CV 1817 | Recruteurs 249 | Offres 28046

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

L’International Rescues committee recrute un coordinateur du projet et du consortium, N’Djamena, Tchad

Accueil » Offres » Avis de recrutement » L’International Rescues committee recrute un coordinateur du projet et du consortium, N’Djamena, Tchad

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

L’International Rescues committee recrute un coordinateur du projet et du consortium, N’Djamena, Tchad

 

Requête nº : req7242

Intitulé de poste : Coordinateur du projet et du Consortium

Secteur d’activité : Administration du programme

Type de contrat : Durée Déterminée

Taux d’occupation : Plein temps

Ouvert aux expatriés : Oui

Lieu de travail : N’Djamena, Chad

 

Descriptif du poste :

International Rescues committee(IRC) répond aux pires crises humanitaires dans le monde et aide les populations à survivre et à reconstruire leurs vies. Fondé en 1933 à la demande d’Albert Einstein, IRC offre des soins vitaux et une assistance qui change la vie des réfugiés forcés de fuir la guerre ou une catastrophe. Présent aujourd’hui dans plus de 40 pays, nous rétablissons la sureté, la dignité et l’espoir de millions de personnes déracinées et ayant du mal à survivre. La mission de l’IRC consiste à aider les personnes dont la vie et les moyens de subsistance sont ébranlés par les conflits et les catastrophes à survivre, à se rétablir et à prendre le contrôle de leur avenir.

 

Stratégie d’IRC au Tchad :

IRC a commencé ses opérations au Tchad en 2004 pour faire face à la crise humanitaire provoquée par l’afflux de réfugiés du Darfour dans l’est du Tchad, avec une intervention dans le camp de réfugiés d’Ouré Cassoni. L’assistance aux réfugiés soudanais s’est élargie à la gestion des dix camps à l’est et d’un camp à l’ouest, avec une assistance aux réfugiés et aux communautés locales dans les domaines de la santé, de la nutrition, de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement. En 2012, pour faire face à la sécheresse et à l’insécurité alimentaire, IRC a étendu sa couverture géographique dans la région de Guéra. IRC travaille actuellement dans trois districts sanitaires, Mongo, Mangalmé et Melfi, et assure la prévention et le traitement de la malnutrition à la population locale. En mai 2016, IRC a ouvert un bureau dans la région du Lac pour répondre à la crise de Boko Haram. IRC met en œuvre des projets d’assistance dans les domaines de la santé, de la nutrition, de la protection et de la lutte contre la violence sexiste.

IRC Tchad s’est engagé, dans son plan d’action stratégique 2015-2020, à continuer à fournir des services humanitaires essentiels en matière de santé, nutrition et protection / violence liée au genre, tout en améliorant le bien-être économique et en renforçant la résilience des bénéficiaires, en particulier des femmes et des filles. IRC Tchad continuera à travailler avec les acteurs des États et des ministères et à les soutenir étroitement dans les principaux domaines d’intervention afin que ses actions s’intègrent dans les politiques nationales afin de garantir une meilleure appropriation des actions entreprises.

S’appuyant sur ce travail réalisé au fil des ans, l’IRC au Tchad s’est engagé à garantir l’accès à des soins de santé de qualité, en matière de santé sexuelle et génésique, en particulier pour prévenir les grossesses non désirées, pour les protéger et les traiter en cas de complication de la grossesse et de l’accouchement. IRC Chad s’est également engagé à protéger et à traiter les femmes et les filles contre les conséquences de la violence sexiste. De plus, afin de mieux répondre aux besoins de nos clients, IRC propose des projets intégrant différents secteurs et approches. IRC s’est engagé à travailler en consortium avec des partenaires locaux et internationaux ainsi qu’avec les autorités locales afin d’assurer la durabilité de nos actions.

 

Etendu/cadre de travail :

IRC recherche un coordinateur de projet et de consortium dynamique et un stratège de projet pour jouer le rôle de coordinateur de projet et de consortium. Le CPC dirigera et supervisera tous les aspects d’un projet de grande envergure, y compris la planification stratégique et la prise de décision, la gestion des activités des sous-récipiendaires et la supervision du personnel.

Il / elle servira de liaison clé avec les partenaires de mise en œuvre locaux et internationaux, le gouvernement du Tchad et d’autres parties prenantes. Le CPC établira et maintiendra également une vision intégrée parmi les différents acteurs tout en veillant au respect de tous les objectifs du projet, exigences de performance et réglementations des donateurs.

Sous la supervision du Senior Programme Coordinator d’IRC Tchad, et avec l’appui technique et administratif de l’équipe du programme et des opérations et des coordonnateurs de terrain, le/la CPC sera chargé de :

  • Assurer la mise en œuvre efficace des activités du projet ;
  • Assurer la gestion des partenariats, l’évaluation des partenaires du consortium et la construction de partenariats solides et durables ;
  • Il/elle coordonnera la gestion quotidienne du projet et du cycle de vie des subventions conformément au Système de gestion des subventions et des partenariats (PEER) de l’IRC ;
  • Il s’assurera que les partenaires du d’IRC comprennent les règlements des donateurs, tout en veillant à ce que les produits livrables des partenaires soient reçus, examinés, archivés et suivis dans les délais impartis ;
  • Il/elle assurera la supervision managériale générale du projet, y compris la supervision des fonctions techniques et opérationnelles pour la réalisation des objectifs du projet.

 

Principales responsabilités :

Qualité du programme / Gestion et mise en œuvre :

  • Le Coordinateur du projet et du consortium est responsable de la coordination générale du projet dans toutes les régions et conformément au plan d’action stratégique national de l’IRC dans le cadre des priorités, cadres et politiques internationaux de l’IRC ;
  • Avec le soutien de l’équipe du programme, des opérations et des finances, il/elle s’assure de la nécessaire d’adaptation des outils clés du projet, de l’examen et de l’adaptation du matériel de formation technique d’IRC existant, élabore de nouveaux matériels de formation nécessaires pour soutenir l’introduction de nouveaux programmes, ressources opérationnelles et approches financières ;
  • Assurer le leadership, le mentorat, le contrôle de la qualité et la coordination pour renforcer les résultats du projet ;
  • Assurer une liaison régulière avec les coordonnateurs de terrain pour fournir des mises à jour sur le projet, discuter des nouveaux défis et collaborer à la conception de nouveaux programmes ou à des modifications de programmes existants ;
  • Soutenir l’établissement d’un programme et d’une structure de consortium permettant l’intégration de toutes les activités et de tous les partenaires d’exécution ;
  • Diriger l’élaboration de plans de mise en œuvre détaillés, découlant des plans de travail stratégiques annuels, et veiller à ce que la mise en œuvre du programme se déroule dans les délais, les objectifs et le budget, en utilisant des systèmes de S & E efficaces et des principes de gestion adaptative pour atteindre les impacts souhaités.

Gestion du budget :

  • En coordination avec les équipes des subventions et des finances, assurer une gestion efficace des ressources financières, y compris l’examen et l’approbation des budgets des projets et le suivi des dépenses ;
  • Participer aux réunions internes BvA ainsi qu’aux réunions avec les partenaires pour s’assurer que la subvention est sur la bonne voie et que toutes les dépenses inférieures ou supérieures sont traitées avec une planification adéquate ;
  • Travailler en étroite collaboration avec les équipes des finances et des subventions pour réviser et ajuster le budget si nécessaire ;
  • Collaborer avec le service des subventions pour s’assurer que le projet est mis en œuvre conformément aux directives des donateurs et que les exigences en matière de rapports sont respectées ;
  • Veiller au respect intégral de l’ensemble des règles de l’AFD, de l’IRC et des autres règles fiduciaires ;
  • En collaboration avec les services des opérations et des finances du programme-pays, veiller à ce que la gestion financière, l’approvisionnement, l’administration, les ressources humaines et la logistique (y compris le transport, l’entreposage et la gestion des biens) du programme soient conformes à la politique de l’IRC et profitent au maximum au programme.

Suivi, évaluation, assurance de la qualité et rapports :

  • Maintenir un système efficace de suivi, d’évaluation et de planification ;
  • Analyser les données sectorielles du projet, tant pour la santé que pour le WPE, et partager l’information avec le SPC et les parties prenantes concernées ;
  • Responsable de tous les rapports programmatiques internes et externes, y compris les rapports des donateurs ;
  • Coordonner les évaluations et les examens des programmes, veiller à ce que les leçons apprises soient consignées dans les rapports et l’élaboration des programmes ;
  • Veiller à ce que l’égalité des sexes, la protection et l’impact environnemental soient intégrés dans tous les programmes relevant de la responsabilité directe. 

Gestion d’équipe/supervision et développement du personnel :

  • Superviser l’équipe de mise en œuvre du projet et s’assurer que tout le personnel et les membres du consortium suivent les plans de travail et que les produits livrables du projet sont réalisés comme prévu ;
  • Superviser l’élaboration et la mise en œuvre de plans de renforcement des capacités techniques du personnel qui favorisent une culture de l’apprentissage par l’analyse et la réflexion systématiques des données du programme et des leçons apprises et veiller à ce que le personnel reçoive la formation nécessaire ;
  • Entretenir des relations ouvertes et professionnelles avec les membres de l’équipe, en favorisant un fort esprit d’équipe et en fournissant une supervision et des conseils pour permettre au personnel de s’acquitter avec succès de leur fonctions ;
  • Aider le personnel à cerner les besoins de développement professionnel et d’opportunités ;
  • Travailler avec le personnel pour s’assurer que les objectifs de rendement soient régulièrement examinés et atteints ;
  • Fournir au personnel des informations continues sur le rendement; identifier les problèmes de performance et travailler avec le personnel et les ressources humaines pour documenter et résoudre les problèmes en temps voulu. 

Coordination des partenariats et des sous-récipiendaires :

  • Veiller à ce que les partenaires du consortium se conforment aux normes PEER d’IRC, qui définissent des processus efficaces et réactifs, définissent clairement les rôles et les responsabilités et articulent l’approche stratégique d’IRC en matière de partenariats ;
  • Mobiliser, former et fournir un appui technique permanent aux points focaux techniques des consortiums et des équipes de programme pour qu’ils travaillent avec des partenaires ;
  • Examiner la mise en œuvre du programme des partenaires et évaluer les améliorations possibles en fonction des enseignements tirés, des meilleures pratiques, etc ;
  • Encourager la cohésion globale du programme grâce à la coordination et au partage d’informations avec et entre les partenaires ;
  • Renforcer les relations pour d’autres partenariats (par exemple, avec des entités gouvernementales).

Rapportage :

  • S’assurer que les délais de rapportage soient définis et partagés entre les consortiums ;
  • Recueillir et compiler des rapports narratifs sur les programmes à travers les consortiums et veiller à ce qu’ils soient soumis en temps voulu aux coordonnateurs de programme pour examen ;
  • Assurer la soumission en temps voulu des rapports par les partenaires et l’assurance de la qualité, y compris les rapports par rapport au cadre logique ;
  • En collaboration avec les finances, assurer l’examen en temps voulu des rapports financiers des partenaires, conformément aux termes de leurs accords de partenariat, en coordination avec l’examen des rapports sur les programmes ;
  • En collaboration avec les Grants, assurer la qualité des rapports à soumettre aux donateur.

Renforcement de capacités des partenaires :

  • Examiner le plan de développement / renforcement des capacités des partenaires en fonction du résultat de l’évaluation préalable à l’attribution, veiller à ce que le plan de développement / développement des capacités soit adapté, ciblé et adapté à leurs besoins et priorités organisationnels ;
  • Concevoir des outils et créer des systèmes permettant de suivre efficacement les progrès réalisés par rapport aux plans de renforcement des capacités des partenaires et aux partenaires dans leur développement organisationnel ;
  • Contribuer, au besoin, à rassembler les leçons apprises et les diffuser aux partenaires du consortium afin de maximiser l’impact des programmes et de contribuer à la stratégie et à la direction des programmes futurs.

Normes professionnelles :

  • Surveiller / évaluer de manière systématique et proactive la sécurité et la sûreté de l’équipe; signaler rapidement les problèmes ou les incidents à l’équipe de gestion et, au besoin, assurer la liaison avec les dirigeants de la communauté et les autres parties externes afin de maintenir / améliorer l’environnement de sécurité des programmes IRC ;
  • Autres tâches assignées par le superviseur pour permettre et développer les programmes IRC ;
  • Tous les membres du personnel d’IRC sont tenus de respecter les normes de conduite professionnelle IRC Way et les politiques d’emploi de leur pays.

 

Profil :

L’éducation : Diplôme d’études supérieures en développement international, en travail social, en autonomisation des femmes ou dans un autre domaine connexe.

Expérience de travail :          

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente de la gestion de grands programmes, d’aide humanitaire ou de développement financés par des donateurs européens et d’une expérience confirmée de la direction d’une équipe pour obtenir des résultats ;
  • Expérience dans la gestion de projets dans des environnements complexes et sensibles et connaissance requise des règles et règlements de programmation des donateurs (AFD, EuropAid) ;
  • Expérience de travail en Afrique subsaharienne requise; travail à long terme au Tchad ou en Afrique centrale préféré ;
  • Solides compétences en matière de planification, de compte rendu, de suivi et d’évaluation de projets, ainsi que de compétences organisationnelles ;
  • Expérience dans la gestion, la supervision, l’encadrement et le mentorat du personnel ;
  • Connaissance démontrée du genre et maîtrise de la gestion de projets de développement intégrant le genre ;
  • Efficacité démontrée dans l’établissement et le maintien de relations de travail impartiales et professionnelles avec des représentants du gouvernement, des partenaires de la société civile et d’autres homologues et clients ;
  • Aptitude confirmée à bien travailler et à promouvoir le travail d’équipe, à l’aise dans un environnement multiculturel, flexible et capable de gérer la pression avec grâce ;
  • Maîtrise de la suite Microsoft Office, y compris Word, Excel et Outlook ;
  • Capacité et volonté de voyager fréquemment ;
  • Excellentes aptitudes en communication écrite et orale et en présentation en français et en anglais, efficaces dans la représentation et la défense des intérêts auprès de tiers;

 

Se rapporte à : Coordinateur Principal de programmes 

Durée : 1 an

Type de poste : Non accompagné

Emplacement : N’Djamena, Tchad

Cette position dépend du financement :

  • La candidature féminine est fortement encouragée ;
  • Les candidats tchadiens sont fortement recommandés.

 

Postuler ici

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment