CV 696 | Inscrits 4896 | Recruteurs 80 | Offres 8199

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

PNUD recrute un(e) Consultant(e) international(e) pour l’élaboration du document guide pour la refonte des services de renseignement à Madagascar

Accueil » Offres » Avis de recrutement » PNUD recrute un(e) Consultant(e) international(e) pour l’élaboration du document guide pour la refonte des services de renseignement à Madagascar

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 133

Date de clôture : mardi 28 août 2018

PNUD recrute un(e) Consultant(e) international(e) pour l’élaboration du document guide pour la refonte des services de renseignement à Madagascar

 

Procurement Process :RFP – Request for proposal
Office :Antananarivo – MADAGASCAR
Deadline :28-Aug-18
Posted on :14-Aug-18
Development Area :CONSULTANTS
Reference Number :49017
Link to Atlas Project :
00104056 – Renforcement des capacités nationales
Documents :
Notice de selection et Termes de Référence
Formulaire P11 à remplir
Lettre de confirmation de disponibilité
Conditions générales des Consultants

 

 

Overview :

Recrutement d’un(e) Consultant(e) international(e) pour l’élaboration du document guide pour la refonte des services de renseignement à Madagascar

Référence du dossier : 752/IC/ARSSAM/2018

Délai de réception des offres : 28 août 2018

Pays :  Madagascar

Intitulé de la mission : Élaboration du document guide pour la refonte des services de renseignement à Madagascar

Type de Contrat : Contrat Individuel

Niveau de poste et d’expérience : International

Durée de la mission : 2 mois

Type et Lieu d’affectation : Sur site (à Antananarivo) avec des descentes dans les régions

 

Prière envoyer vos propositions (propositions technique et financière) dûment signées à l’adresse e-mail [email protected] avec mention de la référence et intitulé du dossier.

Votre proposition devra être reçue au plus tard le 28 août 2018, à 17h00, heure de Antananarivo.

N’hésitez pas à écrire à l’adresse [email protected] pour toute information complémentaire.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Les Termes de Référence sont joints en annexe 01 de cette notice pour plus de détail sur la mission.

Ils décrivent principalement le contexte de la mission, les responsabilités assignées à la mission, les produits attendus de la mission ainsi que le profil des candidats recherchés.

 

Context :

Contexte Et Justification

La mise en œuvre de la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) à Madagascar vient de commencer avec la cérémonie de lancement officiel réalisée le 12 septembre 2017 à Ivato. Cet évènement a marqué l’achèvement d’un processus intensif d’évaluation, de préparation, de consultations et de planification technique et stratégique entamé par le Gouvernement de Madagascar pour mettre fin aux crises politiques cycliques et leurs conséquences néfastes sur le développement économique et social.

La Lettre de Politique Générale sur la RSS (LPG-RSS), élaborée suite aux consultations régionales et nationales extensives réalisées entre août et octobre 2015 et entérinée en janvier 2016, identifie la vision, les menaces et risques pour l’Etat malgache et son peuple pour chaque pilier érigé, à savoir (1) l’Armée (Terre-Air-Mer) ; (2) la Police Nationale ; (3) la Gendarmerie Nationale ; (4) les Services de Renseignements ; (5) la Justice ; (6) l’Administration du Territoire, incluant les Douanes, les gardes forestiers et les autres forces paramilitaires ; (7) le Parlement ; et (8) les Acteurs Non-Etatiques. Le Plan National de la RSS (PN-RSS) 2017-2021 définit les activités et actions à entreprendre pour atteindre les objectifs fixés pour la RSS à Madagascar.

Madagascar a obtenu un financement du Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (UNPBF) dans lequel s’inscrit le projet Appui à la RSS à Madagascar (ARSSAM) pour une durée de 2 ans (septembre 2016 à décembre 2018), mis en œuvre conjointement par le PNUD, l’OIM, l’UNICEF, le HCDH, et l’UNFPA. Ce projet, élaboré de façon participative avec les autorités nationales, a pour objectif d’appuyer le processus RSS à Madagascar, notamment l’élaboration d’une vision nationale de sécurité, le renforcement des compétences et capacités des Forces de défense et de sécurité (FDS), la consolidation des mécanismes de contrôle et la promotion de la confiance entre les FDS et la population.

Un élément important pour la cohérence, l’efficacité et le consensus de la RSS est l’existence d’une compréhension commune et d’un consensus sur la notion de sécurité. Une vision de sécurité nationale élaborée sur la base d’un consensus large définit les priorités nationales et principes essentiels guidant la prestation, la gestion et le contrôle des services de sécurité. Elle identifie ainsi les menaces et risques de la sécurité dans un pays, et décrit la manière dont l’État et tous les acteurs de sécurité assureront leur propre sécurité et celle de la population. Cette vision est ensuite la base pour tous les documents stratégiques et de planification sécuritaires, qui doivent suivre la direction et les principes instaurés par la vision.

Le processus de consultation et de rédaction de la vision de sécurité de Madagascar est en cours au niveau du Secrétariat Permanent à la Défense et à la Sécurité Nationale ; il s’agit de développer une vision répondant aux réalités des défis sécuritaires sur le territoire malgache et suivant les principes de la vision de la RSS et de chaque pilier de la sécurité du pays. A la demande de la partie nationale et conformément à la LPG-RSS et au PN-RSS, le projet ARSSAM vient en appui à l’élaboration, consolidation et vulgarisation de la vision et des documents stratégiques de la sécurité nationale, par voie d’activités d’appui au Secrétariat Permanent à la Défense et à la Sécurité Nationale (SPDSN).

Les services de renseignement ont un rôle considérable en fournissant des informations et des données qui permettent un suivi à temps réel et permettent des décisions et des mesures adéquates pour protéger la sécurité de l’État et de la population. Cependant, pour pouvoir remplir cette fonction et véritablement contribuer à la sécurité de l’État et de la population, il est essentiel que les services de renseignement soient soumis aux principes de bonne gouvernance et de contrôle démocratique. Ces principes assurent la légitimité et l’impartialité des renseignements, mais aussi leur efficacité et efficience, en évitant de éventuels abus et des violations des Droits de l’Homme.

En appui au SPDSN, le projet recrute un(e) consultant(e) international(e) pour l’élaboration du document guide pour la refonte des services de renseignement à Madagascar. Ce document identifiera les principes, les objectifs, les risques et opportunités des services de renseignement à Madagascar et contribuera ainsi à l’élaboration de la vision de sécurité de Madagascar.

 

Objectif Global

Contribuer à l’élaboration participative d’une vision et de politiques de sécurité nationale, tournées vers la protection du citoyen et des biens, et faciliter leur traduction dans des plans stratégiques et opérationnels inclusifs et réalistes.

 

Objectifs Spécifiques

Élaborer un document guide pour la refonte des services de renseignement à Madagascar en vue d’informer et consolider l’élaboration de la vision et de la stratégie de sécurité nationale.

 

Résultats Attendus

  • Réaliser avec la partie nationale, l’état de lieux des services de renseignement à Madagascar (renseignement intérieur, renseignement militaire et renseignement stratégique) et en déterminer les lacunes, les incohérences et les besoins ;
  • Proposer une restructuration des services en vue d’une mise en synergie des données du renseignement et d’un décloisonnement ainsi qu’une nouvelle organisation des capteurs, des centres de fusionnement et des centres d’exploitation ;
  • Faire des préconisations sur des outils modernes et réalistes à mettre en place ainsi que sur l’extension du renseignement, essentiellement d’origine humaine (ROHUM) aujourd’hui vers d’autres type de renseignement d’origine image (ROIM), d’origine électromagnétique (ROEM), cyberespace… ;
  • Faire des propositions en termes d’amélioration des compétences (formations, filières RH, avancements etc.) et suggérer des mesures de décrispation (ouverture) vers les populations ;
  • Faire une ébauche de proposition en terme de renseignement stratégique (abonnement à des services internationaux de renseignement stratégiques…).

 

Méthodologie

La phase de démarrage sera marquée par une rencontre de cadrage afin d’avoir une vision harmonisée sur les objectifs et les résultats attendus de la mission. A cette occasion, la démarche méthodologique sera discutée et peaufinée entre le/la consultant(e), le PNUD et le SPDSN.

Sous la supervision du Conseiller en Gouvernance et avec l’appui du Chargé du Volet RSS au PNUD, ainsi que sous la supervision du SPDSN, le travail sera conduit par le/la consultant(e) de manière transparente, consultative et participative et doit recourir à toute la panoplie d’outils disponibles pour collecter et analyser les informations pertinentes, et pour élaborer le document sur le fondement des renseignements.

Le processus et la méthodologie s’articuleront comme suit :

  1. La compilation, la revue et l’examen des documents clés et des rapports pertinents (ex. : textes normatifs, études et analyses, rapports, documents stratégiques, documentation relative à la RSS et à la vision de la sécurité à Madagascar, normes et standards internationaux, etc.) afin de s’imprégner des informations disponibles ;
  2. Les rencontres et les entretiens avec les acteurs clés (y compris les représentants des FDS et des ministères et autres acteurs pertinents) ;
  3. Les discussions et analyses en groupes de travail composés des principales parties prenantes pour la thématique ;
  4. Les techniques adoptées seront participatives et inclusives ;
  5. L’exploitation et l’analyse des informations collectées en vue du livrable ;
  6. L’animation des ateliers de consultation, de restitution et de validation du livrable.

Par ailleurs, le/la consultant(e) mènera les travaux en étroite collaboration avec les représentants du SPDSN, les techniciens du PNUD ainsi que toute autre personne ressource.

Les techniciens de la section Gouvernance du PNUD et du SPDSN assureront le contrôle-qualité de tous les produits de la mission.

 

Livrables

  • Note de cadrage, comprenant l’approche et les méthodes envisagées, le choix des interlocuteurs et intervenants, les thématiques et questions à aborder, les risques et le calendrier de la mission ;
  • Supports et animation des ateliers de consultation et de restitution du livrable en adéquation avec les groupes cibles ;
  • Rapports des consultations et des ateliers ;
  • Document guide pour la refonte des services de renseignement à Madagascar .

Note : Les livrables sont à rédiger en français.

(Termes de référence en annexe)

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité