CV 1817 | Recruteurs 249 | Offres 28046

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

La GIZ recrute un(e) conseiller(e) technique en coopération transfrontalière pour le projet/programme d’appui au programme frontières de la communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (APF-CEEAC), N’Djaména, Tchad

Accueil » Offres » Avis de recrutement » La GIZ recrute un(e) conseiller(e) technique en coopération transfrontalière pour le projet/programme d’appui au programme frontières de la communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (APF-CEEAC), N’Djaména, Tchad

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

La GIZ recrute un(e) conseiller(e) technique en coopération transfrontalière pour le projet/programme d’appui au programme frontières de la communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (APF-CEEAC), N’Djaména, Tchad

La GIZ est une institution de la Coopération Allemande au Développement dont la mission essentielle est la mise en œuvre des projets et programmes dans les secteurs du développement économique et social.

Elle recrute un(e) Conseiller(e) Technique en Coopération Transfrontalière pour le projet/programme d’Appui au Programme Frontières de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (APF-CEEAC) au Tchad.

 

Informations sur le poste :

Intitulé du poste :

Statut :

Bande de rémunération :

Lieu d’affectation :

Date d’affectation :

Supérieur hiérarchique :

Conseiller(e) Technique en Coopération Transfrontalière

Personnel national de droit du travail tchadien

4T

N’Djamena (déplacements internes/externes à prévoir)

Dès que possible

Chef de composante 3, APF-CEEAC, à Yaoundé

Domaine de responsabilité :

  • Travailler en étroite collaboration avec les partenaires tchadiens et des pays limitrophes, dans le domaine de coopération transfrontalière (CTF), consolidation de la paix et renforcement des capacités ;
  • Mettre en œuvre, coordonner et assurer le suivi des activités dans les zones d’intervention en conformité avec les objectifs et indicateurs du projet et en concertation avec le coordinateur du projet et le supérieur hiérarchique ;
  • Elaboration et exécution des budgets du programme dans les pays ci-dessus selon les règles de la GIZ (PuR) et selon le règlement intérieur du programme ;
  • Représentation du programme GIZ vis-à-vis les autorités étatiques, partenaires et parties prenantes ;
  • Assurer la liaison avec les institutions gouvernementales, religieuses, les ONG, et les autorités traditionnelles et locales (collectivités territoriales ; communes et régions) ;
  • Maintenir une bonne communication et un bon flux d’information entre toutes les institutions concernées, les partenaires et la GIZ.

Missions du poste :

  1. Gestion et coordination envers les partenaires :
  • Assurer le renforcement des capacités des institutions locales/nationales, des communautés frontalières et des organisations non-gouvernementales pour une appropriation et une pérennisation des approches du projet ;
  • Aider à déterminer les besoins des institutions partenaires et de la population locale ;
  • Appuyer les partenaires dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs plans de travail sur la bonne gouvernance des espaces frontaliers ;
  • Appuyer les institutions locales, nationales et frontalières dans l’élaboration et la mise en œuvre des Programmes Transfrontaliers de Développement Local (PTDL) ;
  • Appuyer la coopération avec les autres structures partenaires notamment les universités, instituts et centres de recherche sur les questions de frontières ;
  • Préparer la contractualisation des prestataires, l’élaboration des TDRs ainsi que le suivi et l’évaluation de leurs contrats ;
  • Préparer l’élaboration des contrats de financement et de subventions locales avec les partenaires ;
  • Appuyer l’organisation d’ateliers sur les questions de frontières ;
  • Faciliter les concertations entre acteurs étatiques de part et d’autre ;
  • Appuyer la coopération, le contact régulier et le dialogue avec les partenaires ;
  • Rassembler les informations utiles pour les activités et missions conjointes.
  1. Coopération transfrontalière et développement des zones frontalières :
  • Soutenir l’amélioration de la coopération transfrontalière entre le Tchad et ses pays voisins, notamment le Cameroun ;
  • Soutenir l’amélioration des processus de travail des autorités publiques aux frontières ;
  • Appuyer l’organisation de forums de sensibilisation et de dialogue entre les autorités locales, la société civile et les populations locales dans les zones frontalières ;
  • Appuyer le travail des médias locaux dans les zones frontalières dans la sensibilisation sur les droits et les obligations de passagers frontaliers et les rôles des différents acteurs ;
  • Soutenir l’analyse sur les relations entre la corruption, la migration et la gestion des frontières visant à identifier des possibilités d’intervention pratiques à la frontière ;
  • Soutenir la mise en place des cadres de coopération transfrontalière entre les autorités en charge de gestion des frontières ;
  • Appuyer la montée en échelle des leçons tirées du niveau local/transfrontalier au niveau national. 

3. Gestion et coordination envers la GIZ et d’autres acteurs non-gouvernementaux :

  • En concertation avec le responsable hiérarchique, coordonner les activités du projet au niveau local, national et régional en coopération avec les partenaires et ce, tant durant la préparation organisationnelle que durant la mise en œuvre de ces activités ;
  • Assurer la liaison avec les Conseillers Techniques du programme à Yaoundé et Kinshasa ;
  • Assurer l’échange d’expérience et l’exploitation des synergies avec les CT du programme sœur (GIZ-PFUA) ;
  • Assister aux missions diagnostiques et d’identification des mesures inclusives ;
  • Participer à la formulation des plans d’action du projet et aide à l’harmonisation entre le système de planification et le système de budgétisation ;
  • Assumer des fonctions au niveau de la gestion des contrats et de la coopération de la GIZ (par ex. élaboration d’offres, suivi des résultats, contrôle d’avancement des projets, procédure d’information) ;
  • Apporter son soutien au travail de relations publiques de l’équipe.

4. Autres attributions :

  • Assumer d’autres activités et tâches sur instruction du supérieur ;
  • Assurer que les standards de qualité de la GIZ, ainsi que Capacity Works, Genre, Droits Humaines, Sensibilité aux Conflits etc. sont respectées ;
  • Echanger régulièrement avec les autres programmes GIZ au Tchad et exploiter les synergies ;
  • Suivre les instructions sécuritaires du Risk Management Officer (RMO) au Tchad ;
  • Participer activement aux activités du bureau GIZ au Tchad ;
  • Participer selon les besoins, à des cours de formation continue en rapport avec le poste.

 

Qualification

  • Minimum BAC+4 en droit, économie, sciences humaines, gestion et aménagement du territoire, gestion de projet ou dans un domaine équivalent ;
  • Bonnes connaissances pratiques dans le domaine du développement organisationnel et/ou des services de conseil au processus politiques ;
  • Maîtrise des textes règlementaires régissant la gestion communale et frontalière ;
  • Bonnes capacités de communication et d’animation dans un contexte transfrontalier ;
  • Capacité de contribuer à la gestion des projets en matière de renforcement de capacités des acteurs intervenant dans les activités transfrontalières ;
  • Connaissances solides sur le développement local et régional ;
  • Bonne connaissance du Tchad, ses régions et ses frontières.

 

Expérience professionnelle :

  • Au moins 5 ans d’expérience en exécution / implémentation des projets dans le domaine décrit ci-dessus, dans un environnement de coopération bi- ou multilatéral
  • Expérience de travail avec les institutions gouvernementales à différents niveaux
  • Expérience de travail avec des ONG, bon réseau personnel avec les autres acteurs dans le domaine.
  • Expérience de travail dans les espaces frontaliers serait un fort atout

Autres connaissances/compétences :

  • Capacité de travailler indépendamment sous supervision à distance et excellentes capacités de gestion et d’organisation
  • Bonne connaissance pratique de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication ;
  • Expérience avec des approches sensibles aux conflits à la coopération au développement et l’expérience de mise en œuvre de projet aux contextes fragiles et sous des conditions difficiles ;
  • Disponibilité pour des déplacements professionnels réguliers à l’intérieur du pays d’intervention, y compris les zones frontalières, ainsi qu’à ’l’extérieur du pays (région CEEAC) ;

Parfaite maîtrise du français et des langues locales (arabe notamment); connaissances en allemand ou anglais serait un atout.

Dossier de candidature :

  • CV actualisé (03 pages max) avec au moins 3 références joignables avec adresses complètes ;
  • Formulaire signé de consentement pour le traitement des données (disponible à la réception de la GIZ située au quartier Klémat à N’Djamena).

Réception des candidatures :

Les candidatures sont attendues AU PLUS TARD LE JEUDI 19/03/2020 à 11h à l’adresse mail : hr-tschad@giz.de

Le mail doit avoir pour objet : CONSEILLER(E) TECHNIQUE APF-CEEAC

 

NB : Toute candidature ne respectant pas scrupuleusement les orientations ci-dessus ne sera simplement pas considérée, et tout autre canal de dépôt ne sera pas considéré.

Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s.

Le formulaire de déclaration de consentement pour le traitement des données en annexe (page 3) est à remplir et signer obligatoirement par chaque candidat(e) qui le joindra à son dossier.

Candidatures féminines fortement encouragées !

 

Déclaration de consentement concernant la collecte et le traitement de données à caractère personnel.doc

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment