CV 676 | Inscrits 4695 | Recruteurs 72 | Offres 7277

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

La Chaîne de l’Espoir cherche un Coordinateur terrain Burkina Faso

Accueil » Offres » Avis de recrutement » La Chaîne de l’Espoir cherche un Coordinateur terrain Burkina Faso

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 161

Date de clôture : samedi 15 septembre 2018

FonctionsCoordination, Gestion de projet
ActivitésSanté
PaysAfrique, Burkina Faso
ContratVolontariat / service civique
Durée du contratStatut : VSI ou contrat national

 

Date limite: 15/09/2018

 

Description

Présidée par le Docteur Eric Cheysson, La Chaîne de l’Espoir, association française fondée en 1994 par le Professeur Alain Deloche, est un réseau d’excellence et d’expertises médico-chirurgicales, un acteur de santé engagé dans l’accès aux soins et l’éducation des plus démunis aux quatre coins du monde. Dans le domaine de la santé, l’action se divise en trois volets : les soins en France (100 enfants opérés chaque année), les missions de formation à l’étranger (100 missions médicales chaque année pour assurer un transfert de compétences aux équipes soignantes locales), les projets hospitaliers (appui à un projet de construction d’établissement ou de service hospitalier : projet médical, infrastructure, équipement, achat et logistique, organigramme, organisation des services, recrutement des RH et formation, business plan, aspects juridiques). Dans le domaine de l’éducation, elle favorise l’accès à l’éducation d’enfants parmi les plus vulnérables, et développe des programmes d’aide à une scolarisation de qualité.

Par la pratique de la chirurgie en France ou sur le terrain, la supervision de projets d’hôpitaux et le développement de programmes éducatifs, La Chaine de l’espoir est actuellement présente dans plus de vingt-cinq pays en poursuivant son objectif long terme de fournir les outils, équipements et savoir nécessaires l’autonomie médicale dans l’assistance aux patients.

 

Mission :

Assurer la mise en œuvre de l’action de La Chaîne de l’Espoir au Burkina Faso en termes de :

  • Programmation
  • Coordination interne et externe
  • Management, Financier, Administratif, Logistique & RH
  • Conformité, rapportage et redevabilité

Le coordinateur terrain est responsable de l’exécution des tâches suivantes : (liste non exhaustive)

 

Rôle et responsabilités principales

  1. Programmation et planification
  • Proposer et développer une stratégie opérationnelle en ligne avec la politique de l’association et les besoins locaux
  • Etre force de proposition pour la mise en place de nouveaux projets
  • Assurer l’analyse de contexte, l’analyse des besoins, la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des projets
  • Planifier les différentes étapes de mise en œuvre des projets en priorisant et organisant les activités et les ressources pour atteindre les objectifs
  1. Suivi de mise en œuvre des projets

Opérationnel :

  • Superviser et gérer la mise en œuvre des projets en s’assurant que la qualité et les standards techniques sont pris en compte et respectés
  • S’assurer que la consommation budgétaire et l’atteinte des objectifs ciblés sont revus mensuellement
  • S’assurer que la mise en œuvre de l’action est réalisée dans les délais, en termes d’objectifs et de budget, en utilisant des systèmes M&E efficaces pour atteindre les impacts souhaités
  • Anticiper et atténuer les risques et propose des solutions à tous les défis imprévus durant la mise en œuvre des projets
  • Mettre à jour régulièrement le plan de travail, le suivi des résultats, et les autres documents pertinents pour une gestion des projets efficace

Finances :

  • Elaborer, valider et transmettre la comptabilité
  • Vérifier et valider les éléments financiers (notamment cash books, imputations et pièces comptables) transmis par les partenaires
  • Assurer le suivi budgétaire avec les outils internes
  • Gérer la caisse
  • Prévoir mensuellement les besoins en cash du projet et les soumettre au coordinateur siège.
  • Elaboration des budgets de l’action et bailleurs et transmission au siège

Logistique :

  • Garantir et documenter une gestion et une utilisation adaptées des stocks et équipements destinés aux projets
  • Assurer l’inventaire des consommables, y compris médicaments, et équipements
  • Planifier les achats et gérer les passations de marchés selon les procédures applicables

RH :

  • Recrutement
  • Encadrement, formation, motivation et accompagnement
  • Gestion administrative
  • Evaluer, responsabiliser et faire évoluer
  • Etablissement des dossiers de personnel
  • Adéquation à la législation nationale

Partenariats

  • Etre l’interlocuteur principal des partenaires opérationnels des projets
  • Organiser des réunions avec les partenaires opérationnels afin d’assurer le suivi de la mise en œuvre des activités et de l’atteinte des objectifs
  • Proposer et construire de nouveaux partenariats – avec autres ONGs, bailleurs, acteurs locaux et internationaux
  • Proposer les accords de partenariat

 Sécurité

  • Assurer la mise à jour du guide sécurité pour le pays
  • Briefer tous les personnels travaillant ou se rendant au Burkina Faso sur le contexte sécuritaire et sur les consignes de sécurité à suivre
  • Surveiller la situation sécuritaire locale et informer le Coordinateur siège des évolutions notamment via des rapports écrits réguliers
  • Participer aux réunions d’information relatives à la sécurités organisées par les autorités françaises, locales ou internationales
  • Informer par écrit immédiatement le Coordinateur siège de tout incident sécuritaire dont du personnel de l’organisation serait victime ou ayant une incidence sur les activités, les biens, le personnel, les partenaires ou les bénéficiaires
  • Participer à la gestion des incidents sécuritaires selon les dispositifs et procédures applicables

Relations externes

  • Cultiver de bonnes relations et participer aux mécanismes de coordination avec les acteurs humanitaires/développement clefs – locaux et internationaux, incluant les autorités gouvernementales et les acteurs non étatiques – en participant régulièrement aux réunions techniques et bilatérales
  • S’assurer que tous les contacts avec les bénéficiaires sont conduits de manière respectueuse et sensible dans une démarche de « ne pas nuire »
  • En lien avec le siège, faire la liaison avec les bailleurs et travailler étroitement avec les partenaires sur les mises à jour du projet, visites de site et autres communications
  • Identifier les opportunités de collaboration – notamment OSC locales et internationales, bailleurs de fonds, autorités locales, etc. – et coordonner les efforts avec les autres acteurs pour s’assurer que nos activités capitalisent sur les leurs sans les dupliquer
  • Autorisations/enregistrements auprès des Ministères et autres instances locales

Contrôle qualité

  • Évaluer les activités entreprises et s’assurer d’un usage efficient des ressources
  • Réaliser des visites terrain régulières pour apporter supervision et conseils ainsi qu’une surveillance régulière des avancées des activités du projet et des modalités de gestion
  • S’assurer que les leçons apprises sont documentées, partagées et les prendre en compte dans la planification des projets et la prise de décision
  • S’assurer que les procédures internes et celles du bailleur sont respectées et leur application effective dûment documentée
  • Assurer l’archivage, la conservation et la transmission au siège de toute la documentation selon les procédures applicables

Reporting

  • Fournir des informations régulières et actualisées des avancées et défis rencontrés au coordinateur siège
  • Réaliser les rapports bailleurs et transmission au siège pour validation
  • Réaliser le rapport mensuel terrain à destination du siège
  • Contribuer à la préparation et au déroulement des audits internes et externes, des évaluations externes et d’autres missions de vérification et contrôle

Relations avec les équipes

Le coordinateur terrain est :

  • Sous la supervision directe du Coordinateur CDE Siège
  • En relation avec les référents technique, services transverses de la CDE
  • Travaille en étroite collaboration avec les partenaires, les équipes chirurgicales, les parties prenantes

 

Formation & Expérience professionnelle

  • Formation supérieure en gestion, relations internationales, solidarité internationale ou équivalent.
  • Expérience professionnelle d’au moins 5 ans dont 3 ans dans un poste similaire sur le terrain, au sein d’une ONG d’envergure internationale.
  • La connaissance des questions de santé, est un plus très apprécié.
  • La connaissance des modes de financement et des bailleurs institutionnels internationaux est indispensable, notamment l’AFD.
  • Une connaissance du Burkina Faso, ou de l’Afrique de l’Ouest, est un plus fortement souhaité.

Langues parlées

Français

 

Qualité du candidat

Qualités requises :

  • Capacité de négociation, de représentation et aisance relationnelle, y compris dans des milieux interculturels.
  • Rigueur, esprit d’analyse et de synthèse, nécessaires pour gérer les contrats de financements institutionnels.
  • Maîtrise de l’anglais et du français
  • Grande souplesse d’esprit, facilité d’adaptation aux changements, esprit positif et enthousiaste.
  • Adhésion aux principes humanitaires et au code éthique de La Chaîne de l’Espoir
  • Capacité d’autonomie, de proposition et de prise d’initiative
  • Goût pour le travail en équipe et esprit de collaboration
  • Sens de l’organisation et de la gestion de priorités

 

Salaire / Indemnité

  • VSI un an renouvelable
  • Indemnités : 2.600 euros par mois
  • Prise en compte de 50% des frais de logement
  • Un voyage  A/R par an en France pour les congés

 

Documents à envoyer:

CV + lettre de Motivation à l’adresse mail ci-suivante : [email protected]

 

 

 

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité