CV 693 | Inscrits 4857 | Recruteurs 77 | Offres 8018

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

BAD recrute un (1) Statisticien Principal (Comptes Nationaux) – ECST2

Accueil » Offres » Avis de recrutement » BAD recrute un (1) Statisticien Principal (Comptes Nationaux) – ECST2

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 99

Date de clôture : mardi 2 octobre 2018

BAD recrute un (1) Statisticien Principal (Comptes Nationaux) – ECST2

 

Titre du poste: Statisticien Principal (Comptes Nationaux) – ECST2
Grade: PL4
Poste N°: 50065436
Référence: ADB/18/170
Date de publication: 03/09/2018
Date de clôture: 02/10/2018
Pays: Côte d’Ivoire

Postuler ici

Objectifs de la banque:

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance et économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines, dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

Le complexe :

La mission du Complexe de la gouvernance économique et la gestion du savoir (ECVP) consiste à générer, promouvoir et diffuser des recherches de haute qualité qui renforcent les services consultatifs de la BAD en matière de politique, d’assistance technique et de prêt de la BAD et à améliorer la gouvernance, les capacités et l’élaboration des politiques pour améliorer les conditions de vie en Afrique. Son rôle est d’encourager et de soutenir l’apprentissage de tous les acteurs du développement, de veiller à ce que les connaissances les meilleures et les plus récentes en sciences économiques et autres sciences sociales soient toujours disponibles, adaptées, prises en charge et utilisées efficacement dans le cadre de toutes les opérations de la BAD et dans les politiques de développement des pays africains.

Le département/la division qui recrute:

Le Département des statistiques est responsable des activités statistiques de la Banque, qui s’articulent autour de deux grands axes : (i) la contribution à un développement effectif des capacités et des systèmes statistiques dans les pays africains pour la mise à disposition de données fiables et opportunes utiles à la mesure des résultats de développement, en vue de la réalisation des Cinq grandes priorités de la Banque et des Objectifs de développement durable (ODD) en Afrique ; (ii) l’intégration de la mesure des résultats dans les opérations de la Banque afin d’assurer leur efficacité et de soutenir les services stratégiques, financiers et de recherche de la Banque. Relevant du Département des statistiques, la Division des statistiques économiques et sociales veille à ce que les pays membres régionaux (PMR) mettre à la disposition de la Banque des données opportunes, fiables, cohérentes et comparables au plan régional relatives aux activités économiques et sociales (échanges commerciaux, industrie, agriculture, finances, infrastructures, etc.). Ses principales activités se déclinent comme suit : élaborer et gérer les systèmes statistiques requis pour appuyer les activités opérationnelles du Groupe de la Banque et ses activités de recherche liées au développement ; et préparer les publications statistiques officielles du Groupe de la Banque et fournir des statistiques et analyses statistiques pour le Rapport annuel du Groupe de la Banque, le Rapport sur le développement en Afrique et d’autres publications importantes de la Banque.

Le poste:

Ce poste vise à renforcer les capacités des PMR et des CER en matière de production et de diffusion de statistiques pour l’élaboration, le suivi et l’évaluation de politiques fondées sur des données probantes.

Les statistiques produites comprennent les domaines suivants : statistiques économiques (classifications statistiques économiques et sociales ; comptabilité environnementale ; statistiques de l’industrie ; statistiques commerciales ; statistiques économiques intégrées ; etc.) ; comptes nationaux ; registres statistiques des entreprises ; statistiques du travail ; statistiques du travail ; et parités de pouvoir d’achat (PPA).

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision et l’autorité du Chef de la division, le statisticien  principal des comptes nationaux aura à :

  1. Apporter une assistance technique aux PMR pour l’établissement des comptes nationaux (y compris l’estimation ou la refonte des données du PIB et d’autres agrégats des comptes nationaux) en utilisant le Système de comptabilité nationale 2008 ou toute version ultérieure de celui-ci ;
  2. Conformément à la Stratégie pour l’harmonisation des statistiques en Afrique (SHaSA), élaborer la stratégie et le plan d’action de la Banque pour améliorer les statistiques économiques et les comptes nationaux dans les PMR ;
  3. Promouvoir l’harmonisation des statistiques économiques et des comptes nationaux dans les PMR ;
  4. Offrir une assistance technique et une formation aux PMR sur les questions stratégiques et techniques liées aux statistiques économiques et aux comptes nationaux ;
  5. Exercer un leadership en veillant à ce que les PMR intègrent les exigences du Programme de comparaison internationale relatives à l’estimation des composantes détaillées des valeurs de dépenses du PIB dans la compilation annuelle des comptes nationaux ;
  6. Aider les PMR à intégrer la collecte de données sur les prix de certains biens et services liés à l’enseignement privé, aux services de logement, à la rémunération des fonctionnaires, à la machinerie et à l’équipement ainsi qu’à la construction et au génie civil dans leurs activités régulières d’approvisionnement en données d’entrée pour les comptes nationaux ;
  7. Diriger l’élaboration de manuels, de lignes directrices et d’outils sur les concepts, les définitions, les classifications, les méthodes et les normes relatives à la production et à l’utilisation de statistiques économiques et de comptes nationaux adaptés au contexte africain ;
  8. Faire preuve de leadership dans le déploiement et la mise à l’échelle des systèmes de registres statistiques des entreprises (RSE) dans les PMR en appliquant des lignes directrices appropriées et des RBS génériques. Pour ce faire, il faudra réviser les directives du RSE en tenant compte des dernières recommandations internationales ; traduire les directives en français pour les pays francophones ; organiser des ateliers de formation pour les utilisateurs du RSE dans les PMR ; et organiser des ateliers de sensibilisation à l’intention des responsables des bureaux nationaux de statistique ;
  9. Contribuer à l’amélioration des statistiques sur la main-d’œuvre et des systèmes d’information sur le marché du travail en Afrique ;
  10. Renforcer le partenariat avec le Bureau international du travail en menant des activités conjointes de renforcement des capacités sur les statistiques de la main-d’œuvre et les systèmes d’information sur le marché du travail dans les PMR. Cela inclut l’élaboration d’un cadre de suivi et d’évaluation pour le programme Emplois pour les jeunes en Afrique de la Banque et le travail sur l’indice du Programme Emploi des jeunes (EYE) pour l’Afrique ;
  11. Aider les PMR à intégrer les statistiques économiques par le biais de processus de production statistique et d’arrangements institutionnels remaniés ;
  12. Promouvoir le partenariat et la collaboration entre les agences de développement impliquées dans les activités de développement des statistiques dans les PMR. La Banque collabore avec des organismes régionaux tels que la CEA, la CUA et les CER, ainsi qu’avec des partenaires internationaux et bilatéraux dans le cadre de divers programmes régionaux et sous-régionaux de développement des statistiques. Cet objectif sera atteint dans le cadre de la SHaSA.

Critères de sélection

  1. Être titulaire d’au moins un Master ou d’un diplôme équivalent en statistique, économie et/ou dans d’autres domaines connexes.
  2. Avoir acquis au moins six (6) ans d’expérience professionnelle pertinente dans la production de statistiques, et plus particulièrement dans les comptes nationaux. Une expérience supplémentaire dans les RSE et les statistiques du travail constituerait un atout.
  3. Avoir une solide expérience des opérations et de la gestion statistiques.
  4. Avoir fait ses preuves dans les comptes nationaux.
  5. Avoir une attitude volontariste et axée sur les clients et les résultats.
  6. Démontrer des compétences efficaces en matière de consultation et de conseil qui habilitent les clients et les aident à acquérir la confiance et les compétences nécessaires pour faire face aux problèmes touchant les ressources humaines.
  7. Être capable de traiter des questions délicates dans un environnement multiculturel et d’établir des relations de travail efficaces avec ses collègues.
  8. Pouvoir travailler de façon autonome avec peu de supervision et faire partie d’une équipe multiculturelle.
  9. Être capable d’induire le changement.
  10. Pouvoir faire preuve de souplesse, d’ouverture d’esprit et d’intégrité.
  11. Démontrer une aptitude à la communication, à la résolution de problèmes, à l’orientation client, au travail d’équipe et à l’établissement de liens.
  12. Avoir de vastes compétences en technologies de l’information et des communications, principalement dans l’application des méthodes statistiques, y compris l’analyse multivariée, l’analyse d’enquêtes, la modélisation économique par l’utilisation de programmes informatiques statistiques (STATA, R, SPSS, etc.) constitue un élément essentiel.
  13. Pouvoir communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, de préférence, en ayant une connaissance pratique de l’autre langue.
Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.www.afdb.org

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité