Mission d’appui au référent technique société civile

 Termes de référence

Réf. : HITCHAD-19-NDJ-424

 Présentation de la mission :

Intitulé de l’étude :Mapping de la société civile au Tchad
Programme Humanité & Inclusion :Tchad
Objectif de la prestation :La prestation a pour objectif principal d’effectuer un mapping de la société civile au Tchad en partenariat avec l’ONG américaine FHI 360 prenant en compte les dimensions genre et handicap
Durée de la mission :6 semaines
Période de la mission :A partir du 12 novembre 2019
Localisation de la mission :Tchad (N’Djamena, Bol, Faya, Moundou)
Dernière mise à jour des termes de référence :01 Novembre 2019
Auteur des termes de référence :Clovis BATTAGLIA, Coordinateur Opérationnel HI Tchad
TdR validés par : Perrine LAISSUS BENOIST, Operations Officer HI Lyon

Présentation du contexte :

Contexte :

Le Tchad est un pays enclavé situé entre le Maghreb et l’Afrique noire. Avec un taux de croissance démographique annuelle estimé à 3,6%, sa population avoisine 15,1 millions d’habitants  en 2018 dont 21,9% vit en milieu urbain. Les femmes représentent 50,7% de la population. Administrativement, il est organisé en 23 provinces et il reste un pays post conflit, exposé à des crises sécuritaires répétitives, dont la nébuleuse Boko Haram, avec ses corolaires de réfugiés et déplacés, et des catastrophes naturelles que sont la sécheresse prolongée, l’érosion éolienne et les inondations. Le Tchad présente des indicateurs sociaux très bas. Il occupe le 186ème rang sur 188 en termes d’indice de développement humain (IDH) en 2015, avec un indice de 0,39 . Selon une enquête menée par ECOSIT (Enquête sur la Consommation et le Secteur Informel au Tchad) en 2012, « moins de la moitié de la population tchadienne (46,7%) vit dans un état de pauvreté monétaire extrême au seuil journalier de dépenses de consommation égal à environ 625 francs CFA (1,25 USD), contre 55% en 2003, avec un écart considérable entre le milieu urbain et le milieu rural : 25% contre 59%. »

En matière d’éducation, le français et l’arabe littéraire sont deux langues officielles utilisées par le système éducatif dans l’enseignement formel. Le pays compte plus de 120 langues nationales dont une quinzaine est utilisée dans l’enseignement non formel.

Comme dans beaucoup d’autres pays, les personnes handicapées au Tchad vivent une situation de discrimination et d’exclusion, particulièrement en ce qui concerne leur accès à l’éducation. Les associations de personnes handicapées se structurent progressivement mais font encore face à des défis organisationnels et techniques pour plaider en faveur des droits des personnes handicapées. Cette année, le Tchad est devenu Etat Partie de la Convention internationale relative aux Droits des Personnes Handicapées (CDPH) grâce à un accompagnement fort de HI à la société civile tchadienne, notamment aux organisations des personnes handicapées, qui a permis de développer leur plaidoyer durant ces dernières années. Cette avancée devrait créer un contexte plus favorable à l’inclusion des personnes handicapées et à leur participation sociale.

Présentation du Programme Handicap International :

HI est présent au Tchad de façon discontinue depuis les années 1990. HI intervient à N’Djamena et dans le Borkou (Nord), le Ouaddaï (Est), et le Lac Tchad (Ouest). Les principaux secteurs d’intervention actuels et en lancement sont les suivants :

  • L’action contre les mines incluant les enquêtes non techniques et techniques, l’éducation aux risques, le déminage, la dépollution, l’innovation ;
  • L’assistance aux victimes des mines, restes explosifs de guerre (REG) et engins explosifs improvisés (EEI), personnes handicapées et autres personnes vulnérables ;
  • La réadaptation physique ;
  • Appui à des Organisations des Personnes Handicapées ;
  • L’éducation inclusive ;
  • L’insertion socio-économique des ménages les plus vulnérables notamment à travers le développement d’AGR, et la formation professionnelle ;
  • Le développement local inclusif et l’appui à la solidarité communautaire.

Les projets HI mis en œuvre au Tchad sont actuellement financés par l’Union Européenne (ECHO), l’AFD, la Coopération suisse (DDC), le CDCS et la DGD.

La stratégie de HI dans le pays pour 2019-2021 est de poursuivre le développement du Programme à la fois en termes de réponses d’urgence et mais surtout de projets de développement, dans une logique de nexus permettant la superposition forte des approches selon les besoins du contexte, ceci en s’appuyant sur ses « cœurs de métier » (l’assistance aux personnes vulnérables dont les personnes handicapées, l’inclusion, l’action contre les mines, la réadaptation physique…) tout en étendant son panel de secteurs pour répondre aux besoins réels et en cherchant des solutions innovantes et pérennes pour le développement socio-économique des plus vulnérables au Tchad.

Objectifs et résultats attendus de la mission :

 HI travaille en partenariat avec l’ONG américaine FHI360 pour le renforcement de la société civile tchadienne.  Pour sensibiliser davantage le public aux droits et responsabilités civiques et renforcer les capacités et les réseaux de la société civile, le projet met l’accent sur l’appropriation locale, en faisant participer la société civile en tant que partenaire stratégique, par une première phase d’évaluation qui permettra de concevoir un programme adapté en étudiant les systèmes existants de renforcement de la société civile, les interventions, rôles et interactions des acteurs civiques, ainsi que les cadres politiques, culturels et juridiques dans lesquels ils opèrent. Le but du projet est de soutenir les efforts qui ciblent la société civile, l’éducation civique ou les médias au Tchad. Une progression en 2 étapes est développée : une phase initiale qui consiste à évaluer le secteur de la société civile et produire des suggestions pour la deuxième phase, qui mettra l’accent sur les interventions appuyant le renforcement des capacités et des réseaux des OSC et/ou la sensibilisation du public aux droits et aux responsabilités des citoyens.

C’est cette phase initiale qui fait l’objet de cette consultance.

 

Objectifs spécifiques et livrables corrélés :

Objectif 1 : Elaboration des outils de collecte des données et préparation de l’enquête :

  • En lien avec FHI 360 et l’équipe technique HI, examiner et proposer des améliorations au protocole de collecte de données proposé par FHI 360, avec un accent particulier sur la prise en compte de la dimension genre et handicap (inclusion) ;
  • En lien avec FHI 360, l’équipe technique HI et les représentants de HI Tchad participer à la préparation de la phase de collecte de données sur le terrain (guides d’entretien, questionnaires et focus groups, etc).

 Objectif 2 : Participation à la phase de collecte de données : Participation conjointe et intégrée à l’équipe de collecte de données pendant 4 semaines au Tchad (10 novembre-10 décembre 2019) sur les zones géographiques de l’enquête (N’Djamena, Bol et Moundou envisagées).

Objectif 3 : Contribution à la rédaction du rapport final :

  • En coordination avec FHI360 et l’équipe technique HI, le consultant participera activement à la rédaction du rapport final, avec un accent particulier sur la prise en compte de la dimension genre et inclusion (handicap) ;
  • Participation à l’identification d’OSC pouvant bénéficier de subventions dans le cadre du projet et à l’évaluation de leurs besoins en matière de développement de capacités ;
  • Appui à l’élaboration du plan d’action de l’Année 1 du projet ;
  • Appui à distance à la validation du rapport par les OSC ainsi qu’à sa diffusion et valorisation.

Le consultant accepte que HI puisse reproduire les propositions méthodologiques et utiliser les outils mis au point dans des contextes ou des projets différents.

 

Profil recherché :

Le candidat à cette mission doit présenter les qualifications, compétences et expériences suivantes, dûment référencées :

  • Diplôme de niveau master (BAC+5) dans un domaine lié à la mission ;
  • Expériences en développement de capacités liées à la société civile et plaidoyer, y compris les organisations représentatives des personnes handicapées ;
  • Expérience approfondie sur le genre et l’inclusion des personnes handicapées ;
  • Compétences en animation de formation, mise en œuvre d’enquêtes quali/quanti, baselines/endlines, études et évaluations ;
  • Expérience passée avec HI souhaitable ;
  • Bonne connaissance du Tchad et de la société civile tchadienne souhaitable ;
  • Savoir-être : adaptabilité, bon sens et humour sont de bons atouts.

 

Agenda/planning :

Calendrier et budget :

La prestation est prévue pour une durée de 6 semaines sur le calendrier indicatif suivant :

  • 12-16 novembre : Elaboration des outils de collecte – travail à distance avec le RT ;
  • 16 novembre- 01 décembre : Collecte des données terrain et predraft ;
  • 02-22 décembre : Atelier de consolidation au siège et accompagnement sur consolidation rapport final.

Le budget qui sera présenté dans l’offre financière doit être conçu TTC et inclure les frais de visa, de billets d’avion, de per diem, etc. L’hébergement sera pris en charge par HI dans sa Guesthouse. Les honoraires alloués à cette consultance ne pourront dépasser la somme forfaitaire de 300 EUR / jour travaillé + perdiem.

 Formalités administratives/sécuritaires :

Le contrat proposé sera un contrat de service conformément aux procédures HI. Le consultant est entièrement responsable de tous les coûts liés à la consultance (visa, voyage, assurances, per diem, etc.), sauf pour le transport entre le bureau national, les bases et les zones d’intervention des projets (assuré par HI), et l’hébergement (pris en charge par HI). Les normes sécuritaires de HI Tchad devront impérativement être respectées.

Le paiement sera effectué par virement bancaire et basé sur deux factures émises par le consultant à la répartition suivante :

  • 50% du montant total à la signature du contrat ;
  • 50% du montant global à l’acceptation finale du rapport de fin de mission.

Mécanismes de communication et de suivi entre le consultant et HI :

Toute communication avant et pendant la prestation passera par Clovis BATTAGLIA, coordinateur des opérations pour HI Tchad : [email protected]

 

Procédure de candidature :

Les candidatures doivent inclure :

Pour le consultant :

  • Un curriculum vitae (formation, expérience dans les domaines susmentionnés, liste des principales publications) ;
  • Des références ;
  • Une lettre de motivation.

Une proposition technique :

  • Une proposition méthodologique de réalisation de la prestation mettant au moins en évidence : la bonne compréhension des objectifs présentés, une présentation du cadre méthodologique qui sera mis en œuvre, des suggestions/recommandations basées sur l’expérience des candidats ;
  • Un calendrier précisant clairement les activités et la production des livrables ;
  • Une proposition financière indiquant au moins les frais de consultance et les coûts opérationnels de l’étude.

Veuillez adresser tous les documents requis avant le 08/11/2019 à Clovis BATTAGLIA ([email protected])  avec en copie Perrine LAISSUS BENOIST ([email protected])

NB : Handicap International est engagé dans la protection des personnes et la prévention des abus. Le consultant sélectionné devra s’engager à adhérer et respecter les politiques éthiques HI de protection de l’enfance, de protection des bénéficiaires contre l’exploitation et les abus sexuels et son code de conduite : prévention des abus & protection des personnes.

La sélection des candidats se fera au sein d’une commission composée de représentants de HI dans un délai raisonnable. La commission susnommée permettra de définir, en temps voulu, les critères de sélection et une échelle de classement des candidats.