanitaire et Développement. Chaque proposition de projet englobe désormais une dimension Nexus que nous proposons au bailleur.

Afin de répondre aux trois objectifs qu´Oxfam s´est fixé au Tchad dans le cadre du Nexus, il devient urgent d´avoir une réflexion sur nos propres manières de faire et manières de mettre en place le Nexus Hum – Dev. Ainsi, OXFAM Tchad propose une exercice d’apprentissage qui permettra de :

  • Capitaliser les évidences et apprentissages des point de vue du Nexus des projets développement et humanitaire implémentés dans le Bahr-el-Ghazal et Guéra, tenant compte tant les perception des populations sur les effets de l’approche nexus en terme de processus de changements sociaux[1], ainsi comme les aspects opérationnels et stratégiques dans la mise en œuvre du Nexus dans ces projets
  • Identifier des pistes et recommandations afin de mieux mettre en œuvre l´approche Nexus.

 

  1. OBJECTIFS

L’objectif global du présent exercice d’apprentissage est d’améliorer l´impact positif des programmes d´Oxfam au Tchad. Pour le faire, cet exercice d’apprentissage propose de faire le bilan de l’exécution des projets d’action humanitaire et ceux de développement déjà mis en œuvre et ceux en cours[2] afin de fournir des informations sur l’appréciation des réalisations desdits projets en termes de « nexus », tirer des leçons sur ce qui a marché et ce qui n’a pas marché pour l’implémentation de l’approche « nexus » et capitaliser sur les bonnes pratiques et leçons apprises qui vont nourrir à la construction de l’approche Nexus dans laquelle déjà s’aligne Oxfam.

Cet exercice procèdera donc à recueillir des évidences et apprentissages pouvant nourrir la construction de l’approche Nexus au sein de Oxfam. Ces évidences et apprentissages seront collectés auprès des partenaires de mise en œuvre, les acteurs locaux et les hommes et les femmes avec lesquelles on travaille dans les projets objet d’étude, ce qui pourra constituer des éléments tangibles et concrètes qui puissent contribuer à la mise en place d’une meilleure approche Nexus humanitaire-développement dans la programmation des projets Oxfam au Tchad et autres pays du Sahel où Oxfam intervient.

De manière spécifique, cet exercice d’apprentissage vise :

  1. Influencer les bailleurs présents au Tchad pour le financement de projets sensibles au Nexus humanitaire-développement
  2. Se positionner en tant qu´ONG lead au Tchad sur la mise en œuvre du Nexus humanitaire-développement
  3. Apprendre sur l’expérience, en capitalisant sur les acquis des projets déjà mis en œuvre avec un focus spécifique sur le nexus humanitaire-développement.
  4. Formuler des recommandations et des propositions stratégiques et opérationnelles concrètes en vue de mettre en œuvre l’approche nexus humanitaire-développement.

 

  1. AUDIENCES CIBLES DE L’APPRENTISSAGE

Les suivants publics ont été identifiés comme les principaux usagers de l’apprentissage issu de cette exercice :

ActeurType d’utilisation attendue
Oxfam au TchadInterne et externe pour une amélioration stratégique et opérationnelle de ses interventions notamment la qualité des programmes et le renforcement du leadership d’Oxfam au Tchad
Oxfam Intermón 
Partenaires de mise en œuvre
DUE : ECHO et DEVCOFinancement des projets intégrés Humanitaires et développement
Institutions étatiques 
Agences NNUU Renforcement du mécanisme de coordination sur les interventions en lien avec le Nexus H&D, plaidoyer pour la mobilisation des ressources financières ;
NGO locales et internationales au Chad 

 

  1. QUESTIONS D’APPRENTISSAGE

Afin de bien mener des réflexions sur nos manières de mettre en œuvre l’approche « Nexus » au Sahel et recueillir ainsi ses effets pour la résilience et le bien-être des populations, l’exercice d’apprentissage devra tourner sur les questions suivantes :

  • Quelles sont les évidences ressorties de l’implémentation et résultats de la mise en œuvre des projets humanitaires et de développement dans les mêmes zones à capitaliser pour la construction de l’approche Nexus ?
  • Quelles sont nos bonnes pratiques et que devons-nous améliorer et/ou changer dans nos méthodes de travail pour avoir une approche Nexus efficace ? Notamment en termes de : conception et dessin des programmes et projets ; ciblage ; la mise en œuvre des activités des projets ; le partenariat ; le MEAL et le fundraising ?
  • Quelles peuvent être les synergies entre les approches urgence et développement ?
  • Y-a-t-il plus d’avantages à mener les actions de développement d’urgence couplés (Nexus) que séparées ?
  • Quelles sont les recommandations et propositions concrètes pour que l’approche nexus humanitaire-développement soit mis en œuvre dans les programmes d’Oxfam au Chad?
  1. CONSIDERATIONS MÉTHODOLOGIQUES

Les consultants concevront leur propre méthodologie afin de mener à bien ce travail. Cependant, nous nous attendons à ce que la méthodologie proposée tienne compte des considérations suivantes:

  • La méthodologie pour le présent exercice d’apprentissage est avant tout participative ; elle devra adopter donc une stratégie d’implication de tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre des projets (staffs Oxfam, des partenaires, autres parties prenantes et hommes et femmes participant dans les projets). Il sera donc question de recourir à des méthodes beaucoup plus qualitatives tels que : ateliers de réflexion, focus groups, entretiens individuels, revues documentaires, etc.
  • Considérer et inclure une référence explicite sur comment la dimension genre est incluse dans la démarche méthodologique proposée et dans les résultats. Dans ce sens il faudra aussi tenir compte des principes de protection (safegarding)[3].
  • On propose une méthodologie qui inclut 3 phases :
    • Phase préparatoire dans laquelle le/a consultant/e tiendra des réunions avec l’équipe de Oxfam au Tchad et Oxfam Intermón (OES) pour une bonne compréhension de l’activitéet de l’identification des éléments clés à aborder dans l’apprentissage. Pendant cette phase le/a consultante préparera une proposition méthodologique détaillée, les outils de collecte et le calendrier de travail que seront partagés avec Oxfam pour validation.
    • Phase de collecte de données et analyse préliminaire dans laquelle le/a consultant collectera des données clés pour l’analyse, notamment de type qualitative, et fera une analyse préliminaire. On propose que les méthodes de collecte soient basées sur la révision documentaire, interviews semi-structurés à informateurs/trices clés, et discussion en groupes focaux (FGD). La collecte devra se faire au niveau des différentes parties prenantes depuis le staff Oxfam et partenaires (à différents niveaux de responsabilités et fonctions) mais aussi au niveau des acteurs locaux et hommes et femmes ayant participé aux projets objet d’étude. Le choix des villages auprès lesquelles collecter les données sera faite sous les critères de leur potentiel pour l’apprentissage et optimisation des coûts.
    • Phase de réflexion participative : il s’agit de promouvoir et faciliter la réflexion critique avec les acteurs autour les données et évidences collectés et les analyses préliminaires réalisés dans la Phase précédente. On propose le faire sous forme de deux ateliers consécutifs. Un premier atelier de réflexion en interne avec le staff d’Oxfam impliqué dans les actions ainsi comme le staff des partenaires de mise en œuvre à travers lesquels le/a consultant/a partagera les analyses et facilitera une réflexion critique avec les équipes pour identifier des bonnes pratiques, leçons apprises et recommandations. Un deuxième atelier avec des acteurs externes (représentants des ONG locales, les agences des NU, les institutions étatiques, etc.) suivra afin de partager la réflexions d’Oxfam et recommandations avec les acteurs pour diffuser nos apprentissages et réflexions et aussi avoir leurs contributions et recommandations de comment appliquer Nexus conjointement avec les acteurs opérant au Tchad, en incluant ECHO/DEVCO.
    • Phase de rapportage : Rapportage des apprentissages et recommandations. Le/La consultant/e devra proposer un format de rapport focalisé sur l’influence des acteurs basé sur les éléments de ces TdR qui sera validé par les personnes ressources d’Oxfam avant de commencer le rapportage.

La proposition technique soumise par le/a consultant devra expliciter comment la méthodologie de travail proposée ainsi comme le produit final inclura la dimension genre.

  1. RÉSULTATS ET DOCUMENT LIVRABLES ATTENDUS

Le résultat final sera un rapport rédigé en Français dans un langage clair et accessible. Le rapport a comme but principale d’influencer les acteurs au Tchad pour la mise en œuvre de l’approche Nexus.  En conséquence, on encourage au consultant de proposé un type de rapport / produits d’apprentissage qui soient adaptés à cette fin.

Au-delà du résultat final (sous forme de rapport et/ou autres produits qui pourront être proposés par le/a consultant/e dans la Proposition Technique), d’autres livrables intermédiaires seront requis. Notamment :

 

Résultats attendu :

 

Document livrable

  • Synthèse des résultats de la phase de collecte de données et analyses préliminaires
  • Rapport de l’atelier de réflexion interne avec Oxfam
  • Rapport de l’atelier de partage et réflexion avec acteurs externes
  • Rapport final d’étude

 

  1. ENGAGEMENT DE TEMPS

La mission devrait durer environ 20 jours ouvrables. Les travaux devraient être finalisés en fin Févier et au maximum le 15 Mars 2019[4].

  1. CALENDRIER DE TRAVAIL

La proposition doit inclure un plan de travail détaillé, expliquant les phases et les délais pour certains résultats et produits intermédiaires et finaux (voir section 7. Considérations méthodologiques et Section 8. Résultats attendus et livrables)

  1. BUDGET

Le/a consultant/e doit fournir un budget pour son travail, qui décompose les honoraires par jour et d’autres coûts.

Seront à la charge d’Oxfam les suivants coûts:

  • Coûts du recrutement de 6 enquêteurs et 2 traducteurs pour la collecte donnée au niveau des villages au Bahr-el-Ghazal et Guéra, inclut 1 jour de formation et 3 jours de collecte.
  • Frais des véhicules et carburant pour le déplacement pour la collecte de données au niveau des villages au Bahr-el-Ghazal et Guéra
  • Frais pour l’organisation des ateliers prévus (salle, matériel, déplacement / per diem participants le cas échéant, pause-café et déjeuner): atelier interne avec staff Oxfam et partenaires de mise en œuvre et atelier avec acteurs externes.

Le/a consultant/e devra budgétiser, au-delà de ces honoraires par jour, des autres frais que ne soient pas comprises ci-dessus (ex. déplacement et séjour au Tchad pendant la mission, le cas échéant). Aussi le/a consultant/e pourra proposer des modifications dans les frais prévus de prise en charge par Oxfam selon la méthodologie proposée par le/a consultant/e (par exemple, nombre d’enquêteurs, jours de collecte, etc.)

Les propositions budgétaires attendues devraient être comprises dans une fourchette approximative de 5 000 à 9.000 EUR.

  1. PAIEMENT

Les frais de consultation seront payés comme suit :

  • 10% à la signature du Contrat
  • 30% après livraison et validation du produit intermédiaire « Synthèse des résultats de la phase de collecte de données et analyses préliminaires », après réception de la facture
  • 60% après la soumission et la validation du produit final, après réception de la facture.

Dans aucun cas le dernier paiement ne pourra pas dépasser la date du 30 Mars 2019.

  1. RESPONSABLE CHEZ OXFAM

La personne responsable de la réalisation de cette étude et avec laquelle le/a consultant aura un lien direct et sera redevable est :

Denis Tchounkeu, Responsable Nexus Oxfam au Tchad (email : [email protected])

  1. PROFIL ET COMPÉTENCES RECHERCHÉES

Le profil et compétences requises pour cette mission sont:

  • Diplôme universitaire et diplôme de troisième cycle / maîtrise pertinents
  • Expérience avérée (minium 7 ans) dans le travail dans l’humanitaire et le développement dans des contextes fragiles. Expériences dans des pays du Sahel serait un atout.
  • Connaissances approfondies et compréhension des concepts et cadres théoriques liés à la résilience, le Nexus et l’approche basée sur les Droits.
  • Connaissances de la politique et/ou stratégies de la UE (ECHO et DEVCO) par rapport à l’approche Nexus.
  • Expérience démontrable dans la conduite de revues de littérature.
  • Expérience et compétences en techniques de collecte de données qualitatives.
  • Expérience et compétences en matière de synthèse et d’organisation conceptuelle de l’information, y compris des données quantitatives et qualitatives.
  • Excellentes capacités d’analyse.
  • Compétences et expériences dans des approches et méthodologies d’apprentissage d’adultes et de stimulation de la réflexion critique collective
  • Qualités de facilitation et de travail en équipe. Expérience et compétences dans la facilitation d’ateliers avec multiples parties prenantes.
  • Excellentes compétences en écriture et en communication en Français.
  • Disposer d’une bonne connaissance, compréhension et sensibilité à des questions liées aux relations de pouvoir basées sur le genre.

 

  1. SOUMISSION DE LA PROPOSITION

Les consultants souhaitant postuler doivent envoyer leurs propositions par courrier électronique à Denis Tchounkeu ([email protected]) avec copie à Aimée Grace Dusabe ([email protected]) .

Les propositions doivent inclure:

  • CV mis à jour du / des consultant (s) participant (s)
  • Une Proposition Technique comprenant:
    • Une lettre d’accompagnement exprimant votre intérêt
    • Le profil du/de la consultant/e et justification de sa pertinence pour cette mission
    • Une méthodologie claire
    • Un plan de travail détaillé, avec un calendrier précis pour mener à bien la tâche. Le plan de travail devrait inclure un calendrier pour la fourniture d’un retour d’information intermédiaire au personnel d’Oxfam, afin de présenter les progrès accomplis.
    • La proposition méthodologique ne doit pas dépasser 10 pages
  • Une Proposition Financière, comprenant un budget détaillant les honoraires journaliers du / des consultant(s)

La date limite de soumission des candidatures est le 8 février 2019.

  1. EVALUATION DES OFFRES

Toutes les propositions seront évaluées en fonction des critères suivants:

  • Compréhension et respect des Termes de Référence
  • Niveau de compétences démontrées du/de la consultant/e et compétences selon les termes de référence
  • Faisabilité, cohérence et pertinence de la méthodologie
  • Rentabilité du budget, compte tenu des fonds disponibles

Tous les candidats seront informés de la sélection de leurs propositions au plus tard le 15 février 2019.

ANNEXES

Annex I. Liste de projets objet d’étude

Annex II.  Documents clés de référence d’Oxfam pour l’étude

 

Pour plus d’information, veuillez contacter: Denis Tchounkeu ([email protected])

 

Annex I.

Liste des projets objet de l’étude :

Titre projetTypeBailleurZonePériode d’implémentation
Appui au renforcement, à la protection des moyens d’existence et à la prévention de la malnutrition des populations vulnérables dans la bande sahélienne, au Tchad. (HIP17)UrgenceECHOGuera et BeGAvril 2017 à Mars 2018
Projet d’appui à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables dans la bande sahélienne du Tchad. (HIP18)UrgenceECHOGuera et BeGAvril 2018 à Mars 2019
Emploi, résilience et cohésion sociale dans la bande sahélienne et la zone du Lac Tchad. (Trust Fund)DéveloppementDEVCOBeGMars 2017 à Février 2021
Résilience et Adaptation aux Variabilités Climatiques, pour une Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle Durable au Tchad, Régions de Wadi Fira, Guera et Ouadaï. (Pro-Act)DéveloppementDEVCOGueraFévrier 2017 a Juin 2019

 

Liste de projets objet d’étude :  https://oxfam.box.com/s/4borcxj9ts620wik0x03hdb4xuc2i047

Annex II.

Liste de sources de référence général Oxfam à considérer :

Documents sur la conceptualisation et approche sur le développement résilient chez Oxfam :

Documents de référence additionnels :

Note : En plus de ces documents, une fois le/a consultant/e recruté, d’autres documents spécifiques sur les projets d’étude d’Oxfam lui seront fournis pour la révision documentaire.

 

 

[1] On identifie comme changement sociaux qui seront explorés avec les hommes et femmes des villages d’étude « Nexus » les 6 processus de changement sociaux identifiés dans le Cadre d’Oxfam pour le Développement Résilient (https://policy-practice.oxfam.org.uk/publications/the-future-is-a-choice-the-oxfam-framework-and-guidance-for-resilient-developme-604990) Ces processus sont : 1) Justice Genre et pouvoir de dire et agir ; 2) Gouvernance responsable et redevable ; 3) Planification flexible à long terme ; 4) Renforcement et sécurisation des moyens d’existence ; 5) Information et 6) Apprentissage et Innovation

[2] Voir liste de projets objet d’étude en Annexe I

[3] Tenir compte de la Politique Oxfam sur la Protection contre l’Exploitation et les Abus Sexuels. Disponible ici : https://oxfam.app.box.com/s/ksrbd727zhsihl24ngbcsqjdilwsog0t/file/387396775009

[4] Il faut noter que par des questions budgétaires internes à Oxfam, la validation du rapport final et le conséquente ordre de paiement ne pourras excéder du 30 Mars 2019.

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment