CV 796 | Inscrits 6160 | Recruteurs 101 | Offres 11693

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Rcrutement d’un cabinet d’experts conseil en technique de l’information pour concevoir et développer le portail de renforcement des capacités de l’ALSF académie – Abidjan, Côte d’Ivoire

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Rcrutement d’un cabinet d’experts conseil en technique de l’information pour concevoir et développer le portail de renforcement des capacités de l’ALSF académie – Abidjan, Côte d’Ivoire

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 72

Date de clôture : samedi 5 janvier 2019

Catégorie: 

Domaines: | Afficher tout

Regions: | Afficher tout

INVITATION À MANIFESTATION D’INTÉRÊT

FACILITÉ AFRICAINE DE SOUTIEN JURIDIQUE (ALSF)

CABINETS D’EXPERTS-CONSEILS EN TECHNOLOGIE DE L’INFORMATION POUR CONCEVOIR ET DÉVELOPPER LE PORTAIL DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DE L’ALSF ACADÉMIE

 

Termes de référence :

  1. Informations d’ordre général sur la Facilité africaine de soutien juridique :

La Facilité africaine de soutien juridique (« l’ALSF » ou la « Facilité ») sollicite les services d’un cabinet de technologie de l’information et de développement web (le « Cabinet ») pour développer le Portail de renforcement des capacités de l’ALSF Académie (le « Portail »). Le Portail sera destiné à accueillir des formations en ligne, assurer le suivi de la participation de professionnels de divers secteurs aux programmes de renforcement des capacités en Afrique, et susciter un plus grand intérêt pour les programmes de renforcement des capacités de l’ALSF. Il comprendra également une plateforme d’information et un centre de gestion des connaissances accessible en ligne, où les participants mettront à jour leur profil ainsi que leurs antécédents en matière de formation et de renforcement des capacités, maintiendront le contact entre eux et s’enregistreront pour les programmes de formation à venir. Le Portail devrait être intuitif et intégrer les meilleures fonctionnalités liées à l’apprentissage en ligne, à savoir : la rapidité, la qualité de conception, la logique, l’innovation, la pertinence et l’accessibilité.

L’ALSF est hébergée au siège de la Banque africaine de développement à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Elle vise principalement à : i) aider les gouvernements africains à se défendre contre les poursuites intentées contre eux par les fonds vautours (et d’autres entités de ce type) ; ii) fournir des services de conseil juridiques aux gouvernements africains dans le cadre de la négociation de transactions commerciales complexes relatives aux ressources extractives, à l’infrastructure et aux partenariats public-privé (PPP), à l’électricité et à la dette publique ; iii) renforcer les capacités des professionnels par rapport aux domaines susmentionnés ; et iv) élaborer des outils et produits pertinents de gestion des connaissances.

Le Cabinet dûment qualifié devrait fournir des services en vue de la création du Portail. Il travaillera en collaboration avec les interlocuteurs désignés par l’ALSF pour ce Projet, sous la conduite générale du Directeur et du Chef des opérations par intérim.

  1. Présentation du Projet « ALSF Académie »

Depuis sa création, l’ALSF a financé plusieurs programmes de renforcement des capacités dans les domaines suivants : i) mines ; ii) pétrole et gaz ; iii) électricité ; iv) infrastructure et PPP (transport, autres infrastructures et services non énergétiques) ; et v) dette publique (émissions obligataires, couverture du risque de change et litiges avec les créanciers) (les « Secteurs clés »).

Le but du Projet ALSF Académie (le « Projet ») est d’accroître de manière durable les avantages directs et indirects des formations au renforcement des capacités sur le continent africain. Il permettra à la Facilité de mettre en place des stratégies cohérentes de renforcement des capacités dans les Secteurs clés aux niveaux national et régional, ce qui permettra de réduire les doublons et d’accroître la participation des responsables gouvernementaux, des universitaires, des professionnels des Secteurs clés et des organisations de la société civile africains à des programmes de formation mieux adaptés. De même, il permettra à l’ALSF d’élaborer des outils de gestion des connaissances qui faciliteront la diffusion de contenus sur le renforcement des capacités.

L’objectif général du Programme de l’ALSF Académie est d’élaborer et d’assurer des formations de haute qualité et durables dans les Secteurs clés ainsi que des formations sur les compétences générales requises pour une pratique juridique réussie («Développement personnel et professionnel » et désignés avec les Secteurs clés comme étant les «Domaines de connaissances ») à l’intention des responsables gouvernementaux, des professionnels des Secteurs clés, des universitaires et des membres des organisations de la société civile africains.

Les objectifs spécifiques sont les suivants :

  • Uniformiser les formations dispensées dans le cadre des activités de renforcement des capacités de l’ALSF ;
  • Créer un programme de formation à plusieurs niveaux pour chaque Domaine de connaissances ;
  • Intensifier l’utilisation de la formation en ligne aux fins du renforcement des capacités dans les Domaines de connaissances ;
  • Élaborer des outils du savoir ;
  • Élaborer des documents standard pour les projets/transactions dans les Secteurs clés ;
  • Nouer ou renforcer les partenariats de l’ALSF avec d’autres organisations internationales, centres africains de recherche juridique, institutions académiques africaines, barreaux et ordres d’avocats, et tout autre partenaire ayant des objectifs de renforcement des capacités similaires à ceux de l’ALSF.

Des compléments d’informations sur le Programme de l’ALSF Académie sont disponibles en annexe (Annexe I).

  1. Objectifs et tâches de la mission :

Les responsabilités suivantes incomberont au Cabinet :

  • Concevoir une plateforme de formation en ligne, où les candidats suivront le Programme à trois niveaux de l’ALSF Académie, mettront à jour leur profil et leurs antécédents en matière de formation et de renforcement des capacités, maintiendront le contact entre eux et s’inscriront aux programmes à venir ;
  • Travailler et assurer la liaison avec les fournisseurs de contenus (c’est-à-dire le personnel de l’ALSF et les parties extérieures) pour identifier les sources d’information et les mises à jour possibles ;
  • Conceptualiser et proposer au moins trois (3) maquettes sensiblement différentes montrant ce à quoi ressemblera le Portail une fois finalisé ;
  • Veiller à ce que la conception du Portail soit intuitive, innovante et que la technologie sous-jacente soit rapide et facile à utiliser ;
  • S’assurer que les fonctionnalités de la base de données et du site Web du Portail sont conformes aux lois internationales sur la protection de la vie privée (en particulier dans l’Union européenne) ;
  • S’assurer que l’interface Web du Portail est accessible et prise en charge sur les smartphones, ordinateurs de bureau et tablettes ;
  • Gérer l’architecture de l’application du Portail, l’agencement du site/l’interface utilisateur, la conception de la base de données, la programmation et les aspects de développement liés à la mission ;
  • Maintenir la conformité aux normes et à l’accessibilité du Web ;
  • Assurer une image visuelle cohérente sur le Portail en introduisant des styles fixes dans les modèles, en assurant la cohérence des polices, du formatage, des icônes, des images et des techniques de mise en page ;
  • Garantir la qualité de la conception et de la mise en page du contenu ;
  • Rendre « imprimables » toutes les pages des cours de formation ;
  • Tenir compte des besoins en matière de conception des versions anglaise et française des cours de formation séparément ;
  • Planifier et présenter un calendrier complet pour le développement du Portail et l’achèvement de toutes les tâches connexes ;
  • Identifier la fréquence des mises à jour et les responsabilités en termes de gestion et de maintenance du contenu du site Web par la préparation d’un « calendrier de gestion/maintenance » qui fera l’objet de discussion et d’approbation par le personnel pertinent de l’ALSF ;
  • Déterminer les techniques de compression, les résolutions, les tailles, les cartes en couleurs et les profondeurs appropriées pour s’assurer que les images sont fournies à une vitesse et une qualité suffisamment élevées ;
  • Vérifier les bogues et les problèmes, concevoir un système de dépannage pour les diagnostiquer et les corriger rapidement ;
  • Développer la conception technique et les fonctionnalités du Portail ;
  • Fournir un manuel technique complet et d’autres documents pertinents relatifs à l’utilisation du Portail et de ses principales composantes ;
  • Effectuer toute autre tâche qui pourrait être requise afin de soutenir les objectifs du Projet.
  1. Administration/établissement de rapport :

Le Cabinet relèvera du Conseiller chargé des connaissances et du développement stratégique qui l’informera et le guidera de manière adéquate.

  1. Durée de la mission :

La durée estimative de la mission est de six (6) mois et la date de démarrage estimative est fixée au 20 janvier 2019. Le Cabinet effectuera l’essentiel du travail à distance.

  1. Qualifications et expérience requises du Chef d’équipe :

Le développeur en chef du Cabinet d’experts-conseils en technologie de l’information (TI) devra :

  • Être titulaire d’au moins un diplôme de maîtrise en technologie de l’information, en systèmes de gestion de l’information ou dans une autre discipline connexe ;
  • Justifier d’au moins dix ans d’expérience dans le développement de solutions de TI et la fourniture de services de soutien et de maintenance dans le domaine des TI ;
  • Justifier d’une expérience professionnelle avérée en développement et gestion de bases de données. Une expérience dans la fourniture de solutions d’établissement de rapports sous forme de tableaux de bord dans les institutions juridiques sera un atout ;
  • Avoir une expérience professionnelle avérée dans le domaine des technologies Web, y compris leur développement et déploiement, et le développement de systèmes d’information accessibles en ligne ; et.
  • Avoir une bonne compréhension des résultats de développement et des concepts de gestion axée sur les résultats.
  1. Manifestations d’intérêt et soumission de propositions :

Les manifestations d’intérêt et la soumission de propositions techniques et financières doivent être reçues à l’adresse ci-dessous au plus tard le 5 janvier 2019 à 17h00, heure locale. Elles doivent être revêtues de la mention précise suivante « ALSF : Cabinet d’experts-conseils en TI – Manifestation d’intérêt et Propositions ».

  • l’attention de : M. Thierno OLORY-TOGBE Banque africaine de développement Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) CCIA Plateau, 01 B.P. 1387

Abidjan 01, Côte d’Ivoire

Courriel : [email protected] / [email protected]

  1. Critères d’évaluation :

Les propositions techniques et financières seront évaluées en fonction des critères suivants :

CritèresPondération
Proposition technique70 %
Expérience pertinente pour la mission10 %
Compréhension des Termes de référence et de la méthodologie20 %
Qualifications du personnel clé20 %
Expérience avec l’ALSF et les institutions financières internationales10 %
Expérience spécifique en matière de conception et de développement de plateformes  d’apprentissage en ligne10 %
Proposition financière30 %
TOTAL100 %

Annexe i – programme de l’alsf académie

  1. Introduction :

Depuis sa création, la Facilité africaine de soutien juridique (« l’ALSF ») a financé plusieurs programmes de renforcement des capacités dans les domaines suivants : i) mines ; ii) pétrole et gaz ; iii) électricité ; iv) infrastructure et PPP (transport, autres infrastructures et services non énergétiques) ; et v) dette publique (émissions obligataires, couverture du risque de change et litiges avec les créanciers) (les « Secteurs clés »).

Le but du Projet de l’ALSF Académie (le « Projet ») est d’accroître de manière durable les avantages directs et indirects des formations au renforcement des capacités sur le continent africain. Il permettra à la Facilité de mettre en place des stratégies cohérentes de renforcement des capacités dans les Secteurs clés aux niveaux national et régional, ce qui permettra de réduire les doublons et d’accroître la participation des responsables gouvernementaux, des universitaires, des professionnels des Secteurs clés et des organisations de la société civile africains à des programmes de formation mieux adaptés. De même, il permettra à l’ALSF d’élaborer des outils de gestion des connaissances qui faciliteront la diffusion de contenus sur le renforcement des capacités.

  1. Programme de l’ALSF Académie :

Objectifs :

Le Programme de l’ALSF Académie est l’un des programmes phares du Projet (qui comprend également le processus d’accréditation de l’ALSF Académie et le Portail de renforcement des capacités de l’ALSF Académie).

 

 

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité

Ils recrutent en ce moment