CV 693 | Inscrits 4857 | Recruteurs 77 | Offres 8023

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

J-PAL seeks to recruit a field research associate – Senegal

Accueil » Offres » Avis de recrutement » J-PAL seeks to recruit a field research associate – Senegal

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 35

J-PAL seeks to recruit a field research associate – Senegal

Education : Master’s
Language Requirement  : English / French
Length of Commitment : One year
Start Date : January 01, 2019

 

Contexte :

J-PAL-Europe / École d’Économie de Paris recrute un.e coordinateur.trice de terrain pour une évaluation randomisée au Sénégal dans le domaine de la gouvernance et des finances publiques. Le Projet d’Amélioration de la Gestion des Contributions Foncières (PAGCF) dans la région de Dakar est un partenariat entre des chercheurs de l’Ecole d’Economie de Paris et la Direction Générale des Impôts et Domaines (DGID) du Sénégal.

L’objectif du PAGCF est de renforcer la capacité de la DGID à lever les contributions foncières. La contribution foncière est un impôt local essentiel pour le financement des biens publics locaux et la bonne gouvernance urbaine. Un programme de modernisation de la gestion des contributions foncières reposant sur l’utilisation d’une nouvelle plateforme a été développé par la DGID et l’Ecole d’Economie de Paris. Ce programme est déployé depuis Février 2018 et évalué selon la méthode de l’évaluation randomisée. Cette évaluation permettra aussi de répondre à des questions importantes sur les déterminants de la conformité fiscale au Sénégal et sur les liens entre taxation et démocratie locale.

 

Activités :

Le ou la coordinateur.trice basé.e à Dakar aura un rôle majeur en tant que point focal sur le terrain tout au long du déroulement du programme. Il ou elle sera chargé.e de superviser la mise en place du programme en veillant à ce que le protocole et le design expérimental soient respectés. Il/elle sera aussi chargé.e de superviser la collecte des données nécessaires à l’évaluation : données administratives collectées auprès de la DGID et données d’enquête auprès de 3000 propriétaires à Dakar. Enfin, il ou elle pourra aussi participer à l’analyse des données collectées.

Ce poste est une excellente opportunité pour toute personne souhaitant poursuivre dans la voie de l’évaluation des politiques publiques et des études d’impact, que ce soit par la recherche dans la voie académique ou dans une voie de praticien (dans le cadre d’organisations publiques, d’ONG, d’agences d’aide au développement ou dans le conseil). C’est aussi une excellente opportunité pour toute personne souhaitant poursuivre en doctorat en économie.

 

Responsabilités :

  • Préparation du protocole détaillé de mise en œuvre du programme et d’utilisation du nouveau logiciel de gestion des contributions foncières par la DGID ;
  • Organisation de réunions régulières avec la DGID, le Trésor et les municipalités pour la finalisation du protocole et la sensibilisation des interlocuteurs aux enjeux du programme. Le ou la coordinateur.trice devra faire preuve d’une très grande capacité de prise d’initiative pour déclencher et conduire ces réunions ;
  • Organisation de la formation des agents de la DGID qui participeront au programme ;
  • Suivi de le mise en œuvre du programme dans les différents centres fiscaux de Dakar afin de garantir le respect du protocole de recherche ;
  • Préparation et supervision de l’enquête de suivi auprès de 3000 propriétaires à Dakar (endline) ;
  • Contribution au nettoyage et à l’analyse des données de l’enquête de suivi et des données administratives ;
  • Cette liste n’est pas exhaustive et d’autres responsabilités peuvent émerger selon les besoins du projet.

 

Qualifications requises :

  • Master en Économie, Statistique, Econométrie, Développement, Evaluation de Politiques Publiques, Sciences Politiques, Fiscalité/Droit fiscal, ou dans une discipline suffisamment proche ;
  • Une expérience professionnelle dans un ou plusieurs de ces domaines est un avantage substantiel : mise en place de RCT ou évaluations d’impact ; supervision de travail de terrain des pays en développement/en Afrique de l’Ouest/au Sénégal pour de la recherche empirique ; travail avec des administrations publiques ;
  • Connaissance rigoureuse des objectifs et des méthodes d’évaluation d’impact ;
  • Excellentes capacités de management, d’organisation, de planification logistique, de respect des échéances ;
  • Excellente capacité à travailler en groupe, à gérer des groupes, à organiser et gérer des formations ;
  • Excellentes capacités relationnelles et de communication.  Capacité à interagir avec une grande variété d’acteurs (agents fiscaux de terrain ; hauts fonctionnaires ; firme de développement informatique). Capacité à présenter et défendre des recommandations devant des hauts fonctionnaires ;
  • Excellentes capacités rédactionnelles et rapidité rédactionnelle ;
  • Rigueur et précision dans le travail. Grande capacité de travail avec des horaires variables ;
  • Maitrise de : Word ; Excel. Facilité d’adaptation à des applications et logiciels. Capacité à suivre, évaluer et donner une appréciation sur le développement d’outils informatiques ;
  • La maitrise des outils suivants est un avantage substantiel : logiciels d’analyse de données (Stata, R, ..) logiciels de cartographie (Qgis, ArcGis), LATeX, logiciels d’enquête (SurveyCTO) ;
  • La maitrise du Wolof serait un avantage substantiel.

Merci d’adresser votre (courte) lettre de motivation et CV en français à Gaëlle Féneloux à [email protected] en indiquant en objet “Candidature PAGCF.

 

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité