CV 1822 | Recruteurs 249 | Offres 28101

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

La Commission de la CEDEAO recrute un agent de la recherche et des marchés, Banjul, Gambie

Accueil » Offres » Avis de recrutement » La Commission de la CEDEAO recrute un agent de la recherche et des marchés, Banjul, Gambie

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

La Commission de la CEDEAO recrute un agent de la recherche et des marchés, Banjul, Gambie

INTITULÉ DU POSTEAgent de la recherche et des marchés
INSTITUTIONCOMMISSION DE LA CEDEAO
GRADEP3/P4
SALAIRE ANNUELUC39,430.35,USD62,213.20/UC46,169.48,USD72,846.21
STATUTPERMANENT
AGENCEAUTORITE REGIONALE DE LA CONCURRENCE DE LA CEDEAO (ARCC)
DÉPARTEMENTCOMMERCE, DOUANE, LIBRE CIRCULATION ET TOURISME
DIRECTIONOPERATIONS
DIVISIONANALYSE DE LA CONCURRENCE ET DE LA RECHERCHE ECONOMIQUE
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUECPP ANALYSE DE LA CONCURRENCE ET DE LA RECHERCHE ECONOMIQUE
SUBORDONNÉS
LIEU DE TRAVAILBANJUL,THE GAMBIA
Les candidatures doivent être adressées à : b6reseamark@ecowas.int

Aperçu des tâches :

Le Chargé de programme Recherche et marchés sera chargé de la gestion de la recherche quotidienne et de l’analyse des marchés au sein de la Division.

Rôle et responsabilités :

  • Entreprendre des recherches et des diagnostics sur les contraintes de la concurrence au niveau sectoriel ou industriel, par le biais de la concurrence, d’outils d’évaluation rapide et d’indicateurs de concurrence standard et de l’application d’outils d’analyse quantitative et qualitative pour évaluer les problèmes de concurrence dans la région ;
  • Mettre en œuvre des réglementations favorables à la concurrence et des programmes et initiatives pertinents, y compris une assistance technique en matière de politique de concurrence, par des conseils techniques, un dialogue politique et un soutien aux pays clients ;
  • Aider le Chargé de programme principal à intégrer les principes de la politique de concurrence dans les programmes et les investissements du secteur privé de la CEDEAO afin de permettre une entrée efficace sur le marché et d’éviter des distorsions dans les règles du jeu ;
  • Soutenir et gérer des projets comportant une composante de politique de la concurrence, en mettant l’accent sur l’élimination des obstacles sectoriels au développement de la concurrence dans les secteurs concernés (par exemple l’agro-industrie, les infrastructures, les finances) ;
  • Contribuer au développement de partenariats de collaboration avec des partenaires extérieurs impliqués dans la promotion de la concurrence dans la région et contribuer à une stratégie cohérente entre les équipes pour le bien de la région ;
  • Contribuer à l’élaboration d’indicateurs de suivi et évaluation pour les interventions en matière de concurrence et analyser l’impact des interventions en matière de politique de concurrence. Il s’agit notamment de conseiller les collègues régionaux et sectoriels sur la dimension concurrence de leurs programmes de réforme et de veiller à la prise en compte des questions de concurrence dans les systèmes de suivi et évaluation spécifiques aux produits ;
  • Effectuer des recherches, recueillir et compiler des données et des informations ;
  • Tenir à jour des bases de données économiques quantitatives et qualitatives ;
  • Traiter, consolider et transformer des ensembles de données à l’intérieur des bases de données et entre elles à l’aide de techniques statistiques et/ou économétriques ;
  • Évaluer les relations économiques, financières ou statistiques dans les bases de données ;
  • Analyser les données des séries chronologiques économiques ;
  • Aider à l’analyse économique rigoureuse des données et des informations ;
  • Aider à l’administration et à l’exécution des activités de renforcement des capacités en ce qui concerne l’économie de la concurrence ;
  • Aider à accomplir toutes autres tâches qui pourraient lui être assignées par le superviseur.

 

Limite d’âge :

Etre âgé de moins de 50 ans. Cette disposition ne s’applique pas aux candidats internes.

 

Qualifications académiques et expériences :

  • Être titulaire d’une Licence ou d’un diplôme équivalent en Économie, en Statistique ou dans un domaine d’études connexe d’une université reconnue ;
  • Justifier de 5 années d’expérience en recherche et en statistique, en gestion et en diffusion des données ;
  • Avoir une bonne connaissance de la terminologie et des techniques de recherche de référence et la capacité d’utiliser toutes les sources de référence et d’information pour effectuer des recherches complexes et analyser des données ;
  • Avoir une connaissance des méthodologies de gestion des données et d’harmonisation statistique ;
  • Avoir une bonne maîtrise de la conception et de la mise en œuvre de systèmes informatiques et de logiciels de base de données et de diffusion de données ;
  • La connaissance et une parfaite compréhension de l’objet et des objectifs de la loi sur la concurrence, de la Commission de la concurrence et de l’économie sud-africaine sont vivement recommandées ;
  • Avoir la connaissance de l’utilisation des méthodes et des programmes statistiques et économétriques dans la recherche en développement économique, et la capacité d’intégrer des méthodologies multidisciplinaires ;
  • Posséder des connaissances en méthodologie de recherche macroéconomique ainsi qu’en conception et gestion de projets de recherche, en conceptualisation et en publication ;
  • Bien connaitre des questions et des politiques de développement économique des pays d’Afrique de l’Ouest et la disponibilité de publications professionnelles ;
  • Être en mesure d’appliquer des méthodes statistiques à la collecte et à la gestion des informations.

 

Principales compétences au sujet de la CEDEAO :

  • Persuader/influencer les autres à prendre en compte un certain point de vue, à adopter une nouvelle idée ou à mettre en œuvre de nouvelles méthodes et pratiques ;
  • Diriger une équipe de stagiaires et d’employés subalternes et inculquer un esprit d’équipe en vue de mobiliser les employés et réaliser un ensemble d’activités bien définies ;
  • Veiller au respect scrupuleux de la hiérarchie ;
  • Résoudre les problèmes qui surviennent avec un minimum de directives et/ou recommander et expliquer des solutions ou des alternatives pour approbation ;
  • Utiliser le Code d’éthique pour se gérer soi-même, gérer les autres, les informations et les ressources ;
  • Encadrer les autres et créer des boucles de rétroaction avec les superviseurs, les collègues et les subordonnés, afin d’établir de solides relations de travail et d’améliorer le rendement ;
  • Contribuer au maintien des objectifs et des normes de rendement de l’unité organisationnelle ;
  • Posséder de solides compétences en relations interpersonnelles et jouir de la capacité de tenir un client informé des progrès ou des reculs dans la réalisation des projets pertinents, notamment en ce qui concerne le calendrier, la qualité et la quantité ;
  • Interagir de façon proactive avec les clients et d’établir de solides relations de confiance fondées sur le respect mutuel et des discussions régulières ;
  • Établir et maintenir une crédibilité professionnelle auprès des clients et des acteurs, de manière à anticiper leurs besoins, à atténuer les problèmes et à maintenir un équilibre entre les obligations professionnelles et la nécessité d’être sensible et réceptif à leurs besoins ;
  • Conseiller, consulter et orienter d’autres personnes sur des questions relatives aux tâches assignées en matière de service à la clientèle et aux normes établies en matière de service à la clientèle ;
  • Faire preuve de respect des différences culturelles, d’équité et d’aptitude à établir de bonnes relations avec des personnes d’origines, de nationalités, de sexes, d’ethnies, de races et de religions diverses ;
  • Comprendre les divers points de vue culturels, en particulier ceux de ressortissants d’Afrique de l’Ouest, et tenir compte des différences entre les groupes ; être capable de lutter contre les préjugés et de pratiquer la tolérance et l’empathie ;
  • Écouter, tenir compte des préoccupations des gens et faire preuve de jugement, de tact et de diplomatie ;
  • Être en mesure de travailler dans un environnement interactif diversifié et inclusif qui bénéficie de divers atouts ;
  • Jouir de la capacité et de la responsabilité d’intégrer une perspective liée au genre et d’assurer la participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines de travail ;
  • Encourager, habiliter et de plaider en faveur des gens en toute impartialité et en toute transparente ;
  • Connaître les tendances, les indicateurs, les défis et les opportunités de développement des États membres en ce qui concerne les projets/programmes assignés à son propre poste ;
  • Étudier les données / informations provenant de diverses sources, cerner les anomalies, les tendances et les problèmes, présenter les constatations et formuler des recommandations ;
  • Définir les problèmes ou les processus en éléments clés afin de cerner et de combler les lacunes en matière de service, d’assurance de la qualité, de conformité et d’objectifs de rendement ;
  • Avoir une parfaite connaissance et la capacité d’appliquer des techniques destinées à générer des idées créatives et de nouvelles approches pour atteindre les objectifs ;
  • Se fonder sur des données probantes et la recherche pour éclairer les politiques et les programmes et déterminer les sources d’informations pertinentes et appropriées, notamment les acteurs, les institutions régionales et les comités internes ;
  • Posséder des compétences opérationnelles avérées dans l’utilisation de l’ordinateur et des outils informatiques appropriés ;
  • Être en mesure d’utiliser judicieusement les graphiques et les tableaux pour présenter efficacement les données numériques afin de rédiger des rapports/propositions techniques semi-complexes et de réviser/vérifier les modèles, les courriers, etc.
  • Avoir la capacité de transmettre l’information de façon claire et concise, de façon succincte et organisée, tant à l’écrit qu’à l’oral ;
  • Justifier de compétences interpersonnelles, faire des présentations, exprimer des opinions et débattre des idées avec les autres de façon constructive ;
  • Avoir une parfaite maîtrise des technologies de l’information et de la communication (TIC)
  • Avoir une bonne maîtrise de l’expression orale et écrite dans l’une des langues officielles de la CEDEAO (anglais, français et portugais). La connaissance pratique d’une autre langue serait un atout supplémentaire.
  • Jouir de la capacité d’élaborer et de mettre en œuvre un plan d’action individuel pour atteindre des objectifs de travail précis ;
  • Identifier, organiser et surveiller les tâches tout au long du processus pour en faciliter l’exécution ;
  • Pouvoir contribuer et/ou diriger des projets conformément à des normes et techniques reconnues en matière de gestion de projet, coordonner les contributions des autres afin de définir et de respecter les échéances ;
  • Veiller à l’organisation du travail, à l’établissement des priorités et au respect des délais fixés, en accordant toute l’attention nécessaire aux détails, aux acteurs, aux indicateurs et aux risques ;
  • Avoir la capacité d’identifier, de recueillir et d’évaluer des indicateurs pour surveiller la performance et de prendre des mesures correctives proactives, au besoin.

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment