CV 1817 | Recruteurs 248 | Offres 28040

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Le Programme Mondial Alimentaire recrute un coordonnateur de projet (FORMA-NUT) (118154), N’Djamena, Tchad

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Le Programme Mondial Alimentaire recrute un coordonnateur de projet (FORMA-NUT) (118154), N’Djamena, Tchad

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Le Programme Mondial Alimentaire recrute un coordonnateur de projet (FORMA-NUT) (118154), N’Djamena, Tchad

Titre du poste : coordonnateur – projet (forma-nut)

Type de contrat : short-term professionnel – niveau p4

Lieu d’affectation (ville, pays) :  N’Djamena, chad

Durée :  11 mois

 

Contexte :

Le Tchad fait face à un immense défi nutritionnel qui compromet les capacités de développement économique et humain.  La sous-nutrition contribue à 43% des décès d’enfants de moins de 5 ans et le coût économique associé à la sous-nutrition est de l’ordre de 9,5% du PIB. En dépit des efforts déployés par le Gouvernement et les partenaires au développement, la malnutrition demeure un problème majeur de développement au Tchad. Les résultats de l’enquête nationale de nutrition SMART réalisée en 2019 démontraient que sur le plan national 9 provinces sur 23 sont en situation d’urgence au regard de la malnutrition aigüe globale, générant d’importants coûts en vies humaines et pour le secteur de santé. Au niveau national, la prévalence est estimée en 2019 à 12,9%. Au cours des dernières années le retard de croissance chez les enfants de moins de cinq ans oscille entre 32 et 40% ; ce qui correspond à une situation grave selon les seuils établis par l’OMS.

Le renforcement des capacités des ressources humaines et organisationnelles est un élément essentiel permettant de valoriser au mieux la contribution de tous les secteurs dans la lutte contre la malnutrition et de soutenir une approche multisectorielle forte et porteuse. Il revêt une dimension transversale qui s’exprime tant par le fait qu’il touche plusieurs domaines de compétences (fonctionnels ou techniques), disciplines et secteurs (spécifiques et sensibles) ainsi que différents types d’acteurs (professionnels, étudiants et élèves). La formation diplômante et qualifiante ainsi que la formation professionnelle ou continue sont des processus d’apprentissage qui permettent aux individus d’acquérir le savoir, le savoir-faire et le savoir-être qui valoriseront leur activité professionnelle, régiront leurs rôles dans la société, leur permettra de prendre des décisions et de faire des choix éclairés dans des domaines ayant un impact sur leurs vies et leur santé.

Dans le secteur de la nutrition, les formations, tant académiques que professionnelles répondent à la nécessité de disposer de ressources humaines ayant des compétences techniques en adéquation avec les objectifs de passage à l’échelle des interventions de nutrition. Le renforcement des capacités en nutrition des secteurs sensibles à la nutrition favorisera l’appropriation et l’institutionnalisation de la nutrition au sein des secteurs sensibles tout en facilitant une meilleure compréhension de la problématique et de la contribution des secteurs dans la lutte contre les différentes formes de malnutrition selon une approche multisectorielle. Dans cette perspective, l’on peut considérer que le renforcement de capacité des ressources humaines constitue un élément moteur d’une dynamique multisectorielle efficace et porteuse. D’autre-part, le renforcement de capacités prodigué par des voies plus informelles de transmission de savoirs telles que l’Information, l’Éducation et la Communication (IEC) ou la sensibilisation du grand public, permet d’améliorer les connaissances des populations en leur donnant un savoir permettant une plus grande maîtrise de leur capital santé.

L’Action proposée à travers le Projet FORMA-NUT s’inscrit pleinement dans cette démarche. Elle répond aux objectifs suivants : 1) Supporter la création d’une formation diplômante de niveau universitaire en nutrition ; 2) Appuyer l’intégration de la nutrition dans les enseignements de base de l’éducation des niveaux primaires, secondaires ainsi que dans l’enseignement supérieur dans les secteurs spécifiques (médecine, santé) et sensibles à la nutrition ; 3) Appuyer la mise à jour, la création, l’harmonisation et ou l’intégration d’unités de formation dans les canaux de formation continue dans les secteurs spécifiques et sensibles à la nutrition ; 4) Promouvoir l’adoption par la population générale de comportements pro nutrition ; 5) Appuyer la création et le renforcement d’une base de connaissances harmonisée, standardisée et reconnue ciblant les acteurs des formations diplômantes et de la fonction publique rattachés aux secteurs spécifiques et sensibles à la nutrition et s’adressant également aux élèves des cycles de l’enseignement primaire et secondaire.

L’Union Européenne a accordé un financement de quatre ans pour la mise en œuvre du Projet à l’échelle nationale.

 

Objectifs et description du poste :

L’objectif du poste est de mener, coordonner et monitorer la mise en œuvre du projet Forma-Nut.

Le projet s’articule autour de la mise en œuvre de trois volets distincts  pour l’obtention des résultats suivants: 1) Le renforcement de capacités techniques en nutrition des étudiants des institutions de formation diplômantes de l’enseignement supérieur ainsi que parmi les élèves des institutions de l’éducation primaires et secondaires ; 2) Le renforcement de capacités en nutrition effectué dans le domaine de la formation professionnelle ou continue ciblant les acteurs des secteurs spécifiques et sensibles à la nutrition ;  3) La sensibilisation effective et l’adoption de meilleures pratiques nutritionnelles par la population en général.  L’éventail des activités à mener et coordonner pour l’obtention des résultats visés est très large.  Ces activités comprennent l’élaboration et la révision du contenu technique de curricula, la mise en œuvre de formations, la mise en œuvre de recherche formative, l’élaboration de messages et d’outils de communication ainsi que la coordination, la planification et le monitorage effectifs de ces activités pour l’atteinte des résultats escomptés.   Par ailleurs, pour la réalisation de sa mission, il sera essentiel que le Coordinateur Format-Nut développe et entretienne des relations de travail et de collaboration efficaces avec un large éventail d’acteurs appartenant au secteur de l’enseignement public, aux Ministères techniques spécifiques et sensibles à la nutrition, aux partenaires rattachés aux instances nationales du mouvement SUN ainsi qu’aux différents réseaux SUN au Tchad. Le Coordinateur et l’équipe sous sa supervision directe seront responsables de la planification, de la mise en œuvre et de la documentation des activités du projet Forma-Nut.  Le Coordinateur Forma-Nut sera l’interlocuteur principal du PAM pour toutes les questions liées à la mise en œuvre du projet.

 

Responsabilités clés :

Travaillant sous la supervision directe du Directeur Adjoint Chef des Programmes du PAM et en collaboration avec le REACH, le Coordinateur Forma-Nut aura pour responsabilités de :  

  • Planifier, gérer, coordonner, faciliter et monitorer la mise en œuvre du Projet ;
  • Développer des plans d’action annuels et trimestriels pour un déroulement des activités selon les chronogrammes établis et dans les limites des ressources allouées ;
  • Développer les termes de références et recruter/mobiliser les expertises requises pour la mise en œuvre des activités du projet ;
  • Soumettre et gérer la sélection des experts et fournisseurs de services mobilisés en étroite collaboration avec les services administratifs et financiers du PAM ;
  • Gérer les aspects logistiques et opérationnels des activités à mettre en œuvre en étroite collaboration avec les services administratifs et financiers du PAM ;
  • Superviser et monitorer le déroulement des activités en collaboration avec les Chargés de Programmes Forma-Nut ;
  • Documenter la mise en œuvre des activités et élaborer des rapports semestriels et annuels.

Expériences professionnelles :

  • 8 ans d’expérience professionnelle dans les domaines de la nutrition et/ou de la santé publique ;
  • 6 ans d’expérience avérée dans la gestion de programmes complexes ayant un caractère multisectoriel et impliquant plusieurs parties prenantes ;
  • Au moins 3 ans d’expérience professionnelle dans des pays en développement et travaillant en collaboration étroite avec des Gouvernements nationaux, des agences des Nations Unies et des partenaires des organisations de la société civile ;
  • Expérience d’au moins 3 ans dans la gestion et le développement de programmes de communication.

 

Qualifications requises :

Éducation : Titulaire d’un Master en nutrition, santé publique, un MBA ou diplôme de l’enseignement supérieur équivalent dans un domaine connexe.

Langues :

  • Français courant ;
  • Bonne capacité de communication orale et écrite en anglais.

Connaissances informatiquesMaîtrise des logiciels Excel, Word, PowerPoint.

Capacités fonctionnelles :

  • Leadership et résilience ;
  • Gestion et supervision d’équipes ;
  • Travail en équipe ;
  • Coordination et gestion de programme ;
  • Suivi et évaluation de programme ;
  • Gestion des partenariats, construction et maintien de relations harmonieuses avec les partenaires ;
  • Forte capacité dans la rédaction de rapports.

 

Terms and conditions :

Le PAM offre WFP offre une rémunération compétitive qui sera déterminée par le type de contrat, les qualifications et l’expérience du/de la candidat(e) sélectionné(e).

Merci de visiter le site internet ci-dessous plus de détails.

http://www.wfp.org Cliquer sur: “Our work” and “Countries” pour apprendre plus sur les opérations du PAM.

Date limite pour postuler : Mercredi 25 Mars 2020.

Ref : VA No 118154

 

Postuler ici

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment