CV 1959 | Recruteurs 273 | Offres 30336

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

La Banque Africaine de Développement recrute un coordinateur principal des financements mixtes, FIST1, Abidjan, Côte D’Ivoire

Accueil » Avis de recrutement » Offres » La Banque Africaine de Développement recrute un coordinateur principal des financements mixtes, FIST1, Abidjan, Côte D’Ivoire
Application Android TchadCarriere

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

La Banque Africaine de Développement recrute un coordinateur principal des financements mixtes, FIST1, Abidjan, Côte D’Ivoire

Titre du poste : Coordinateur Principal des Financements Mixtes, FIST1

Grade : PL4

Poste N° : 50102211

Référence : ADB/20/062

Date de clôture : 13-juin-2020

Lieu d’affectation : Abidjan, Cote D’ivoire

Objectifs :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté, grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

Le complexe :

La Vice-présidence chargée des Finances supervise la gestion financière du Groupe de la Banque. Cette responsabilité englobe les activités de trésorerie du Groupe de la Banque, notamment les emprunts sur les marchés des capitaux et les activités d’investissement ; les fonctions de contrôle, y compris la présentation d’informations financières et l’administration des prêts ; la mobilisation de ressources stratégiques et le rehaussement des ressources et instruments financiers non statutaires ; la gestion globale de l’actif/du passif du Groupe de la Banque.

Le département recruteur :

Le rôle du Département des syndications, du cofinancement et des services clients (FIST) est de mobiliser et d’accroître en Afrique et hors d’Afrique des ressources pour le financement de projets et programmes d’investissement ; de favoriser l’investissement en Afrique de capitaux publics et privés dans des projets ou programmes de nature à contribuer au développement économique ou au progrès social des pays membres régionaux.

La Banque considère le financement mixte comme un mécanisme de financement novateur combinant l’aide publique au développement et des financements commerciaux additionnels pour promouvoir le développement. Le financement mixte associe le financement concessionnel pour lever des financements commerciaux auprès d’institutions de financement du développement (IFD) et/ou du secteur privé afin de mobiliser des financements pour le développement à grande échelle, notamment en captant une part des 1 000 milliards d’USD d’actifs gérés par des investisseurs institutionnels privés. Le financement mixte est l’un des outils importants que les banques multilatérales de développement et les institutions de financement du développement (désignés collectivement « IFD ») peuvent utiliser, en coopération avec les bailleurs de fonds et autres partenaires de développement, pour développer et dynamiser les marchés, contribuer à la réalisation des ODD et mobiliser des capitaux privés pour le développement. Au cours des dernières années, la communauté internationale a accordé une attention beaucoup plus importante au rôle du financement mixte dans la promotion de la participation et de l’investissement du secteur privé dans les pays en développement, en particulier depuis la Conférence sur le financement du développement tenue à Addis-Abeba en 2015.

Le poste :

Le coordinateur des financements mixtes relève du Chef de division – Syndications et cofinancement. Il aura à charge de nouer et d’entretenir des relations étroites avec la communauté élargie des bailleurs de fonds et des investisseurs en vue de faciliter le cofinancement de projets souverains et non souverains.

Plus précisément, le titulaire du poste assumera les principales tâches suivantes :

  1. Superviser la mise en œuvre et l’opérationnalisation du cadre de financement mixte de la Banque ;
  2. Constituer et maintenir une réserve de projets et de programmes nécessitant une approche de financement mixte et susceptible d’avoir un fort impact sur le développement, en coordination avec les unités initiatrices, les champions du financement mixte et l’équipe du Forum pour l’investissement en Afrique (AIF) ;
  3. Accompagner et guider les équipes de projet tout au long du processus d’approbation, notamment à travers la conduite d’une évaluation succincte à partir d’une liste de vérification pour déterminer si les conditions sont réunies pour recourir au financement concessionnel, les examens au cours des différentes étapes d’approbation de la Banque ; et veiller au respect des Principes de financement mixte des IFD et des directives de la Banque en matière de financement mixte ;
  4. Coordonner les activités relatives à l’identification, à l’engagement, à la négociation et au maintien de partenariats avec des pourvoyeurs de capitaux commerciaux et concessionnels existants et potentiels pour la fourniture de financements mixtes en collaboration avec d’autres départements concernés et réaliser des synergies ;
  5. Assurer le contrôle et le suivi des opérations de financement mixte et des indicateurs de mobilisation, ainsi que la présentation de rapports à l’intention de la haute Direction, des pourvoyeurs de capitaux concessionnels partenaires, du groupe de travail des IFD et d’autres instances mondiales ;
  6. Recenser les besoins d’assistance technique pour les transactions pertinentes, puis concevoir l’intervention et aider à mobiliser les ressources des bailleurs de fonds en collaboration avec les autres départements concernés ;
  7. Déterminer le besoin d’engager le dialogue avec les autorités publiques en vue d’adopter des réformes, agir en coordination avec différents complexes et les bureaux régionaux et bureaux pays si nécessaire, et suivre le processus de dialogue en assurant la liaison et la cohérence avec l’opération de financement mixte ;
  8. Coordonner le travail des champions/points focaux chargés du financement mixte intégrés au sein des départements sectoriels, organiser/offrir des formations si nécessaire et présider une réunion régulière de coordination des activités de financement mixte.

Fonctions et responsabilités :

Sous la supervision générale du Chef de Division — Syndications et cofinancement, les responsabilités suivantes incomberont au Coordonnateur principal des financements mixtes :

A. Coordination des activités entrant dans le cadre de l’élaboration et de la mise en œuvre des produits de financement mixte :

  1. Préparer et mettre en place des structures nouvelles et/ou améliorées qui permettent de tirer parti du capital de la Banque et de faire avancer la politique de la Banque en matière de gestion des risques ;
  2. Préparer de nouvelles approches pour l’utilisation d’outils de financement mixte tels que les garanties, les dons, le financement concessionnel, le cofinancement et la syndication afin de répondre à l’évolution des besoins des parties prenantes (emprunteurs, prêteurs) ;
  3. Contribuer à la diffusion générale des informations concernant la politique de financement mixte de la Banque et sa mise en œuvre ; il s’agira notamment d’assurer la liaison avec les collègues du département pour élaborer et dispenser des modules de formation, de marketing et de communication ; d’aider à la résolution des principaux problèmes de financement et de gestion des risques ; et d’appliquer le savoir étendu des marchés financiers et des questions opérationnelles de chaque produit pour garantir à la Banque et à ses clients des résultats de haute qualité ;
  4. Déterminer les sources de risques pour les produits de prêt et mettre au point des processus permettant d’évaluer et d’atténuer ces risques ; il faudra également apporter un appui technique aux emprunteurs dans l’identification, le suivi et la gestion des risques découlant de la mise en œuvre des produits de prêt ;
  5. Superviser l’établissement des rapports, l’élaboration des outils, et la réalisation des études cas, entre autres, sur le financement mixte, avec des détails sur les pratiques exemplaires à l’effet d’obtenir des projets financés durablement à grande échelle ;
  6. Coordonner les activités de sensibilisation aux concepts du financement mixte à l’intention des équipes de la Banque et la formation des champions du financement mixte ;
  7. Accompagner le processus de gestion des contributeurs dans le cadre des fonds concessionnels déployés par l’équipe afin de garantir que la Banque répond aux exigences opérationnelles et financières ; être un membre clé de l’équipe qui assure la liaison avec les donateurs de financement concessionnel de façon régulière ;
  8. Coordonner, préparer et guider les équipes initiatrices dans l’élaboration de propositions pour les facilités des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux ;
  9. Contribuer à la structuration des transactions liées à la composante de financement mixte des projets, plateformes et programmes, y compris la modélisation des risques et subventions respectifs, et évaluer les produits/structures qui répondent aux besoins du projet et présentent un risque/rendement adéquat pour le contributeur ;
  10. Travailler en étroite collaboration avec les équipes initiatrices pour préparer la documentation et le traitement des demandes de cofinancement en lien avec le financement mixte pour les contributeurs et participer à l’élaboration des différents documents à soumettre aux comités d’approbation de la Banque ainsi que les documents de passation des marchés ;
  11. Effectuer une analyse des produits concurrents et se tenir informé des innovations financières, suivre les tendances économiques et politiques sur les marchés financiers et monétaires internationaux, et évaluer leur impact sur la compétitivité de la Banque ;
  12. Participer à l’évaluation selon les besoins en tenant compte de la nécessité pour l’équipe du projet de disposer de compétences et des analyses supplémentaires à fournir par le coordinateur des financements mixtes ;
  13. Diriger le montage, la structuration et l’exécution des investissements en financement mixte, en menant notamment les activités suivantes :
    • aider, en collaboration avec les unités initiatrices, à l’identification et à la conception de produits de financement lorsque le recours au financement mixte est justifié ;
    • agir en tant que fournisseur de solutions de financement mixte aux équipes initiatrices en établissant et en entretenant des relations au sein de l’écosystème de la Banque ;
    • piloter la structuration et l’exécution de la composante de financement mixte dans ces projets ;
    • faciliter et coordonner l’accès aux différents pools de ressources concessionnelles, de garanties et de dons ;
    • Gérer la préparation des enseignements tirés par rapport au financement mixte à l’intérieur et à l’extérieur de la Banque, y compris les apports techniques à la conception des produits de communication au niveau des projets, notamment des communiqués de presse, des brochures et des produits du savoir.

B. Gestion du portefeuille :

  1. Coordonner et faciliter les audits financiers et opérationnels ainsi que les évaluations externes exigées par les bailleurs de fonds/contributeurs ;
  2. Surveiller et résoudre les problèmes liés aux projets du portefeuille qui peuvent nécessiter des ajustements aux approbations des contributeurs et participer, entre autres, aux négociations et aux restructurations des programmes ainsi qu’à la prise de mesures correctives ;
  3. Faciliter, le cas échéant, les revues à mi-parcours et les évaluations de projets/programmes exigées par les contributeurs ;
  4. Assurer la liaison avec le personnel concerné et déterminer/suivre les insuffisances, les risques et les signaux d’alerte précoce dans le portefeuille de projets financés par les contributeurs afin d’évaluer les progrès et les performances ;
  5. Analyser et traiter les demandes des clients, y compris les décaissements, les dérogations et les modifications liées aux co-investissements des contributeurs.

C. Stratégie, mobilisation de fonds et communication :

  1. Contribuer au développement et au maintien de relations directes avec les homologues opérationnels du secteur public et privé, y compris avec d’autres IFD sur les questions relatives au financement mixte ;
  2. Préparer des rapports et des présentations sur les performances du portefeuille à l’intention des publics internes et externes ;
  3. Participer à l’élaboration de rapports analytiques, de documents stratégiques, de notes d’information et de profils de projets ;
  4. Collaborer avec les bailleurs de fonds et apporter un appui à la mobilisation de fonds et au développement de nouvelles initiatives, le cas échéant ;
  5. Prendre part à des initiatives à l’échelle de la Banque afin de renforcer la pratique et l’analyse de rentabilité du financement mixte ;
  6. Gérer les communications internes et externes en direction des publics concernés, en mettant en place un leadership éclairé dans les lieux appropriés.

D. Appui à l’élaboration et à l’adaptation des politiques et programmes financiers :

  1. Soutenir la direction de la Division sur diverses questions relatives à la politique, aux stratégies et aux interventions du groupe dans le cadre de projets ;
  2. Contribuer à la conception et à la mise en œuvre d’une stratégie de marketing pour l’unité à l’intention des clients internes et externes ;
  3. Participer et représenter la Division dans les groupes de travail techniques en tant que membre clé de tous les groupes de travail du Comité de gestion de l’actif et du passif.

Critères de sélection :

  1. Être titulaire d’un Master (ou d’un diplôme équivalent) dans un domaine lié à la finance ;
  2. Justifier d’au moins six (6) années d’expérience pertinente en structuration financière des produits de la dette et/ou des capitaux propres ; une expérience dans une banque commerciale ou une IFD intervenant en Afrique et de bonnes connaissances sur les documents de prêt et l’analyse financière sont nécessaires ;
  3. Être capable de comprendre le fonctionnement des organisations internationales, des organismes bilatéraux et des bailleurs de fonds, ainsi que du contexte mondial de financement du développement serait un atout ;
  4. Avoir une expérience des processus de gestion des investissements et du portefeuille ;
  5. Posséder une expérience en matière de documentation relative aux prêts et aux investissements, de comptabilité et d’analyse des états financiers ;
  6. Avoir une connaissance pratique d’un éventail d’options de financement et d’instruments financiers tels que les garanties, les produits dérivés ;
  7. Maîtriser la modélisation financière ;
  8. Avoir des connaissances et une expérience en matière de développement avec une solide compréhension du processus de financement des projets ; être capable de formuler des recommandations et de tirer des enseignements pertinents sur le plan opérationnel pour les clients ;
  9. Avoir un bon sens des affaires et de l’analyse décisionnelle ;
  10. Avoir l’expérience et la capacité à analyser des faits et des données pour étayer des décisions judicieuses et logiques concernant son travail personnel et celui des autres ;
  11. Être capable d’utiliser pleinement les systèmes, les procédures et les politiques pour obtenir les résultats exigés ;
  12. Posséder de solides compétences en matière d’analyse, de quantification et de marchés financiers ;
  13. Avoir la capacité d’effectuer une planification stratégique dans un environnement incertain et d’obtenir les résultats souhaités en temps voulu ;
  14. Pouvoir s’engager personnellement, assumer la responsabilité de respecter les délais, réaliser les résultats convenus et faire preuve d’organisation personnelle pour y parvenir ;
  15. Avoir de l’expérience ou la capacité manifeste à diriger, guider, soutenir et encadrer le personnel de rang inférieur de la Division dans l’exécution du programme de travail de la Division ;
  16. Avoir des aptitudes orales et écrites manifestes pour expliquer et interpréter les données et les informations opérationnelles est indispensable ;
  17. Posséder de solides compétences interpersonnelles et un style de travail collaboratif ;
  18. Avoir manifestement la capacité à travailler de manière transversale avec différentes équipes et dans des processus variés ;
  19. Avoir une grande capacité d’adaptation, pouvoir induire le changement et gérer efficacement des priorités ou des circonstances changeantes ;
  20. Être porté vers la réalisation/les résultats – vouloir bien faire les choses, aimer les défis, rechercher de nouvelles opportunités et être très motivé à réaliser des résultats impressionnants ;
  21. Être capable de communiquer efficacement (écrit et oral) en anglais ou en français, de préférence avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  22. Maîtriser l’utilisation des logiciels courants (Word, Excel, Access, PowerPoint, SharePoint) et l’environnement de travail de SAP.

Ce poste bénéficie du statut international et ouvre droit aux conditions d’emploi international y afférentes.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

Postuler ici

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Tweets

Publicité

Ils recrutent en ce moment