CV 933 | Inscrits 7176 | Recruteurs 137 | Offres 18176

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

ONU recrute Chef de la section du contrôle des mouvements – Bamako/Mali

Accueil » Offres » Avis de recrutement » ONU recrute Chef de la section du contrôle des mouvements – Bamako/Mali

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

ONU recrute Chef de la section du contrôle des mouvements – Bamako/Mali

Valeurs fondamentales de l’ONU : intégrité, professionnalisme, respect de la diversité

 

Cadre organisationnel :

Ce poste est situé à Bamako, au Mali, au sein de la Section de contrôle des mouvements de la Mission multidimensionnelle des Nations Unies pour la stabilisation intégrée au Mali (MINUSMA). Le Chef de la Section, Contrôle du Mouvement, rendra compte au Chef de la chaîne d’approvisionnement (C-SCM) de la Division de l’appui à la mission..

 

Responsabilités :

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le Chef de Section, Contrôle des mouvements s’acquitte des fonctions ci-après :

  • Encadrer toutes les activités liées au transport aérien, terrien et maritime de cargaison et de personnel de la mission par l’intermédiaire du Centre de Coordination du Mouvement Conjoint (JMCC) qui dispose d’experts en aviation, en contrôle des mouvements et en planification des transports ;
  • Fournir une orientation et des conseils techniques dans tous les aspects des transports, y compris ceux des marchandises nécessitant un traitement spécial ou de la réparation d’équipements de transport ;
  • Conseiller les forces armées ou les contingents de police sur toutes les questions liées au mouvement ;
    Planifier et coordonner les mouvements du personnel et des cargaisons des forces armées et des contingents de police et de la cargaison, ainsi que ceux des cargaisons des Nations Unies, en utilisant tous les moyens de transport utiles ;
  • Surveiller les demandes spéciales de transport aérien pour le fret de passagers et l’acheminement de cargaisons qui ne peuvent être transportés par vol régulier ;
  • Assurer que l’appui aux mouvements est fourni de manière sûre, efficace et rationnelle pour répondre aux besoins administratifs et opérationnels de la mission ;
  • Élaborer des procédures opérationnelles permanentes et formuler des recommandations en vue de l’atténuation des risques, de l’amélioration de la qualité et de la réduction des coûts ;
  • Établir des normes d’exécution et améliorer la qualité générale du service et des procédures opérationnelles ;
  • Élaborer les plans à long terme relatifs à la charge de travail et en établir le programme ;
  • Élaborer des plans d’urgence des mouvements, tels que des plans d’évacuation des missions ;
  • Encadrer le personnel dans le cadre de l’exécution des contrôles des mouvements professionnels relatifs au transport de passagers et au fret ;
  • Planifier, diriger, superviser et évaluer le personnel du Groupe des contrôles des mouvements, du Groupe de transport aérien et du Groupe des transports. Gérer l’affectation et la rotation des tâches pertinentes ;
  • Surveiller l’élaboration des plans de formation et de carrière ;
  • Procéder à des reconnaissances et préparer des rapports sur la pertinence des trajets utilisés, des points d’escale, des ports, des aéroports, des routes et des transbordements par transport ferroviaire, si nécessaire ;
  • Coordonner les activités liées aux mouvements avec le Siège, la gestion de la circulation aérienne et le Centre de contrôle intégré des transports et des mouvements, ainsi qu’avec d’autres organismes des Nations Unies, des organisations non gouvernementales et les organismes publics ;
  • Préparer les budgets de la Section ;
    Préparer des étendues des travaux pour le transport commercial, le dédouanement et les services de transit, préparer les évaluations techniques en réponse à des offres pour ces services, surveiller les résultats du contractant pendant la durée de validité du contrat, surveiller les dépenses en vertu de ce contrat et rédiger des rapports sur ses résultats.
  • S’acquitter de toutes autres tâches qui pourraient lui être confiées.

 

Compétences :

Professionnalisme : Connaissance approfondie de tous les modes de transport. Connaissance exhaustive des exigences de traitement et de sécurité liés au contrôle des mouvements; connaissance des règles de la sécurité de l’aviation et de la règlementation des Nations Unies et des procédures de sécurité; capacité de travailler en toute indépendance dans la gestion des situations difficiles et de contrainte de temps ainsi que de l’adversité des priorités; aptitudes analytiques et évaluatives avérées.
Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise.

Aptitude à la communication : S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; écouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse ; partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

Aptitude à planifier et à organiser : Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Qualités de chef : Servir de modèle à son entourage ; armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés ; s’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises ; établir et entretenir des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis ; prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable ; s’investir dans le changement et le progrès ; ne pas se cantonner pas dans le statu quo ; avoir le courage de prendre des positions impopulaires ; fournir des directives et prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités ; faire la preuve d’une bonne connaissance des stratégies visant à équilibrer les effectifs masculins et féminins et manifester la volonté d’atteindre cet objectif.

Sûreté de jugement/aptitude à décider : Discerner les éléments clefs dans les situations complexes et aller rapidement au cœur du problème ; recueillir toute l’information nécessaire avant de prendre une décision ; s’interroger sur l’incidence à la fois bénéfique et préjudiciable que les décisions peuvent avoir avant de se déterminer ; ne prendre de décisions qu’après en avoir mesuré les conséquences pour autrui et pour l’Organisation ; ne proposer de lignes d’action ou formuler de recommandations qu’en toute connaissance de cause ; vérifier les hypothèses en les confrontant aux faits ; s’assurer que les dispositions qu’il est envisagé de prendre répondent aux besoins explicitement ou implicitement exprimés ; savoir prendre des décisions douloureuses quand les circonstances l’exigent.

 

Formation :

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise ou équivalent, de préférence en administration des affaires, en économie, en gestion des transports, en logistique ou en gestion de la chaîne d’approvisionnement. Un diplôme universitaire de premier cycle assorti d’une combinaison pertinente d’études, de formation professionnelle, d’une certification en opérations de transport multimodal et de deux (2) années d’expérience professionnelle supplémentaires dans une profession liée au transport multimodal peut être accepté à la place de l’université avancée. diplôme.

 

Expérience professionnelle :

Au moins dix (10) années d’expérience à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés dans le contrôle des mouvements, le transport multimodal, les opérations aériennes, la gestion de la logistique ou un domaine apparenté, y compris, de préférence, six (6) années d’expérience dans une entité des Nations Unies et au moins quatre (4). années de supervision directement liées à la coordination d’opérations de transport multimodal complexes dans un environnement international sont requises.
Une expérience de la gestion de la qualité est souhaitable. la connaissance des règles et règlements financiers des Nations Unies est souhaitable. une expérience des opérations internationales dans un environnement post-conflit est souhaitable.

 

Connaissances linguistiques :

L’anglais et le français sont la langue de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour ce poste, la maîtrise de l’anglais est indispensable. Une connaissance pratique du français est souhaitable.

 

Méthode d’évaluation :

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.

 

Notice spéciale :

La désignation, l’affectation et le renouvellement se feront sous réserve que le poste soit vacant, que les fonds soient disponibles, que le budget soit approuvé et que le mandat soit prorogé.

 

Charte des Nations Unies :

Aucune restriction ne sera imposée par l’Organisation à l’accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies – Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats devront répondre aux exigences de l’Article 101, paragraphe 3, de la Charte ainsi qu’aux conditions requises pour le poste. Les Nations Unies s’attendent aux plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité chez l’ensemble de son personnel, ce qui inclut le respect des droits de l’homme et du droit humanitaire. En conséquence, les candidats pourront être sujets à des procédures de vérification contrôlant, sans s’y limiter, leur perpétration, ou accusation de perpétration, de délit et/ou de violation des droits de l’homme et du droit humanitaire international.

 

Aucun frais de dossier :

L’ONU ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien, formation, etc.), et elle ne demande aucune information bancaire

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment