CV 672 | Inscrits 4631 | Recruteurs 73 | Offres 7082

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Le Groupe de la Banque africaine de développement recrute un Ingénieur Principal des Transports – RDGE3

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Le Groupe de la Banque africaine de développement recrute un Ingénieur Principal des Transports – RDGE3

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 45

Date de clôture : samedi 8 décembre 2018

Le Groupe de la Banque africaine de développement  recrute un Ingénieur Principal des Transports – RDGE3

  • Titre du poste: Ingénieur Principal des Transports – RDGE3
  • Grade: LP4
  • Poste N°: 50098359
  • Référence: ADB/18/222
  • Date de publication: 09/11/2018
  • Date de clôture: 08/12/2018
  • Pays: Tanzanie

Objectifs

Créée en 1964, le Groupe de la Banque africaine de développement est la première institution de développement panafricaine qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 80 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement du Groupe de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

Le complexe :

La Vice-présidence chargée du secteur privé, de l’infrastructure et de l’industrialisation est au cœur de la mission du Groupe de la Banque consistant à développer le secteur privé, améliorer l’infrastructure et accélérer l’industrialisation. Le complexe a essentiellement pour mission de : i) renforcer l’environnement propice au développement du secteur privé [et du secteur financier] et favoriser une croissance inclusive et un développement durable ; ii) soutenir le développement d’infrastructures fiables et durables, y compris les villes et l’aménagement urbain ; et iii) renforcer l’action sur les performances industrielles et commerciales en faveur de la transformation structurelle en Afrique. Le Complexe s’appuie sur les connaissances, le cofinancement et les partenariats pour attirer le capital privé et travailler avec les gouvernements à la réalisation du programme de développement du Groupe de la Banque.

Le département recruteur :

Au sein du Complexe développement régional, intégration et prestation de services (RDVP), la Banque compte cinq (5) Directions du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services (RDIBD), dont une dans chaque région, à savoir : Afrique du Nord, Afrique australe, Afrique de l’Est, Afrique de l’Ouest et Afrique centrale. Chaque direction régionale est dirigée par un directeur général (DG) et dotée de fonctions sectorielles et de capacités administratives pertinentes pour assurer une prestation diligente de services aux pays clients. Les Directions régionales de l’Afrique de l’Est assurent l’orientation stratégique globale des bureaux nationaux dans les régions. Elles sont chargées des opérations du Groupe de la Banque, du développement des activités, de la gestion des projets et de la prestation globale et efficace des cinq grandes priorités (High 5) de la Banque : « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie », « Nourrir l’Afrique », « Industrialiser l’Afrique », « Intégrer l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ».

Le poste est basé dans la Division 3 du Bureau de la Direction régionale de l’Afrique de l’Est.

Le poste :

L’ingénieur principal des transports est responsable de la vision du Groupe de la Banque en ce qui concerne les services et infrastructures de transport ainsi que ses domaines futurs d’intervention dans le secteur. Le poste d’ingénieur principal des transports vise les objectifs suivants :

  1. Mettre à disposition du Groupe de la Banque, un expert des infrastructures de transport et du secteur dans son ensemble qui contribuera à renforcer et maintenir la compréhension qu’a le Groupe de la Banque du rôle du secteur dans le développement national ;
  2. Préparer, superviser et mettre en œuvre les projets du secteur des transports en Tanzanie ;
  3. Participer activement au dialogue du Groupe de travail sur le secteur des transports des partenaires de développement en Tanzanie qui sont actifs dans ce secteur ;
  4. Mobiliser des ressources, notamment par le cofinancement et d’autres opportunités, pour des activités ciblées dans le cadre du travail du Groupe de la Banque dans le secteur du transport ;
  5. Collaborer avec les autorités nationales compétentes et les autres parties prenantes pour les conseiller sur les futurs investissements du Groupe de la Banque dans le secteur des transports ;
  6. Collaborer avec d’autres spécialistes du secteur des transports de la région et les économistes du bureau – pays pour contribuer aux efforts de gestion des connaissances afin de veiller à ce que les meilleures pratiques et les enseignements tirés en matière de développement des transports et les approches institutionnelles/de gouvernance soient intégrés dans la conception des projets.

Fonctions et responsabilités

Sous l’autorité du Chef des Opérations régionales (RDGE.3) et du responsable pays, le/la titulaire du poste assumera les fonctions et responsabilités suivantes :

A – Donner un appui dans le cadre de l’élaboration des politiques et stratégies pour le secteur des transports au sein de la Banque et dans les PMR en collaboration avec les organismes publics, les partenaires au développement et d’autres parties prenantes concernés.

  1. Conseiller le Gouvernement de la Tanzanie sur les questions relatives aux réformes politiques et institutionnelles dans le secteur des transports, notamment dans les domaines de la planification et de la programmation, du développement des réseaux de transport, de la gestion/l’entretien des actifs et de la participation du secteur privé ;
  2. Participer et contribuer aux activités de programmation nationales et régionales (DSP et DSIR) et veiller à ce que les questions sectorielles clés et les solutions proposées soient correctement prises en compte dans les documents de programmation nationaux et régionaux qui en découlent ;
  3. Mener des travaux analytiques et sectoriels pour orienter et étayer l’intervention en aval de la Banque dans la conception de projets et de programmes dans le secteur des transports.

B – Piloter le processus d’élaboration d’une réserve et d’un programme de prêts pour les projets et programmes relevant du secteur des transports :

  1. Fournir des conseils techniques sur les projets du secteur des transports (routes/autoroutes, ports, aéroports, voies navigables intérieures et chemins de fer), ainsi que d’autres projets infrastructurels ;
  2. Diriger une équipe multidisciplinaire d’experts en tant que coordonnateur d’activités dans le cadre de l’identification, de la préparation et de l’évaluation de projets complexes et de projets/études à grande échelle ;
  3. Identifier des projets adéquats pour financement au titre du programme de prêts du Groupe de la Banque dans le secteur des transports et élaborer la note conceptuelle du projet en précisant les principaux enjeux de développement, les objectifs des projets/programmes, les évaluations des risques, le budget et les échéanciers afin de permettre à la direction de prendre des décisions ;
  4. Conseiller les pays membres sur la préparation, l’organisation et la réalisation d’études de faisabilité et les aider à rédiger des termes de référence ; examiner les rapports d’avancement des études ; sélectionner les composantes qui constitueront le projet éventuel ; examiner et superviser le travail des consultants engagés par les emprunteurs au titre des projets/études ;
  5. Piloter la préparation et l’évaluation des projets/programmes de transport impliquant une planification générale des ressources et l’évaluation technique d’autres moyens de façonner les projets en vue d’une contribution optimale aux objectifs de développement ; préparer et traiter les rapports d’évaluation comprenant des évaluations détaillées des aspects techniques, de la faisabilité économique et financière, des sauvegardes environnementales et sociales, des questions fiduciaires, des dispositifs institutionnels, etc.

C – Assurer le leadership en matière de suivi des progrès au titre de la mise en œuvre des projets de transport en cours, des programmes et de l’assistance technique financés par la Banque :

  1. Superviser les projets ; jouer un rôle clé dans le suivi de l’avancement des projets ; assurer le suivi des activités de passation des marchés de biens, de travaux et de services conformément aux règles du Groupe de la Banque ; examiner les soumissions des emprunteurs, notamment les listes d’appels d’offres, les documents de soumission, les rapports d’évaluation des offres, les recommandations d’adjudication et les documents contractuels ; étudier et analyser les données soumises par l’emprunteur ; vérifier et approuver les contrats pour le décaissement des fonds ;
  2. Diriger ou participer à des missions de revue à mi-parcours des projets, d’examen du portefeuille sectoriel et de revue du portefeuille pays et préparer les rapports correspondants ;
  3. Diriger la mission du rapport d’achèvement du projet et recueillir des données adéquates pour la préparation du rapport d’achèvement du projet du Groupe de la Banque ; conseiller le Groupe de la Banque sur les leçons tirées du projet et qui guideront les futures interventions dans le secteur et en Tanzanie ;
  4. Gérer les responsabilités fiduciaires, y compris la passation de marchés, et veiller au respect des directives de la Banque et des dispositions des accords de prêt ou de don.

D – Participer au dialogue sectoriel et aux activités de coordination des bailleurs de fonds :

  1. Conseiller les PMR sur les exigences du Groupe de la Banque en matière de financement ; agir comme contact clé pour assurer la liaison avec les responsables gouvernementaux et le porte-parole du Groupe de la Banque dans le secteur des transports ; entreprendre des négociations sur des questions sensibles et délicates de politiques et de réformes sectorielles avec les emprunteurs et d’autres parties ;
  2. Assurer la coordination avec les autres partenaires au développement et les PMR en vue de la cohérence de l’approche, de l’échange d’expériences, de l’amélioration continue des pratiques et de l’intégration des engagements politiques du secteur des transports dans la gestion des projets ;
  3. Collaborer, le cas échéant, avec d’autres partenaires au développement du secteur des transports pour la cohérence et l’harmonisation des approches, le partage des expériences, le partenariat et le cofinancement.

E – Agir en tant qu’autorité technique dans le domaine des transports en intégrant un large éventail de questions :

  1. Créer et gérer une base de connaissances sur le secteur des transports en restant au fait des dernières évolutions dans le domaine et aux enjeux liés aux politiques et à la planification, au développement institutionnel, à la conception et à la construction, au financement, à l’exploitation et à l’entretien, ainsi qu’à la réglementation ;
  2. Apporter un appui aux responsables des organismes d’exécution, en termes de conseils et d’expertise concernant les différents enjeux et priorités du secteur des transports, les aspects techniques des projets et les règles de procédure de la Banque, notamment en ce qui concerne l’acquisition de biens et de services et les décaissements ; et
  3. Contribuer aux activités relatives au plaidoyer, à la diffusion et au renforcement du savoir dans le cadre des questions liées au secteur des transports.

Critères de sélection

  1. Être titulaire d’un Master ou un diplôme équivalent en génie civil ou en ingénierie des transports ou dans des disciplines connexes ;
  2. Avoir au minimum six (6) années d’expérience dans le secteur des transports et une capacité avérée à travailler sur les aspects politiques, institutionnels et financiers des projets de transport, des infrastructures routières et de transport ; la construction et l’entretien, la gestion et la passation des marchés, la planification et la programmation des travaux d’équipement et d’entretien en plus de bonnes connaissances sur la participation du secteur privé et du lien entre développement économique et réduction de la pauvreté ;
  3. Être capable d’appliquer les connaissances techniques avancées, les compétences et l’expertise dans le secteur des transports pour conseiller et soutenir les équipes de projet/pays et les parties prenantes du secteur des transports dans le développement et la mise en œuvre des politiques et des institutions ;
  4. Bien appréhender les principes du cycle de projet et avoir une bonne expérience de la gestion de projets axée sur les résultats ;
  5. Être capable d’appliquer des compétences techniques en tant que responsable d’équipe pour résoudre et gérer les questions complexes liées à la conception et à la mise en œuvre de projets/programmes de transport dans une perspective générale de réduction de la pauvreté ;
  6. Avoir des compétences en matière de prise de décision, de travail en équipe et de motivation personnelle ;
  7. Avoir des connaissances approfondies sur la construction des routes et des autoroutes ainsi que les institutions et règlementations y afférentes ;
  8. Être doté de compétences en matière de dialogue politique – être capable d’identifier et d’évaluer les problèmes politiques essentiels et d’établir un dialogue actif avec les gouvernements et/ou autres parties prenantes en vue de trouver des solutions ;
  9. Avoir la capacité à communiquer efficacement (écrit et oral) en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  10. Maîtriser l’utilisation des logiciels courants de la Banque (Word, Excel, Access et PowerPoint, SAP et/ou autre système de gestion intégrée des documents).

CE POSTE NE DONNE PAS DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI AFFÉRENTES AU STATUT INTERNATIONAL. (LE TITULAIRE DU POSTE SERA RECRUTÉ AU PLAN LOCAL ET NE BÉNÉFICIERA PAS DU STATUT DE FONCTIONNAIRE INTERNATIONAL).

Seuls les candidat(e)s ayant déjà le droit de séjourner et de travailler en Tanzanie seront pris en compte pour ce poste.  La Banque n’appuie pas les demandes de permis de travail et de relocalisation pour le personnel local.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct [email protected]

Postuler en ligne

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité