CV 904 | Inscrits 7005 | Recruteurs 128 | Offres 16828

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Croix Rouge Française recrute un.e délégué.e technique santé publique – Province du Nord-Kivu – RDC

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Croix Rouge Française recrute un.e délégué.e technique santé publique – Province du Nord-Kivu – RDC

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

FonctionsTechnicien spécialiste
ActivitésAppui institutionnel, Décentralisation, Santé
ContratCDD

Postuler ici

Contexte du poste

La Croix-Rouge française (CRF) en République démocratique du Congo

Les principaux facteurs de risques de cette épidémie sont les suivants :

  • Présence de grandes villes dans la zone touchée ;
  • Déplacements internes de la population dans les zones et les pays voisin (dus à la proximité avec des frontières) ;
  • Faiblesse des infrastructures de santé et du niveau de formation des ressources humaines en santé ;
  • Contraintes d’accès et de sécurité très forte pour les soignants ;
  • Organisation des élections présidentielles annoncée pour le 23 décembre.

Au 30 novembre 2018, 426 cas de MVE et 245 décès ont été signalés dans sept zones de santé de la province du Nord-Kivu (Béni, Butembo, Kalunguta, Mabalako, Masereka, Musienene, Oicha, Katwa, Kyondo, Mutwanga et Vuhovi), et 3 zones de santé dans la province de l’Ituri (Komamnda, Mandima et Tchomia). On note une extension géographique de l’épidémie, qui fait redouter une explosion du nombre de cas, dans cette zone de la RDC qui constitue un lieu de passage particulièrement intense. Le risque de propagation aux provinces voisines et aux pays voisins est considéré comme très élevé par l’OMS.

Lutte contre Ebola :

La CRF a activement participé à la riposte globale Mouvement CR/CR contre la 9e epidémie de MVE en RDC, localisée dans la province de l’Equateur, en mai-juin 2018 ; en particulier à travers l’envoi de RH dédiées aux activités de Prévention et Contrôle des Epidémies (PCI) dans les structures de santé délivrant les services de santé habituels de la zone touchée.

Capitalisant sur les résultats positifs de l’approche adoptée en Equateur, et afin de contribuer à la riposte contre l’épidémie actuelle, la CRF a sollicité une subvention du Centre de Crise et de Soutien du Ministère des Affaires étrangères afin de :

  • Mettre à disposition de la FICR 3 délégué.e.s de santé publique, chargé.e.s ;
  • De mettre en place les mesures de protection et de contrôle des infections au sein des structures de santé dans la zone touchée (dépistage systématique à l’entrée, isolement des patients suspects, tranfert vers un site de prise en charge spécialisé, protection des soignants) ;
  • D’assurer des supervisions continues dans les structures de santé afin de garantir le maintien du niveau de protection ;
  • De former le personnel de santé aux bonnes pratiques et à l’utilisation du matériel déployé ;
  • Développer un kit standard de matériel à déployer au sein des structures de santé appuyées, et des supports de formation et de sensibilisation à l’usage des personnels de santé pour diffuser les procédures et bonnes pratiques.

Le poste :

Fonction :

Sous la responsabilité du/de la coordinateur.trice PCI, la fonction du/de la délégué.e santé publique est d’appuyer la mise en place des bonnes pratiques PCI dans les structures de santé ciblés par le programme.

Liens hiérarchiques :

  • Le/la délégué.e santé publique travaille sous la responsabilité hiérarchique du/de la coordinateur.trice PCI ;
  • Il/elle encadre une dizaine de volontaires de la Croix-Rouge RDC, chargé.e.s de participer à la supervision de pratiques clefs dans les structures de santé.

 

Liens fonctionnels :

Le/la délégué.e santé publique a un lien fonctionnel :

  • Avec les équipes coordonnées par la FICR en charge des autres piliers de la riposte globale Mouvement (suivi des cas-contacts, enterrements dignes et sécurisés, soutien psychosial etc.) ;
  • Les équipes coordonnées par la FICR en charge du support ;
  • Les équipes du CICR en charge de la coordination de sureté et sécurité de l’opération ;
  • Le département technique du siège de la CRF.

Liens institutionnels :

  • Avec la CRRDC, société nationale hôte de l’opération ;
  • Avec la FICR, coordinatrice de l’opération sur le terrain ;
  • Le CICR, coordinateur de l’opération sur le terrain pour les aspects surêté et sécurité ;
  • Le personnel des centres de santé appuyés ;
  • Les organes de coordination du Ministère de la santé de RDC dans les provinces d’intervention.

 

Zone d’intervention :

Le/la délégué.e santé publique est basé.e dans la province du nord-Kivu (ville à déterminer) ; il/elle rayonnera sur l’ensemble de la province, et en cas de besoin sur les provinces voisines.

 

Responsabilités :

  • Appuyer les structures de santé ciblées par le programme dans la mise en place de mesures de protection et de contrôle des infections ;
  • Mettre en place le matériel de protection standard au sein des structures de santé appuyées en collaboration avec les équipes cadres et soignantes des établissements ;
  • Superviser la réalisation de supervisions formatives dans les structures de santé, en collaboration avec la CRRDC ;
  • Former le personnel et les aides des structures de santé aux bonnes pratiques et à l’utilisation du matériel déployé ;
  • Réaliser le reporting des activités.

Le profil de la/du candidat.e :

Formation :

  • Diplôme de niveau I en santé publique et/ou de professionnel de santé ;
  • Formation relative aux maladies épidémiques type Ebola appréciée ;
  • Expérience en conduites de formations auprès de professionnels de santé ;
  • Formation ou connaissances techniques en matière des systèmes de santé dans les pays en voie de développement serait un atout.

Exigences du poste :

  • Expérience dans un programme d’urgence de riposte à une épidémie ;
  • Expérience dans la formation ;
  • Rigueur ;
  • Pédagogie ;
  • Capacité organisationnelle et de management d’équipe, capacités de coordination ;
  • Capacités de travail en équipe interculturelle ;
  • Connaissance du Mouvement Croix-Rouge/Croissant Rouge et de la CRF privilégiée ;
  • Connaissance du contexte congolais (fonctionnement, acteurs, financement) serait un atout ;
  • Maîtrise de l’informatique : autonomie complète sous Windows et maitrise des bases de données.

 

Langues :

Le français est la langue de travail. La maîtrise de l’anglais est un plus.

Résumé :

  • Localisation : province du Nord-Kivu – RDC ;
  • Durée : 5,5 mois ;
  • A pourvoir : janvier 2019 ;
  • Statut : salarié.e expatrié.e.

La Croix-Rouge française se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce et de dépôt des candidatures. Merci de votre compréhension.

Sans autre contact de notre part dans un délai de 3 semaines, veuillez considérer que nous ne donnons pas de suite favorable à votre candidature.

 

Pré-requis :

  • Passeport d’une validité supérieure à 6 mois au moment du départ prévu ;
  • Carnet de vaccinations à jour / aptitude à voyager.

Contact :

Merci de postuler en ligne en envoyant CV + LM

Postuler ici

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment