CV 1825 | Recruteurs 249 | Offres 28101

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Première Urgence Internationale recrute un(e) responsable pharmacie, Bangui, RCA

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Première Urgence Internationale recrute un(e) responsable pharmacie, Bangui, RCA

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Première Urgence Internationale recrute un(e) responsable pharmacie, Bangui, RCA

Date d’arrivée : Juin 2020

Durée de la mission : 6 mois

Lieu : Bangui, RCA

 

Contexte :

Première Urgence Internationale (PUI) est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. L’ensemble de ses personnels se mobilise au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’objectif est d’aider les populations déracinées dans l’urgence, tout en leur permettant de regagner rapidement autonomie et dignité. L’Association mène environ 200 projets par an, dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique. PUI intervient en appui à près de 6 millions de personnes dans 22 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Europe de l’Est, et en France.

Découvrez nos histoire et nos valeurs. 

Situation et besoins humanitaires :

La République Centrafricaine fait partie des pays les plus pauvres du monde. Classé 180ème sur 186 par le PNUD en 2012, 62% de la population y vit avec moins de 1,25 USD par jour. Outre cette pauvreté endémique, depuis mars 2013, le pays traverse l’une des pires crises sociopolitiques de son histoire entrainant conflits armés et exactions intercommunautaires. La faillite de l’État se traduit par le dysfonctionnement des services publics, l’insécurité permanente, et l‘aggravation des tensions entre groupes armés. En mars 2013, le président, François Bozizé, est renversé par une alliance de groupes rebelles (Séléka) qui prennent alors le contrôle du territoire. Michel Djotodia, leader des Séléka est investi Chef de l’Etat et du gouvernement de transition, à la condition de rétablir la sécurité dans le pays. Malgré ses tentatives, le Président ne parvient pas à endiguer la crise et les tensions intercommunautaires entre Séléka et Anti-balaka se propagent à l’ensemble du territoire. En Janvier 2014, il est donc remplacé par Catherine Samba-Panza, présidente de la transition, période qui doit mener aux élections fin 2015. En février 2016, Faustin Archane TOUADERA est élu président de la République. Les élections ne sont pas une fin en soi, les différentes fractures sociales, les faibles perspectives économiques et les problèmes d’insécurité nécessitent beaucoup d’efforts pour sortir le pays de la crise.

Fin mai 2017, on compte plus de 420 000 déplacés dans le pays. Malgré l’intervention de forces internationales (Force française Sangaris et Onusienne MINUSCA) qui a permis une relative accalmie dans la capitale, Bangui, la dégradation de la situation humanitaire est à déplorer. Cette amélioration de la situation sécuritaire a permis à certains déplacés de regagner leur quartier d’origine, cependant ces derniers ont besoin d’une assistance humanitaire pour retourner dans ces quartiers et plusieurs milliers de déplacés sont encore présents dans les sites de déplacés. La sécurité reste toutefois extrêmement volatile. La tension reste vive, exacerbée par les groupes extrémistes chrétiens ou musulmans.

Nos actions sur le terrain :

PUI cible les zones les plus fragiles au cœur desquelles des interventions multisectorielles sont développées au bénéfice des populations confrontées aux répercussions humanitaires de crises sécuritaires. Avant le coup d’Etat de mars 2013, déjà 1,9 millions d’habitants (soit environ 50% de la population) requéraient une assistance humanitaire (source, CAP 2012). En outre, l’extrême vulnérabilité structurelle se traduit par une faible résistance aux chocs environnementaux, économiques, sécuritaires. Selon OCHA, 2,4 millions de centrafricains (plus de la moitié de la population) ont besoin d’assistance humanitaire en 2018, soit près de 52% de la population totale.

Dans ce contexte, l’intervention de PUI vise à appuyer directement les populations dont les capacités d’absorption des chocs est faible, et à restaurer l’accès aux biens et services de base dans les zones en crise sur des secteurs tels que la santé, la nutrition, la sécurité alimentaire et les moyens d’existence, et un appui aux populations déplacées (gestion de site, réponse d’urgence, aide au retour).

Découvrez notre réponse à la crise.  

Mission :

Le responsable pharmacie doit assurer le bon fonctionnement général des pharmacies PUI de la mission, en assurant un approvisionnement adéquat, de qualité et en temps voulu en médicaments, consommables et équipements médicaux sur tous les projets PUI. Il / elle sera chargé/e de fournir un appui technique aux équipes sur le terrain et de renforcer leurs capacités dans le respect des procédures PUI et du Ministère de la santé publique de la République Centrafricaine.

Il / elle doit assurer une gestion pharmaceutique adéquate (achat, stockage, distribution, inventaire, consommation et gestion des données) pour l’ensemble de la mission, tant au niveau de la coordination que des bases opérationnelles et des structures de santé assistées.

Il apportera un soutien particulier à la mise en place du nouveau projet plateforme mutualisée.

La chaîne d’approvisionnement de médicaments doit être sûre, fiable et documentée à tous les niveaux.

Activités Principales :

Recueil des données, consolidation et analyse :

  • Assurer la supervision technique de la collecte de données (entrées / sorties, consommation) des bases et des centres de santé soutenus et garantir une saisie fiable et régulière des données dans le logiciel de gestion de pharmacie Sagastock.
  • Appuyer l’équipe à l’analyse de ces données afin d’optimiser la gestion des intrants médicaux (évaluation des besoins, achat, stockage, chaîne du froid, dates de péremption, surstock / ruptures, etc.).
  • S’assurer de l’utilisation systématique et appropriée des documents de gestion (fiches de stocks, bon de livraisons etc.) sur la mission.
  • Travailler en collaboration avec le coordinateur médical pour vérifier, par rapport aux données épidémiologiques, l’état des stocks et des consommations et évaluer la pertinence des prescriptions (usage rationnel).
  • Contribuer à la rédaction technique des rapports et propositions bailleurs, le cas échéant.
  • Contribuer à la définition et/ou révision de la stratégie santé de la mission

Gestion des approvisionnements :

  • Collaborer avec les départements logistique et médical de Bangui et du siège pour l’achat de médicament et matériel, dans le respect des procédures PUI (dont la politique d’assurance qualité) et bailleurs de fonds ;
  • Former les gestionnaires à l’élaboration des commandes en collaboration avec le coordinateur médical et les responsables de projets santé et assurer le suivi des commandes envoyées au siège ;
  • Apporter un appui technique, si nécessaire, à l’équipe logistique dans le processus d’importation et de dédouanement ;
  • Sensibiliser les équipes locales (Médicales et logistiques) aux notions d’usage rationnel du médicament et d’assurance qualité ;
  • Superviser la livraison et la réception des marchandises ainsi que le contrôle qualité des items reçus effectué par l’équipe de gestionnaires.

Gestion des flux et des stocks :

  • S’assurer de la mise en place et de l’utilisation des outils standards de gestion pharmacie PUI (Catalogue mission, procédures pharma etc.). Former les équipes de gestionnaires à leur bonne utilisation, le cas échéant ;
  • Superviser/contrôler la gestion des stocks, les mouvements de stock tant au niveau de la base de données informatique Sagastock que des mouvements physiques ;
  • Superviser la conduite de l’inventaire physique, effectuer des vérifications aléatoires. En cas d’écart entre inventaire et stock théorique, investiguer et informer le coordinateur médical ;
  • Apporter un appui technique auprès des gestionnaire pharmacie de la mission ou de partenaires externes afin qu’ils soient les garants d’un stockage approprié (tout particulièrement au regard des conditions de températures, humidité, lumière et salubrité), ordonné (rangement, classification, étiquetage), en adéquation avec la législation nationale et sécurisé selon les procédures PUI et les outils correspondants (Log Tag etc.) ;
  • Superviser/contrôler la gestion des stocks des bases et des pharmacies des structures de santé. S’assurer de la bonne compréhension et application des procédures et outils utilisés au niveau des bases et des structures de santé appuyées ;
  • Superviser la gestion des stocks de certaines pharmacies particulières (trousses de premiers secours, kits PEP etc.) ;
  • Informez le coordonnateur médical en cas de consommation irrationnelle ou d’utilisation abusive ;
  • Sensibiliser les équipes locales PUI et ONG partenaires à la notion de pharmacovigilance et d’assurance qualité.

Gestion des approvisionnements des bases et centres de santé :

  • Former les gestionnaires de stock à la vérification et la validation de la pertinence des commandes reçues ainsi que sur la cohérence des consommations vis-à-vis des activités menées ;
  • Informez le coordonnateur médical en cas de consommation irrationnelle ou d’utilisation abusive ;
  • Superviser la préparation, le planning de distribution, l’acheminement et la bonne réception des expéditions du stock central vers les bases.

Encadrement du personnel et appui technique :

  • Assurer une formation et un support technique du gestionnaire de stock central de Bangui et des personnels en charge des pharmacies des bases et de la plateforme mutualisée : gestion de stock, transport, assurance qualité, usage rationnel des médicaments, substitution, analyse critique des consommations etc. ;
  • Organiser des formations techniques aux personnels en charge des pharmacies dans les structures de santé soutenues par PUI (Personnels soignants des Fosas, personnels des hôpitaux de référence, membres de CoGes etc.) sur les notions fondamentales telles que les conditions de stockage, usage rationnel, suivi des consommations etc. afin qu’elles puissent réaliser leurs tâches de façon autonome et jouer un rôle critique en termes d’estimation de besoins réels et de consommation ;
  • Participer à la conduite des entretiens d’évaluation des gestionnaires de stock PUI ;
  • Participer au recrutement de personnel en charge de la pharmacie quand nécessaire.

Reporting / Representation :

  • Rédiger un rapport d’activité mensuel à transmettre au coordinateur médical ;
  • Participer aux réunions médicales et de coordination des équipes de Bangui ou des bases lors des déplacements sur le terrain ;
  • Participer aux réunions de coordinations pharmacie externes (ex : cluster pharmacie, logistique etc.) ;
  • Assurer que le classement des documents et archives des projets est effectif ;
  • S’assurer de la transmission mensuelle des back-up Sagastock, LogTag, rapport narratif au Coordinateur Médical, Référent santé et Pharmacien du siège.

Merci de consulter la fiche de poste ci-dessous pour connaitre le détail des activités.

Et pour rester informé des nouvelles offres en continu, rejoignez le groupe Facebook My Job In The field.

Expériences / Formation :

Formations possibles : Pharmacien ou Diplôme paramédical / médical

Langues : Français obligatoire et anglais apprécié.

Compétences techniques attendues :

  • Bonnes compétences en communication orale et écrite ;
  • Connaissance de la gestion de projet ;
  • Compétences de formateur, pedagogue ;
  • Pack Office, Excel.

Caractéristiques personnelles attendues :

  • Grand sens moral et éthique ;
  • Responsable et rigoureux ;
  • Respecte la confidentialité exigée en matière de sécurité des biens et des personnes et des données financières de la mission ;
  • Veille à véhiculer une image positive de l’organisation ;
  • Professionnalisme ;
  • Honnêteté, intégrité, motivation ;
  • Forte capacité d’organisation ;
  • Capacité d’adaptation et d’autonomie développée ;
  • Aptitude à travailler en équipe ;
  • Forte disponibilité ;
  • Souplesse face aux horaires de travail.

Salaire :

  • Contrat à Durée Déterminée : 6 mois ;
  • Date d’arrivée souhaitée : Juin 2020 ;
  • Salaire brut mensuel : de 1 815 à 2 145 Euros selon parcours en Solidarité Internationale + majoration de 50€ par semestre d’ancienneté avec PUI ;
  • Frais pris en charge notamment transport AR Domicile / Mission, visas, vaccins… ;
  • Assurance comprenant couverture médicale et complémentaire santé, assistance 24/24h, rapatriement et prévoyance ;
  • Hébergement en maison collective ;
  • Frais de vie (« Per diem ») ;
  • Régime de break : 5 jours ouvrés à 3 et 9 mois de mission + prime de break ;
  • Régime de congés payés : 5 semaines de CP/an + billet A/R au domicile tous les 6 mois.

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment