CV 903 | Inscrits 7000 | Recruteurs 127 | Offres 16738

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

L’ONG le Partenariat recrute un chargé de mission H/F

Accueil » Offres » Avis de recrutement » L’ONG le Partenariat recrute un chargé de mission H/F

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

L’ONG le Partenariat recrute un chargé de mission H/F

Présentation :

Créé en 1981, le Partenariat est une organisation de solidarité internationale qui lutte contre les inégalités et agit pour un monde plus solidaire. L’organisme accompagne le développement économique local, durable et solidaire des territoires.

Son expérience, ses relations de coopération et son engagement auprès des acteurs locaux lui permettent de favoriser la mise en œuvre de politiques publiques régionales, de mobiliser et de créer du lien entre les collectivités, les populations et les services techniques de l’Etat.

L’appropriation des projets par les partenaires locaux est une priorité. L’objectif de cette démarche de coopération est de renforcer les capacités des partenaires locaux pour assurer la pérennisation et la durabilité des actions engagées.

D’abord facilitateur de l’animation et de la coopération décentralisée entre les collectivités locales du nord de la France et les collectivités du nord du Sénégal, elle est ensuite devenue Organisation de Solidarité Internationale. En tant qu’ONG reconnue par l’Etat Sénégalais, Le Partenariat a évolué et structurer son action pour mieux répondre aux besoins des populations du Sud.

Elle intervient historiquement au Sénégal dans les régions de Saint-Louis et de Matam qui correspondent à la vallée du fleuve Sénégal, depuis 2007 au Maroc dans la région de Marrakech Safi et depuis 2015 en Guinée dans la région de Labé. Elle dispose d’antenne permanente dans ces pays.

Le Partenariat est aujourd’hui un acteur reconnu tant au Nord qu’au Sud en tant qu’association de solidarités internationales elle joue un rôle de mobilisateur de différents partenaires institutionnels, techniques ou financiers et de catalyseur des initiatives de développement local.

L’association cherche à développer une coopération à taille humaine, en prenant en compte l’aspect transversal des actions et le développement durable des territoires.

En France, l’association appuie les porteurs de projets dans le cadre des échanges Nord-Sud. Depuis 1999, le Partenariat sensibilise les élèves de la Région Haut de France à la citoyenneté internationale à travers son programme d’éducation au développement, et depuis 2006 grâce au centre GAIA situé à Lille sud. Chaque année, ce centre permet de sensibiliser près de 10 000 personnes.

Nos objectifs :

  • Accompagner le développement économique local, durable et solidaire des territoires ;
  • Renforcer les capacités des acteurs locaux notamment les collectivités locales et les organisations communautaires de base ;
  • Favoriser la concertation entre les collectivités locales, les services déconcentrés de l’Etat et les populations ;
  • Renforcer le processus de décentralisation ;
  • Améliorer les conditions de vie des populations notamment par l’accès aux services sociaux de base ;
  • Mettre en œuvre une stratégie pour s’adapter aux effets du changement climatique par la diffusion des innovations en matière d’environnement et de développement durable ;
  • Favoriser l’insertion et la formation professionnelle.

Notre démarche s’inscrit dans le cadre d’une méthodologie participative et durable pour l’amélioration des conditions de vies des populations et dans le cadre d’une coopération durable de territoire à territoire.
Elle mobilise un grand nombre de partenaires institutionnels et issus de la société civile. Elle a pour objectif d’appuyer les collectivités locales partenaires dans la mise en œuvre de projets de développement en renforçant le processus de décentralisation. Les projets sont identifiés par les partenaires locaux dans les objectifs de développement fixés au niveau national (Etat du Sénégal) et au niveau local (régional, départemental et local). Les problématiques traitées à travers ces thématiques sont au cœur des besoins actuels des collectivités locales et des populations Sénégalaises.

Thématiques :

Au Sénégal, Le Partenariat accompagne les partenaires locaux sur les thématiques suivantes :

  • Gouvernance Locale, et soutien au processus de décentralisation ;
  • Accès aux services sociaux de base, éducation, santé, nutrition, eau et assainissement…;
  • Environnement, accès aux énergies renouvelables, protection de la biodiversité, architecture bioclimatique, tri et valorisation des déchets…;
  • Insertion et formation professionnelles des personnes vulnérables.

Depuis 2007 Le Partenariat développe une démarche de développement durable et accompagne les partenaires locaux dans leur stratégie d’adaptation aux changements climatiques.

Les principales thématiques sont :

  • Les énergies renouvelables (biogaz, solaire) ;
  • L’architecture bioclimatique (architecture de terre) ;
  • Le tri et valorisation des déchets ;
  • La protection et mise en valeur de la biodiversité ;
  • L’éducation à l’environnement en milieu scolaire.

 

La RSE au Sénégal :

De nombreuses entreprises du Sénégal entreprennent chaque année des actions sociales en faveur de leurs salariés et de leurs familles, et/ou des actions de mécénat dans les domaines de la Culture, du Sport, de la Santé, de l’Education, de l’Environnement, de l’Habitat social, etc…
La notion de RSE est liée à l’application par les Entreprises du concept de développement durable qui repose sur trois piliers : économique, social et environnemental. La RSE signifie qu’une entreprise doit non seulement se soucier de sa rentabilité et de sa croissance mais aussi de ses impacts environnementaux et sociaux. Elle doit aussi être plus attentive aux préoccupations de ses parties prenantes (« stakeholders ») : salariés, actionnaires, clients fournisseurs et société civile dont les ONG sont les porte-parole.

 

Cette stratégie RSE se met en œuvre de 2 manières :

  • Soit directement par les entreprises implantées au Sénégal (ex de la SCL à St Louis qui intervient dans les zones autour de ses exploitations agricoles) ;
  • Soit par le biais des fondations d’entreprises (ex de la Fondation SONATEL).

Dans certains cas les Fondations et les entreprises implantées localement peuvent articuler leurs interventions. C’est le cas d’Eiffage Sénégal qui intervient en complément de la Fondation EIFFAGE sur certains projets.
On ne compte pas moins de 28 fondations d’entreprises dont les entreprises sont implantées au Sénégal (voir liste en annexe).
Une sollicitation des entreprises de plus en plus fortes.
Le Partenariat accompagne aujourd’hui plusieurs entreprises de la Région de Saint-Louis au Sénégal dans la mise en œuvre de leur politique de Responsabilité Sociétal d’Entreprise (RSE).
Ce phénomène est du non seulement à l’augmentation du nombre d’entreprises intervenant dans la région de Saint-Louis, notamment dans le secteur de l’agriculture (développement de l’agrobusiness), mais également de la volonté des entreprises d’avoir des approches plus responsable de leurs activités (culture d’entreprise).
Plus récemment, on observe l’implantation de nouveaux acteurs comme KOSMOS NRJ, British Pétroleum (BP) dans le secteur du gaz et du pétrole, ou GREENWISHPARTNERS (construction de la centrale solaire de Bokhol) dans le secteur des énergies renouvelables.
Aujourd’hui Le Partenariat accompagne plusieurs de ces entreprises dans leurs stratégies RSE principalement sur les thématiques suivantes :

  • Accès aux services sociaux de base (Education / santé) ;
  • Accès à l’eau potable et à l’assainissement ;
  • Environnement et développement durable.

 

Les principales difficultés remontées par les entreprises sont les suivantes :

  • Le saupoudrage des actions ;
    Des projets souvent individuels (élus des collectivités locales…) ;
  • L’absence de reporting (impact des résultats) ;
  • L’absence de stratégie, de cadre d’intervention ;
  • Le manque de compétence des entreprises dans ce domaine (ce n’est pas leur métier) ;
  • L’inadéquation avec les politiques de développement locales ;
  • La non prise en compte par les partenaires en charge de la coordination et du suivi du développement local (conférence d’harmonisation territoriale conduite par l’ARD…)
  • Le manque de visibilité de leurs actions.
  • La présence des entreprises dans la région de Saint-Louis est un atout certain pour le développement économique local.
  • Il représente une opportunité pour la mobilisation de moyens financiers au bénéficie des populations locales pour le financement de projets de développement s’inscrivant dans des stratégies de développement locales durables.
  • De plus il permet d’améliorer la concertation et les échanges entre les entreprises et les populations. A ce titre citons le rôle du partenariat dans la concertation qui s’est engagée entre l’entreprise KOSMOS NRJ et les populations de pêcheurs de la Langue de Barbarie à l’occasion des études de prospections sur le gaz et le pétrole au large de Saint-Louis.

Tâches principales du Chargé de mission :

Dans ce cadre l’ONG Le Partenariat souhaite structurer et développer son pôle « accompagnement des stratégies RSE des entreprises dans la zone nord Sénégal » par la mobilisation d’un chargé de mission sur une période de 3 mois au sein de ses bureaux à Saint-Louis du Sénégal.
Les missions sont :

  • De réaliser une étude sur les potentialités et les acteurs de la RSE dans la zone nord Sénégal.
  • Recensement et identification des entreprises et des acteurs intervenants dans le secteur de la RSE en zone nord Sénégal.
  • Identification des problèmes et besoins des entreprises intervenantes dans le secteur.
  • Identification des partenaires et réseaux intervenants dans le secteur de la RSE au Sénégal.
  • Élaborer une stratégie / méthodologie d’intervention mettant un avant un certain nombre de principes à respecter (charte d’engagement).
  • Élaboration d’une stratégie et d’un plan d’action pour accompagner les stratégies RSE en zone Sénégal.
  • Des outils de communication nous permettant de démarcher les entreprises, mettre en avant les résultats acquis.
  • Élaboration de support de communication et de promotion de la démarche engagée par l’ONG Le Partenariat.
  • Le renforcement des capacités du personnel du Partenariat sur ces questions (formations).
  • Organisation de formations pour le renforcement de capacité du personnel interne de l’ONG dans la conduite et l’accompagnement des projets RSE.

 

Positionnement :

Le  stagiaire est placé sous la supervision du Directeur technique du Partenariat à Saint-Louis. Il (elle) rendra régulièrement compte de ses activités auprès du Directeur et produira des rapports d’étapes mensuels. Il (Elle) est localisé (e) au bureau du Partenariat à Saint-Louis.

Le stagiaire travail également en relation avec le siège de l’association à Lille (Bureau de l’association & chargé de mission), pour articuler les actions RSE au Sénégal avec les actions menées en France auprès des entreprises.

 

Formations et compétences :

  • Le candidat devra être diplômé d’études supérieures (minimum 3e cycle bac + 5) ;
  • Gestion d’entreprise ;
    Management, marketing, communication ;
  • Maîtrise des dispositifs RSE des entreprises (textes de lois, législation en vigueur…) ;
  • Connaissances dans le secteur du développement local ;
  • Élaboration de supports de communication ;
  • Maîtrise des outils informatiques ;
  • Aptitude à réaliser et assurer des modules de formation ;
  • Connaissance des projets et dispositifs RSE au Sénégal ;
  • Connaissance des problématiques de développement dans la zone Nord Sénégal ;
  • Maîtrise de l’anglais ;
  • Expériences similaires.

 

Expérience professionnelle

  • Aptitude au travail au sein d’une équipe pluridisciplinaire ;
  • Capacités d’interaction avec les partenaires institutionnels et locaux ;
  • Bonnes capacités rédactionnelles et de synthèse ;
  • Autonomie et esprit d’organisation ;
  • Capacité d’écoute et de concertation ;
  • Animation ;
  • Sens de l’initiative et force de proposition ;
  • Diplomatie et rigueur dans le travail.

Conditions et contrats : Date de début : Février 2019.

Statut  et condition : Stagiaire – indemnité de stage + prime hébergement + déplacements.

 

Pour postuler :

Candidatures (Lettre de Motivation + CV) à envoyer à l’adresse suivante : [email protected]
NB : bien préciser, en objet « Offre de stage RSE Le Partenariat ».

Date limite : le 30/03/19

NB : La lettre de motivation devra être formulée au regard des objectifs attendus du poste et du contexte de la mission tel que décrit dans la présente fiche de poste.

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment