CV 931 | Inscrits 7150 | Recruteurs 135 | Offres 18014

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

L’ONU lance le recrutement d’un Chef de section, finances et budget, P5 à Bangui

Accueil » Offres » Avis de recrutement » L’ONU lance le recrutement d’un Chef de section, finances et budget, P5 à Bangui

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

L’ONU lance le recrutement d’un Chef de section, finances et budget, P5 à Bangui

 

Intitulé publication:CHIEF OF SECTION, FINANCE AND BUDGET, P5
Intitulé code d’emploi:CHIEF OF SECTION, FINANCE AND BUDGET
Département / Bureau:Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine
Lieu d’affectation:BANGUI
Période de candidature:15 février 2019 – 01 mars 2019
No de l’appel á candidature:19-Finance-MINUSCA-110721-F-Bangui (M)
Staffing ExerciseN/A
Valeurs fondamentales de l’ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité

 

Assessment Period

Pour cet avis de vacance générique, il est demandé aux candidats de compléter un questionnaire d’auto-évaluation (lien ci-dessous) exposant leur expérience directe et leurs qualifications en fonction des exigences pour le poste. Les emplois listés et les informations fournies dans le questionnaire doivent être conformes à votre notice personnelle envoyée dans Inspira. Le questionnaire d’auto-évaluation ne remplace PAS votre notice personnelle dans Inspira et ne fait PAS office de candidature.

Il est rappelé aux candidats qu’ils doivent remplir et soumettre leur notice personnelle dans Inspira afin que leur candidature soit prise en compte pour cet avis de vacance générique.
Cliquer ici pour commencer le questionnaire d’auto-évaluation.

Si vous rencontrez un problème technique avec le lien ci-dessus, merci de copier l’URL ( http://efm.unlb.org/Perseus/se.ashx?s=6ACDF2C2578D8642 ) dans votre navigateur internet pour commencer le questionnaire.

 

Cadre organisationnel

Ces postes sont à pourvoir dans les opérations de maintien de la paix, les missions politiques spéciales, les centres de service et bureaux régionaux de l’ONU selon qu’il convient. Le titulaire relève généralement du Chef/Directeur de l’appui à la mission ou du Directeur de l’appui à la mission, ou de tout autre responsable en fonction de la structure de la mission ou du lieu d’affectation. Ce poste consiste principalement à assurer la gestion financière générale de la mission, qui comprend l’administration des ressources budgétaires et des transactions financières.

Les candidats exerceront leurs fonctions dans des lieux d’affectation difficiles, dans des conditions de vie et de travail difficiles. Une liste à jour des missions, et des informations supplémentaires sur les conditions de travail sur le terrain sont disponibles sur le site Internet à l’adresse : http://www.un.org/en/peacekeeping/about/dfs/

 

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le titulaire s’acquitte des fonctions ci-après (il s’agit de fonctions générales que tous les chefs des sections des finances et du budget ne seront pas nécessairement appelés à assumer) :
-Conseiller et assister le Chef de l’appui à la mission, d’autres cadres supérieurs de la Mission et les directeurs de programmes/gestionnaires du centre de fonds dans la gestion financière générale de la mission, notamment l’administration des ressources budgétaires, des transactions et de la performance financières. – Diriger le programme d’élaboration du budget annuel de la mission, en dirigeant et en coordonnant l’établissement des principales priorités en matière de ressources, la préparation des projets de budget détaillés et des rapports de performance, l’application des principes de budgétisation axée sur les résultats, et l’analyse des coûts et des avantages de nouvelles propositions majeures. – Apporter sa contribution aux processus législatifs de l’ONU en vue de l’examen des besoins financiers de la mission. -Administrer les allocations de crédit de la mission, notamment conseiller, orienter et approuver le redéploiement/la réaffectation des fonds dans le respect de l’exécution des activités prévues ou prioritaires. – Effectuer des contrôles permettant de s’assurer que le traitement des paiements relatifs aux biens et services reçu est conforme aux procédures établies, notamment assurer la disponibilité des pièces justificatives pour le traitement des paiements. – Gérer les exigences de la mission en matière bancaire, en consultation avec la Trésorerie du Siège. – Mettre en place ou appliquer de solides pratiques de contrôle interne en vue de processus de gestion financière et de pratiques d’établissement de rapports efficaces dans le but d’assurer une comptabilité exacte et complète, et des processus de paiement du personnel et des fournisseurs, qui répondent aux exigences d’opérations de terrain dynamiques, tout en garantissant un respect total du Règlement financier et des règles de gestion financière de l’ONU et du cadre directif relatif aux normes IPSAS. – Fournir des avis et interprétations financières et proposer toutes réformes et mesures correctives comme suite aux observations des vérificateurs des comptes et autres remarques, afin de veiller au respect du Règlement financier et des règles de gestion financière en vigueur à l’ONU, du Règlement du personnel, des circulaires du Secrétaire général, instructions administratives et circulaires applicables. – Assurer les fonctions d’agent certificateur en vertu de la règle de gestion financière 105.5, ou celles d’agent ordonnateur en vertu de la règle de gestion financière 105.4, conformément au Règlement financier et règles de gestion financières de l’ONU. – Encadrer le personnel de la Section des finances et du budget en hiérarchisant, planifiant et attribuant des responsabilités, en développant et en entretenant les compétences et les connaissances requises, et en identifiant les opportunités d’amélioration. – S’acquitter de toutes autres tâches d’élaboration budgétaire qui pourraient lui être confiées.

 

Compétences

Professionnalisme: Connaissance avancée des principes et pratiques financiers et budgétaires, du développement budgétaire et de l’administration financière des ressources; Aptitude à élaborer des politiques complètes, des procédures et nouveaux programmes budgétaires; Capacité à formuler des nouvelles stratégies et approches techniques en matière budgétaire dans un cadre complexe. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels; persévérer face aux obstacles et aux difficultés; garder son calme dans les situations de crise.

Aptitude à planifier et à organiser: Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; Hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier les priorités en fonction des besoins ; Prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; Tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; Suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; Tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

 

Aptitude à la Communication:

S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit. Ecouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient. Poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue. Adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse. Partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant

Gestion de la performace: s’assurer que les rôles, les responsabilités et les liens hiérarchiques sont clairs pour chaque membre du personnel; surveiller les progrès accomplis par rapport aux jalons et aux échéances; discuter régulièrement de la performance et fournit des commentaires et un encadrement au personnel; soutenir activement le développement et les aspirations professionnelles du personnel; évaluer les performances équitablement.

 

Sûreté de jugement/aptitude à décider:

Discerner les éléments clefs dans les situations complexes et aller rapidement au coeur du problème. Recueillir toute l’information nécessaire avant de prendre une décision
S’interroger sur l’incidence à la fois bénéfique et préjudiciable que les décisions peuvent avoir avant de se déterminer. Ne prendre de décisions qu’après en avoir mesuré les conséquences pour autrui et pour l’Organisation. Ne proposer de lignes d’action ou formuler de recommandations qu’en toute connaissance de cause
Vérifier les hypothèses en les confrontant aux faits. S’assurer que les dispositions qu’il est envisagé de prendre répondent aux besoins explicitement ou implicitement exprimés
Savoir prendre des décisions douloureuses quand les circonstances l’exigent.

 

Formation

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise ou équivalent dans le domaine de l’administration des entreprises, de l’économie, de la comptabilité, des finances ou dans toute autre discipline apparentée. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti de l’expérience professionnelle pertinente dans la gestion financière, la comptabilité ou dans toute autre domaine connexe. Reconnaissance professionnelle en tant qu’expert comptable, comptable agréé, ou équivalent.

 

Expérience professionnelle

Au moins dix années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés et dans un environnement organisationnel complexe, sont exigées dans au moins deux des domaines suivants : gestion des coûts, élaboration budgétaire, supervision financière, comptabilité et établissement de rapports financiers. Au moins deux années d’expérience de gestion dans le domaine de la finance et du budget sont exigées. Une expérience dans la gestion des opérations financières et budgétaires au sein d’organisations internationales ou multinationales est souhaitable. Une expérience dans la gestion des opérations financières et budgétaires dans une organisation où la logistique, la sécurité ou les infrastructure occupent une place centrale, est hautement souhaitable. Une expérience des initiatives de gestion du changement et de l’élaboration de nouvelles stratégies et approches face aux questions complexes de gestion financière ou de comptabilité est hautement souhaitable.

 

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies. Pour ce poste, la maîtrise de l’anglais, à l’oral et à l’écrit, est indispensable. La connaissance pratique du français est fortement souhaitable. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU est souhaitable.

 

Méthode d’évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.

 

Notice spéciale

Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies tient une liste de candidats présélectionnés et disponibles pour pourvoir les postes vacants dans les opérations de maintien de la paix, les missions politiques spéciales et autres opérations sur le terrain.

Le présent avis de vacance de poste est publié aux fins de la constitution d’un fichier de candidats pré-sélectionnés pour le poste de Chef de la Section des finances et du budget (P-5).

Le processus d’évaluation des candidatures dure six mois en moyenne. Tous les candidats recevront par écrit la réponse à leur candidature, que celle-ci soit acceptée ou non, dans les 14 jours suivant la fin du processus. Les candidats retenus seront ajoutés au fichier de candidats présélectionnés et seront invités à postuler aux postes vacants dans les missions qui sont exclusivement ouverts aux personnes inscrites sur ce fichier. L’inscription sur le fichier de candidats présélectionnés ne garantit pas la sélection.

 

Charte des Nations Unies

En vertu du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité, notamment mais non exclusivement s’agissant du respect du droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Les candidats pourront faire l’objet d’une présélection sur la base de ces critères, notamment mais non exclusivement dans le but de vérifier s’ils ont commis ou sont soupçonnés d’avoir commis des infractions pénales ou des violations du droit international des droits de l’homme ou du droit international humanitaire.

Sera dûment prise en considération l’importance d’un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l’Organisation à l’accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils peuvent consulter le Guide rapide « Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d’instructions pour le candidat (en anglais seulement), en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d’accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l’objet d’une évaluation et d’un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d’évaluation de l’avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l’Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l’Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises relatives à leur qualification, notamment mais non exclusivement, à leur formation, leur expérience professionnelle et leurs compétences linguistiques, conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Les candidats seront exclus de la procédure d’examen s’il n’est pas démontré dans leur candidature qu’ils répondent à tous les critères d’évaluation de l’avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l’Organisation. Ils sont tenus de fournir des informations complètes et précises. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l’objet d’une attention particulière pour s’assurer de l’exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à minuit (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

 

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Cliquez ici pour postuler

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment