CV 1817 | Recruteurs 248 | Offres 28046

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Initiative Développement recrute un responsable programme « développement local et droits humains », Enyéllé, Congo

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Initiative Développement recrute un responsable programme « développement local et droits humains », Enyéllé, Congo

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Initiative Développement recrute un responsable programme « développement local et droits humains », Enyéllé, Congo

 

Contexte :

Poste salarié (national ou expatrié) à pourvoir en mai 2020, basé à Enyéllé (département de la Likouala). Prise de poste en mai.

L’ONG Initiative Développement (ID) www.id-ong.org est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement axés sur le renforcement des capacités locales et l’accès aux services essentiels (santé ; éducation ; eau, assainissement et déchets ; climat, énergie et forêts, développement local). Aujourd’hui, ID intervient à travers 23 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2019 : 5 M € / ; Effectif : 17 personnes au siège / 150 sur le terrain.

L’ONG a été créée en 1994, le siège est basé à Poitiers.

 

Contexte de la mission :

ID est présente au Congo depuis 2005 à travers des interventions en lien avec le développement local et économique. Depuis 2016, ID cherche à consolider une intégration transversale d’une approche droits humains dans ses programmes, avec l’inclusion et la participation des groupes discriminés, notamment femmes, jeunes et autochtones dans les activités de développement local et dans l’appui à la structuration de filières économiques (agricoles, agro-forestières, artisanales).

 

Présentation du programme NZELA :

Le programme NZELA est porté par Ordre de Malte France, en partenariat avec Initiative Développement et APVPS (ONG Congolaise). Il s’agit de la seconde phase d’un programme santé et développement communautaire, qui va intégrer un volet développement local et promotion des droits humains renforcé porté par ID ; cette extension du projet s’inscrit dans un contexte économique difficile, et une ségrégation marquée entre communautés bantoues et autochtones. Le présent poste de Responsable Programme concerne le pilotage et la mise en œuvre de ce volet spécifique (DL / DH) du programme NZELA.

Le budget du volet DL/DH de Nzela s’élève à 455 000€, financé en partie par l’AFD sur une durée de 3 ans : de mai 2020 à janvier 2023.

 

Les objectifs du programme :

  • Mettre en place un environnement favorable à la concertation en renforçant les capacités et en accompagnant des groupes discriminés et sous-représentés à intégrer un processus participatif ;
  • Conduire un travail de promotion des droits humains via des sensibilisations et formations sur la citoyenneté et les droits humains ;
  • Favoriser le dialogue intercommunautaire et la participation citoyenne par la constitution d’un cadre de concertation (Comité Local de Développement) inclusif et constitué en association ;
  • Ouvrir et nouer un dialogue entre les autorités locales et la société civile en vue de consolider l’Etat de droit et le respect des droits humains afin de promouvoir le développement local ;
  • Appuyer, via le Comité de Développement Local, le développement et la promotion des droits humains dans la zone d’intervention ;
  • Appuyer la réalisation par le Comité de Développement Local d’un diagnostic territorial concerté et la mise en œuvre d’un Plan de Développement Local mettant l’accent sur des actions prioritaires de promotion des droits humains d’une part et des actions d’amélioration des conditions de vie d’autre part ;
  • Mettre en œuvre des démarches participatives de développement local dans le district d’intervention ;
  • Accompagner le Comité Local de Développement dans la promotion et le renforcement d’une culture de transparence et de redevabilité envers la population de la zone d’intervention ;
  • Renforcer l’ancrage politique et institutionnel de ces démarches de promotion des droits humains et du développement local en impliquant le Conseil Départemental et les autorités locales.

Il s’agit de démarrer la mise en œuvre du volet développement local – droits humains du programme NZELA en établissant des bases solides à ce volet en vue d’atteindre les objectifs.

Un des enjeux du poste sera de faire échanger et collaborer des communautés très différentes avec un lourd passif de ségrégation. L’objectif est donc d’agir en faveur du renforcement des communautés autochtones et des femmes selon une perspective de leadership afin de les positionner comme des interlocuteurs à part entière au sein du Comité de Développement Local. Une structuration des peuples autochtones en réseau de défense et de promotion de leurs droits pourrait ainsi être au cœur de la démarche de renforcement. Il s’agira également d’encourager et accompagner les différentes initiatives des partenaires, du Comité de Développement Local, des groupements communautaires (femmes, bantous, autochtones), autorités locales dans la promotion des droits humains dans le secteur et la mise en œuvre d’actions de développement local participatives en vue d’assurer leur prise d’autonomie à l’issue du projet.

L’objectif d’autonomisation des structures accompagnées (CDL, associations de femmes ou d’autochtones, groupements paysans…) est un fil rouge dans chaque projet conduit par ID.

 

Descriptif du poste :

En tant que responsable de programme, sous la responsabilité de la Direction-pays, vous serez chargé(e) de la conduite du programme NZELA dans tous ses aspects :

  • Planification, organisation, pilotage, mise en œuvre et suivi de l’ensemble des activités du programme  ;
  • Suivi, appui et coordination des activités réalisées avec et par les partenaires : APVPS, APIFLORDEV ;
  • Management et gestion de l’équipe-programme ;
  • Gestion administrative, financière et logistique du programme ;
  • Animation des relations partenariales et avec le département (OMF chef de file, comités de pilotage, comité de suivi technique…) ;
  • Reporting narratif et financier du programme ;
  • Capitalisation des activités au sein du programme avec l’appui des chargés de mission siège ;
  • Représentation du programme vis-à-vis des autorités locales et des partenaires techniques et financiers (en lien avec la Direction Pays) ;
  • Constitution d’un réseau des acteurs locaux en vue de faciliter la bonne appropriation et réalisation du programme.

 

Pour réaliser vos missions vous disposerez de l’appui :

  • D’une équipe composée de 3 collaborateurs : 1 chargé d’accompagnement des organisations, 1 comptable, 1 animateur proposé par l’ONG partenaire APVPS (Association Professionnelle pour la Valorisation des Produits Subsidiaires) ;
  • Des partenaires locaux (Ordre de Malte France et Association Professionnelle pour la Valorisation des Produits Subsidiaires), qui connaissent bien la zone d’intervention et ses acteurs ;
  • D’une Direction pays basée à Brazzaville qui encadre et appuie le/la RP (entretiens téléphoniques réguliers et une à deux rencontres trimestrielles sur site), fixe le cadre (partenarial, financier, Rh, sécurité) au niveau du pays et apporte un soutien organisationnel et sa connaissance du pays ;
  • D’un(e) chargé(e) de mission Citoyenneté et Territoires et d’un(e) chargé(e) de mission du pôle partenariat et renforcement des acteurs, basés au siège, qui apporteront un appui technique au/à la RP sur des outils, des méthodologies, le suivi évaluation, la capitalisation lors de missions d’appui ou à distance ;
  • D’un(e) Administrateu(trice) financier Pays à Brazzaville, et un contrôleur de gestion basé au siège qui appuient et contrôlent la/le RP dans la gestion et le suivi financier du programme.

 

Cadre de travail et de vie :

Le poste est basé à Enyéllé, chef-lieu de District dans le département de la Likouala. Le projet prévoit une mission à Brazzaville tous les 3 / 4 mois. Un vol hebdomadaire des UN relie Enyéllé à Brazzaville, ainsi que 3 fois par semaine une compagnie congolaise à Impfondo (1 journée de route), chef-lieu du département.

Deux boutiques locales assurent les approvisionnements de base, et Bétou, ville de 50 000 habitants, est à 80 kilomètres (2h) par une piste en latérite en état correct. La nature environnante encore vierge est de grande beauté.

Présence de deux expatriés d’Ordre de Malte France et de la Congolaise Industrielle du Bois à Enyéllé. Dans un premier temps une collocation serait possible. Le confort de vie est sommaire (pas d’eau courante – source d’eau à proximité).

Les locaux professionnels seront partagés au sein du Centre de Santé Intégré avec l’Ordre de Malte France (1 bureau dédié à ID).

Le projet dispose de deux motos en propre et des véhicules d’Ordre de Malte France, suivant le planning mensuel établi conjointement, pour ses nombreux déplacements dans les divers sites de la zone d’intervention. Être à l’aise sur une moto est un vrai plus.

Expériences / Formation :

Exigé :

  • Une première expérience significative en gestion de projet ;
  • Expérience et/ou formation en développement local, droits humains, appui à la décentralisation, anthropologie…. ;
  • Expérience de conduite et d’animation de démarches participatives, conduite de projets / démarches pluri acteurs, travail en réseau. Sens des relations, du partenariat et de l’accompagnement des acteurs locaux ;
  • Ouverture aux démarches et méthodologies innovantes ;
  • Forte capacité de dialogue avec toutes les parties prenantes du projet (autorités, partenaires, acteurs locaux) ;
  • Capacité à travailler en milieu rural et/ou forestier.

Souhaité :

  • Connaissance et expérience de ce qu’est une approche droits humains dans les projets de développement et les problématiques de relation inter-ethniques ;
  • Ouverture à l’acceptation des codes et conception sociétaux différents ;
  • Expérience de travail en appui – partenariats avec des organisations de la société civile, des collectivités territoriales et des autorités locales.

Salaire :

  • Poste salarié en CDD d’usage si expatrié / en CDD si national ; engagement souhaité sur 2 ans ;
  • Compte tenu de l’éloignement, poste ne convenant pas à un couple avec enfants ;
  • Rémunération dans la catégorie de Responsable de programme selon la grille salariale d’ID France ou ID Congo selon le statut : salarié expatrié ou national ;
  • Couverture sociale complète et adaptée en fonction du statut : expatrié ou national.

Comment postuler :

Envoyer votre CV et lettre de motivation à l’adresse suivante : recrut156@id-ong.org

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment