CV 1099 | Recruteurs 154 | Offres 21064

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

CARE recrute un responsable chargé (e) du volet SGBV et psychosocial, Moissala

Accueil » Offres » Avis de recrutement » CARE recrute un responsable chargé (e) du volet SGBV et psychosocial, Moissala

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 764

Date de clôture : Friday 19 October 2018

Catégorie: 

Domaines: | Afficher tout

Regions: | | Afficher tout

CARE recrute un responsable chargé (e) du volet SGBV et psychosocial, Moissala

I. Contexte et justification du projet et du poste

Présente au Tchad depuis 1974, CARE met en œuvre des programmes qui adressent les questions; de droits et d’empowerment des femmes et des filles ; de résilience et d’adaptation aux changements climatiques ; et, de réponse aux crises humanitaires. Au Sud du Tchad, ces interventions visent principalement les populations réfugiées, les retournés tchadiens de la République Centrafricaine ainsi que les communautés locales les plus pauvres et vulnérables. C’est dans ce sens qu’en réponse à la crise centrafricaine qui a conduit à de grands mouvements de populations parmi lesquels plus de 100 000 réfugiés et 75 000 Tchadiens retournés, CARE a obtenu un financement de BPRM pour la mise en œuvre d’un projet d’ « Assistance multisectorielle aux réfugiés, retournés et communautés d’accueil centrafricaines au Tchad en matière de sécurité alimentaire, nutrition, protection et WASH » principalement  dans les zones de Goré et de Moissala.

L’un des objectifs spécifiques dudit projet est d’amener les réfugiés et les populations hôtes à accroitre leurs connaissances sur leurs droits et d’accéder aux mesures de protection contre les violences basées sur le genre Pour ce faire, CARE International au Tchad envisage le recrutement d’un (1) Responsable du Volet Genre, SGBV et psychosocial qui sera basé(e) à Moissala avec des déplacements fréquents sur le terrain. Il/Elle sera Sous la supervision directe du chef de projet et assurera la responsabilité globale de la planification, de la mise en œuvre, du suivi, du rapportage  de toutes les actions et activités du projet en lien avec le genre, les SGBV et l’appui psychosocial conformément aux politiques et procédures en vigueur et ; dans le strict respect des valeurs fondamentales et CARE ainsi que des normes et standards en matière de protection.

  • Titre du poste : Responsable chargé (e) du volet SGBV et psychosocial 
  • Lieu d’affectation : Moissala
  • Superviseur  : Chef de projet
  • Type de contrat : Contrat à durée déterminée (un an renouvellement)
  • Debut du contrat : 15/11/2018
  • Date de cloture : 19/10/2018 à 17h 00

II. Responsabilités et fonctions générales

Les responsabilités et fonctions générales de/de la responsable chargé (e) du volet SGBV et psychosocial  sont :

  • Elaboration des stratégies et d’un plan opérationnel pour l’intégration du genre dans la mise en œuvre de l’ensemble des domaines couverts par le projet (WASH, Sécurité alimentaire, nutrition) en coordination avec le Chef de projet ;
  • Elaboration des stratégies pour la prise en charge psycho-sociale des victimes de SGBV et l’atteinte des résultats et impacts attentus dans le domaine le domaine ;
  • Coordination, mise en œuvre et suivi-évaluation de toutes les activités liées au genre, SGBV et appui psychosocial ;
  • Développement et entretien des relations de partenariats avec les acteurs intervenant dans le secteur genre, SGBV et appui psychosocial ;
  • Production des données et des rapports de l’ensemble des activités relatives au genre, SGBV et appui psychosocial du projet ;
  • Participation à la production des rapports mensuels, intermédiaires et finaux du projet ;
  • Application des normes et standards internationaux en matière de prise en charge des victimes de SGBV ;
  • Développement des systèmes de surveillance communautaire  et renforcement des voies de référence  des cas de SGBV vers les services adéquat de prise en charge ;
  • Mise en place des réseaux solides de bénévoles dans la communauté, en favorisant une approche genre pour une prise de conscience sur le genre et les SGBV ;
  • Conception des modules et développement des outils d’information, d’éducation et de communication pour le changement de comportement des hommes, des femmes et des jeunes en lien avec le genre, les SGBV et la prise en charge psychosocial ;
  • Renforcement des capacités et l’accompagnement des facilitateurs SGBV et psychosociaux, des structures communautaires et des partenaires pour la prise en charge psychosociale à différents niveaux ;
  • Promotion l’égalité de genre et de l’approche basée sur les droits à tous les niveaux ;
  • Préservation des besoins pratiques et les intérêts stratégiques des femmes et des enfants ;
  • Exécution de toutes autres tâches faisant suite à une demande de la hiérarchie.

Responsabilités et taches spécifiques

III-1. Coordination et mise en œuvre des activités du volet Genre, SGBV et appui psychosocial

  • Développer des stratégies spécifiques pour la mise en œuvre des interventions relatives à la prise en charge psychosociale ;
  • Participer à l’identification des bénéficiaires des interventions du projet dans le domaine du genre, SGBV et appui psychosocial ;
  • Assurer l’identification des besoins des bénéficiaires en matière d’assistance psychosociale et de prise en charge des victimes de SGBV ;
  • Elaborer le plan d’achat et plan d’action annuel, semestriel trimestriel, mensuel et hebdomadaire du projet du volet Genre, SGBV et appui psychosocial, selon la fréquence dictée par CARE International au Tchad ;
  • Assurer la mise en œuvre de toutes les interventions du projet dans le domaine du genre, SGBV et appui psychosocial conformément aux plans d’action élaborés ;
  • Appuyer le suivi du budget en lien avec les activités dans le domaine du genre, SGBV et appui psychosocial ;
  • Assurer la coordination des achats et la préparation des dossiers d’appel d’offre pour toutes les actions en matière de Genre, SGBV et Appui psychosocial ;
  • Valider techniquement la conformité des matériels ou produits à fournir aux bénéficiaires du volet Genre, SGBV et Appui psychosocial ;
  • Développer des stratégies spécifiques pour la mise en œuvre des interventions relatives au Genre, SGBV et appui psychosocial ;
  • Elaborer les termes de référence pour la réalisation des activités liées au Genre, SGBV et appui psychosocial du projet ;
  • Mettre en place une approche participative dans la définition, la mise en œuvre et le développement des activités communautaires auprès des bénéficiaires et du personnel CARE ;
  • Organiser les séances de sensibilisation, les focus groupes et dialogues communautaires sur la prise en charge psychosociale, la mise en place/renforcement des équipes d’écoute psychosociale mobile ; etc. ;
  • Mettre en place un plan d’accompagnement et d’assistance psychosociale pour les victimes et développer les méthodes et outils à cet effet ;
  • Appuyer le chef de projet et les partenaires dans la réponse et la prévention des violences dans les zones d’intervention du projet ;
  • Veiller à l’application des normes et standards internationaux en matière de prise en charge des VBG et d’appui psychosocial ;
  • Assurer le transfert des compétences requises, la participation active et l’implication de tous les bénéficiaires dans les différentes activités communautaires liées au Genre, SGBV et appui psychosocial ;
  • Assurer la responsabilité de l’auto promotion des compétences et capacités communautaires à travers le renforcement des capacités des bénéficiaires et des structures communautaires ;
  • Contribuer au renforcement et à l’engagement des leaders communautaires, des leaders religieux et des hommes comme partenaires dans la prévention des SGBV et la prise en charge psychosociale ;
  • Prôner la participation des femmes dans les structures de gestion du camp, des villages et sites ;
  • Encadrer et renforcer les capacités des structures féminines dans les camps, les villages hôtes et les sites des retournés ;
  • Mettre en place un cadre d’analyse des comportements à risque et néfastes en matière de SGBV et initier des mécanismes de prévention ;
  • Participer à la mise en place d’une plateforme d’échange sur le rapportage et le suivi des cas de violences et la prise en charge psychosociale ;
  • Veiller à l’application des normes et standards internationaux en matière de prise en charge psychosociale.

III-2. Suivi- évaluation, capitalisation et rapportage des activités du volet genre et SGBV

  • Assurer la supervision et le suivi hebdomadaire des activités des facilitateurs SGBV et psychosociaux ;
  • Faire le rapportage hebdomadaire, mensuel, trimestriel, semestriel et annuel des activités du volet genre, SGBV et psychosocial et assurer leur transmission dans les délais et leur archivage ;
  • Assurer la collecte et la mise à jour régulière de la base de données SGBV et appui
  • psychosocial dans le respect de la confidentialité ;
  • Superviser la mise en œuvre du système de gestion de l’information de sur les SGBV, sexiste (GBV-IMS) pour les sites couverts par le projet ;
  • Assurer la tenue des dossiers physiques individuels des victimes de SGBV dans le respect de la confidentialité ;
  • Mettre en place un mécanisme d’apprentissage et de capitalisation des bonnes pratiques en matière de Genre, de SGBV et de prise en charge psychosociale en coordination avec les autres acteurs ;
  • Participer aux évaluations des impacts des activités Genre et SGBV en coordination avec le département SEAMI et le Chef de projet.

III.3.  Supervision et accompagnement et renforcement des capacités du personnel du volet Genre et SGBV, des partenaires et des structures communautaires

  • S’assurer que le staff sous sa supervision dispose d’une description des tâches actualisée et décrivant clairement leurs rôles et responsabilités ;
  • Evaluer les besoins en matière de formation pour les équipes Genre et SGBV et établir un plan de formation au besoin ;
  • Concevoir des modules et faciliter  les sessions de formation à l’intention du staff de CARE, des partenaires et des structures communautaires sur le Genre, les SGBV et l’appui psychosocial ;
  • Evaluer périodiquement la performance individuelle des facilitateurs genre/SGBV ;
  • Assurer l’encadrement et le soutien technique aux facilitateurs SGBV et psychosociaux pour la mise en œuvre des activités ;
  • Assurer les supervisions formatives des facilitateurs SGBV et psychosociaux ;
  • Assurer une bonne compréhension des standards de protection et de prise en charge psychosociale par les staffs, les partenaires, les structures communautaires ainsi que les survivants et victimes de VBG ;
  • Evaluer périodiquement la performance individuelle des facilitateurs psychosociaux.

III.4.  Relations Inter-institutionnelles et avec les partenaires

  • Participer aux réunions de coordination SGBV  à  sur le terrain ;
  • Travailler en étroite collaboration avec les leaders communautaires des camps et villages pour lutter contre les pratiques traditionnelles néfastes à l’égard des femmes et  des filles ;
  • Faire le plaidoyer auprès des autorités conjointement avec les partenaires de mise en œuvre, CNARR  pour la préservation de droits de l’Homme ;
  • Développer et entretenir les relations avec les services technique de l’Etat intervenant dans le domaine du Genre, SGBV et appui psychosocial et ce ; en coordination avec le Chef de projet ;
  • Développer et entretenir les relations de collaboration avec les autorités locales dans la mise en œuvre des activités liées au genre, SGBV et appui psychosocial ;
  • Développer et entretenir les relations de collaboration avec les organisations locales et autres partenaires au niveau local dans la mise en œuvre des activités relatives au genre, SGBV et appui psychosocial ;
  • Participer aux réunions organisées au niveau local pour discuter des questions liées au genre, SGBV et appui psychosocial sur demande du Chef de projet ;
  • Participer aux réunions de coordination du projet ;
  • Rendre compte de toutes les difficultés liées à sa fonction dans le respect de la hiérarchie.

IV. Qualifications et compétences requises

  • Niveau académique : Minimum Bac+ 3 ans en sciences sociales, formation connexe ou tout autre diplôme équivalent.
  • Expériences techniques : Au moins quatre (4) années d’expérience dans la mise en œuvre de programmes communautaires dans le domaine du genre, SGBV et d’appui psychosocial pour les populations défavorisées ou des groupes de personnes vulnérables dans un contexte des urgences humanitaires.

Qualification dans le domaine de la protection ; Qualification dans le domaine de l’accompagnement et de l’appui psychosocial ; Qualification dans le développement communautaire ; Familiarité avec les approches participatives ; Connaissance des approches basées sur les droits.

  • Compétences principales : Connaissances des instruments internationaux en matière de protection des droits de l’homme, de SGBV, du Genre et de gestion d’ une équipe, gestion de cas et expertise en relation d’aide auprès de personnes vulnérables. Maitrise des normes et standards de protection.
  • Qualités professionnelles : Capacité de communication, capacité d’analyse et de synthèse, esprit d’équipe. Leadership : Style directif, motivateur et capacité de résister au stress. Communication : sensibilité et respect de la culture locale, expression claire.
  • Connaissances linguistiques : La maitrise du Français (langue de travail) est indispensable. La connaissance d’au moins une des langues locales (kaba, sango, et arabe tchadien, etc.), est obligatoire. La connaissance de l’anglais serait un plus.
  • Connaissance Informatique : Word, Excel, power point.

V. Conditions de travail

  • Basé à : Moissala ;
  • Etre disponible et flexible ;
  • Supervision du Poste : Chef de projet ;
  • Temps de déplacement/terrain : 70% pour la coordination et la mise en œuvre des activités du volet et 30% du temps pour les rapportages, participation aux réunions, etc.

VI – Dossiers de candidature

Les dossiers de candidatures comprenant une lettre de motivation adressée  au Directeur Pays de Care International au Tchad , un curriculum vitae detaillé avec trois références professionnelles (anciens employeurs), les copies certifiées de diplômes et les attestations de travail  dans une enveloppe sous pli fermée portant mention candidature « Responsable chargé (e) du volet SGBV et psychosocial  » sont à déposer   dans l’un de nos Bureaux de :  Goré, Maro, Biltine, Bagasola et  de N’djaména sis au quartier Sabangali, rue Corniche, non loin de l’Hôtel Hilton)

NB : Les candidatures féminines sont encouragées. Seul(e)s les candidat(e) s présélectionné(e) s seront contacté(e)s pour les étapes.

Les dossiers de candidatures reçus ne seront pas retournés.

Fait à N’Djamena le 05 Octobre 2018

Pour la mission de Care International au Tchad,

La Coordination des ressources humaines et de  l’Administration

 

 

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment