CV 1738 | Recruteurs 228 | Offres 26968

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Alima recrute un gynéco – obstétricien au Mali

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Alima recrute un gynéco – obstétricien au Mali

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Alima recrute un gynéco – obstétricien au Mali

 

Titre du poste : Gynéco – Obstétricien

Département : Médicales

Lieu d’affectation : Nord Mali / Diré – Goundam

Période d’affichage : Du 12 février 2015, 14h au 19 février 2015, 12h30.

Durée du Contrat : De 3 à 6 mois

Nombre de postes à combler : 1 poste, dans le cadre de son Projet Commun AMCP/ALIMA.

Prise de poste : dès que possible

Description de l’organisation :

ALIMA intervient au Mali depuis juin 2011 aux côtés de l’ONG malienne, AMCP, avec un premier projet dans le Sud du Mali dans la région de Koulikoro visant à réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans. En 2014, ce projet a permis de prendre en charge 13 516 MAS (dont 3455 hospitalisations) et 105 630 cas de paludisme (dont 6 729 hospitalisations).

ALIMA/AMCP intervient depuis mars 2012 dans la région de Tombouctou, en réponse au conflit au Nord du Mali et à l’effondrement du système sanitaire dans cette zone. Après un appui au service des urgences de l’hôpital de Tombouctou, ALIMA/AMCP appuie désormais les structures de santé à Goundam et à Diré, avec 1 CSREF et 18 CSCOM à Diré et 1 CSREF et 6 CSCOM à Goundam. L’intervention s’articule autour de 3 axes stratégiques pour assurer l’accès à des soins gratuits et de qualité :

  1. Les activités de soins et de prévention pour l’ensemble de la population (consultations générales, hospitalisations, vaccination) ;
  2. Le dépistage et la prise en charge de la malnutrition Aiguë Sévère (MAS) simple et avec complications (dépistage et prise en charge) ;
  3. Le suivi médicalisé de la santé maternelle (CPN, prise en charge des accouchements et des complications obstétricales, CPON).

En 2014, le projet au Nord du Mali a permis de réaliser plus de 130 000 consultations générales, 3 900 hospitalisations ainsi que 3 200 accouchements assistés médicalement et 10 000 deuxièmes consultations prénatales.

L’objectif du partenariat d’ALIMA et d’AMCP est d’apporter des soins médicaux et des renforcements de capacité du ministère de la santé pour 2,5 millions de Maliens.
Le projet est financé par UNICEF et ECHO et se poursuit en 2015.

 

Présentation du poste :

Le gynécologue-obstétricien opère la fonction de Superviseur des activités de santé de la reproduction. Il (Elle) rend compte au médecin référent et Coordinateur médical.

Sur son temps de mission, le médecin gynéco-obstétricien est responsable des actes posés au sein des différentes maternités des CSREF, CESCOM centraux et autres CESCOM soutenus directement par le projet. Il collabore avec l’équipe médicale au niveau des services et en supervise la qualité des soins. Il (elle) aide à l’amélioration des performances techniques, du personnel des services sous sa responsabilité.

 

Responsabilités :

1. Suivi de l’activité et définition des objectifs :

Décrit et analyse son activité ainsi que son environnement (collection des données, écriture de rapports d’activités) Participe aux discussions et à la définition des objectifs pour le projet.

2. Objectifs :

S’assurer que les patientes sont bien informées sur leur pathologie et leur traitement.

2.1. Assurer une expertise technique dans le domaine de gynéco-obstétrique :

  • S’assure de la qualité d’accueil et du respect des patients au sein des services sous sa responsabilité ;
  • Assure une bonne organisation des services ainsi qu’une bonne gestion du flux des patients ;
  • Anime et dirige la visite des malades dans les services sous sa responsabilité (maternité) ;
  • Dirige et assure certaines consultations et actes techniques compliqués au besoin ;
  • Discute des cas compliqués avec ses collaborateurs (décision de pratiquer une césarienne, mise en place de traitements spécifiques, etc.) ;
  • S’assure que les protocoles médicaux et les prescriptions sont respectés par le personnel soignant ;
  • S’assure que les procédures d’hygiène sont respectées en vue de limiter le risque d’infections ;
  • S’assure que les pratiques de transfusions sanguines et les procédures en cas d’exposition aux sangs sont connues et appliquées ;
  • Encourage l’éducation à la santé pour les mères, sur l’importance de la vaccination contre le tétanos, le planning familial (la disponibilité des méthodes de contraception, etc.) et l’avantage de l’allaitement maternel ;
  • S’assure de la bonne transmission par écrit, des informations nécessaires pour les références des patientes/nouveau-nés ;
  • S’assure que les registres et les fiches médicales soient correctement remplis ;
  • En collaboration avec les sages-femmes, s’assure de la qualité des soins obstétricaux au niveau des maternités et différents services sous sa responsabilité.

2.2. Au niveau du bloc opératoire :

  • Sur le temps de sa mission, il est responsable des actes d’indication gynéco-obstétricale, posés au bloc-opératoire comme dans les salles d’accouchement. Il assure directement et indirectement toutes les interventions d’urgences, comme les quelques éventuels rares cas, qui seront programmés en accord avec le médecin référent ;
  • Il assure directement et indirectement, les consultations des patients en préopératoires et valide les indications chirurgicales ;
  • Evalue le risque opératoire en collaboration avec l’anesthésiste ;
  • Veille sur l’usage rationnel des outils et du matériel chirurgical pendant les interventions ;
  • Fait appliquer strictement le protocole d’hygiène dans le bloc opératoire (décontamination, stérilisation, etc.), l’asepsie avant, pendant et après l’intervention ;
  • S’assure que le registre du bloc opératoire est correctement rempli et à jour.

2.3. Soins post-opératoires : Assure ensemble avec l’anesthésiste, les suivis en salle des toutes les patientes opérées, jusqu’à leur indication de sortie vers l’ambulatoire Garantit l’application des protocoles OMS en place (ATB, pansements, etc…).

3. Gestion des ressources humaines :

3.1. Composition d’équipe :

  • Défini les postes nécessaires pour l’activité au niveau des services sous sa responsabilité ;
  • Organise le recrutement du personnel pour l’activité, en collaboration avec le médecin référent, lequel valide ou invalide en dernier ;
  • Assure le système de garde de nuit 24h/7 services.

3.2. Management des équipes :

  • Organise et supervise le travail des membres de son équipe ;
  • Organise et dirige des meetings réguliers d’équipes (formation théorique et pratique de son équipe, par des modules préalablement discutés avec le médecin référent) ;
  • Organise la circulation des informations au sein de l’équipe ;
  • Identifie le personnel ressource au sein de l’équipe, qu’il prend particulièrement en charge (assure une formation approfondi de ce dernier) ;
  •  Vigilant, informe le médecin référent en cas d’erreur médicale.

3.3. Formation :

  • Défini les besoins en formation pour le personnel de la maternité ;
  • Participe dans les formations et accompagne les personnes individuellement.

 

Expériences et compétences :

Expériences :

  • Indispensable : Formation et expérience de Médecin spécialiste en gynéco-obstétrique ;
  • Expérience médicale en contexte humanitaire ;
  • Expérience de travail en situation d’urgence ;
  • Expérience de travail en contexte multiculturel, de guerre asymétrique et symétrique ;
  • Expérience en gestion d’équipe, management service de maternité et volet complet santé de la reproduction.

    Qualités du candidat :

  • Compétences chirurgicales démontrées (C-section, hystérectomie, etc .) ;
  • Langues : Français indispensable.

Attitudes et qualités personnelles :

  • Sens de l’organisation, rigueur et autonomie ;
  • Capacité à prioriser et à travailler sous pression ;
  • Capacité d’adaptation et diplomatie ;
  • Curiosité pour les projets et les activités ;
  • Habilité à travailler en équipe dans des contextes multiculturels ;
  • Compétences en formation et accompagnement.

Conditions de dépôt de candidature :

Les candidats intéressés doivent faire parvenir leur curriculum vitae ainsi qu’une lettre de motivation au département des ressources humaines de l’AMCP/ALIMA par courriel ou en personne avant le 19 février 2015 à 12 h 30. Les candidatures peuvent aussi être déposées au niveau de l’administration des autres sites d’AMCP/ALIMA. Aucune candidature ne sera acceptée après cette période.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Par ailleurs, l’AMCP se réserve le droit de ne pas donner suite à la présente offre d’emploi.

Courriel : recrutementamcpalima@gmail.com (Merci de préciser en objet l’intitulé du Poste).

En personne : Bureau AMCP/ALIMA, Quartier Hippodrome, Rue 291 Porte 405, en face de l’école Nelson MANDELA, Bamako – Mali.

Téléphone : + 223 20 24 19 48.

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment