CV 696 | Inscrits 4896 | Recruteurs 80 | Offres 8199

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

GROUPE URD recrute un expert – référent gestion adaptative et apprentissage – Projet RESILAC – N’Djamena

Accueil » Offres » Avis de recrutement » GROUPE URD recrute un expert – référent gestion adaptative et apprentissage – Projet RESILAC – N’Djamena

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 188

Date de clôture : samedi 10 novembre 2018

 

FonctionsCoordination, Gestion de projet, Etudes, Recherche, Technicien spécialiste
ActivitésAppui institutionnel, Décentralisation, Autre, Développement économique / Micro finance
PaysAfrique, Tchad
ContratCDD
Durée du contratConditions :

  • Temps plein
  • Poste en CDD (18 mois minimum renouvelable), basé à N’Djamena avec déplacements dans les zones concernées par le projet autour du Lac Tchad

Fonction : Référent en gestion adaptative et apprentissage

Secteur : Humanitaire / Résilience /Développement/ Évaluation-capitalisation / Recherche opérationnelle

Lieu de travail principal : Poste basé à N’Djamena (Tchad) avec déplacements réguliers au Nigéria, Tchad, Cameroun et Niger (capitale et région)

Date de commencement : dès que possible

Statut : salarié(e) en CDD de 18 mois minimum, renouvelable

Validité de l’offre : jusqu’au 10 Novembre 2018

 Vous souhaitez participer à un dispositif innovant pour améliorer la qualité de mise en œuvre des actions de renforcement de la résilience des populations ?

 Rejoignez le Groupe URD et ses partenaires de consortium ACF et CARE, pour accompagner le redressement économique inclusif, la résilience et la cohésion sociale dans les territoires du bassin du Lac Tchad.

 

À la rencontre du Cameroun, du Niger, du Nigéria et du Tchad, la région du lac Tchad doit faire face à de multiples enjeux de développement – à la fois socio-économiques, écologiques, hydrologiques et de gouvernance. La région est également confrontée à des défis politiques importants liés aux attaques de plusieurs groupes armés et aux exactions ciblant les populations civiles, ainsi qu’aux impacts des stratégies militaires de lutte contre ces groupes belligérants. L’environnement et la crise sécuritaire limitent l’accès des populations aux services de base, exacerbent les fragilités structurelles de la zone, et bouleversent les équilibres communautaires. Cette crise régionalisée affecte plus de 17 millions de personnes, dont 2,6 millions de personnes forcées au déplacement et dépendantes de l’assistance humanitaire directe.

Néanmoins, des indicateurs encourageants ont conduit la communauté internationale à organiser des interventions se situant à la jonction de l’urgence humanitaire, de la réhabilitation et du développement, afin d’agir sur les racines de la crise. En effet, il est important non seulement de répondre aux besoins de court terme des populations, mais également de trouver des solutions de long terme aux différents facteurs de crise.

Le projet RESILAC s’inscrit pleinement dans cette dynamique. Pour permettre la résilience et l’autonomie des populations, de la jeunesse en particulier, prêtes à s’investir dans le redressement économique de la région, ce projet se déploie sur 4 ans dans 4 zones géographiques : région de Diffa au Niger, Etat de Borno au Nigéria, Province du Lac au Tchad, et région de l’Extrême-Nord du Cameroun. Le projet RESILAC interviendra auprès de 90 000 bénéficiaires directs et 1 600 000 bénéficiaires indirects.

le Groupe URD, en sa qualité de think-tank français indépendant spécialisé dans l’analyse des pratiques et le développement de politiques pour l’action humanitaire et la gestion des fragilités, est responsable du volet échange de connaissances, apprentissage collectif et qualité-redevabilité du projet RESILAC.

Pour jouer pleinement son rôle dans le projet, le Groupe URD recherche un expert-référent pour la gestion adaptative et l’apprentissage basé à Ndjamena (Tchad), au sein d’une équipe régionale dynamique.

L’expert-référent travaillera en collaboration avec le référent Sahel basé au siège du Groupe URD, sous la supervision directe du coordinateur régional du RESILAC, à N’Djamena et en étroite collaboration avec des équipes projet déployées dans les quatre pays du Bassin du Lac Tchad.

Sa mission et ses responsabilités liées, consisteront à :

  1. Fournir un appui aux équipes nationales et partenaires du projet en matière de gestion agile afin de garantir la pertinence et la redevabilité des interventions dans des contextes locaux changeants :
    • Apporter un appui méthodologique et technique sur le suivi de mise en œuvre du projet à partir d’outils tels que la théorie du changement et d’autres plus classiques de remontées et d’analyse d’information ;
    • Animation du cadre commun de suivi-évaluation permettant le suivi et le reportage régulier ainsi que le suivi dynamique et géoréférencé des activités du projet et de l’évolution des contextes dans les zones d’intervention
    • Animer et suivre une planification multi-scénarii et des indicateurs sentinelles visant à anticiper les évolutions de situations pouvant impacter le projet de manière critique.
  1. Faciliter la production de connaissances relatives aux contextes, à la mise en œuvre des interventions et à l’état de la redevabilité en vue d’une amélioration continue des activités et des résultats du projet :
    • Coordonner le processus collectif d’identification des sujets de recherche-action en impliquant les parties prenantes du projet et en s’appuyant sur les universités locales de Diffa, Maiduguri, Maroua, N’Djamena, et tout acteur producteur de connaissances ;
    • Elaborer les termes de références des recherches-action à mener, identifier les équipes de recherche, faciliter la contractualisation et suivre la réalisation ;
  • Identifier et documenter des études de cas riches d’enseignement et pertinents pour partage avec l’ensemble de la communauté de l’aide à l’intérieur et à l’extérieur dans les zones d’intervention du projet ;
  • Accompagner au plan méthodologique les autres membres de l’équipe régionale et des équipes nationales dans la préparation d’études.
  • Contribuer avec d’autres partenaires à la constitution et l’organisation d’une somme de connaissances de référence sur les dynamiques de développement économique, social et environnemental sur le bassin du Lac Tchad
  1. Animer le processus de capitalisation des méthodes et pratiques tout au long de la mise en œuvre du projet afin de valoriser les enseignements tirés et d’accompagner un apprentissage collectif au sein des équipes régionale et nationales :
    • Faciliter la préparation des évaluations itératives en lien étroit avec le référent Sahel du Groupe URD ;
    • Participer à la réalisation des évaluations itératives dans les quatre pays ;
    • Accompagner les équipes nationales dans la mise en œuvre des recommandations formulées à l’occasion des évaluations itératives.
  1. Participer à la stratégie de communication, externe et interne, des résultats du projet et des études à des fins de visibilité et de plaidoyer auprès des autorités, des partenaires techniques et financiers et des opérateurs de la zone et engagés dans des contextes similaires.
  1. Activités transversales :
    • Partage d’information et communication régulière avec le siège du Groupe URD, avec la coordination régionale sur place et avec les équipes déployées dans les quatre pays ;
    • Veille, suivi et analyse des évolutions et besoins du secteur et des organisations sur les enjeux de suivi, évaluation, redevabilité et apprentissage
    • Appui à la stratégie de communication projets, externe et interne
    • Participation aux activités du siège du Groupe URD (réunions d’équipe, réflexions stratégiques, etc.)

Expériences / Formation du candidat

Le profil recherché est celui d’une personne curieuse, dynamique et rigoureuse apte à accompagner les exigences de qualité et de redevabilité du projet au sein de l’équipe régionale, des équipes pays et auprès des partenaires de mise en œuvre du projet RESILAC.

Formation :

Formation supérieure de niveau Bac +5 dans les domaines des sciences sociales, des sciences politiques, de développement ou tout autre domaine pertinent pour le projet.

 Expérience :

  • Minimum cinq ans dans la solidarité internationale (urgence, réhabilitation, développement – résilience) en lien avec les enjeux de redevabilité et d’apprentissage ;
  • Pratique de terrain, idéalement dans la zone du Lac Tchad ;
  • Conduite de travaux d’évaluation, de recherches et de publications ;
  • Connaissances en animation de communautés de pratiques ;

Langues parlées

Très bonne maîtrise du français (oral et écrit) autant que de l’anglais (oral et écrit)

Qualité du candidat

Capacités :

  • Autonomie, capacité d’organisation, de priorisation, force de proposition et d’innovation ;
  • Excellente capacité d‘écoute, de communication et de négociation ;
  • Capacité d’analyse, de synthèse et de rédaction, enclin aux travaux d’écriture ;
  • Connaissance des techniques de participation et de facilitation ;
  • Capacité à fournir une importante charge de travail, dans un environnement complexe.

 

Documents à envoyer

CV et lettre de motivation à [email protected]

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité