CV 1181 | Recruteurs 164 | Offres 22247

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Avis d’appel à candidatures pour le recrutement de plusieurs profils (32 postes) pour le Projet RePER au Tchad

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Avis d’appel à candidatures pour le recrutement de plusieurs profils (32 postes) pour le Projet RePER au Tchad

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Avis d’appel à candidatures pour plusieurs profils dans les régions du Tchad

CONTEXTE

Le Gouvernement de la République du Tchad et le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) ont formulé conjointement le projet de « Renforcement de la productivité des exploitations agropastorales familiales et résilience » (RePER). L’objectif du RePER est l’amélioration de la productivité, de la résilience et des revenus des exploitations agro-pastorales familiales ciblées. Ce projet est structure autours de trois composantes: (i) Composante 1: Investissements productifs dans les exploitations agro-pastorales familiales résilientes; (ii) Composante 2: Renforcement du capital humain et professionnalisation des organisations des producteurs; et Composante 3: Coordination et gestion, suivi et évaluation. Le financement du projet sera assuré par le FIDA, le Gouvernement du Tchad, les Bénéficiaires et d’autres partenaires financiers donc le processus de mobilisation des co-financements est en cours.

Le Ministère de la Production, de l’Irrigation et des Equipements Agricoles qui assure la tutelle du projet, lance le présent Avis d’appel à candidatures pour le recrutement du personnel complémentaire à l’UCGP du ”Programme pays Tchad-FIDA” dans le contexte de la mise en œuvre du Projet de Renforcement de la Productivité des Exploitations Agropastorales Familiales et Résilience (RePER).

 

Les postes à pouvoir sont :

  1. Un (e) Responsable d’aménagements hydro-agricoles et infrastructures
  2. Un (e) Responsable des systèmes de production agro-pastoraux
  3. Un (e) Responsable du développement/valorisation des filières et de l’agrobusiness
  4. Un (e) Responsable nutrition, hygiène et alphabétisation
  5. Un (e) Responsable planification territoriale et du renforcement des capacités des OP
  6. Un (e) Responsable Environnement et Changement climatique
  7. Un(e) Responsable Genre et ciblage
  8. Un (e) Comptable
  9. Quatre (4) Chefs d’Antennes, basés à Ati, Aboudéïa, Dourbali et Mangalmé
  10. Quatre (4) Techniciens du Génie Rural pour les Antennes d’Ati, Aboudéïa, Dourbali et Mangalmé
  11. Quatre (4) Techniciens en systèmes de production agro-pastorale pour les Antennes d’Ati, Aboudéïa, Dourbali et Mangalmé
  12. Quatre (4) Techniciens en agro-business pour les Antennes d’Ati, Aboudéïa, Dourbali et Mangalmé
  13. Quatre (4) Assistants au suivi-évaluation pour les Antennes d’Ati, Aboudéïa, Dourbali et Mangalmé
  14. Quatre (4) Gestionnaires/Assistant(e)s pour les Antennes d’Ati, Aboudéïa, Dourbali et Mangalmé

 

DESCRIPTIONS SUCCINTES DES POSTES ET QUALIFICATIONS DES CANDIDATS

  1. Un(e) Responsable d’aménagements hydro-agricoles et infrastructures

Responsabilités : sous l’autorité du coordonnateur, le (la) Responsable des aménagements hydro agricole et infrastructures est  chargé (e), en liaison avec  les partenaires  et les autres responsable du RePER, de planifier et suivre  la mise en œuvre des activités relatives aux aménagements de captage et de gestion de l’eau, de pistes, d’infrastructures rurales et de la mise  en œuvre des approches  et  de l’obtention des résultats dans le domaine de la bonne gestion des infrastructures rurales.

Qualifications : Etre titulaire d’un diplôme d’ingénieur de génie rural ou équivalent (BAC + 4 au minimum).Avoir une expérience prouvée en aménagement de captage de l’eau, pistes rurales et en organisation et gestions de chantier de 7 ans au moins, dont 5 ans à un poste de responsabilité  dans un projet /programme de développement rural, une institution publique ou et avoir au moins 3 ans d’expérience  de terrain dans la conduite d’aménagement  de captage de l’eau , de  travaux  de terrassements, de génie civil  et de gestion sociale, d’aménagements ruraux et d’infrastructures socioéconomiques. Maitriser parfaitement l’outil informatique de base (Excel, Word, PowerPoint), les logiciels de gestion de base de données (Access par ex.). Le poste est ouvert à Mongo/Guera avec de fréquences de déplacements de terrain dans la zone du projet.

  1. Un(e) Responsable des systèmes de production agro – pastoraux

Responsabilités : Sous l’autorité du coordonnateur, il (elle) est chargé (e) de la planification, de la mise en œuvre et du suivi des activités et du suivi des activités d’appuis à la production  et à la valorisation agricoles et pastorales. Il (elle) est  également  chargé(e) de la mise en œuvre des approches et de l’obtention des résultats  dans le domaine des activités d’appuis  liées à l’intensification  des systèmes de production agropastorale et facilité une excellente synergie entre les activités de vulgarisation et de recherche développement.

Qualifications : Avoir un diplôme d’Ingénieur agronome ou équivalent (BAC + 4 au minimum), avec une expérience prouvée en développement agropastoral, appui aux filières et activités agro-économique de 7 ans au moins, dont 3 ans à un poste de responsabilité dans un projet /programme  de développement rural, une institution publique ou privée et avoir au moins 3 ans d’expérience  de terrain dans le domaine d’appui à l’intensification des systèmes de production  agropastorale. Maitriser parfaitement l’outil informatique de base (Excel, Word, Powerpoint), les logiciels de gestion de base de données (Accès par ex.).Le poste est ouvert à Mongo/Guéra avec de fréquents  déplacements de terrain dans la zone du projet.

  1. Responsable du développement/Valorisation des filières et de l’agrobusiness

Responsabilités :sous l’autorité du coordonnateur, il(elle) est chargé de gérer les  études  et le processus le processus de préparation des plans de développement filières, d’assurer la cohérence et la synchronisation des appuis/résultats des maillons dans les bassins  les bassins de production et les marchés dans les zones du projet, de contribuer à l’organisation des différents acteurs des filières en interprofession et d’entretenir un dialogue permanent  avec les acteurs clés et parties prenantes  y compris la diffusion  d’information ,l’initiation de partenariats et l’insertion professionnelle des entreprises des jeunes.

Qualifications : Avoir un diplôme d’agroéconomiste ou équivalent (BAC+4  au minimum), avec une expérience professionnelle minimale de 7 ans ; dont au moins  3 ans à un poste de responsabilité similaire dans un projet /programme, une institution publique ou privée et /ou d’ONG intervenant dans le domaine du développement rural et agricole. Maitriser parfaitement l’outil informatique de base (Excel, Word, PowerPoint), les logiciels de base de données  (Access par ex.). Le poste est ouvert à Mongo/Guera avec de fréquents déplacements de terrain dans la zone du projet.

  1. Un Responsable nutrition, hygiène et alphabétisation

Responsabilités : Sous l’autorité du coordonnateur ,il(elle) est chargé(e) ,en liaison avec les partenaires , de planifier et suivre la mise en œuvre des approches et de l’obtention des résultats dans le domaine de la nutrition ,hygiène , assainissement et alphabétisation soutenues par le projet de la mise en œuvre  des approches  et de l’obtention dans le domaine.

Qualifications : Etre titulaire d’un diplôme d’enseignement supérieur (BAC +4 au minimum), en santé ou nutrition avec une expérience prouvée en nutrition et en Wash (hygiène et assainissement) de 7 ans au moins, dont 3 ans à un poste de responsabilité dans un projet/programme de développement rural, une institution publique ou privée, d’ONG et avoir au moins 3 ans d’expérience de terrain dans le domaine de la nutrition, hygiène, assainissement. Maitriser parfaitement l’outil Informatique de base (Excel, Word, PowerPoint), Les logiciels de gestion de base de données (Access par ex.). Le poste est ouvert à Mongo/Guera avec de fréquents déplacements de terrain  dans la zone du projet.

  1. Un responsable planification territorial et du renforcement des capacités des op

Responsabilités : Sous l’autorité du coordonnateur, il (elle) est chargé(e) de coordonner et suivre la mise en œuvre des activités relatives à la mobilisation, l’organisation des producteurs et le renforcement des capacités des OP, de capitaliser les expériences du PARSAT notamment en matière de diagnostic institutionnel participatifs des OP, de traduire les objectifs de structuration de renforcement  des OP en business plans, de développement et mettre à jours les méthodologies de mise en œuvre des activités de concertation avec les acteurs impliqués.

Qualifications : Avoir un diplôme d’économie, d’agroéconomie, de sociologie ou équivalent, de niveau BAC +4 au minimum avec une expérience professionnelle minimale de  sept(07) ans dont cinq(05) ans dans le projet de développement ou ONG nationale /internationale  à un poste de responsable d’appui organisationnel/institutionnel, d’encadrement et de renforcement des capacités des OP.

Le (la) candidat(e) doit avoir une expérience avérée en planification et gestion du cycle des projets (microprojets). En outre il (elle) doit disposer de solides connaissances d’approche participatives de développement (local) et maitriser parfaitement l’outil de base (Excel, Word, Powerpoint), les logiciels de gestion de base de données (Access par ex.). Le poste est ouvert à Mongo/Guera avec de différents déplacements  sur le terrain, dans la zone d’intervention du projet.

  1. Un(e) Responsable Environnement et changement climatique

Responsabilité : Sous l’autorité du coordonnateur, le(la) responsable changement climatique (CC) est chargé, en liaison avec les partenariats ,de planifier et de suivre la mise en œuvre des activités relatives aux changements Climatiques et Environnement du projet, d’appuyer le RSE dans la définition d’indicateurs simples et pertinents pour mesurer les résultats en terme d’atténuation des risques climatiques et assurer la tenue à jour des tableaux de bord de suivi d’exécution des activités et résultats en terme d’atténuation des risques climatiques.

Qualifications : Etre un Environnementaliste ; géographie, agro économiste, ou spécialisé en développement durable de niveau BAC+4 au minimum ou équivalent, avec une expérience prouvée d’au moins 5 ans en suivi évaluation ou planification d’activités environnementales ou de suivi climatiques. Avoir une maitrise de l’approche de cadre et les autres approches de planification mise en pratique dans le projet de développement. En plus de ces diplômes, une formation qualifiante en statistiques et/ou suivi-évaluation et des expériences en matière d’éducation environnementale un avantage comparatif. Maitriser parfaitement l’outil informatique  de base (Excel, Word, Powerpoint), les de gestion de base de données (Access par ex.). Le poste est ouvert à Mongo/Guera, avec de fréquents déplacements de terrain de la zone de projet.

  1. Responsable Genre et ciblage

Responsabilités : Sous l’autorité du coordonnateur, il/elle  devra veiller à la prise en compte  effective du genre dans les interventions du projet Il/elle est responsable de la mise en œuvre de la stratégie de ciblage et de campagnes d(information et de sensibilisation. Dans ce cadre il/elle devra s’assurer que la stratégie de « ciblage social et de genre » est effectivement mise en œuvre par les opérateurs et partenariats en ce qui concerne  l’appui aux banques ; de soudure, le développements des caisses d’épargnes et crédit le renforcement des capacités desOP.IL/elle devra effectuer des déplacements réguliers sur le terrain, afin  de vérifier que les groupes vulnérables (femmes et les jeunes en particulier) : et (iii) ont une représentation satisfaisante dans les instances de prise de décision .

Qualifications : Avoir un diplôme en science sociale de niveau BAC+4 au minimum ou équivalent, avec une expérience professionnelle de 5 ans dont 3 ans dans un poste similaire  au sein des projets de développement ou ONG nationale/internationale. Le/la candidat(e) avoir une expérience avérée  en matière d’appui aux groupes vulnérables et une grande capacité de rédaction, d’analyse et de synthèse. Il/elle disposer en outre, de solides connaissances des questions de populations, de développement et de l’équité de genre et maitriser parfaitement l’outil informatique de base (Excel,  Word, Powerpoint), les logiciels de base de données (Access par ex.). Le poste est ouvert à Mongo/Guéra, avec de fréquents déplacements  de terrain de la zone du projet.

  1. Un(e) Comptable

Responsabilités : Sous l’autorité du Responsable Administratif et Financier (RAF), il (elle) est chargé (e) de la tenue à jour de la comptabilité générale  du projet, la vérification, classement et conservations des pièces comptable et la préparation des demandes de fonds (DRF et DPD) avant leur revu par le RAF. Il contribue à la préparation des budgets, des rapports, à la mise à jour régulière des tableaux de bord et financiers.

Qualifications : Etre titulaire d’un diplôme universitaire en comptabilité de niveau licence au minimum et avoir une très bonne maitrise de l’outil informatique, des logiciels bureautique (textes, tableur et base de données) et une bonne pratique du logiciels TOM2PRO, avec une expérience minimale de 5 ans en finances/comptabilité dans les projets de développement rural sur financement extérieur ou d’ONG. Le poste est ouvert à Mongo, au Guéra.

  1. Quatre(4) chefs d’Antennes, basés à Ati, Aboudeia, Dourbali et Mangalmé

Responsabilités : Sous l’autorité du coordonnateur, ils (elles) sont chargés de la mise en œuvre et du suivi dans leurs zones de compétence, des programmes d’actions arrêtés dans les PTBA et, de contribuer par leurs actions à réaliser les objectifs  du RePER, selon les cas. Ils/elles sont responsable suivi de l’ensemble des opérateurs partenaires intervenant dans les zones couvertes par les antennes et, de la représentation de l’UCGP auprès de l’ensemble des autorités sous régionales et des partenaires intervenant dans la sous-région.

Ils/elles devront assurer des déplacements réguliers dans les zones couvertes par les antennes, afin de contrôler l’état d’exécution et le Travail délivré par les opérateurs partenaires.

Qualifications : Avoir un diplôme de formation agroéconomiste, ou ingénieur, ou socio économiste de niveau BAC+4 au minimum ou équivalent avec une expérience professionnelle minimale de 7 ans, avec au moins 4 ans d’expérience prouvée en gestion d’équipes de travail de travail de terrain dans le développement rural et le développement communautaire Maitriser parfaitement l’outil informatique de base(Excel, Word, Powerpoint),les logiciels de gestion de base de données(Access par ex.). Les postes sont ouverts à Ati, dans le Batha, Aboudeia dan le Salamat, Dourbali dans le Chari Baguirmi et Magalmé, dans le Guéra.

  1. Quatre(4) Techniciens du Génie Rural pour les Antennes d’Ati, Aboudeia, Dourbali et Magalmé

Responsabilités : Sous l’autorité du Chef d’Antenne et de la supervision technique du responsable d’infrastructures, ils (elles) de l’accompagnement des producteurs/trices à l’identification et la formulation de projets d’aménagements de captage de l’eau  et appui technique et organisation a leur mise en œuvre. Ils/elles assurent la supervision et le contrôle de la mise en œuvre d’aménagements de captage l’eau et d’infrastructures rurales (aménagements maraichers, cultures de décrues, pistes rurales, magasins de stockage, etc.) et la formation techniques des producteurs/trices aux techniques d’irrigation  et de maitrise de l’eau et à l’entretien des ouvrages.

Qualifications : Avoir un diplôme de technicien de génie rural, génie civil ou aménagiste  (BAC+2 au minimum) ; avec une expérience spécifique confirmée d’au moins 3 ans dans l’accompagnement projets de développement rural : planification, préparation, réalisation et exploitation de petits aménagements de captage de l’eau et d’autres infrastructures rurales y compris des pistes rurales. Le candidat doit maitriser parfaitement l’outil informatique de base (Excel, Word, Powerpoint), les logiciels de gestion de base de données (Access par ex.) et de dessins. Les postes sont ouverts à Ati, dans le Batha, Aboudeia dans le Magalmé, Dourbali, dans le Chari Baguirmi et Magalmé, dans le Guéra.

  1. Quatre(4) Techniciens en système de production agro-pastorale pour les Antennes d’Ati, Aboudeia, Dourbali et Magalmé

Responsabilités : Sous l’Autorité du Chef d’Antenne et la supervision technique du responsable du responsable du système production agro-pastorale, les techniciens en système agro-pastorale, dans les ressorts territoriaux respectifs dans Antennes sont chargé de superviser la mise en œuvre liées  à l’intensification des systèmes de production agropastorale et faciliter une excellente synergie entre les activités de vulgarisation et celles de recherches développement ;assister le responsable du système de production agro-pastorale dans la préparation des spécifications techniques et les termes de référence pour l’acquisition de travaux ,biens, services et prestations intellectuelles relatives à la composante « relance du pole vivrier ».

Qualifications : Avoir un diplôme de techniciens agricole ou d’un diplôme similaire (minimum +2), avec une expérience prouvée en développement agro-pastoral, appuis aux filières, organisations paysannes, vulgarisation agricole et  activités agroéconomiste de 5 ans au moins, dont 3 ans à un poste similaire dans un projet/programme de développement  rural, une institution publique ou privée. Maitriser parfaitement l’outil informatique de base (Excel, Word, Powerpoint), les logiciels de gestion de base de données (Access par ex.). les postes sont ouvert à Ati, dans le Batha, Aboudeia dans le Salamat ,Dourbali ,dans le Chari Baguirmi et Mangalmé, dans le Guéra.

  1. Quatre(4) Techniciens en agrobusiness pour les Antennes, Aboudeia, Dourbali, et Mangalmé

Responsabilités : Sous l’autorité du Chef d’Antenne et la supervision technique du responsable du développement des filières et l’agro-business , le techniciens en agro-business,  dans les ressort territoriaux respectifs des Antennes sont chargés, en appui au responsable en agro-business, de la préparation des plans de développement de la filières, assurer la cohérence et la synchronisation des appuis/résultats des différents maillons  dans le bassin de productions et les marchés dans les zones du projet, contribuer à organiser les différents acteurs des filières en interprofession et entretenu un dialogue permanent avec les acteurs clés et parties prenantes y compris la diffusion d’informations, l’initiation de partenariats et l’insertion professionnelle des entreprises des jeunes.

Qualifications : Avoir un diplôme d’agroéconomiste et d’un diplôme similaire (BAC+3 au minimum), avec une  expérience professionnelle minimale de 5 ans, dont au moins 3 ans à un poste similaire dans un projet/programme, une institution publique ou privée, et/ou ONG intervenant dans le domaine du développement rural et agricole. Maitriser parfaitement l’outil informatique de base (Excel, Word, Powerpoint), les logiciels  de gestion de bases données (Access par ex.). Les postes sont ouverts à Ati, dans le Batha, Aboudeia, dans le Salamat, Dourbali, dans le Chari Baguirmi et Mangalmé dans le Guéra.

  1. Quatre(4) Assistant au suivi-évaluation pour les Antennes d’Ati,Aboudeia, Dourbali et Mangalmé

Responsabilités : Sous la responsabilité du RSE, ils (elles) sont chargés de la saisie des données relatives au système de SE du RePER et assister le RSE dans toutes ses taches, assurer la tenue à jour des tableaux de bord de suivi et l’évaluation des actions.

Qualifications : Avoir une formation universitaire de niveau BAC+3 minimum en agroéconomie, économie ou statistique, avec une expérience prouvée en suivi-évaluation ou en planification du développement d’au moins 5 ans.

Maitriser l’approche du cadre logique et les autres approches de planification stratégique mise en pratique dans les projets de développement. En plus de ces diplômés, une formation qualifiante en statistiques et/ou en suivi-évaluation sera un avantage. Maitriser parfaitement l’outil informatique de base (Excel,  Word, Powerpoint), les logiciels de base de données (Access par ex. ) et la saisie de données.

  1. Quatre(4) Gestionnaires/assistant(e)s pour les Antennes d’Ati, Aboudeia, Dourbali et Mangalmé

Responsabilités : Sous la responsabilité du Chef d’Antennes, et la supervision technique du responsable Administratif et financier (RAF), ils/elles sont chargé(e)s de la tenue à jour de la base de données comptables et les activités de développement réalisées  par le RePER dans le ressort territorial de l’Antenne , la tenue de la comptabilité des fonds mis à la disposition de l’Antenne, l’établissement de tous les bordereaux d’engagements de dépenses, de la sauvegarde et de l’entretien des biens du projets relevant de leur compétences, l’Appui au Chef d’Antenne et aux autres cadres de l’Antenne pour tous les problèmes pratiques d’organisations bureautique, d’utilisation de logiciels bureautique  courants, la prise de notes lors des différentes réunions, la rédaction et diffusion des comptes rendus de réunions, la participation à la finalisation des rapports (relecture et mise en forme), la préparation des réponses aux demandes de renseignements, la rédaction des correspondances administratives et leur suivi etc.

Qualifications : Avoir un diplôme universitaire de niveau BAC+2 Minimum ou un brevet de technicien supérieur en comptabilité, gestion financière ,secrétariat-comptabilité ,administration publique ou en sciences commerciales, avec une expérience  professionnelle d’au moins 5 ans ,dont 3 ans dans le secteur privée ou des ONG, Avoir une très bonne Maitrise de l’outil informatique, des logiciels bureautique(textes, tableur, PowerPoint et base de données) et une connaissance du logiciels de gestion financier et comptable TOM2PRO.Une expérience dans la gestion l’exécution d’un projet sur financement externe est souhaitable. Les sont ouvert à Ati, dans le Batha, Aboudeia, dans le Salamat,  Dourbali, dans le Chari Baguirmi et Mangalmé, dans le Guera.

 

COMPOSITION ET DEPOT DES DOSSIERS DE CANDIDATURE.

Les dossiers de candidature comprendront (i) un CV détaillé ; (ii) une lettre de motivation ; (iii) les copies certifiées des diplômés exigés, attestations ou autres documents donnant la preuve des expériences acquises conformément au poste souhaités ;(iv) un extrait de casier judiciaire de nationalité.

Les dossiers complets seront adressés, dans une enveloppe fermée portant le titre du poste et adressé au Ministre en charge de l’agriculture. Le lieu de dépôt des dossiers de candidature est la Direction  Générale du Ministère en charge de l’agriculture à N’Djamena, téléphone + 235 66 28  82 51 contre délivrance d’une Attestation de dépôt de dossier portant le numéro   à cet effet. L’âge minimum des candidats pour tous les postes  est fixé à 50 ans, sauf pour les chefs des Antennes ou l’âge limite est fixé à 55 ans, au 1er janvier 2019.

 

DATE LIMITE DU DEPOT DES DOSSIERS

La date limite de dépôt des dossiers des candidatures est fixée au vendredi 1er Mars 2019 à 12h00.Le FIDA et le gouvernement attachent une importance particulière aux candidates féminines et encouragent les candidates intéressées à soumettre leurs dossiers. Toute demande reçue après la date limite ne sera pas prise en considération. Aucun dossiers déposer ne sera rendu au candidat (ne joindre que les copies certifiées conformes).Tout dossiers ne répondant pas aux qualifications requises sera éliminé d’office et seuls, les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contactés pour la suite de la procédure de la sélection qui comprendra un test écrit et un entretien oral.

NB : Pour les postes ouverts dans les différents Antennes, les candidats devront spécifiés très clairement leurs choix dans leurs lettres de motivation. Les termes de références détaillées de chaque postes à pourvoir peuvent être consultés auprès de :

  • Direction Générale du Ministère en charge de l’agriculture à l’adresse : Assistance du DGM, Tel : +235 66 28 82 51 ;
  • (ii) Siege du RePER /PARSAT à Mongo : Assistante du coordonnateur : +235 66 36 34 67 ;
  • Bureau de liaison du RePER/PARSAT à N’Djamena : Assistante du coordonnateur : Tel : +235 66 29 70 25.

                                                                    Directeur Général Adjoint du Ministère de la production,

                                                                     de  l’irrigation et des équipements Agricole

 

 

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment