CV 687 | Inscrits 4838 | Recruteurs 76 | Offres 7938

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

COOPERATION ATLANTIQUE Guinée 44 UNIVERS-SEL recrute un assistant technique salarié expatrié Ingénieur responsable de la réhabilitation d’aménagements rizicoles de mangrove

Accueil » Offres » Avis de recrutement » COOPERATION ATLANTIQUE Guinée 44 UNIVERS-SEL recrute un assistant technique salarié expatrié Ingénieur responsable de la réhabilitation d’aménagements rizicoles de mangrove

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 115

Date de clôture : vendredi 30 novembre 2018

 

FonctionsAutre, Coordination, Gestion de projet, Encadrement, Direction, Etudes, Recherche
ActivitésAgriculture, Environnement
PaysAfrique, Guinée-Bissau
ContratCDI

Date limite: 30/11/2018

 

Description

Informations sur le cadre général du poste

 Dans le cadre du 11éme FED, l’Etat de Guinée-Bissau et l’Union Européenne, au travers de sa Délégation pays, mettent en œuvre le « programme vers la résilience et les opportunités socioéconomiques pour la Guinée-Bissau », Pro-GB. Ce programme est géré directement par la délégation UE du pays pour une durée de cinq ans.

L’une des composantes du programme concerne l’agriculture de mangrove et particulièrement la réhabilitation et l’amélioration de la gestion de l’eau sur 5000 hectares de périmètres rizicoles endigués.

La filière rizicole représente la principale source de nourriture et indicateur de sécurité alimentaire pour l’ensemble de la population de la Guinée-Bissau. En particulier pour les populations des zones littorales, du fait d’être la principale, voire la seule, culture de subsistance, étant cultivée historiquement dans les rizières salées du littoral de la Guinée-Bissau, particulièrement dans les régions de Tombali et de la vallée du fleuve Mansoa. Toutefois, dans les autres régions du pays et dans la ceinture périurbaine de Bissau, il existe aussi une production de riz de mangrove, ce qui explique pourquoi le Programme ne doit pas se limiter à une seule région, y compris si celle-ci est déjà est appuyée par d’autres initiatives.

La composante Pro-GB Agriculture de mangrove contribue à un programme global, avec des initiatives concrètes d’appui à la production rizicole, à la diversification productive au travers du développement de certaines filières clés et d’actions liées à la nutrition. Cette stratégie permet que l’effet final du projet se traduise dans l’amélioration du niveau de sécurité alimentaire et nutritionnelle des familles, notamment en augmentant leur résilience et en réduisant leur vulnérabilité dans un contexte régional de changements climatiques et un contexte national d’instabilité politique.

L’objectif du programme est : promouvoir une croissance socioéconomique durable et inclusive dans les zones rurales afin de réduire la pauvreté, la malnutrition et la vulnérabilité au changement climatique.

L’objectif spécifique de la composante agriculture de mangrove est : augmenter la résilience, les rendements et les niveaux de sécurité alimentaire et nutritionnelle des familles touchées par le développement durable de la filière riz de mangroves dans les zones sélectionnées de la Guinée-Bissau.

Les résultats attendus sont :

  • La production familiale de riz de mangrove a augmenté de façon durable à l’échelle du pays et particulièrement dans la région de Tombali ;
  • Les revenus des exploitations familiales ont augmenté de manière durable en ajoutant de la valeur à la filière riz ;
  • Le niveau de sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages couverts par la composante agriculture de mangrove est durablement amélioré.

Les grands groupes d’activités sont :

  • Réhabilitation de 5000 hectares de périmètres rizicoles de mangrove ;
  • 3000 ha en trois zones avec des entités d’environ 1000 ha contigus (zones de Mansoa et Tombali) ;
  • 2000 ha de petits périmètres de mangrove avec des entités de superficie plus réduite sur l’ensemble du territoire national ;
  • Amélioration globale de la gestion de l’eau des périmètres et des parcelles ;
  • Adaptation des techniques culturales aux changements climatiques et diversification ;
  • Lutte contre l’érosion par le reboisement et la protection des mangroves ;
  • Appui à la transformation et la conservation du riz ;
  • Appui à la commercialisation et à l’accès aux marchés.

Un consortium d’ONG internationales et nationales est pressenti comme opérateur pour la mise en œuvre de la composante. Il est composé de LVIA (chef de file), ONG italienne implantée depuis de nombreuses années en Guinée-Bissau, UNIVERS-SEL, ONG française qui a développé une technique globale d’amélioration de l’eau dans les périmètres rizicoles de mangrove, AD, ONG guinéenne historique de référence, et le réseau RESSAN. La direction nationale du Génie Rural est associée au consortium.

UNIVERS-SEL est chargée du pilotage du volet « Amélioration globale de la gestion de l’eau des périmètres et des parcelles » et est partie prenante du volet « Réhabilitation de 5000 hectares de périmètres rizicoles de mangrove » piloté par LVIA.

La technique d’amélioration de la gestion de l’eau dans les périmètres rizicoles de mangrove est une approche globale qui prend en compte les interactions entre chaque périmètre et la plaine sur laquelle il est implanté, l’influence des bassins versants sur les plaines, l’influence des adducteurs pour l’alimentation en eau (douce et salée) et le drainage, les interactions entre périmètres contigus et la gestion de l’eau à l’intérieur de chaque périmètre.

Il s’agit de donner aux producteurs les moyens techniques d’assurer par eux-mêmes la réhabilitation et l’entretien de leurs périmètres. Les actions de formation et d’aménagement se font en partenariat avec les groupements villageois existants (formels ou traditionnels).

Les experts et les équipes techniques réalisent avec les producteurs le diagnostic technique des périmètres, l’identification des travaux à engager, les plans d’aménagement et le calendrier des travaux.

Les producteurs doivent effectuer les travaux collectifs qui conditionnent la bonne gestion hydraulique : renforcement de l’endiguement périmétral, réalisation des ouvrages de régulation, curage des chenaux existants et ouverture de chenaux secondaires lorsque c’est nécessaire. Le projet apporte un appui en nourriture lors de la réalisation des travaux collectifs. Les intrants nécessaires aux travaux sont fournis. Les travaux de réalisation des ouvrages de régulation ne sont engagés qu’à la condition que les endiguements soient en bon état ou réhabilités.

Les animateurs techniques fournissent le conseil technique et jouent le rôle de médiateurs entre les producteurs. Ils assurent la formation à la pose des tuyaux et à la gestion de l’eau. Ils apportent des conseils en matière de bon usage des pépinières et des semences locales améliorées. Pour cela, ils procèdent à l’évaluation des rendements afin d’établir un bilan argumenté du travail de l’année. La restitution aux producteurs des résultats obtenus se déroule après la récolte.

 

Objectifs de la mission de l’assistant technique

La mission de l’assistant technique a pour objectifs de :

  1. Concevoir les plans de réhabilitation et d’aménagement de périmètres rizicoles de mangrove (5000 hectares) ;
  2. Assurer l’organisation et le pilotage des travaux de réhabilitation des périmètres réalisés avec les producteurs ;
  3. Assurer le suivi technique de la gestion de l’eau sur les périmètres rizicoles ;
  4. Participer à la conception et la mise en œuvre du dispositif de suivi-évaluation de la composante ;
  5. Assurer la direction de l’équipe opérationnelle d’UNIVERS-SEL au sein du consortium ;
  6. Assurer la formation technique du personnel dédié d’UNIVERS-SEL et des membres du consortium ;
  7. Assurer les relations et la coordination avec les partenaires opérationnels et techniques du consortium ;
  8. Fournir un appui technique et organisationnel aux partenaires opérationnels dans l’exécution des activités liées à la réalisation des aménagements et à la gestion de l’eau.

Activités spécifiques à mener

  • Participation au développement d’une méthodologie d’intervention pour la réhabilitation des périmètres rizicoles de mangrove adaptée aux particularités des différentes zones ciblées ;
  • Participation à la pré-identification des zones d’intervention en lien avec les partenaires du consortium ;
  • Etablissement de la cartographie et de la topographie des périmètres ;
  • Réalisation participative du diagnostic technique de la gestion de l’eau dans les périmètres et sur les plaines d’implantation des périmètres avec l’appui technique des experts du siège d’UNIVERS-SEL ;
  • Réalisation participative des plans d’aménagement et de réhabilitation des périmètres ;
  • Participation à la contractualisation avec les producteurs et leurs organisations ;
  • Organisation, planification et pilotage des travaux réalisés avec les producteurs (protection des périmètres, curage, creusement de canaux, ouvrages de régulation sur digues de ceinture et dans les périmètres, etc.) ;
  • Organisation, planification et pilotage du suivi de la gestion de l’eau dans les périmètres réhabilités ;
  • Direction de l’équipe opérationnelle UNIVERS-SEL pour la composante ;
  • Coordination des activités conduites par UNIVERS-SEL pour la composante Agriculture de mangrove ;
  • Formation des équipes techniques des membres du consortium à la gestion globale de l’eau dans les périmètres rizicoles de mangrove, à la gestion des ouvrages de régulation et à la gestion de l’eau à la parcelle ;
  • Lien permanent avec les partenaires techniques du consortium et participation aux instances de pilotage et de coordination ;
  • Organisation et planification des missions d’appui techniques du siège d’UNIVERS-SEL ;
  • Contribution à l’élaboration et à la supervision du suivi-évaluation de l’ensemble des activités du consortium ;
  • Supervision de la mise en place d’une base de données et d’un système d’information géographique en lien avec le responsable de suivi-évaluation ;
  • Participation à l’élaboration des programmes de formation destinées aux producteurs et celles destinées au personnel d’appui technique et aux partenaires ;
  • Conseil technique aux partenaires du consortium ;
  • Contribution à l’élaboration et supervision de la planification annuelle des activités en lien avec les partenaires ;
  • Participation aux cadres de concertation et de coordination ;
  • Rédaction des rapports techniques dus par UNIVERS-SEL.

 

Liens professionnels et hiérarchiques

  • L’assistant technique est placé sous l’autorité opérationnelle du coordonnateur de la composante Agriculture de mangrove. Il rend compte à la représentante d’UNIVERS-SEL en Guinée-Bissau et au directeur d’UNIVERS-SEL ;
  • Il est redevable de la conduite des activités gérées par UNIVERS-SEL au comité de gestion de la composante (membres du consortium) ;
  • Il est le responsable de l’ensemble du personnel UNIVERS-SEL affecté à la composante.

 

Profil du candidat

Formation

  • Formation d’ingénieur en génie rural ou agronomie ou équivalent ;
  • Formation en topographie et cartographie (maîtrise ou connaissance des outils cartographiques et topographiques avec l’utilisation de drone) ;
  • Formation en gestion de projets et connaissance des ONG et de leur environnement ;
  • Maîtrise des outils de bureautique et capacité de pilotage de développements informatiques (Bases de données et SIG) en lien avec le ou la responsable de suivi évaluation ;
  • Maîtrise de l’ingénierie de formation et de l’andragogie ;
  • Maîtrise du portugais (langue de travail), et maîtrise ou connaissance du français.

Expérience et compétences

  • 10 ans minimum d’expérience dans la réalisation d’aménagements hydroagricoles et la gestion de projets de développement rural ;
  • Expérience de réalisation d’aménagements rizicoles endigués (en zone de mangrove est un plus) ;
  • Connaissance ou capacité de s’approprier rapidement la technique d’amélioration de la gestion de l’eau sur les plaines et périmètres rizicoles de mangrove développée par UNIVERS-SEL (gestion globale de l’eau sur les plaines et dans les périmètres, ouvrages de régulation en tubes PVC de gros diamètre, gestion de l’eau à la parcelle) ;
  • Connaissance ou capacité en gestion administrative et financière ;
  • Maîtrise des outils méthodologiques de gestion de projet et en particulier de la conception de dispositifs de suivi des activités ;
  • Expérience en Afrique de l’Ouest souhaitée et connaissance des zones humides et en particulier de la mangrove appréciée ;
  • Excellente capacité rédactionnelle ;
  • Bonne capacité relationnelle pour assurer les liens avec les partenaires du consortium ;
  • Capacité de pilotage et de gestion des ressources humaines.

 

Langues parlées

Maîtrise du portugais et maîtrise ou connaissance du françaisLa connaissance du créole est un plus.

 

Conditions d’emploi

  • Statut salarié expatrié ;
  • Contrat en CDI avec période d’essai de 3 mois renouvelables ;
  • Poste à pourvoir en décembre 2018 / janvier 2019.

 

Salaire / Indemnité

  • Salaire mensuel expatrié et selon compétences et expérience : 3500 à 4 000 € bruts
  • Prime mensuelle de logement
  • Prime d’installation

 

Documents à envoyer

Envoyer lettre de motivation, références et CV à UNIVERS-SEL par courrier électronique à [email protected] avant le 18 novembre 2018

 

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité