Care International recrute un assistant chef de projet sécurité alimentaire et moyens d’existence, Kékédina (Kanem), Tchad

 

ARDEK est une organisation nationales qui travaillent aux cotés des personnes vulnérables afin que celles-ci puissent parvenir à exercer leur droit à une vie digne et s’en sortir de leur situation de vulnérabilité.

Titre du poste Assistant Chef de projet Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence

Lieu d’affectation Province du Kanem, basé à Kékédina

Type de contrat : CDD

Superviseur hiérarchique : Chargé de programme

Objectif du (ARDEK) Travailler en partenariat avec les autres acteurs pour réduire la pauvreté et la souffrance et offrir l’accès au droit à une vie digne.

Objectif du poste L’assistant chef de projet est un personnel national de ARDEK. Il sera responsable de la gestion et de la bonne conduite du projet dans la zone du Kanem sous la supervision technique du chef de projet de CARE Tchad. Il supervise l’implémentation du projet, la formation et encadrement du staff, la gestion du matériel du projet, la gestion du budget, collecte des données et rapportage. Il sera un membre du comité de pilotage. Il garantie une mise en œuvre correcte et optimale du projet, en lien avec les différents accords et engagements du bailleur.

 

Contexte :

Dans le cadre du projet Renforcement de la résilience et de la cohésion sociale dans les zones frontalières du Niger et du Tchad “RECOSOC” financé par l’Union Européenne et mis en œuvre dans le Lac et le Kanem en consortium avec OXFAM ; CARE ; Solidarité régionale, ARDEK envisage le recrutement d’un(e) Assistant(e) Chef de Projet Sécurité Alimentaire et Moyen d’Existence qui sera basé(e) à Kekedina dans le Kanem et sera chargé de l’implémentation du projet dans la commune de Kekedina (Kanem) sous la supervision technique du chef de projet basé chez CARE International à Ngouri.

 

Responsabilités/taches du poste :

2.1. Responsabilités générales :

Il supervise l’implémentation du projet, la formation et encadrement du staff, la gestion du matériel du projet, la gestion du budget, collecte des données et rapportage. Il sera un membre du comité de pilotage. Il garantit une mise en œuvre correcte et optimale du projet, en lien avec les différents accords et engagements du bailleur et les membres du consortium.

2.2. Responsabilités spécifiques :

Assurer la mise en œuvre et le monitoring des activités :

  • Définir les critères d’intervention et réorienter les activités en fonction des données du terrain en collaboration avec le responsable du programme ;
  • Participer à l’évaluation et à l’élaboration du plan d’implémentation du projet avec l’équipe ;
  • Assurer le suivi des indicateurs et leur vérification afin de bien renseigner le cadre logique et évaluer l’impact des actions ;
  • Définir et mettre en place les mécanismes de monitoring des activités de SA, permettant au responsable programme de rendre compte des activités tant aux bailleurs que de manière interne ;
  • Garantir sur le terrain, l’intégration des actions humanitaires et de développement ;
  • Garantir l’intégration du concept participation communautaire de toutes les activités SA.

Contribuer à la gestion de ressources matérielles et financières du projet :

  • Fournir au responsable Admin Fin et programme les informations pour le suivi du budget lié aux activités du projet ;
  • Participer à l’élaboration et au suivi budgétaire et effectuer les commandes des matériels et équipements nécessaires aux activités, en respectant les procédures logistiques et financières ;
  • Mettre à jour régulièrement le plan d’achat et le chronogramme des activités.

Gestion des ressources humaines :

  • Assure la gestion et la supervision technique des animateurs sous sa supervision ;
  • Veille à la réalisation et au suivi des plannings hebdomadaires de la mise en œuvre et du suivi des activités ;
  • Assure la gestion des conflits ;
  • Réalise les Plans d’Action Individuels (PAI) et les évaluations de performance du personnel sous sa supervision ;
  • Réalise des rencontres pour échanger autour des activités liées à la mise en œuvre du projet ;
  • Veille à instaurer une bonne harmonie dans l’équipe.

Capitalisation des bonnes pratiques et reporting :

  • Elaborer les rapports mensuels et autres rapports nécessaires sur le développement des activités du projet ;
  • Informer via un rapport mensuel régulièrement le responsable programme et le responsable SE sur l’avancement des activités et les problèmes rencontrés ;
  • Contribuer activement à l’élaboration des rapports intermédiaires et finaux bailleur ;
  • Préparer les fiches synthétiques sur l’avancement des activités du projet ;
  • Contribuer dans l’organisation des ateliers d’apprentissage et de capitalisation des activités réalisées.

Coordination interne et externe :

  • Veiller à l’exécution correcte et appropriée des activités en collaboration avec les départements de finance et logistique sous la supervision du chargé de programme ;
  • Assurer une collaboration étroite avec les partenaires dans la zone d’intervention ;
  • Coordonner les activités journalières avec les représentants des institutions partenaires (ANADER, Délégation de l’élevage, de la santé et de l’action sociale) ;
  • Participer régulièrement aux réunions de coordination régionale (sous-cluster SA/Nut, CPA, CDA etc.) ;
  • Prendre part aux réunions de coordination technique du projet avec les membres du consortium.

 

Qualifications et compétences requises :

Qualification :

  • BAC +4 en Agronomie, développement rural, ou équivalent ;
  • Expérience professionnelle d’au mois de 3 ans en gestion de projet de sécurité alimentaire, moyens d’existences et ou développement rural ;
  • Bonnes capacités d’analyses et d’initiatives ;
  • Maîtrise de l’outil informatique : Word, Excel, Outlook, PowerPoint, SPSS etc.

Compétences requises :

  • Initiative volonté, capacité d’apprendre et à promouvoir un esprit d’équipe ;
  • Sens du professionnalisme et efficacité dans le travail ;
  • Travail sous pression, capacité de planifier, de résoudre un problème, prise de décision et courtoisie intellectuelle ;
  • Connaissance du Français, Arabe Tchadien et les langues locales est un atout.

Lieu d’affectation Commune de Kékédina dans la province du Kanem.

 

Dossiers à fournir :

  • Une demande manuscrite adressée au Coordinateur de ARDEK ;
  • Une lettre de motivation ;
  • Un curriculum vitae détaillé ;
  • Les copies des diplômes et attestations de travail (a remettre après si retenu(e) pour le poste ;
  • Un certificat médical (a remettre après si retenu (e) au poste.

Date limite de dépôt des candidatures : 24 Février 2020 à 16 heures 30 mn.

Lieu de dépôt par email aux adresses suivantes ardekkanem2003@gmail.com Ou version papier au bureau ARDEK /Mao

Mao, le 13/02/2020

Coordinateur ARDEK

Ahmat Mahamat Abdou