CV 698 | Inscrits 4915 | Recruteurs 83 | Offres 8328

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

La Banque africaine de développement recrute un(e) Chargé(e) Supérieur(e) du Suivi et de l’Évaluation – CDSF – Côte d’Ivoire

Accueil » Offres » Avis de recrutement » La Banque africaine de développement recrute un(e) Chargé(e) Supérieur(e) du Suivi et de l’Évaluation – CDSF – Côte d’Ivoire

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 79

Date de clôture : jeudi 29 novembre 2018

La Banque africaine de développement recrute un(e) Chargé(e) Supérieur(e) du Suivi et de l’Évaluation – CDSF – Côte d’Ivoire

 

Titre du poste : Chargé(e) Supérieur(e) du Suivi et de l’Évaluation – CDSF

Grade : PL5

Poste N° : 50098490

Référence : ADB/18/212

Date de clôture : 29/11/2018

Objectifs

La banque :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agroindustrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

 

Le complexe :

La Vice-présidence chargée de « l’électricité, l’énergie, le climat et la croissance verte » est un complexe sectoriel axé sur la Stratégie décennale et le premier objectif prioritaire « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » des High 5 de la Banque. Le complexe vise à : i) élaborer les politiques et les stratégies dans ce domaine ; ii) fournir une solide expertise technique sectorielle aux régions, en constituant une réserve de personnes expérimentées pouvant être consultées pour leur expertise sur les transactions complexes ; iii) mettre au point de nouveaux instruments de financement ; iv) être le porte-parole de la Banque, en la représentant auprès des parties prenantes externes sur tous les aspects liés à l’objectif « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ». Le complexe mettra l’accent sur les systèmes énergétiques, la politique et la réglementation, les énergies renouvelables ; et le climat et la croissance verte.

 

Le département/la division qui recrute :

Le FSCD vise à mettre en commun les ressources pour contribuer au développement durable, et plus particulièrement à la réduction de la pauvreté. Pour ce faire, le Fonds prépare et exécute des programmes de résilience au changement climatique qui intègrent des informations climatiques à tous les niveaux sur le continent africain. L’objectif du FSCD est de renforcer les capacités institutionnelles des organismes nationaux et sous-régionaux à formuler et à mettre en œuvre des politiques efficaces qui tiennent compte du changement climatique. Le FSCD fait partie des trois éléments constitutifs du Programme ClimDev-Afrique, les autres étant le Centre africain pour la politique en matière de climat (CAPC) à la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et l’Unité de lutte contre le changement climatique et la désertification à la Commission de l’Union africaine (CUA). La BAD assure la gestion du FSCD en étroite collaboration avec les autres institutions panafricaines, à savoir la CUA et la CEA. Le Comité directeur du Programme ClimDev-Afrique imprime l’orientation de la politique générale et assure la supervision technique du FSCD.

 

Le poste :

Le/la Chargé(e) supérieur(e) du suivi et de l’évaluation (S&E) sera chargé(e) des activités liées au suivi et à l’évaluation du Programme ClimDev Afrique (CDA), du Fonds spécial ClimDev pour l’Afrique (FSCD) et de tous les projets exécutés au titre du Programme et du Fonds, conformément aux cadres logiques de résultats existants. Le/la titulaire fera partie de l’équipe du Fonds sous la supervision et la direction du Coordonnateur, au sein du Département du changement climatique et de la croissance verte (PECG) de la Banque africaine de développement (BAD).

Fonctions et responsabilités

Sous la direction du Coordonnateur du FSCD, en collaboration avec les chefs de projet, le/la Chargé(e) supérieur(e) du suivi et de l’évaluation sera chargé(e) de l’exécution des tâches suivantes :

  1. Piloter l’élaboration et superviser l’examen du programme de ClimDev Afrique, des plans de suivi et d’évaluation des projets du FSCD et des programmes de travail connexes ;
  2. Elaborer des termes de référence pour les tâches de suivi et d’évaluation dans le cadre du programme de ClimDev Afrique, des projets du FSCD et de ceux de ses partenaires (p. ex. la conception d’enquêtes, d’évaluations, d’évaluations à mi-parcours et finales), en utilisant des méthodes quantitative et qualitative ;
  3. Superviser la recherche de données et d’informations pour des besoins spécifiques de suivi et d’évaluation directement auprès d’autres départements de la banque ou de parties externes, etc. (concernant, entre autres, les budgets, les capacités du personnel et autres données internes), notamment au titre des indicateurs pour lesquels il n’est pas nécessaire de réaliser des enquêtes ;
  4. Soutenir le travail technique tel que l’examen des méthodes de suivi et d’évaluation, la gestion des besoins de formation, la conception des outils de suivi et d’évaluation et les recommandations d’assistance technique en matière de suivi et d’évaluation ;
  5. Superviser et participer aux évaluations ;
  6. Participer éventuellement, en tant que membre d’équipe, à certaines évaluations menées par le Département  PECG ou la Banque ;
  7. Assurer le contrôle de la qualité des résultats du suivi et de l’évaluation (par exemple les enquêtes), notamment en contribuant de manière concrète à la conception et à l’application sur le terrain des méthodes de suivi, ainsi qu’à l’examen et à la supervision de la conception et de la mise en œuvre des enquêtes, des méthodes et protocoles de collecte participative des données, des techniques de vérification des données et autres activités d’évaluation technique et analytique qui sont menées conformément aux dispositions contractuelles ;
  8. Travailler en étroite collaboration et coordination avec les spécialistes de la communication pour garantir la conception, la qualité, l’élaboration et la finalisation de toutes les évaluations, de tous les rapports analytiques, études de cas et récits de réussite ;
  9. Examiner les cadres logiques et les  indicateurs concernant les propositions soumises par les demandeurs et fournir des conseils à cet égard ;
  10. Veiller à la prise en compte des informations relatives aux indicateurs au niveau des programmes de Climdev-Afrique dans les rapports du FSCD et ceux établis au niveau des projets et formuler des recommandations à l’intention du FSCD ;
  11. Elaborer et tenir à jour une base de données détaillée sur le suivi et l’évaluation des projets et contribuer à la tenue d’une base de données dans le cadre du programme Climdev-Afrique ;
  12. Assurer l’encadrement et la formation des équipes de projet pour favoriser le renforcement des capacités en matière de suivi et d’évaluation ;
  13. Appuyer les missions de suivi et d’évaluation commandées par les organismes partenaires ;
  14. Servir de point focal pour le suivi et l’évaluation des rapports sur l’avancement de la mise en œuvre ; préparer et soumettre les contributions du suivi et de l’évaluation  aux rapports trimestriels et annuels consolidés sur la mise en œuvre des projets conformément au cadre de résultats en respectant les délais fixés par les projets et la Banque ;
  15. Accomplir toute autre tâche liée au suivi et à l’évaluation que pourrait lui confier le Coordonnateur du FSCD et en fonction des besoins du programme.

Critères de sélection

  1. Être titulaire d’au moins un Master ou d’un diplôme équivalent en sciences de l’environnement, en gestion des ressources naturelles ou dans un domaine connexe, et posséder une vaste expérience dans un poste de responsabilité similaire dans le domaine de l’adaptation au changement climatique et de l’atténuation de ses effets ;
  2. Justifier d’au moins cinq (5) années d’expérience professionnelle dans un domaine lié au développement rural, aux moyens de subsistance, à la promotion de l’agriculture et à la planification ou la gestion de projets ;
  3. Avoir acquis de l’expérience dans la conception et la mise en œuvre de résultats et d’évaluations au niveau des programmes ;
  4. Être disposé à effectuer des missions régulières sur le terrain dans des conditions différentes ;
  5. Faire preuve d’excellentes compétences techniques dans les domaines du changement climatique, de la recherche socio-économique et de l’évaluation de la performance des programmes et des projets ;
  6. Posséder une expérience en matière de création et de gestion de cadres de résultats et d’utilisation  des données pour améliorer la gestion des projets en cours ou à l’étude ;
  7. Manifester d’excellentes aptitudes à la communication et être capable de tisser de bonnes relations de travail avec ses collègues et les autres parties prenantes dans un environnement sensible ;
  8. Faire montre de solides compétences interpersonnelles et en matière de motivation, d’une grande sensibilité à l’environnement local ainsi que d’une capacité à travailler avec un minimum de supervision ;
  9. Faire preuve d’excellentes capacités d’analyse et d’interprétation des données ; être capable de rédiger de façon claire et concise et posséder de solides compétences quantitatives (gestion, analyse et interprétation des données) ;
  10. Justifier d’une expérience en matière de planification, de suivi et d’évaluation de projets axés sur le climat ;
  11. Une connaissance et une compréhension approfondies de l’adaptation au changement climatique et du renforcement de la résilience seraient un atout ;
  12. Posséder d’excellentes compétences en communication orale et écrite en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  13. Une bonne connaissance des applications de la Suite Microsoft Office (Word, MS PowerPoint, MS Excel), SIG et SPSS constituerait un atout supplémentaire.

LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) PUBLIE CETTE ANNONCE AU NOM DU FONDS SPÉCIAL CLIMDEV POUR L’AFRIQUE (FSCD). LE POSTE EST DESTINÉ AU FSCD ET NON À LA BAD, ET NE CONFÈRE AUCUN DROIT DE RECRUTEMENT EN TANT QUE MEMBRE DU PERSONNEL DE LA BAD.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à: HR Direct [email protected]  

Postuler en ligne

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.

 

Postuler ici

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité