CV 1738 | Recruteurs 228 | Offres 26968

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Le PNUD recrute un chargé de suivi et évaluation, Bol, Tchad

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Le PNUD recrute un chargé de suivi et évaluation, Bol, Tchad

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Le PNUD recrute un chargé de suivi et évaluation, Bol, Tchad

But :

Le lien entre les questions desécurité, d’aide humanitaire et   de développement autour de la région du bassin du lac Tchad a donné lieu à une insurrection extrémiste insoluble depuis 2009, qui a fait des dizaines de milliers de morts et déplacé environ 2,5 millions de personnes.   À ce jour, plus   de 10 millions de personnes dans la région, en particulier les régions du Nord et de l’Extrême-Nord du Cameroun, des régions de Hadjer Lamis et de Lac au Tchad, de la région de Diffa au Niger et des États de Borno, Yobe et Adamawa du Nigéria    sont touchées et ont un besoin urgent d’assistance.  En réponse à cette menace, la résolution 2349 (2017) du Conseil de sécurité de l’ONU a été adoptée, suivie d’une série de conférences de haut niveau, dont la conférence du Groupe consultatif d’Oslo sur la prévention et la stabilisation dans la région du lac Tchad qui s’est tenue à Berlin, qui a appelé à une collaboration régionale accrue pour faire face à la crise et à la conférence de   l’Union africaine et de la Commission du bassin du lac Tchad sur l’élaboration d’un cadre pour une stratégie régionale de stabilisation.

Dans le contexte ci-dessus et dans le but de s’attaquer aux causes profondes du conflit et d’assurer une stabilisation à long terme pour la région, une stratégie régionale pour la stabilisation, le relèvement et la résilience (RSS) des zones du bassin du lac Tchad touchées par Boko Haram a été adoptée par le Conseil des ministres du bassin du lac Tchad en août 2018 et approuvée par le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (CSP) en décembre 2018.

L’établissement d’un Forum des gouverneurs est ancré dans le RSS comme principal mécanisme de promotion de la ration régionale de la culture de la stabilisation, de la consolidation de la paix et du développement durable. Dans ce contexte, la première conférence des gouverneurs s’est tenue en mai 2018, à Maiduguri, au Nigeria.  Elle a été suivie d’un deuxième forum qui s’est tenu à Niamey, au Niger, du 17au    18    juillet 2019, visant à faire le point sur les progrès réalisés et à faire progresser les objectifs de la Stratégie régionale de stabilisation (RSS), y compris un lancement par le PNUD et les partenaires d’un Mécanisme régional de stabilisation, un mécanisme de financement innovant à l’appui de la mise en œuvre du RSS. On s’attend à ce que l’installation soutienne la LCBC et l’UA dans leur mise en œuvre du RSS, en tant que cadre global cohérent et coordonné pour la coopération transfrontalière et l’intervention multipartenaires dans la région, visant à stabiliser à long terme et à passer de la fourniture de l’aide humanitaire au développement et à la résilience. Il  a également les objectifs suivants : a) stabiliser immédiatement les zones d’insécurité, où peu d’acteurs travaillent actuellement, et où les communautés restent vulnérables à l’infiltration et aux attaques continues, b) une coordination et des capacités accrues pour la sécurité civile, une meilleure coordination civ-mil, une surveillance rigoureuse des droits de l’homme et une transition séquentielle de l’autorité militaire, c) la réparation essentielle  l’infrastructure et la prestation de services gouvernementaux de base, d) permettent d’accéder aux moyens de subsistance ou au revenu minimum, de lutter contre les niveaux aigus de pauvreté, de lutter contre les processus de radicalisation et de recrutement, et e) de relancer la reprise de l’économie locale.

 

Structure et partenaires de reporting :

Sous la direction et la supervision directe du responsable de la stabilisation à Bol et en étroite collaboration avec DRR-P et l’Unité de soutien à la gestion des programmes (PMSU) à Ndjamena, le spécialiste de la surveillance et de l’information met en place des mécanismes solides de suivi et de reporting  pour le Programme de stabilisation  et  gère  les   et   les rapports.

Le spécialiste de la surveillance et de l’information veille à ce que les mesures de surveillance et d’évaluation objectives  soient  conçues  et  gérées   afin  d’évaluer  la pertinence des besoins de stabilisation,  d’intervention en cas de crise  et de rétablissement dans les provinces du lac et de Hadjar  Lamis;   l’efficacité,  l’efficacité, l’impact et la durabilité  des  résultats; suivi et  évaluations  effectués  de manière crédible  et  systématique;  les leçons  et  les recommandations d’évaluation sont  utilisées pour la conception des programmes,  contribuent  à la mise en œuvre des priorités de la NUDAF/CPD  et  les résultats dans les provinces de Lac et  Hadjar   Lamis.

Duties and Responsibilities :

Le spécialiste de la surveillance et de l’information sera responsable des fonctions suivantes :

  1. Mise en œuvre des politiques et stratégies de fusions et acquisitions ;
  2. Gestion du processus de fusions et acquisitions et de rapports.

Facilitation du renforcement des connaissances et du partage des connaissances sur les fusions et acquisitions et les rapports.

1. Assure la mise en œuvre des politiques et stratégies de rapports et de rapports, en mettant l’accent sur la réalisation des résultats suivants :

  • Responsabilité de la planification, de la préparation, de la budgétisation, de la production de rapports et de la surveillance des évaluations thématiques, des programmes/projets par pays et d’autres types d’évaluations    menées dans les provinces de Lac et Hadjar Lamis en étroite collaboration avec le PMSU en C’EST LE CO.
  • Conseils à la haute direction en CO au programme de travail pour les provinces de Lac et Hadjar Lamis, y compris l’identification des sujets, et les projets/ programme à surveiller et à évaluer ;
  • Développement d’outils et de processus de rapports et de fusions et acquisitions, approches novatrices qui répondent aux exigences du PNUD dans des situations de conflit complexes  ;
  • Communiquez avec le PMSU au CO et le Bureau d’évaluation de l’AC, au besoin, en vue d’harmoniser les approches et les ordres du jour des fusions et acquisitions et des rapports ;
  • Promotion des normes de fusions et acquisitions et de rapports, assurance/contrôle de la qualité et renforcement des capacités au bureau de pays ;
  • Organisation et coordination des missions de suivi ou d’évaluation pour les projets de développement, évaluations sectorielles et thématiques et évaluations de bureau /études sur certains secteurs/thèmes.

2. Assure une gestion efficace des fusions et acquisitions et du processus de production de rapports dans les provinces de Lac et Hadjar Lamis pour la réalisation des résultats et des résultats du programme, coordonne et rédige des rapports de projets/programmes dans les provinces de Lac et Hadjar  Lamis  et fournit des  orientations et des commentaires  dans  résultats des communications du Programme de  stabilisation :

  • Fourniture des conseils techniques à l’étape de la conception des programmes/projets mettant en place un cadre de fusions et acquisitions et de rapports avec des indicateurs définis à l’étape de la conception afin de faciliter les fusions et acquisitions et les rapports aux étapes ultérieures ;
  • Fourniture de commentaires sur les questions liées aux fusions et acquisitions dans la conception des politiques/projets/programmes, y compris des commentaires sur divers documents ;
  • Compiler et analyser l’information sur les activités du programme et entreprendre des recherches sur les questions pertinentes. Fournir des commentaires pour le plan de travail du programme ainsi que des documents de position et des notes de politique ;
  • Principalement responsable de   la préparation des progrès réguliers et des rapports finaux sur le Mécanisme de stabilisation et d’autres programmes/projets du PNUD dans les provinces de Lac et Hadjar Lamis sur la base des contributions fournies par le personnel du projet dans un  de qualité  et de manière axée sur les résultats en liaison  avec l’Unité de soutien à la gestion des programmes (USPM) du COMMANDANT ;
  • Gestion de l’équipe de fusions et acquisitions du Programme de stabilisation, supervision de l’analyste national des fusions et acquisitions ;
  • Surveillance des rapports du Programme de stabilisation à l’égard de leurs homologues, des groupes humanitaires, des bureaux de pays et des unités corporatives au besoin ;
  • Fourniture d’entrées pour la production et l’édition d’histoires, d’éditoriaux, de matériel audiovisuel et d’autres documents à l’appui des efforts de stabilisation du Programme de stabilisation et de communication du CO.

3. Veille à faciliter l’établissement des connaissances et le partage des connaissances dans le domaine du suivi et de l’évaluation, en mettant l’accent sur la réalisation des résultats suivants :

  • Identification et formulation des résultats du suivi et de l’évaluation, des leçons apprises et des recommandations à intégrer dans les efforts plus larges de gestion des connaissances du PNUD ;
  • Contribution à la mise en œuvre de la stratégie de gestion et d’apprentissage des connaissances d’évaluation ;
  • Collaboration et coordination avec d’autres agences des Nations Unies, des agences gouvernementales, des ONG et d’autres organisations sur les questions de surveillance et d’évaluation ;
  • Organisation et conduite de formations de suivi et d’évaluation axées sur les résultats au Bureau de pays ;
  • Établissement d’une coordination avec les homologues du projet sur les activités du projet, la collecte de données et la production de rapports ;
  • Participation à la communauté de l’évaluation en se soucourant aux dernières normes, normes, outils et méthodologies en matière de développement et de professionnels ;
  • Contribution à la défense des acquis du PNUD auprès d’un public plus large, dans les domaines ciblés et dans les États et au-delà.

 

Impacts et résultats clés :

Le spécialiste de la surveillance et de l’information aura un impact direct sur le succès du programme en gérant avec succès les activités de surveillance et de signalement de la stabilisation du PNUD dans l’ouest du Tchad, ce qui permettra de réduire la violence et de faciliter la transition en douceur de l’aide humanitaire vers des processus de résilience et de développement à plus long terme.

 

Competencies :

Innovation :

Capacité de faire fonctionner de nouvelles idées utiles :

  • Échelles de l’innovation pour un plus grand impact ;
  • Élargit la compréhension du sujet par les clients une action inspire ;
  • Facilite l’apprentissage par l’échec et mesure la prise de risque par les pilotes.

Leadership :

Capacité de persuader les autres de suivre :

  • Etablit des relations solides avec les clients, met l’accent sur l’impact et le résultat pour le client et répond positivement aux commentaires ;
  • D’excellentes compétences analytiques et organisationnelles requises ;
  • Capacité de planifier son propre travail, de gérer des priorités contradictoires, de rendre compte des progrès du travail et de produire des résultats ponctuels ;
  • Des approches cohérentes fonctionnent avec énergie et une attitude positive et constructive ;
  • Démontre l’ouverture au changement et la capacité de gérer les complexités ;
  • Établit des objectifs et des normes de rendement clairs; s’acquitter des responsabilités en conséquence.

Communication :

Capacité d’écouter, d’adapter, de persuader et de transformer :

  • Forte communication et compétences interpersonnelles, capacité à favoriser de bonnes relations de travail avec diverses personnes, bonne connaissance de l’information et de la technologie informatique ;
  • Comprendre les défis de travailler dans un environnement multiculturel et de travailler en situation de crise.

Livraison :

Capacité de faire avancer les choses : Répond aux demandes et aux pressions par un commandement du leadership et du jugement situationnels.

Technique/fonctionnelle :

Primaire :

Gestion axée sur les résultats :

  • Expérience en gestion de projet s’est basée sur les résultats, en fusions et acquisitions et en rapports ;
  • Expérience en matière de capacité et de soutien au renforcement fonctionnel de la gestion et de la coordination des crises dans les gouvernements ;
  • Comprendre le cycle de mise en œuvre du projet et les relations entre les départements de programme et d’exploitation pendant la mise en œuvre du projet ;
  • Expérience sur le renforcement des partenariats et la mobilisation des ressources pour les projets de réponse aux crises et de relèvement rapide.

Établir des partenariats stratégiques : Catalyse de nouvelles idées,  méthodes et applications pour ouvrir la voie à l’innovation et à  l’amélioration continue du domaine d’expertise professionnel.

Connaissance / Maîtrise du travail :

  • Catalyse de nouvelles idées, méthodes et applications pour ouvrir la voie à l’innovation et à l’amélioration continue du domaine d’expertise professionnel ;
  • Démontre des connaissances techniques et de fond pour répondre aux responsabilités et afficher les exigences avec excellence ;
  • Utilise efficacement les TIC et les systèmes de gestion en ligne comme outil et ressource ;
  • Est motivé et démontre une capacité à poursuivre des développements personnels et d’apprendre.

Renforcement des capacités du gouvernement :

  • Expérience en matière de capacité et de soutien au renforcement fonctionnel de la gestion et de la coordination des crises dans les gouvernements ;
  • Expérience dans l’élaboration de cadres et d’institutions nationaux pour la gestion des catastrophes et des crises.

Secondaire.

 

Gestion du stress :

Capacité de travailler sous pression et de superviser et de gérer de multiples activités et processus simultanément et capacité à établir des priorités difficiles et à affiner l’attention pour obtenir des résultats.

 

Required Skills and Experience :

Éducation :  Maîtrise en développement ou domaine connexe.

Expérience :    

  • 2 ans d’expérience pertinente au niveau national ou international dans les programmes de développement, la coordination des programmes ou la mise en œuvre de projets ;
  • Minimum 2 ans d’expérience en matière de suivi et d’évaluation dans le domaine du rétablissement ou du développement des conflits ;
  • L’expérience dans l’environnement post-conflit est un avantage important ;
  • Expérience éprouvée dans les exercices de production de rapports axés sur les résultats et les données probantes ;
  • Expérience dans le domaine de l’administration (RH, Finances, Achat…) ;
  • La connaissance des outils de cartographie signis et de surveillance des TIC est un atout ;
  • L’expérience antérieure au sujet d’une organisation multilatérale ou internationale, notamment avec le PNUD ou agence des NU, est hautement souhaitable ;
  • Expérience dans l’utilisation d’ordinateurs et de progiciels du domaine ;
  • Bonne connaissance et expérience dans la gestion des systèmes de gestion web.

Exigences linguistiques :       

  • Maîtrise du Français et de l’anglais ;
  • La connaissance pratique de l’arabe est un atout.

Autres : La maîtrise de l’informatique est une exigence : Word, Excel, PowerPoint, etc.

 

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Postuler ici

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment