CV 816 | Inscrits 6501 | Recruteurs 108 | Offres 13593

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Initiative Développement recherche un responsable programme économie et développement local – Madingou, Congo Brazzaville

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Initiative Développement recherche un responsable programme économie et développement local – Madingou, Congo Brazzaville

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Experience0 à 3 ans
FonctionsGestion de projets/programmes
Secteurs d’activitéAgriculture, Environnement, Appui institutionnel, Décentralisation, Développement économique et local

Poste salarié basé à Madingou,  à pourvoir en mai 2019 pour permettre une passation avec l’actuel responsable de programme. Départ sur le terrain après une semaine de briefing au siège.

L’ONG Initiative Développement (ID) http://ww.id-ong.org est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement axés sur le renforcement des capacités locales et l’accès aux services essentiels (santé, éducation, eau, assainissement, énergies, développement local). Aujourd’hui ID intervient à travers 20 programmes dans 7 pays (Bénin, Comores, Congo-Brazzaville, Haïti, Madagascar, Sénégal, Tchad). Budget 2018 : 5M€. Effectif : 17 personnes au siège / 150 sur le terrain. L’ONG a été créée en 1994, le siège est basé à Poitiers.

Contexte de la mission :

ID est en plein développement en République du Congo, et met en œuvre aujourd’hui 4 programmes dans 3 départements, Pool, Bouenza et Lékoumou, ainsi qu’à Brazzaville et à Pointe Noire. L’équipe compte une trentaine de personnes, dont 6 expatriés.

La Direction-pays, créée en 2014, a un objectif de structuration des interventions d’ID sur place et de développement des activités notamment en matière de développement local et d’appui à la structuration de filières économiques (agricoles, agro-forestières, artisanales).

 

Présentation du programme Economie & Développement local (ECODEL) :

Le programme ECODEL est porté par Initiative Développement et son partenaire la Fondation Niosi[1], depuis septembre 2016. D’un budget d’1,25M€, ECODEL est financé par l’UE à hauteur de 885.000€ (fin juin 2020)  ; le reste est porté par l’AFD (fin juin 2021) dans le cadre d’une convention-programme multi-pays portée par ID. Ce programme intervient dans 7 districts de 2 départements, 5 districts du Pool et 2 de la Bouenza. Ces 7 districts regroupent une population d’environ 177.000 habitants.

ID souhaite intégrer son accompagnement au développement économique local à une démarche de de réflexion et de structuration du territoire plus globale. C’est pourquoi, dans les districts d’intervention, des Comités de Développement Local (CDL) ont été constitués. Proches de la population, ils sont des éléments essentiels de structuration, de valorisation, d’animation du territoire. Ils sont porteurs des besoins de la population et d’actions d’intérêt commun, qu’elles soient économiques ou autres. Récemment ces CDL ont finalisé l’élaboration de leur Plans de Développement Local (PDL), cohérents avec les orientations des départements, et du Plan National de Développement ; ils s’inscrivent pleinement dans la dynamique de décentralisation enclenchée au niveau national. Le programme ECODEL aujourd’hui agit :

  • Pour consolider les activités et la gouvernance de 3 CDL créés en 2013, et de plusieurs Organisations Paysannes (OP) dans les 3 districts du Grand Boko, en vue de leur autonomie en fin de projet ;
  • Pour accompagner les CDL d’un autre district du Pool (Mindouli) et 2 districts du département voisin de la Bouenza (Mfouati et Mouyondzi), dans leur autonomisation et dans l’exécution de leurs PDL par la conduite de projets de développement local et économique qu’ils ont déterminés en AG comme prioritaires ;
  • Pour conduire des actions de relèvement dans le district de Kindamba, durement impacté par un conflit politico-militaire récent (par avenant au projet initial) ;
  • Pour accompagner le Conseil Départemental de la Bouenza dans sa démarche d’élaboration de son Plan de développement Départemental (par avenant au projet initial). Un accompagnement à la révision du PDD du Pool est également envisagée à moyen terme.

 

Les objectifs du programme :

  • Consolider les démarches de développement local participatives dans les districts d’intervention en s’appuyant sur les CDL constitués en association ;
  • Appuyer le développement économique de ces districts via les CDL, à travers la réalisation d’actions prioritaires issues de leurs PDL et notamment : l’appui de producteurs dans le développement de nouvelles activités, la structuration de filières, l’amélioration de leurs productions et de la commercialisation ;
  • Renforcer l’ancrage politique et institutionnel de ces démarches en impliquant les deux conseils départementaux : renforcer leurs liens avec les CDL, et poursuivre les échanges entre ces deux départements, qui ont été en conflit lors de la guerre civile fin des années 90 ;
  • Favoriser le dialogue et la participation citoyenne par des sensibilisations à la citoyenneté et un travail de redevabilité des CDL envers la population des districts.

L’objectif de renfoncement de l’autonomie des structures accompagnées (CDL, Groupements paysans…) est un fil rouge dans chaque projet conduit par ID et il s’étend tant aux partenaires qu’à la gestion des équipes locales. Des compétences susceptibles de prolonger le travail mené par ID sont aussi à encourager et faire émerger au sein de l’équipe. Un des enjeux du poste sera donc de poursuivre la formation des membres de l’équipe, d’encourager et accompagner les initiatives des partenaires, CDL et groupements, autorités locales, dans la mise en œuvre de leurs PDL, de les former également suivant le programme adopté dans les conventions ID/NIOSI-CDL, pour assurer la prise d’autonomie des CDL à l’issue du projet.

L’enjeu majeur du poste pour l’année à venir sera de permettre au programme d’atteindre ses objectifs tels que définis contractuellement avec l’Union européenne et dont le financement se terminera à fin juin 2020 ; un certain nombre d’activités ont pris du retard du fait principalement du conflit militaro-politique qui a sévi dans le Pool entre 2015 et 2017.

 

Descriptif du poste :

Vos missions :

Vous aurez la responsabilité d’assurer la bonne conduite du programme, sa coordination et gestion (planification, suivi et gestion des ressources et des axes de programme), ainsi que sa représentation externe et les relations avec les partenaires stratégiques du secteur.

Principales responsabilités :

En tant que responsable de programme, sous la responsabilité de la Directrice-pays, vous serez chargé(e) de la conduite du programme ECODEL dans tous ses aspects :

  • Planification, organisation, pilotage et suivi de l’ensemble des activités du programme ;
  • Suivi, appui et coordination des activités réalisées par le partenaire NIOSI et/ou les CDL ;
  • Recrutement, management et gestion de l’équipe-programme et ce dans une optique de renforcement des compétences et d’autonomisation ;
  • Gestion administrative, financière et logistique du programme (budget d’environ 740 000 € pour les 2 ans restant du programme) ;
  • Animation des relations partenariales avec la Fondation NIOSI et les 2 départements (comités de pilotage, comité de suivi technique…) ;
  • Préparation du reporting narratif et financier du programme à l’endroit de la Directrice-pays qui assurera l’envoi aux bailleurs de fonds ;
  • Capitalisation des activités au sein du programme ;
  • Représentation du programme vis-à-vis des autorités locales et des partenaires techniques et financiers.

Pour réaliser vos missions vous disposerez de l’appui :

  • D’une équipe, composée de 12 collaborateurs : un VSI, un chargé d’accompagnement des organisations, un comptable, 3 animateurs et 3 animateurs qualifiés, un chauffeur et deux gardiens ;
  • De partenaires locaux existants et reconnus : la Fondation NIOSI, les conseils départementaux, les services déconcentrés de l’Etat, d’autres ONG impliquées localement, des prestataires de services…
  • D’outils méthodologiques, de la connaissance du territoire qu’il faudra adapter et faire évoluer en fonction des spécificités des nouveaux territoires ;
  • D’une Directrice pays basée à Brazzaville qui encadre et appuie le/la RP, supervise le programme (une à deux rencontres mensuelles), fixe le cadre (partenarial, financier, Rh, sécurité) au niveau du pays et apporte un soutien organisationnel et sa connaissance du pays ;
  • D’un(e) chargé(e) de mission Citoyenneté et Territoires et un pôle Partenariat basés au siège, qui apportent un appui technique au/à la RP lors de missions d’appui ou à distance sur des outils, des méthodologies, le suivi évaluation, la capitalisation ;
  • D’un Administrateur financier Pays à Brazzaville, et un contrôleur de gestion basé au siège qui appuient et contrôlent la/le RP dans la gestion et le suivi financier du programme.

Cadre de travail :

Le poste est basé à Madingou, chef-lieu du département de la Bouenza. C’est une ville de taille moyenne en plein essor disposant de l’eau à certaines heures de la journée et de l’électricité. Les grands axes de la ville sont goudronnés et cette dernière se trouve sur la grande route reliant Brazzaville (à 4h de Madingou) à Pointe Noire (à 4h de Madingou). La ville bénéficie par ailleurs d’investissements conséquents dans le cadre de la municipalisation accélérée, d’un marché animé et de quelques bars et restaurants. Elle se trouve également sur la ligne de chemin de fer reliant la Bouenza à Pointe-Noire (fréquence et horaire aléatoires). Des liaisons aériennes sont possibles vers Brazzaville depuis Nkayi (à 30mn de Madingou, ville de 50 000 habitants) ou Dolisie (à 1h30 de route goudronnée). Pour Pointe Noire ou Brazzaville, des liaisons en transports publics quotidiennes existent également de ces 2 villes.

 

Le programme ECODEL comprend 3 antennes :

  • Une équipe de 2 personnes (avec un bureau + chambre de passage) est en poste à Mouyondzi, ville voisine de la Bouenza (à 60km par route goudronnée) ;
  • Un local bureau + chambre de passage est loué à Mindouli (à 135km par route goudronnée) ;
  • Une équipe de 2 personnes avec un bureau + chambre de passage, dont un local mis à disposition de Gescod (coopération décentralisée entre le Département du Pool-Région Grand Est) est basée à Louingui (via Brazzaville, à 6h par route goudronnée, ou 3h30 par route et piste).

Le projet dispose de deux véhicules 4×4, et de 8 motos, pour ses nombreux déplacements dans les divers sites des 2 départements.

[1] La fondation Niosi, ONG de droit congolais, mène depuis 1993 des actions de sensibilisation à la décentralisation, la citoyenneté et la démocratie locale.

 

Exigé :

  • Minimum 3 ans d’expérience professionnelle exigée en tant que responsable de projet dans un PED : coordination et planification d’activités, management d’équipe, gestion administratives et financières, reporting ;
  • Expérience et/ou formation en développement local, aménagement du territoire, appui à la décentralisation ;
  • Expérience de conduite et d’animation de démarches participatives, conduite de projets / démarches pluri acteurs, travail en réseau. Sens des relations, du partenariat et de l’accompagnement des acteurs locaux ;
  • Expérience significative de management d’équipe.

 

Souhaité :

  • Connaissance du monde rural et de ses problématiques de développement économique ;
  • Expérience de travail en appui – partenariats avec des organisations Paysannes et des collectivités territoriales.

 

Comment postuler

Envoyer CV et LM à l’adresse suivante : [email protected]

Les candidatures seront examinées au fur et à mesure de leur reception

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment