CV 1029 | Recruteurs 144 | Offres 20240

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

La  MONUSCO  recrute un Spécialiste de la sécurité aérienne – Beni / RDC

Accueil » Offres » Avis de recrutement » La  MONUSCO  recrute un Spécialiste de la sécurité aérienne – Beni / RDC

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

La  MONUSCO  recrute un Spécialiste de la sécurité aérienne – Beni / RDC

Cadre organisationnel :

Ce poste est à pourvoir à la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO), avec BENI comme lieu d’affectation. A ce niveau de grade, le responsable de la sécurité aérienne fait normalement rapport à un responsable de grade supérieur qui est le chef d’unité/section en charge de la sécurité aérienne de la MONUSCO.

Responsabilités :

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le Responsable de la Sécurité Aérienne s’acquittera des tâches ci-après:

  • Apporter son soutien au Chef de section de la Sécurité Aérienne pour l’élaboration et la mise en œuvre du programme de sécurité aérienne de la Mission ;
  • Mettre en œuvre/application le Programme de sécurité aérienne la Mission ;
  • Mettre en application le Plan d’intervention aérienne d’urgence et veiller à ce qu’il soit communiqué aux autorités compétentes ;
  • Organiser et assurer la coordination des drills et exercices de sécurité aérienne exigés par le Programme de sécurité aérienne de la Mission ;
  • Veiller à l’intégration de la gestion des risques aériens dans les activités d’aviation des Nations Unies ;
  • Etablir trimestriellement les indicateurs d’évaluation des risques et analyser le niveau de sûreté des activités aériennes au sein de la Mission ;
  • Proposer des mesures palliatives et préventives nécessaires, élaborer des recommandations sur la sécurité aérienne et les communiquer aux autorités compétentes ;
  • Enquêter sur les incidents de trafic aérien impliquant les aéronefs des Nations Unies et sur les dangers pressentis liés aux activités aériennes ; compiler les rapports et analyser les données statistiques ; Participer aux investigations d’accidents et d’incidents impliquant les moyens aériens et l’équipement des Nations Unies ;
  • Cerner, analyser et surveiller les tendances qui peuvent affecter la sûreté des activités aériennes des Nations Unies ;
  • Mener les inspections initiales des appareils et participer aux évaluations de la performance des opérateurs aériens civils et des unités d’aviation militaires ;
  • Mener des enquêtes sur la sûreté des aérodromes et sur les sites des héliports ;
  • Tenir la base des données des rapports sur la sécurité aérienne et veiller à ce que les rapports pertinents soient enregistrés conformément aux procédures établies et aux dates butoirs ;
  • Tenir les briefings sécuritaires pour le personnel impliqué dans les activités d’opérations aériennes.
  • Favoriser la conscientisation des personnes au sein de la Mission à la sécurité aérienne ;
  • Organiser et conduire les réunions du Conseil de Sécurité Aérienne de la Mission ;
  • Élaborer les propositions pour le budget de la sécurité aérienne de la Mission ;
  • Rédiger les bulletins sur la sécurité, les bulletins mensuels et les rapports consolidés ;
  • Coordonner avec les autres agences des Nations Unies, les autorités civiles et militaires du pays-hôte en charge de l’aviation toutes les actions en rapport avec les questions de sécurité et,
  • S’acquitter d’autres tâches qui lui sont assignées.

Compétences :

Professionnalisme :
Aptitude à travailler de manière indépendante dans la gestion des situations difficiles et du facteur temps ainsi que la gestion des priorités qui se bousculent; Aptitudes analytiques et évaluatives avérées. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; Persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; Garder son calme dans les situations de crise ; Souci de la prise en compte du principe de l’égalité des sexes et de la participation sur un pied d’égalité des hommes et des femmes à tous les domaines d’activité.

Aptitude à la Communication :
S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; Ecouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; Poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ; Adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse ; Partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

Aptitude à planifier et Organiser :
Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; Hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier les priorités en fonction des besoins ; Prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; Tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; Suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; Tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

 

Formation :

Un détenteur d’un diplôme universitaire de deuxième cycle (Maîtrise ou équivalent) en transport aérien, gestion de la sécurité, ingénierie aérospatiale/aéronautique ou gestion du trafic aérien, ou être diplômé d’un établissement de formation militaire équivalent est exigé. Un diplôme universitaire de premier cycle combiné à deux années supplémentaires d’expérience de la qualification peut être accepté à défaut d’une maîtrise. La formation en tant que pilote de ligne commerciale ou d’officier navigateur ou encore d’ingénieur d’aéronautique /de maintenance/de vol, ou de contrôleur du trafic aérien ou encore d’officier des opérations aériennes ou une qualification militaire équivalente est exigée

 

Expérience professionnelle :

Un minimum de cinq (5) ans d’expérience acquise progressivement en poste de responsabilité dans le domaine du transport aérien, des opérations de contrôle du trafic aérien, de sécurité aérienne ou de génie aéronautique est exigé. En tant que pilote, l’expérience acquise en matière de catégorie d’appareil de transport et dans un poste de pilotage tout en verre est exigée. La connaissance d’expert dans le domaine technique de la sécurité aérienne et de la prévention des accidents et l’expérience dans l’utilisation des normes de l’OACI et les pratiques recommandées est souhaitable. L’expérience dans les opérations internationales dans un environnement post conflit est souhaitable.

Connaissances linguistiques :

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour le(s) poste(s) faisant l’objet de cette annonce, la maîtrise de l’anglais (oral et écrit) est exigée. La connaissance du français est souhaitable.

Méthode d’évaluation :

Les candidats déjà placés sur l’une des listes de réserve ne feront pas l’objet d’une nouvelle évaluation, et par conséquent ne seront pas invités à passer d’épreuve ni écrite ni orale.

 

Notice spéciale :

Cet appel à candidature « Recrutement sur la base d’un fichier de candidats présélectionnés » est ouvert uniquement aux candidats figurant déjà dans la liste de candidats présélectionnés qui ont fait l’objet de l’approbation d’un organe central de contrôle des Nations-Unis (CRB). Seuls les candidats inscrits sur la liste pour des fonctions similaires et au même niveau seront considérés éligibles. Les candidats éligibles recoivent un courrier électronique les invitant à candidater. Les candidats présélectionnés sont encouragés à postuler seulement s’ils sont intéressés et sont disponibles à accepter cette position au(x) lieu(s) d’affectation spécifié(s) dans l’appel à candidature. Postuler pour cet appel à candidature implique l’acceptation d’une offre d’emploi si le candidat est “sélectionné”.

L’Organisation des Nations Unies est engagée pour la parité hommes-femmes 50/50 dans son personnel. Les candidates sont fortement encouragées à postuler

Charte des Nations Unies :

Aucune restriction ne sera imposée par l’Organisation à l’accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies – Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats devront répondre aux exigences de l’Article 101, paragraphe 3, de la Charte ainsi qu’aux conditions requises pour le poste. Les Nations Unies s’attendent aux plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité chez l’ensemble de son personnel, ce qui inclut le respect des droits de l’homme et du droit humanitaire. En conséquence, les candidats pourront être sujets à des procédures de vérification contrôlant, sans s’y limiter, leur perpétration, ou accusation de perpétration, de délit et/ou de violation des droits de l’homme et du droit humanitaire international.

 

Aucun frais de dossier :

L’ONU ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien, formation, etc.), et elle ne demande aucune information bancaire.

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment