Avis de recrutement d’un analyste genre, N’Djaména, Tchad

Contexte :

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), reconnaît que l’égalité hommes-femmes est un droit humain fondamental, ainsi que la base nécessaire pour un monde pacifique, prospère et durable. Cet objectif est central au soutien du PNUD aux pays pour mettre en œuvre le programme de développement durable à l’horizon 2030 et les objectifs de développement durable (ODD), ainsi que d’autres engagements convenus par les États Membres des Nations Unies dont le Tchad. Le Programme 2030 aspire à un monde « où soient universellement respectés les droits humains et la dignité humaine », où « l’égalité des sexes soit une réalité pour chaque femme et chaque fille et où tous les obstacles juridiques, sociaux et économiques à leur autonomisation aient été levés ».

Dans le souci d’apporter une contribution de qualité aux efforts du gouvernement du Tchad pour la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes pour appuyer les actions tendant à réaliser la « Vision 2030, le Tchad que nous voulons », le bureau pays a entrepris avec le soutien du bureau régional du PNUD pour l’Afrique, un processus de changement qualitatif. Celui-ci se fera à travers principalement un alignement de ses interventions sur les priorités du gouvernement déclinées dans le PND 2017 – 2021 et la stratégie mondiale du PNUD pour la période 2018 – 2021 (accompagnée d’une stratégie pour la promotion de l’égalité des sexes sur la même période).

La promotion de l’égalité des sexes par le PNUD couvre une panoplie d’actions relevant des systèmes de gestion, des capacités internes, de l’environnement de travail, de la gestion des connaissances, des programmes/projets, des partenariats, et des résultats/impacts. Mais assurer le progrès dans ces sept domaines ne saurait se faire sans la disponibilité d’un membre du personnel dédié à l’encouragement du bureau pays dans le déploiement des efforts nécessaires et du suivi de ces efforts.

Sous la supervision directe du Représentant Résident Adjoint au Programme, la ou le Spécialiste en genre assure les fonctions de conseiller/ère auprès de la Direction sur toutes les questions relatives à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes, dans tous les domaines d’intervention du PNUD. A ce titre, elle ou il est responsable de l’amélioration du système de gestion pour la prise en compte de la problématique femmes-hommes, à travers un suivi régulier de la mise en œuvre de la stratégie genre du Bureau pays en coordination active et efficace avec le Comité Genre en place, notamment :

  • Le renforcement des capacités internes pour la prise en compte de la problématique femmes-hommes, à travers la formation (et l’identification des besoins de formation) de l’ensemble du personnel sur diverses perspectives de cette problématique ;
  • La transformation de l’environnement de travail, à travers la mise en œuvre des politiques de l’organisation pour la prévention du harcèlement sexuel et de l’exploitation et l’abus sexuels, celles sur la parité des sexes, etc. ;
  • La production et la dissémination, en collaboration avec les unités du Bureau pays, de supports de connaissances sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ;
  • La mise en place d’un système pour l’intégration du genre dans le cycle des projets, guidé par les stratégies et cadres mondiaux en la matière ;
  • Le renforcement des partenariats autour des objectifs d’égalité des sexes avec les acteurs nationaux, notamment les ministères, les organisations de la société civile actives sur la thématique, dont les organisations féminines et les instituts de recherche/institutions académiques ;
  • La participation active du bureau de pays aux travaux du groupe thématique genre et droits humains (GTGDH) de l’équipe pays du système des Nations Unies ;
  • Le suivi régulier, en collaboration avec les unités du Bureau pays, des résultats et des impacts du programme (à travers ses projets) pour l’égalité des sexes, par la tenue d’une banque d’informations contenant les évidences.

Devoirs et responsabilités :

Résumé des fonctions/responsabilités clés :

  1. Soutien de la direction et/ou du conseil au Représentant adjoint ou du Représentant(e) ;
  2. Élaboration et planification des programmes ;
  3. Gestion du programme, suivi et exécution des résultats ;
  4. Contribution à la mobilisation des ressources et partenariats ;
  5. Plaidoyer et communication ;
  6. Innovation, gestion des connaissances et renforcement des capacités.

 

Devoirs et responsabilités :

  1. Soutien de la direction et/ou du conseil au Représentant adjoint aux programmes, ou au Représentant :
  • Participer activement à l’équipe de gestion du bureau pays, l’équipe de coordination des programmes et d’autres équipes clés du bureau pays assurer l’inclusion stratégique du genre dans toutes les activités du Bureau pays, en vue de la certification Gender Seal ;
  • Etre le point focal avec l’équipe genre du Centre régional du PNUD pour l’Afrique pour recevoir les orientations thématiques et être à jour sur les politiques, stratégies et orientations en matière de genre ;
  • En collaboration avec des collègues sectoriels et sous la direction du Représentant adjoint au programme, participer à la planification et au suivi de l’utilisation du budget alloué au genre dans les interventions sectorielles et intersectorielles ;
  • Fournir des commentaires techniques et un examen sur les composantes sexospécifiques dans les discours, les documents de projets/programmes dans une perspective de genre.

2. Élaboration et planification des programmes (y compris les contextes de crise) :

  • Diriger et/ou soutenir la planification du programme fondée sur des données probantes sur le genre, intégrant une mesure et une évaluation robustes des résultats – en particulier dans le cas de l’élaboration du Programme de pays et de l’examen à mi-parcours ;
  • Fournir un leadership technique sur l’intégration du genre dans les phases de programmation des pays, y compris la planification stratégique, notamment dans le cadre du CPD, du ROAR, des PQA, des PTA et des examens à mi-parcours ;
  • En collaboration avec des collègues sectoriels, identifier les domaines d’intérêt pour les programmes sexospécifiques et de la participation politique des femmes avec le plus grand potentiel d’impact et d’échelle, en accord les priorités pays/régionaux ;
  • Collaborer avec les homologues sectoriels pour intégrer des indicateurs et des mesures solides en matière de genre dans les initiatives, les propositions et les efforts de plaidoyer dans les programmes et les politiques, et aider à élaborer des théories de changement sensibles au genre.

3. Gestion du programme, suivi et exécution des résultats (y compris les contextes de crise) :

  • Fournir un soutien technique dans l’identification des indicateurs, la mesure et le suivi du rendement en ce qui concerne l’intégration des sexes et les priorités ciblées en matière de genre, en collaboration les équipes de programme (le Comité Genre du bureau, la Chargée genre et sensibilisation VBG (violences basées sur le genre) du Projet d’appui aux institutions de la chaîne pénale et les champions/nes genre du bureau) ;
  • Diriger la collaboration et la coordination intersectorielles sur les principaux résultats programmatiques sur le genre, assurer la cohérence, maximiser les synergies et l’efficacité dans l’utilisation des ressources et la prestation des résultats ;
  • Soutenir le renforcement des systèmes de données et de la collecte, ainsi que les mécanismes de responsabilisation pour surveiller et évaluer les progrès réalisés en matière de résultats sur le genre ;
  • Soutenir des rapports de haute qualité sur les résultats de genre et un examen semestriel du rendement des résultats spécifiés en lien avec les ODD ;
  • Travailler en étroite collaboration avec les collègues en charge du suivi-évaluation afin d’intégrer efficacement la collecte, le suivi et l’analyse de données ainsi que la production de rapports sur les indicateurs de résultats des programmes et les indices de référence en matière de performances sexospécifiques ;
  • Soutenir et renforcer la qualité de la recherche et des données probantes sur les programmes liés au genre, en apportant les derniers apprentissages et connaissances dans le domaine du genre et du développement, et en mettant en place un programme de recherche cohérent et bien priorisé en accord avec le Comité d’apprentissage et la Direction ;
  • Superviser la planification et la mise en œuvre des examens sur le genre et s’assurer que les recommandations issues de l’examen de l’égalité des sexes sont intégrées dans la stratégie et les plans d’action du Programme pays ;
  • Représenter activement le PNUD au sein d’organes de coordination compétents au niveau inter-agences et la partie nationale (groupe thématique de genre ou autres réseaux, sous-cluster VBG avec la Chargée Genre du Projet Chaîne pénale), participer en tant que membre des comités directeurs et assurer une surveillance étroite des programmes conjoints inter-agences.

4. Fournir des contributions de fond à même de créer des partenariats et de supporter la stratégie de mobilisation des ressources :

  • Fournir des contributions de fond à des stratégies de mobilisation de ressources ; analyser et maintenir des informations et des bases de données ;
  • Préparer les documents pertinents tels que résumés de projets, des comptes rendus de conférences, des discours, des profils de donateurs ;
  • Participer aux réunions de donateurs et événements d’information du public, comme délégué.

5. Fournir des apports de qualité aux objectifs de plaidoyer, et de communication :

  • Élaborer des documents d’information, des mémoires et des présentations liées aux activités de la composante Femmes, Paix et Sécurité ;
  • Coordonner et organiser des campagnes de plaidoyer, des événements, des formations, des ateliers et des outils de partage et de connaissances ;
  • Coordonner l’élaboration de méthodologies de gestion de connaissances et de produits sur les activités de la composante Femmes, Paix et Sécurité.

6.Innovation, gestion des connaissances et renforcement des capacités :

  • Initier la documentation et le partage de l’expérience au niveau du pays dans la programmation de genre et les leçons apprises, qui seront partagées avec le réseau interne et les partenaires externes et utilisées pour la coopération Sud-Sud ;
  • Représenter la section genre lors des réunions sectorielles, nationales et régionales du réseau, et veiller à ce que les meilleures pratiques en matière de programmation sexospécifique, conformément aux principes du PNUD soient mises en évidence dans ces forums ;
  • Porter les meilleures pratiques en matière de programmation et de mesure entre les sexes à l’attention de la haute direction et de ses collègues sectoriels, ainsi que du conseiller régional en matière de genre et du personnel de la section de l’égalité des sexes à l’AC ;
  • Soutenir et mener des recherches novatrices sur le genre au niveau national ;
  • Appuyer le conseiller régional en matière de genre dans l’avancement de la capacité technique et de recherche du personnel, des bureaux et des programmes nationaux sur le genre afin de continuer à établir des données probantes pour la programmation et d’assurer une capacité continue en matière de genre au niveau des bureaux de pays ;
  • Soutenir la gestion et les RH dans le développement de systèmes, d’outils et de processus qui permettent aux membres du personnel et aux partenaires externes d’améliorer leur compréhension et leur adoption des comportements sensibles au genre et de soutenir la mise en œuvre du GAP.

 

Competencies :

  • Innovation ;
  • Leadership ;
  • People Management ;
  • Communication ;
  • Delivery.

Technique /Fonctionnel :

Etre intègre : (Faire preuve d’intégrité conformément aux valeurs et aux normes morales des Nations Unies 😉

Compétences techniques : (Etre bien informé de l’évolution des techniques et des normes ; Savoir écouter et prêter attention aux détails)

Travail d’équipe : (Aptitude à travailler en équipe et esprit d’initiative développé ; Aptitude à travailler sous pression et à gérer des situations complexes.)

Communication : (Capacité à communiquer efficacement à l’écrit comme à l’oral)

Management Leadership : (Capacité à mobiliser les ressources ; Aptitude à établir de bonnes relations avec les clients, à se concentrer sur l’impact et le résultat et à répondre positivement au feedback ; Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel, multiracial, multiethnique et multiconfessionnel. )

Compétences de base (Aptitude à établir de bonnes relations avec les clients, à se concentrer sur l’impact et le résultat et à répondre positivement au feedback ; Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel, multiracial, multiethnique et multiconfessionnel ; prêcher par l’exemple ; Prise de conscience et sensibilité au sujet de la parité entre les sexes et du respect des droits humains ; Solutions créatives aux problèmes; Communication efficace ; Collaboration inclusive ; Implication des parties prenantes; Connaissance du contexte social et sociétal ; Connaissance de l’environnement politique, institutionnelle, juridique et associative)

Compétences fonctionnelles ( Démontrer et promouvoir un sens élevé d’intégrité, d’impartialité, d’équité et de responsabilité dans l’exécution de son travail; Être apte à faire un travail en équipe et être disposé(e) à prendre en compte les contributions apportées par les autres parties prenantes sans aucune discrimination; Justifier d’un sens de discernement et de prise de décision avec tact face aux conflits d’intérêts entre les parties prenantes pour maintenir leur participation active aux différents processus ; Faciliter et encourager la circulation de l’information et des idées entre toutes les parties prenantes tout en gardant le tact en présence d’informations sensibles ; Disposer des aptitudes à conduire un plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers, des autorités nationales, pour la mise en œuvre des programmes ; Disposer des capacités relationnelles permettant de nouer des partenariats crédibles au bon fonctionnement du portefeuille ; Avoir une bonne connaissance et faire une bonne analyse des priorités du pays et des différents partenaires sur les questions de genre ;

 

Compétence Technique /Fonctionnel

Etre intègre : (Faire preuve d’intégrité conformément aux valeurs et aux normes morales des Nations Unies ;).

Compétences techniques : (Etre bien informé de l’évolution des techniques et des normes ; Savoir écouter et prêter attention aux détails).

Travail d’équipe : (Aptitude à travailler en équipe et esprit d’initiative développé ; Aptitude à travailler sous pression et à gérer des situations complexes.).

Communication : (Capacité à communiquer efficacement à l’écrit comme à l’oral).

Management Leadership : (Capacité à mobiliser les ressources ; Aptitude à établir de bonnes relations avec les clients, à se concentrer sur l’impact et le résultat et à répondre positivement au feedback ; Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel, multiracial, multiethnique et multiconfessionnel. ).

Compétences de base (Aptitude à établir de bonnes relations avec les clients, à se concentrer sur l’impact et le résultat et à répondre positivement au feedback ; Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel, multiracial, multiethnique et multiconfessionnel ; prêcher par l’exemple ; Prise de conscience et sensibilité au sujet de la parité entre les sexes et du respect des droits humains ; Solutions créatives aux problèmes; Communication efficace ; Collaboration inclusive ; Implication des parties prenantes; Connaissance du contexte social et sociétal ; Connaissance de l’environnement politique, institutionnelle, juridique et associative).

Compétences fonctionnelles :

  • Démontrer et promouvoir un sens élevé d’intégrité, d’impartialité, d’équité et de responsabilité dans l’exécution de son travail ;
  • Être apte à faire un travail en équipe et être disposé(e) à prendre en compte les contributions apportées par les autres parties prenantes sans aucune discrimination ;
  • Justifier d’un sens de discernement et de prise de décision avec tact face aux conflits d’intérêts entre les parties prenantes pour maintenir leur participation active aux différents processus ;
    Faciliter et encourager la circulation de l’information et des idées entre toutes les parties prenantes tout en gardant le tact en présence d’informations sensibles
  • Justifier d’un sens de discernement et de prise de décision avec tact face aux conflits d’intérêts entre les parties prenantes pour maintenir leur participation active aux différents processus ;
  • Faciliter et encourager la circulation de l’information et des idées entre toutes les parties prenantes tout en gardant le tact en présence d’informations sensibles ;
  • Disposer des aptitudes à conduire un plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers, des autorités nationales, pour la mise en œuvre des programmes ;
  • Disposer des capacités relationnelles permettant de nouer des partenariats crédibles au bon fonctionnement du portefeuille ;
  • Avoir une bonne connaissance et faire une bonne analyse des priorités du pays et des différents partenaires sur les questions de genre.

 

Compétences et expérience requises :

Education : Avoir au moins Bac+4 (Maitrise) ou équivalent en sciences sociales, droits humains, études sur le genre et les droits des femmes, développement international, sciences politiques, sociologie ou un domaine connexe est exigé.

Expérience :

  • Expérience confirmée de 2 années dans le domaine de l’égalité hommes-femmes, l’autonomisation des femmes et les violences basées sur le genre ;
  • Expérience et familiarité avec les outils et instruments internationaux et régionaux de promotion de l’égalité hommes-femmes (CEDEF, Plateforme d’action de Beijing, les résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies 1325, 1820…,) ;
  • Expérience dans le renforcement des capacités et l’approche de la budgétisation sensible au genre, l’ODD-5, la conception, la planification, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des programmes axés à l’autonomisation des femmes et la promotion du genre ;
  • Expérience dans la collaboration avec les institutions étatiques pour la promotion du genre et l’égalité homme-femme et l’autonomisation des femmes ;
  • Expérience dans le plaidoyer pour la promotion du genre, à travers le dialogue et le réseautage avec les partenaires pertinents (Gouvernement, Société Civile, Partenaires Techniques et Financiers) ;
  • Expérience dans la gestion des programmes, aptitude à animer des groupes de travail de haut niveau et travaux d’analyse, conseils, synthèse et de rédaction.
  • Une expérience de travail avec le Système des Nations Unies sur la promotion de l’égalité hommes-femmes serait un atout.
  • Langue(s) : La maîtrise du français et une connaissance pratique de l’anglais sera un atout.
  • Autres compétences :
  • Maîtrise obligatoire de l’outil informatique (Microsoft Word, Excel, Power Point) ;
  • Bonne maîtrise des questions de transversalité de l’ODD5 dans l’Agenda 2030 sur le développement durable ;
  • Être excellent dans la rédaction, la facilitation et la présentation.

 

Postuler ici