Recrutement d’un cabinet d’audit financier et comptable de l’exercice 2020, Congo

 

AVIS DE SOLLICITATION A MANIFESTATION D’INTERET POUR LE RECRUTEMENT D’UN CABINET D’AUDIT FINANCIER ET COMPTABLE EXERCICE 2020 DU PROJET D’APPUI AU DEVELOPPEMENT DE L’AGRICULTURE COMMERCIALE (PDAC)
N° 004C/PDAC/2021

 

La République du Congo et l’Association Internationale de Développement (IDA), Groupe Banque mondiale, ont signé, le 20 septembre 2017, un Accord de Financement, d’un montant de 100 millions de dollars US, pour la mise en œuvre d’un Projet d’Appui au Développement de l’Agriculture Commerciale (PDAC). Ce projet a été approuvé par le Conseil d’Administration de la Banque mondiale, le 13 juillet 2017 et est entré en vigueur le 30 avril 2018. Une partie des fonds est réservée au recrutement de l’audit comptes des exercices de 2020 à 2022 du projet.

Les cabinets éligibles sont invités à présenter leur dossier de manifestation d’intérêt selon les critères ci-après :

  • Etre un cabinet d’audit et d’expertise comptable de réputation internationale, membre d’un ordre professionnel des comptables et avoir une autorisation d’exercer délivrée par un organisme comptable professionnel ;
  • Avoir une expérience professionnelle d’au moins 7 ans dans le domaine de l’audit financier des comptes des projets de développement, notamment des opérations financées par des bailleurs de fonds.

Le personnel clé de la mission devra comporter au moins :

  • Un Directeur de l’audit : Expert-comptable professionnel (CA, ACCA, CPA, EC, etc.) justifiant d’au moins dix (15) ans d’expérience, après l’obtention du diplôme, dont dix (10) dans l’audit fi nancier des projets financés par la Banque mondiale ou des projets financés par des bailleurs de fonds multilatéraux. Il doit justifier son niveau d’Expert-comptable professionnel (CA, ACCA, CPA, etc.) et au moins une preuve qu’il a déjà audité un projet financé par des bailleurs de fonds ;
  • Un Chef de mission d’audit : Expert-Comptable professionnel (CA, ACCA, CPA, etc.) justifiant d’au moins dix (10) ans d’expérience après l’obtention du diplôme, dont cinq (5) dans l’audit des projets financés par la Banque mondiale ou par des bailleurs de fonds multilatéraux. Il doit justifier son niveau d’Expert-comptable professionnel (CA, ACCA, CPA, etc.) et au moins une preuve qu’il a déjà audité un projet financé par des bailleurs de fonds ;
  • Un vérificateur : un professionnel ayant le niveau d’Expert-Comptable et justifiant d’une expérience de cinq (5) ans au moins dans un cabinet d’audit, dont trois (3) ans dans l’audit des projets financés par la Banque mondiale ou par des bailleurs de fonds multilatéraux. Il doit avoir une expérience d’audit des projets d’infrastructures ou agricole. Il doit justifier son niveau d’Expert comptable et au moins une preuve qu’il a déjà audité un projet financé par des bailleurs de fonds ;
  • Un Spécialiste en passation de marchés : un professionnel ayant le niveau BAC+5 et justifiant d’une expérience de cinq (5) ans au moins dans l’audit de la passation de marchés des projets financés par la Banque mondiale ou par des bailleurs de fonds multilatéraux. Il doit justifier sa connaissance et sa compétence des procédures de passation des marchés des bailleurs de fonds.

Le cabinet sera sélectionné selon la méthode fondée sur la qualification et le coût (SFQC), conformément aux Directives de la Banque mondiale « Sélection et Emploi des Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale de janvier 2011 révisées en juillet 2014».

Les termes de référence détaillés peuvent être consultés et les dossiers de manifestation d’intérêt peuvent être déposés, au plus tard, le mercredi 15 mars 2021, à l’Unité Nationale de Coordination du Projet, sise Boulevard Denis SassouNguesso, Mpila/Brazzaville – République du Congo, Tél. : (242) 06 858 88 88 ; E-mail : pdacmaep@gmail.com, les jours ouvrables, de 8 heures à 14 heures 30.

Fait à Brazzaville, le 15 février 2021

Le Coordonnateur National,

Isidore ONDOK