CV 1183 | Recruteurs 168 | Offres 22346

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

 La BAD recrute un (e) Spécialiste des Ressources en Eau et du Changement Climatique – Côte d’Ivoire

Accueil » Offres » Avis de recrutement »  La BAD recrute un (e) Spécialiste des Ressources en Eau et du Changement Climatique – Côte d’Ivoire

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

 La BAD recrute un (e) Spécialiste des Ressources en Eau et du Changement Climatique – Côte d’Ivoire

Objectifs :

La Banque :

La Banque africaine de développement (BAD) est la première institution multilatérale de financement du développement qui promeut la croissance économique et le progrès social en Afrique. La BAD vise principalement à réduire la pauvreté et à améliorer les niveaux de vie par la mobilisation de ressources sur le continent comme à l’étranger, et à fournir une assistance technique et financière aux projets et programmes de développement en Afrique.

 

Le complexe :

La Vice-présidence chargée « du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services » (RDVP) est responsable de la pertinence, de l’efficience et de l’efficacité opérationnelle des programmes opérationnels et des activités du Groupe de la Banque. RDVP veille à ce que la Banque fonctionne efficacement dans l’ensemble de ses pays membres régionaux et assurera le contrôle de la mise en œuvre complète de l’ensemble des aspects des Directions régionales de la Banque.

Le Complexe de l’agriculture et du développement humain et social (AHVP) supervise la mise en œuvre de deux des cinq objectifs visés, à savoir « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ». Il est composé de cinq départements : I) Développement de l’agriculture et de l’agro-industrie ; ii) Finance agricole et développement rural ; iii) Genre, femmes et société civile ; iv) Eau et assainissement ; et v) Capital humain, emploi des jeunes et développement des compétences.

 

Le département qui recrute :

Le Département de l’eau et de l’assainissement (AHWS) est responsable de la coordination des activités de la Banque dans le secteur de l’eau et de l’assainissement en vue de renforcer les synergies et de contribuer à la réalisation de l’ensemble des High 5. La Facilité africaine de l’eau (FAE) est placée sous l’égide de l’AHWS.

La Facilité africaine de l’eau (FAE) est une initiative du Conseil des ministres africains de l’eau (AMCOW) visant à mobiliser des ressources pour financer les activités de facilitation et d’investissement dans le secteur de l’eau en Afrique. La Facilité a été mise en place dans le cadre de la Vision africaine de l’eau et des Objectifs de développement durables (ODD). La Banque africaine de développement, à la demande d’AMCOW, gère la Facilité. Les ressources de la FAE sont principalement allouées aux projets et programmes portant sur les ressources en eau et visant essentiellement à créer un environnement favorable à la gestion durable des ressources en eau nationales et régionales, préparer des projets et programmes destinés à l’investissement immédiat en capital et fournir des ressources pour les investissements stratégiques et à petite échelle. La FAE planifie, organise et réalise des activités liées aux phases du cycle des projets et programmes (identification, préparation, mise en œuvre et supervision) dans les domaines susmentionnés, dans tous les pays africains ; entreprend des études sur les questions de développement du secteur de l’eau et les domaines connexes ; fournit conseils et assistance technique aux pays africains ; et assure la coordination et la synergie entre les autres partenaires et donateurs du secteur de l’eau et l’assainissement en Afrique. La FAE a un portefeuille de projets de l’ordre de 167 millions d’euros en Afrique.

 

Le poste :

L’objectif général de ce poste est d’aider à la mobilisation de ressources et à la mise en œuvre d’activités liées aux ressources en eau, et de veiller à ce que le changement climatique et d’autres questions intersectorielles soient intégrés à tous les projets financés au titre de la Facilité africaine de l’eau. L’assistant technique aidera également à mobiliser des ressources financières pour le climat auprès de différents fonds mondiaux pour la lutte contre le changement climatique, tels que le Fonds vert pour le climat, le Fonds d’adaptation et le Fonds pour l’environnement mondial, entre autres.

Fonctions et responsabilités :

Sous la supervision du Coordinateur de la FAE, le spécialiste principal assistera la FAE dans l’évaluation de nouveaux projets. Il veillera à ce que les risques et les impacts du changement climatique soient identifiés et que les mesures d’atténuation nécessaires soient mises en place. Il veillera également à ce que les meilleures options d’adaptation au climat soient prises en compte et que les mesures d’atténuation identifiées soient appliquées. Le spécialiste principal identifiera les sources pertinentes de financement pour le climat et un financement concessionnel structuré pour réduire les risques ; il fera le suivi des projets existants axés sur la gestion des ressources en eau afin d’identifier les déficits de financement et les problèmes liés au changement climatique en matière d’adaptation et/ou d’atténuation.

Il entreprendra diverses activités, qui incluent entre autres :

  1. Faire partie du réseau d’experts de la Banque sur les changements climatiques, participer à l’analyse des connaissances du secteur, prendre part aux échanges de renseignements et de points de vue ;
  2. Aider à préparer l’élaboration des politiques, des stratégies et des plans d’action relatifs au changement climatique ;
  3. Analyser le contenu des projets portant sur le changement climatique et assurer la conformité avec les politiques et processus de la Banque ;
  4. Travailler avec l’équipe de la Banque responsable du financement dédié au climat pour structurer le financement des projets et des programmes mis en œuvre par la FAE ;
  5. Participer au dialogue politique afin d’intégrer l’atténuation et l’adaptation au changement climatique dans les projets et programmes de la Banque utilisant divers outils d’analyse du changement climatique, et dans les directives du deuxième plan d’action contre le changement climatique (CCAP II) ;
  6. Fournir des informations et proposer une formation aux équipes opérationnelles sur les politiques et stratégies relatives à l’adaptation au changement climatique et à leur financement ;
  7. Fournir des orientations et des conseils sur les possibilités de cofinancement de différents fonds de lutte contre le changement climatique et de fonds fiduciaires hébergés par la Banque pour des initiatives liées au climat ;
  8. Aider les chefs de projets de la FAE à prendre en compte les mesures d’atténuation et d’adaptation au changement climatique dans leurs projets en intégrant les composantes du changement climatique dans les projets et programmes ; et
  9. Fournir des conseils techniques aux chefs de projets de la Banque sur la manière de bénéficier de l’aide de différents fonds pour le climat.

Le spécialiste principal devrait également contribuer aux activités du cycle de projet, aux partenariats, à l’élaboration des politiques, des stratégies et des principes directeurs, au dialogue stratégique, ainsi qu’aux activités de supervision et de suivi :

  1. Identifier, préparer, évaluer et mettre en œuvre des programmes et projets de développement et de gestion des ressources en eau axés sur les problèmes liés au changement climatique ;
  2. Examiner toutes les fiches de projets saisies dans la réserve de projets de la Facilité africaine de l’eau provenant de différentes sources et identifier les conséquences qui y sont associées en termes de changement climatique ;
  3. Organiser ou participer en tant que membre de l’équipe à des missions d’identification, de préparation et d’évaluation en utilisant vos connaissances et compétences techniques pour recommander des mesures et activités appropriées d’adaptation et d’atténuation du changement climatique ;
  4. Soutenir le personnel de la FAE dans l’identification, la préparation et la mise en œuvre de programmes et de projets visant à lutter contre le changement climatique, y compris la promotion d’investissements dans les initiatives d’adaptation et de gestion des risques climatiques.
  5. Évaluer la politique des pays membres régionaux (PMR) et des organisations régionales sur les questions de changement climatique et leurs contributions déterminées au niveau national (CND) en ce qui concerne l’eau et l’assainissement ;
  6. Examiner et renforcer les considérations relatives au changement climatique dans tous les programmes et projets de la Facilité africaine de l’eau, les études et les activités de renforcement des capacités et des institutions dans les PMR et les bureaux régionaux, par le biais d’ateliers, séminaires, conférences, missions sur le terrain et examens internes ;
  7. Partager les connaissances et les avancées identifiées dans les politiques relatives au changement climatique et dans les meilleures pratiques d’autres organisations internationales ;
  8. Soutenir et aider à coordonner la participation de la Facilité africaine de l’eau aux forums internationaux et régionaux en vue de renforcer les capacités de la Facilité en matière de réflexion contemporaine sur le changement climatique, et particulièrement en ce qui concerne la gestion des ressources en eau et le développement de l’assainissement ;
  9. Compiler des informations pertinentes sur les actions de financement et de lutte contre le changement climatique qui pourraient être converties en divers produits de connaissance et diffusées auprès des clients internes et externes.

Critères de sélection :

  1. Être titulaire d’au moins une maîtrise ou son équivalent en gestion des ressources en eau, en ingénierie, en géoscience ou dans tout autre domaine pertinent, avec un accent particulier sur le changement climatique et le financement des initiatives en faveur de l’environnement ;
  2. Justifier d’au moins cinq (5) années d’expérience pertinente dans la conception d’activités liées à l’environnement, au changement climatique, dans le secteur de l’eau ou dans des secteurs connexes, dans la gestion de projets et l’élaboration de politiques ;
  3. Avoir des compétences d’analyse et de rédaction avérées pour concevoir des projets ou des opérations liés au changement climatique ; savoir adopter des approches innovantes et originales au travail ; pouvoir développer une pensée analytique, conceptuelle et stratégique solide ;
  4. Bien connaître les enjeux essentiels du changement climatique ;
  5. Avoir une expérience dans la mobilisation de fonds ;
  6. Être apte à travailler en équipe et à assumer de multiples tâches, savoir travailler rapidement sous pression ; garder à l’esprit une orientation client ;
  7. Faire en sorte que son travail contribue au maximum à atteindre les résultats de la FAE ;
  8. Faire preuve de souplesse pour entreprendre des missions sur le terrain dans les pays membres régionaux ;
  9. Être capable de communiquer efficacement à l’écrit et à l’oral en anglais et/ou en français, de préférence avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  10. Maîtriser les logiciels standards Microsoft (Word, Excel, PowerPoint, Outlook…) et SAP ;

Postuler en ligne :

Postuler ici

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment