CV 698 | Inscrits 4916 | Recruteurs 83 | Offres 8333

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Action Contre la Faim recrute un responsable de programme santé mentale et pratique de soins (h/f) Cameroun

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Action Contre la Faim recrute un responsable de programme santé mentale et pratique de soins (h/f) Cameroun

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 79

Date de clôture : dimanche 16 décembre 2018

FonctionsCoordination, Gestion de projet, Technicien spécialiste
ActivitésSanté
ContratCDD

 

Contexte :

Alors que le lac Tchad constitue une zone emblématique des menaces du changement climatique et de ses enjeux dans les pays pauvres, il est désormais aussi au centre d’une crise sécuritaire régionale liée non seulement aux attaques du groupe Boko Haram mais également à d’autres violences armées. Les défis de développement de la région sont multiples : politiques d’abord, mais aussi socio-économiques, écologiques et hydrologiques.

Dans le cadre de la programmation de l’Union Européenne suite au Sommet de la Valette sur la migration en décembre 2015 et la création d’un Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique d’une part et du sommet d’Abuja de mai 2016 au cours duquel le Président de la République a présenter l’Initiative Lac Tchad; l’Agence Française de Développement (AFD) a lancé un appel à projets « crise et sortie de crise » dédié au bassin du Lac Tchad, pour lequel un consortium de 3 ONG (ACF, CARE et Groupe URD) a été retenu.

L’objectif général du projet est de contribuer au redressement économique et au renforcement de la résilience et de la cohésion sociale des territoires du bassin du lac Tchad les plus impactés par le conflit, le changement climatique et autres déterminants (marginalisation, absence d’investissements, décentralisation ineffective, tensions intercommunautaires autour de l’usage des ressources naturelles).

Le projet, structuré autour de 4 piliers, dans 4 pays et sur 4 ans, est la réponse innovante et inédite que mettent en place ACF et ses partenaires.

Durée du contrat :  14 mois, ASAP

 

Le rôle :

Vous assurerez la mise en place pertinente et innovante des acticités de Santé Mentale et Pratiques de Soins de qualité intégrées au Pilier 1 (cohésion pacifique) et Pilier 2 (redressement économique) du projet RESILAC en respectant les standards ACF et internationaux et les politiques nationales en la matière.

Plus spécifiquement serez en charge de :

  1. Assurer l’intégration des activités SMPS dans le projet ;
  2. Assurer les accompagnements psychosociaux et l’insertion socio-professionnelle des populations affectées ;
  3. Participer au Suivi & Evaluation et l’Apprentissage du projet ;
  4. Alimenter la réflexion stratégique en lien avec la SMPS ;
  5. Encadrer et manager l’équipe.

Le candidat :

Diplômé(e) de psychologie clinique de niveau master, vous justifiez d’une expérience d’au moins 1 an sur un poste similaire, et notamment dans des contextes d’urgence. Vous êtes reconnu pour vos capacités de gestion de projet et d’encadrement. Psychologue clinicien, vous avez des connaissances en psychologie transculturelle, psychologie humanitaire, et psychologie du développement de l’enfant.

Sens de la planification, de la rigueur, bonne communication, bonnes relations interpersonnelles, maturité, demandés.

Doté d’une bonne gestion du stress, vous êtes capable de travailler dans un contexte sécurité complexe et volatile.

Maîtrise des outils informatiques et maîtrise du français à l’oral et à l’écrit obligatoires.

 

Le projet :

Le projet RESILAC (redressement économique et social inclusif du Lac Tchad) est au carrefour des enjeux humanitaires liés à la crise sécuritaire régionale qui y sévit, des enjeux socio-économiques qui en résultent, des enjeux climatiques et de développement pour ce bassin historiquement foisonnant. Un cadre passionnant alliant l’urgence, le relèvement et le développement durable autour de trois piliers opérationnels (de cohésion sociale entre les communautés, de redressement économique progressif et de renforcement institutionnel des acteurs clés de la région) et d’un pilier gestion de connaissances permettant une extrême adaptabilité et compréhension aiguisée du contexte régional et de ses évolutions.

RESILAC ambitionne également de créer un réseau des convergences autour des défis du Bassin du Lac Tchad. Le projet sera ainsi animé par le consortium Action contre la Faim (en chef de file), CARE et Groupe URD et développera plusieurs partenariats (dont le réseau du CCFD – Terre Solidaire) avec la société civile et le secteur de la recherche, co-construit avec les autorités et institutions publiques régionales et en lien étroit avec l’Agence Française de Développement et l’Union Européenne (Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique), financeurs du projet.

C’est à ce projet régional d’envergure (lancé au premier trimestre 2018 en simultané dans la région de Diffa au Niger, l’Etat de Borno au Nigéria, la région du lac Tchad au Tchad et la région de l’Extrême-Nord du Cameroun) que vous pouvez prendre part.

Vous pourrez ainsi relever avec nous ce défi ambitieux profondément novateur, en apportant votre expertise et votre réflexion stratégique.

Vous évoluerez au cœur d’une équipe régionale destinée à apporter son expertise technique à chacune des 4 équipes RESILAC nationales. Cette équipe régionale se compose spécifiquement d’un(e) coordinateur/rice régional(e), de 5 référent(e)s piliers et d’une référente supports.

Conditions :

Contrat : 14 mois à durée déterminée d’usage de droit français

Rémunération et bénéfices :

  • Salaire mensuel brut d’entrée de 1 600 € à 1 975€ brut en fonction de l’expérience.
  • Per diem et frais de vie: 527 € (cf eurocost) nets, versés sur le terrain.
  • + 16% du salaire mensuel brut de remboursement assurance retraite pour les non français.
  • + Allocation enfant, limité à 5 enfants.

Transport et logement :

  • Prise en charge des déplacements vers et sur le lieu de travail.
  • Chambre individuelle dans logement collectif pris en charge

Couverture médicale : 100% de couverture des frais médicaux + assurance rapatriement. 

Congés et RnR :

  • 25 jours de congés payés par an ;
  • + 20 RTT par an ;
  • + 215 € versés pour la période de récupération (toutes les 10 semaines) ;
  • Prise en charge des titres de transports vers la zone de récupération de référence.

 Formation :

  • Accès illimité et gratuit à la plateforme d’e-learning certifiant Crossknowledge © ;
  • Formations techniques régionales ou siège en moyenne 1 fois par an + Workshop métiers intermission une fois par an ;
  • Participation aux frais de formation externes selon pertinence du dossier.

Postuler ici

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité