CV 1383 | Recruteurs 181 | Offres 24130

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

La BAD recrute un Chargé Principal Du Développement De L’industrie -Abidjan, Cote D’ivoire

Accueil » Offres » Avis de recrutement » La BAD recrute un Chargé Principal Du Développement De L’industrie -Abidjan, Cote D’ivoire

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Objectifs :

La banque :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et avoir un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe qui pilotera avec succès la mise en œuvre de cette vision.

Le complexe :

La Vice-présidence pour le secteur privé, l’infrastructure et l’industrialisation est essentielle à la mission de la Banque qui vise à développer le secteur privé, améliorer l’infrastructure et accélérer l’industrialisation. Les principales fonctions du Complexe consistent à : i) renforcer l’environnement favorable à un développement du secteur privé [et du secteur financier] propice à la croissance inclusive et au développement durable ; ii) appuyer le développement d’infrastructures fiables et durables, y compris les villes et le développement urbain ; et iii) accorder une attention renouvelée à la performance industrielle et commerciale en appui à la transformation structurelle sur l’ensemble du continent africain. Le Complexe s’appuie sur le savoir, le cofinancement et les partenariats pour attirer les capitaux privés et travailler avec les gouvernements à l’exécution du programme de développement de la Banque.

Le département qui recrute :

Le rôle du Département du développement de l’industrie et du commerce consiste à promouvoir la mise en œuvre de la Stratégie décennale et les initiatives des High 5, en mettant essentiellement l’accent sur les stratégies « Industrialiser l’Afrique ». Le Département pilote les activités de la Banque dans les domaines des politiques industrielles, du commerce et du climat d’investissement, des technologies de l’information et de la communication, ainsi que des investissements du secteur privé dans l’industrie et les services

En droite ligne avec la Stratégie décennale de la Banque et conformément à la Stratégie d’industrialisation de la Banque pour l’Afrique, la Division pilote les interventions de la Banque par la mise en œuvre de programmes prioritaires visant à intensifier et accélérer la transformation industrielle en Afrique. Par le biais de partenariats stratégiques avec d’autres cofinanciers, le secteur privé, l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), la Commission économique pour l’Afrique (CEA), la Commission de l’Union africaine (CUA) et les Communautés économiques régionales (CER), la Division cherche activement à appuyer les gouvernements dans l’ajustement de leurs politiques industrielles nationales, l’identification des secteurs potentiels pour le développement et l’investissement industriels, la fourniture d’appui pour le développement des chaînes de valeur, l’assistance consultative et technique ainsi que l’appui opérationnel en apportant l’expertise sectorielle aux équipes des opérations dans les plateformes régionales. Cela englobe les opérations, l’appui consultatif et technique concernant les pôles industriels, les investissements dans les petites et moyennes entreprises et les projets de jumelage, l’assistance technique pour des projets ciblant le partenariat public-privé, ainsi que les initiatives et activités spéciales consacrées à la promotion des partenariats stratégiques. En outre, la Division s’efforce de faciliter le dialogue entre les gouvernements et le secteur privé pour favoriser la coordination entre l’ensemble des acteurs du secteur de l’industrialisation.

Le poste :

  1. Le poste de Chargé principal du développement de l’industrie, qui relève du Chef de la
    Division, est essentiel dans la mise en œuvre de la stratégie d’industrialisation de la Banque pour l’Afrique.
  2. Le/la titulaire du poste est responsable de la mise en œuvre des programmes, projets et initiatives de la Banque visant le développement industriel et principalement les activités hors prêts.
  3. Il/elle est chargée de fournir des services de conseil et d’assistance technique aux gouvernements, aux institutions et aux organismes de réglementation dans les domaines du développement industriel.
  4. Il/elle devra aider les pays à identifier les produits, les secteurs et les opportunités commerciales les plus prometteurs ; et nouer des partenariats stratégiques avec les organisations internationales compétentes telles que l’ONUDI et la CEA.

Fonctions et responsabilités :

Sous l’orientation et la supervision générales du Chef de la Division du développement de l’industrie, le Chargé principal du développement de l’industrie assumera les fonctions et responsabilités suivantes :

  1. Soutenir la politique et les opérations de la Banque en matière de développement industriel afin de renforcer la diversification économique et d’améliorer la compétitivité en favorisant l’adoption de politiques efficaces et le développement des entreprises sur le continent ;
  2. Contribuer à la mise en œuvre de la Stratégie « Industrialiser l’Afrique », en mettant l’accent sur les programmes phares : i) Promouvoir des politiques industrielles efficaces ; iv) Promouvoir et stimuler le développement des entreprises ; v) Promouvoir les partenariats stratégiques ; vi) Soutenir les gouvernements dans le développement des pôles industriels efficaces en Afrique ;
  3. Concevoir des politiques industrielles, des plans de développement des entreprises et des plans d’affaires pour les pôles industriels pour favoriser les activités de la Banque en matière de développement industriel ;
  4. Collaborer avec les plateformes régionales pour appuyer et/ou diriger la conception et l’exécution des opérations sectorielles souveraines ;
  5. Travailler avec la Division Industrie et Services des opérations non souveraines pour accompagner les développements politiques visant à libérer les investissements dans les secteurs industriels stratégiques ;
  6. Accompagner la mise en œuvre des politiques industrielles par l’exécution des documents de stratégie pays (DSP)/Documents de stratégie d’intégration régionale (DSIR) ;
  7. Établir et gérer les partenariats stratégiques avec d’autres cofinanceurs comme : le secteur privé, l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), la Commission de l’Union africaine et les Communautés économiques régionales (CER), etc. ;
  8. Piloter, de concert avec ECON, les bureaux régionaux et la CEA les efforts concernant la fourniture d’assistance technique dans l’élaboration des normes, la collecte des données et la mise à disposition de statistiques globales à l’échelle de l’Afrique ;
  9. Assurer un leadership intellectuel sur les politiques industrielles lorsque nécessaire, piloter l’examen et/ou l’affinement de la politique et de la stratégie de la Banque en matière d’industrialisation afin de garantir une démarche cohérente entre les régions
  10. Mettre à profit les partenariats stratégiques aux niveaux mondial et régional dans le domaine de l’industrialisation avec les organisations telles que l’ONUDI, la CEA, l’OMC, la CUAHH, le Forum économique mondial, etc. de sorte à contribuer et influencer de manière positive et à façonner le discours politique sur l’industrialisation en Afrique ;

Critères de sélection :

  1. Être titulaire d’au moins un Master en économie, politique publique, politique industrielle, commerce international, administration des affaires ou dans des domaines ou disciplines connexes ;
  2. Justifier d’un minimum de six (6) années d’expérience pertinente dans une institution similaire et/ou une expérience approfondie en développement industriel ;
  3. Avoir une connaissance approfondie de la structure industrielle de l’Afrique et une expérience pratique du dialogue politique de haut niveau ;
  4. Disposer d’un vaste réseau de contacts au sein de la CUA, des CER et des principaux organismes partenaires tels que l’ONUDI et la CEA ;
  5. Avoir une expérience dans les pays en développement est souhaitable
  6. Justifier d’une expérience dans le secteur privé est un atout
  7. Avoir des capacités de communication
  8. Avoir des compétences analytiques
  9. Se montrer apte à la négociation et au consensus
  10. Avoir des capacités en résolution de problèmes
  11. Avoir une bonne approche client
  12. Être capable de travailler en équipe et de nouer des relations
  13. Démontrer une aptitude à communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue
  14. Maîtriser l’utilisation des applications courantes de la Banque (Word, Excel, Access, PowerPoint) Une connaissance de SAP est souhaitable

 

Postuler ici

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment