CV 675 | Inscrits 4665 | Recruteurs 71 | Offres 7195

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

COOPI recrute un Consultant / Protection Education, Lac Tchad

Accueil » Offres » Avis de recrutement » COOPI recrute un Consultant / Protection Education, Lac Tchad

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 511

BASE Lac Tchad
FONCTION Consultant / Protection Education
Durée: 1 mois
Expérience requise minimum 5 ans

Publié le 02 mai 2017
Début de collaboration 15 mai 2017
DATE LIMITE : 8 mai 2017

Postuler maintenant

COOPI est une organisation non gouvernementale italienne, indépendante et laïque, engagée dans la lutte contre les injustices sociales et la pauvreté dans le Sud du monde et dans la construction d’un futur dans lequel soient garantis pour tous des bonnes conditions de vie, le respect des droits et la parité des opportunités. Depuis 1965, COOPI a réalisé plus de 600 projets de développement et interventions d’urgence dans 50 pays, employant plus de 30.000 opérateurs locaux et assurant un bénéfice direct à plus de 50 millions de personnes. En Afrique, en Amérique Latine, en Asie et dans l’Europe de l’Est, COOPI favorise l’accès à l’eau et le droit à la santé et à l’instruction des communautés les plus pauvres. COOPI assure aussi une assistance immédiate et à long terme aux populations touchées par les guerres ou les catastrophes naturelles.

Le siège central de COOPI est à Milan, Italie, mais pour la réalisation des projets COOPI s’appuie sur un réseau de sièges périphériques (régionaux et nationaux) dans les pays où ses activités sont plus importantes.

 

COOPI au Tchad

COOPI met en œuvre des actions humanitaires et de développement au Tchad depuis 1994. Les premières interventions ont été réalisées à l’Est et au Sud du Tchad. Avec le démarrage de la crise au Darfur, COOPI a renforcé progressivement ses projets le long de la frontière avec le Soudan et fut l’une des premières ONG déployées dans cette zone. COOPI a ensuite mené un certain nombre de projet dans d’autres régions du pays afin de répondre aux différentes urgences humanitaires.

Suite à la crise du lac Tchad, les mouvements de population sont augmentés, et les effets indirects de la présence de Boko Haram au nord du Cameron, au Niger et le Nigeria ont eu comme conséquences le déplacement des personnes qui se sont installés dans le territoire tchadien, précisément dans la région du Lac.  COOPI intervient dans la zone depuis 2015 et en coordination avec des autres ONGs et agences des Nations Unies.

Les principaux secteurs d’intervention actuels sont : la prise en charge de la malnutrition, l’éducation, la protection, la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles et le développement local. En termes de bailleurs de fonds, COOPI travaille avec : la délégation de l’Union Européenne, ECHO, l’ambassade de France, la Coopération italienne et des agences onusiennes (PNUD, UNICEF, PAM, HCR).

A présent, la structure de COOPI au Tchad est composée par:

  • Un bureau de coordination des activités nationales basé à N’Djamena ;
  • Une base à Massakory dans la région du Hadjer Lamis ;
  • Deux bases dans la région du Dar Sila, à l’Est du pays (Goz Beida) ;
  • Une base à Bol, dans la Région du Lac.

 

Contexte

Le Consortium formé par Cooperazione Internazionale (COOPI) et Handicap International (HI) entend répondre aux besoins urgents d’éducation, de protection et d’appui psychosocial dans la région du Lac touchée par les actions de Boko Haram et les mouvements de population. Ces secteurs ne sont que peu ou pas couverts et les besoins sont extrêmement importants au sein des populations déplacées et des populations hôtes. De nombreux enfants en âge scolaire ne sont pas à l’école et sont livrés à eux-mêmes face aux menaces qui les entourent, notamment celles liées à l’enrôlement dans un groupe armé et aux engins non explosés (ENE). Les enfants vulnérables, dont ceux en situation de handicap, font face à des obstacles encore plus grands dans l’accès aux services, étant exclus d’un système déjà défaillant.

L’action conjointe de COOPI et de HI vise à accorder une continuité de l’éducation pour les enfants affectés par la crise humanitaire du Lac Tchad. Les réponses éducatives visent à faire participer les enfants déscolarisés et vulnérables à travers des activités d’éducation adaptées. Ces interventions contribuent à l’accroissement des capacités d’accueil des infrastructures de base, à offrir une éducation de qualité pour tous et participent à la protection des enfants contre les violences, la manipulation, le terrorisme et le danger des engins non explosés. Les bénéficiaires de cette action sont donc les enfants et adolescents, filles et garçons, incluant les plus vulnérables, les communautés ciblées et le personnel d’éducation (enseignants, directeurs, conseillers pédagogiques, inspecteurs).

Le projet est développé sur trois  (3)  principaux volets que sont:

  • Le volet éducation formelle qui conciste à contribuer à l’amélioration et  l’accès à l’éducation inclusive de qualité  aux enfants vulnérables de cinq (5) villages ciblés à travers des actions de construction et équipement de salles de classe, la distribution des fournitures scolaires, le renforcement des capacités des enseignants et directeurs d’écoles, etc.
  • Le volet éducation non formelle qui contribue à l’accès à l’éducation non formelle inclusive en faveur des enfants vulnérables descolarisées et ceux endehors du système scolaire dans six (6) sites des personnes déplacées
  • Les activités d’accompagnement psychosocial qui sont développées dans les six (6) sites ciblés.

 

Intitulé du poste: Consultant(e) chargé(e) de mener une évaluation finale assortie des leçons apprises d’un projet d’éducation-protection

Titre projet/Programme: Appui aux jeunes, aux personnes à besoins spécifiques et aux communautés touchées par la crise dans la région du Lac à travers des activités d’éducation formelle, informelle et de protection.

Localisation d’affectation: Région du Lac Tchad

Résponsable hierarchique: Chef de Mission

Durée contrat poste à pourvoir: 1 mois, à partir du 15 mai

 

Responsabilités

Contexte et enjeux du poste.

Le/la consultant(e) sera déployé(e) dans la région du Lac où il (elle) sera rattaché(e) à la base commune de COOPI-Handicap International à Bol. Il/elle pourra utiliser les équipements logistiques de COOPI selon les dispositions de la coordination logistique de la base et de sécurité. Elle/Il sera tenu à suivre les règles du règlement pays pour le staff expatrié et le protocole de sécurité indiqué. Des déplacements sur le terrain devront s’effectuer régulièrement pour la collecte des données à travers les localités couvertes par le projet.

Objectif du poste : 

Réaliser une évaluation finale assortie des leçons apprises du projet mis en œuvre par le consortium COOPI-HI dans le département de MAMDI, région du Lac Tchad.

Résultats attendus :

  • Un rapport d’évaluation du projet « Appui aux jeunes, aux personnes à besoins spécifiques et aux communautés touchées par la crise dans la région du Lac à travers des activités d’éducation formelle, informelle et de protection» est produit dans le delai;
  • Les lecons apprises du projet sont documentées et clairement renseignées dans le rapport final.

Durée de la prestation

La consulatance durera au maximum un mois estimé à partir du 15 mai 2017. L’étude et le rapport de la consultance seront réalisées pendant cette période globale pour au moins,

  • Deux semaines d’enquëte et de récolte de données sur le terrain
  • Deux semaines comptant pour la rédaction et production de la version finale du rapport

Actions:

  • Conception des outils de récolte et d’encodage des données,
  • Récoltes et traitement des données,
  • Rencontre avec les parties prenantes à la mise en œuvre du projet, notamment : La Délégation régionale de l’Education Nationale (DREN), la Délégation Régionale de l’Action Sociale(DRAS), les Inspections pédagogiques de l’Education Primaire (IPEP) de Bol rural et Bol urbain, etc.
  • Rencontre avec les bénéficiaires au niveau communautaire (les élèves, les enseignants, les enfants à besoins spécifiques, etc.), les structures communautaires (Association des parents d’élèves-APE, Réseaux communautaires de protection-RECOP, relais communautaires, points focaux VBG, points focaux inclusion, etc.)

Profil du Candidat (Formation, Expérience, Compétences, Attitudes)

ESSENTIEL

  • Formation supérieure (Bac + 5) dans le secteur de l’éducation, sciences sociales ou autre domaine connexe;
  • Une expérience minimale de 5 ans comme consultant évaluateur des projets d’éducation et protection, dont au moins 3 ans à l’international;
  • Excellent sens de l’organisation, de la gestion et de la planification ;
  • Excellente maîtrise du français (écrit et parlé) ;
  • Connaissance des principaux bailleurs des fonds (UE, Echo, Agences UN) ;
  • Bonne capacité de reporting ;
  • Connaissance du contexte tchadien, voire du Lac Tchad
  • Capacité de travailler en équipe et dans un contexte multiculturel ;
  • Respect des valeurs/mission COOPI.

COMPLEMENT

  • Précédente expérience avec COOPI et connaissances de ses procédures ;
  • Expériences de travail dans des pays d’Afrique francophones ou au Tchad ;
  • Connaissance des langues locales.

 

A RETENIR :

LE COOPERANT COOPI

COOPI intervient dans des situations de développement et de crises en milieux souvent défavorisées et difficiles à gérer.

Le coopérant COOPI doit être capable de prendre la bonne décision au bon moment.

Il sait lire et interpréter le contexte dans lequel il agit et qui se transforme souvent très rapidement. Il est capable de respecter les valeurs de l’ONG, d’établir relations positives avec ses supérieurs, ses collègues et  collaborateurs.

Le coopérant COOPI travaille habituellement dans un contexte multiethniques, qui exige de la souplesse et le respect de l’autre, soit-il expatrié, personnel local, partenaire, etc.

En considération du milieu difficile (isolement, climat) et des responsabilités, le coopérant Coopi doit posséder une réelle motivation, de l’ énergie, une grande flexibilité et la disponibilité pour aller parfois au-delà des tâches programmées selon les besoins de la mission, en utilisant son expériences, son enthousiasme et son esprit d’équipe.

 

CANDIDATURES

Le dossier de candidature sera composé des pièces suivantes :

  • Une note méthodologique.
  • Une proposition financière.
  • Un planning de réalisation.
  • Un CV détaillé à jour
  • Liste détaillée de l’expérience en évaluation finale des projets

Postuler maintenant

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité