CV 1826 | Recruteurs 249 | Offres 28141

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

La Banque Africaine de Développement recrute un assistant de la fragilité et de la résilience , RDTS, Abidjan, Côte d’Ivoire

Accueil » Offres » Avis de recrutement » La Banque Africaine de Développement recrute un assistant de la fragilité et de la résilience , RDTS, Abidjan, Côte d’Ivoire

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Titre du poste : Assistant de la Fragilité et de la Résilience , RDTS

Grade : GS5

Poste N° : 50071227

Référence : ADB/20/015

Date de clôture : 14-Feb-2020

Lieu d’affectation : Abidjan, Côte d’Ivoire

Objectifs :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 80 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté, grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

Le complexe :

Au sein du Complexe développement régional, intégration et prestation de services (RDVP), la Banque compte cinq (5) Directions du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services (RDIBD), dont une dans chaque région, à savoir : Afrique du Nord, Afrique australe, Afrique de l’Est, Afrique de l’Ouest et Afrique centrale. Chaque direction régionale est dirigée par un directeur général (DG) et est dotée de fonctions sectorielles et de capacités administratives pertinentes pour assurer une prestation diligente de services aux pays clients. Les Directions régionales assurent l’orientation stratégique globale des bureaux nationaux dans les régions. Elles sont chargées des opérations du Groupe de la Banque, du développement des activités, de la gestion des projets et de la prestation globale et efficace des cinq grandes priorités (High 5) de la Banque, à savoir : « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie », « Nourrir l’Afrique », « Industrialiser l’Afrique », « Intégrer l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ».

Le département/la division qui recrute :

Le Bureau de coordination des États en transition (RDTS) est chargé de piloter et de mettre en œuvre la Stratégie du Groupe de la Banque africaine de développement (la Banque) en vue de lutter contre la fragilité et de renforcer la résilience dans ses pays membres régionaux. RDTS coordonne les activités de la Banque dans le cadre de la lutte contre la fragilité et le renforcement de la résilience, y compris les activités de tous les experts en matière de fragilité et de résilience affectés dans les différents centres régionaux et bureaux pays. Au cours de la dernière décennie, l’Afrique a connu une croissance et une transformation énormes qui ont élargi les opportunités et amélioré les conditions de vie de millions de personnes. Plus des deux tiers des pays africains ont renforcé la qualité de leur gouvernance, amélioré les services de base, et élargi les opportunités économiques. Pourtant, il existe des risques importants que cet élan soit freiné par des pressions importantes telles que les tendances continues d’exclusion et de pauvreté, le chômage, l’accroissement de l’émigration, l’accélération de l’urbanisation, le changement climatique et la mauvaise gestion des ressources naturelles. De telles pressions menacent de submerger les capacités institutionnelles existantes pour gérer les défis politiques, économiques, sociaux et environnementaux. Elles rendent chaque pays africain plus vulnérable. RDTS est l’unité organisationnelle de la Banque qui a été mandatée pour placer la Banque au centre des efforts déployés par l’Afrique pour remédier à la fragilité et ouvrir la voie à une trajectoire de développement plus résiliente et inclusive. La majorité des activités du Département consiste à identifier les principaux facteurs de la fragilité, y compris les aspects économiques, sociaux, politiques et environnementaux, et comment les programmes et les projets peuvent contribuer à l’équité et au développement inclusif. L’engagement de RDTS repose sur l’application systématique d’un prisme de la fragilité pour détecter, combattre et prévenir la fragilité ainsi que pour renforcer la résilience et axer l’engagement de la Banque sur les domaines où elle peut avoir le plus grand impact.

Le poste :

Le titulaire du poste devra faire preuve de beaucoup de tact et de sensibilité lorsqu’il travaillera sur les questions confidentielles et stratégiques. Il devra appuyer le Département sur les questions de communication en matière de fragilité et de résilience. Il assumera les tâches spécifiques suivantes (la liste n’étant pas exhaustive) :

  1. Apporter à l’équipe chargée de la fragilité et de la résilience, divers appuis dans la mise en œuvre de son programme de travail ;
  2. Agir en tant que point focal du Département et assurer le suivi des questions relatives à la diffusion du travail de la Banque sur la fragilité et la résilience ;
  3. Tenir à jour les dossiers sur les activités de communication du Département ;
  4. S’acquitter de toute autre tâche raisonnable confiée par la Direction.

Fonctions et responsabilités :

  • Participer aux travaux d’analyse entrepris par l’équipe chargée de la fragilité et de la résilience ;
  • Soutenir les experts lors des discussions et des négociations avec des partenaires potentiels, afin de promouvoir les relations d’affaires avec la Banque ;
  • Aider à gérer la page Internet et le lecteur partagé du Bureau de coordination des États en transition et participer à la diffusion des rapports relatifs aux activités de la Banque visant à remédier à la fragilité et à renforcer la résilience ;
  • Participer à la préparation des différents événements qui impliquent RDTS et appuyer l’organisation et la coordination des réunions avec les autres départements et complexes ainsi qu’avec les clients et les partenaires externes ;
  • Aider à l’acquisition de services et de fournitures pour les événements en faisant des demandes de cotations et en procédant à leur évaluation ;
  • S’acquitter de toute autre tâche raisonnablement justifiée et demandée par la Direction.

Critères de sélection :

Qualifications, expérience et connaissances :

  • Être titulaire d’au moins une licence ou d’un BAC+4 en administration, gestion de projets, communication ou tout autre domaine connexe ;
  • Justifier d’au moins quatre (4) années d’expérience dans un domaine pertinent ;
  • Avoir de bonnes compétences en matière de planification et faire preuve d’initiative et d’excellentes capacités d’organisation et de leadership.

Compétences comportementales :

  • Avoir des compétences en communication et démontrer une sensibilité interculturelle ;
  • Avoir des compétences interpersonnelles ;
  • Avoir le souci du client ;
  • Pouvoir travailler en équipe ;
  • Faire preuve de tact.

Compétences techniques :

  • Être capable de comprendre et de suivre des instructions venant de la Direction ;
  • Pouvoir apporter un soutien à la Direction et aux coordonnateurs d’activités ;
  • Maîtriser l’utilisation des applications courantes de la suite Microsoft Office (Word, Excel, Access et PowerPoint) et avoir des connaissances de SAP ;
  • Avoir le sens de l’organisation et le souci du détail, et être polyvalent ;
  • Être capable de communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français avec une connaissance pratique de l’autre langue.

Ce poste n’ouvre pas droit aux conditions d’emploi afférentes au statut international. Le titulaire sera recruté au plan national et ne bénéficiera donc pas du statut de fonctionnaire international.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

 

Postuler ici

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment