CV 1964 | Recruteurs 273 | Offres 30383

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Recrutement d’un analyste de l’information des affaires politiques, P3, Goma, RDC

Accueil » Avis de recrutement » Offres » Recrutement d’un analyste de l’information des affaires politiques, P3, Goma, RDC
Application Android TchadCarriere

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Recrutement d’un analyste de l’information des affaires politiques, P3, Goma, RDC

 

Intitulé publication:ANALYSTE DE L’INFORMATION, P3
Intitulé code d’emploi:Analyste de l’information des affaires politiques
Département / Bureau:Mission de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo
Lieu d’affectation:GOMA
Période de candidature:19 mai 2020 – 02 juin 2020
No de l’appel á candidature:20-Political Affairs-MONUSCO-135888-F-Goma (M)
Staffing ExerciseN/A

 

Valeurs fondamentales de l’ONU : intégrité, professionnalisme, respect de la diversité.

Cadre organisationnel :

Ce poste est à pourvoir à Goma (Nord-Kivu), au sein de la sous cellule Sud-Kivu du Centre d’analyse conjointe (JMAC) de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO). Le JMAC de la MONUSCO est responsable de l’architecture du renseignement et du plan d’acquisition des informations de la Mission, notamment la collecte, la coordination, l’analyse (en particulier l’analyse prédictive) et la dissémination des informations en vue d’éclairer la prise de décision des hauts responsables de la Mission, et d’identifier les menaces à la mise en œuvre du mandat. La/Le titulaire relève du/de la Chef(fe) du JMAC et travaille en étroite coordination, et sous supervision analytique, avec le/la Chef(fe) adjoint(e) du JMAC basé(e) à Goma (Nord-Kivu). Il coordonne le soutien analytique du JMAC au chef du bureau de Goma et contribue à maintenir une connaissance de la situation en appui aux procédures de gestion de crise.

Responsabilités :

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, l’Analyste de l’information de niveau P-3 sera amené, mais sans s’y limiter, à accomplir les fonctions suivantes :
  • Maintenir une compréhension de la situation politique, sécuritaire, humanitaire et des droits de l’homme dans la zone de la mission et dans la région ; suivre de près le déroulement des évènements; conduire l’analyse des tendances et le travail de prévision des évènements sur le moyen et le long terme; travailler avec les collègues pour rassembler et vérifier les informations; et être en mesure de sélectionner, confirmer et présenter les informations ayant le degré de pertinence voulu pour le contexte politique spécifique, de manière succincte (écrite ou orale) auprès des divers destinataires, et notamment les dirigeants de l’équipe de direction de la Mission ;
  • Aider à identifier les domaines de recherche et d’analyse potentiels ; Collationner, évaluer et fournir une analyse à court ou à long terme sur les développements/événements susceptibles d’affecter la mise en œuvre du mandat de la MONUSCO, en usant de divers sources, notamment les composantes civile, police, droits de l’homme, humanitaire, militaire de la MONUSCO, les agences de l’ ONU, les Fonds et Programmes, les autorités nationales militaires/civiles, les membres de la communauté diplomatique, les organisations internationales et multilatérales, les ONG, les médias et autres acteurs importants ;
  • Contribuer à une bonne connaissance de la situation en produisant des rapports, des analyses et des briefings précis et opportuns qui éclairent la prise de décision, l’élaboration des politiques et la planification des hauts dirigeants de la Mission ;
  • Préparer, éditer et diffuser des informations sous la forme de rapports réguliers, de documents spécifiques, de rapports d’incidents, d’évaluations des menaces, de notes d’information, d’analyses d’incidents/de tendances, de documents de scénarios, de profils et de cartes des risques, entre autres ;
  • Maintenir et coordonner les outils du JMAC, y compris les besoins d’information prioritaires et les plans d’acquisition d’informations en consultation avec les autres composantes et ressources de la Mission ;
  • Organiser des séances d’information à l’intention de l’équipe de direction de la Mission, des hauts fonctionnaires des Nations Unies et des délégations en visite, et représenter le JMAC lors des réunions, selon les instructions ;
  • En coordination avec les spécialistes de gestion de l’information et de la technologie de l’ information, tenir un système de classement et de conservation des informations confidentielles ;
  • Entretenir des rapports efficaces de travail avec les autres composantes de la MONUSCO, l’équipe de pays des Nations unies et les acteurs et organisations extérieurs concernés ;
  • Soutenir l’équipe de gestion des crises des Nations Unies, selon les besoins ;
  • Effectuer d’autres tâches selon les besoins, en appui au JMAC, à la Mission et/ou au Siège de l’ONU, ou selon les instructions ;
  • Entreprendre le travail d’analyse du JMAC selon les instructions du/de la Chef(fe) du JMAC, en coordination avec Chef(fe) adjoint(e) du JMAC qui assurera la supervision technique et le contrôle de la qualité de l’analyse ;
  • Gérer le système de gestion des données de renseignement du JMAC ;
  • Assurer la liaison avec le chef du bureau de Goma et d’autres composantes de la Mission pour soutenir les activités de collecte et d’analyse d’informations ; fournir un soutien technique au/ à la Chef(fe) du bureau de Goma sur le développement et la mise en œuvre du plan d’acquisition d’informations de la Mission dans la zone de responsabilité.

Compétences :

PROFESSIONALISME : Solides compétences analytiques et expérience dans la collecte et la gestion d’informations ; excellentes compétences en matière de rédaction et de relecture de textes, doublées d’une capacité avérée de produire des rapports convaincants ; capacité analytique avérée et expérience dans la création de réseaux d’information dans un environnement complexe de conflit et de post-conflit ; capacité à produire des produits analytiques prospectifs et préventifs et des conseils pertinents à l’équipe de direction; capacité avérée à intégrer dans les produits analytiques différentes perspectives, notamment en matière d’affaires politiques, civiles, militaires, policières, de sécurité, humanitaires, de droits de l’homme, d’État de droit, de genre, de protection de l’enfance, de développement, d’environnement et d’élections ; capacité à assurer la coordination avec de nombreux acteurs différents, tant au sein de la Mission que du système des Nations Unies, à développer et à favoriser la collaboration et les réseaux de contacts, à travailler dans un environnement multiculturel et multiethnique et à entretenir des rapports efficaces de travail avec des personnes de sexe, de nationalité, de profession et de culture différents. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; Persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; Garder son calme dans les situations de crise ; Souci de la prise en compte du principe de l’égalité des sexes et de la participation sur un pied d’égalité des hommes et des femmes à tous les domaines d’activité.

APTITUDE À LA COMMUNICATION : S’exprime clairement et efficacement, tant oralement que par écrit; écoute les autres, les comprend bien et donne suite comme il convient; pose les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et facilite le dialogue; adapte le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel il s’adresse; partage l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tient chacun au courant. Aptitude à communiquer régulièrement et efficacement avec les collègues en poste dans des zones reculées par le biais du téléphone ou des médias électroniques.

Esprit d’équipe : Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation. Solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui. Faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel. Accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position proper. Partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs

Formation :

Diplôme universitaire de deuxième cycle (Maîtrise ou équivalent) en sciences politiques, relations internationales, droit ou domaine apparenté. Un diplôme universitaire de premier cycle doublé d’un supplément de deux années d’expérience qui confèrent la qualification peut être accepté en lieu et place du master ou équivalent.

Expérience professionnelle :

  • Une expérience d’au moins cinq ans à responsabilités progressives dans le domaine des affaires politiques ou internationales, du renseignement ou de l’analyse d’informations, des opérations de sécurité (militaires ou policières), de la diplomatie, des droits de l’homme ou dans un domaine connexe est requise ;
  • Une expérience avérée dans la rédaction de documents précis et de haute qualité en anglais et en français dans des délais serrés est requise ;
  • Une expérience de travail au sein d’une équipe multiculturelle et multidisciplinaire est requise ;
  • Une expérience dans les systèmes de gestion des données de renseignement permettant la saisie, le contrôle et l’analyse de données multi-sources dans des environnements de groupes de travail dotés de nombreuses capacités de sécurité est requise ;
  • Il est souhaitable que l’analyste de l’information ait de l’expérience dans le briefing de hauts fonctionnaires sur des questions complexes ou multidimensionnelles ;
  • Une expérience préalable du travail dans une opération d’analyse multidimensionnelle et/ou dans des entités analytiques est souhaitable ;
  • Une expérience préalable de travail dans la région des Grands Lacs est souhaitable ;
  • Une expérience de la plate-forme IBM i2 est hautement souhaitable ;
  • Une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans des opérations sur le terrain en situation de conflit ou d’après-conflit est souhaitable.

 

Connaissances linguistiques :

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour ce poste, la maîtrise tant de l’anglais que du français parlé et écrit est exigée. La connaissance basique des langues locales de la RDC est un atout..

 

Méthode d’évaluation :

Les candidats déjà placés sur l’une des listes de réserve ne feront pas l’objet d’une nouvelle évaluation, et par conséquent ne seront pas invités à passer d’épreuve ni écrite ni orale.

 

Notice spéciale :

Seuls les candidats dont le profil a déjà été examiné et ayant été retenus sur liste d’attente par l’organe de contrôle des Nations Unies sont autorisés à postuler à cet avis de vacance. Seuls les candidats présélectionnés inscrits sur les fichiers à des niveaux de responsabilités et de fonctions semblables peuvent être considérés pour ce poste. Les candidats sur liste d’attente reçoivent un e-mail les invitant à déposer leur candidature. Les candidats présélectionnés sont invités à postuler uniquement s’ils sont qualifiés, intéressés et prêts à exercer les fonctions de ce poste au lieu d’affectation précisé dans l’avis de vacance. Postuler à cette vacance de poste implique l’acceptation du poste en cas de sélection. Un candidat qui postule est censé accepter le poste s’il lui est offert.

Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies tient à ce que son personnel comprenne autant de femmes que d’hommes. Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

 

Charte des Nations Unies :

Les appels à candidatures sont retirés du Portail Carrières à minuit (heure locale New York) à la date d’échéance.

Les candidatures déposées font l’objet d’une présélection automatisée selon les critères d’évaluation publiés de l’appel à candidature (AC) et sur la base des informations fournies par les candidats. Vous ne pouvez déposer qu’une seule candidature pour un poste spécifique – une fois déposées, les candidatures ne peuvent être modifiées.

Les candidats sont invités à suivre attentivement toutes les instructions disponibles sur la plate-forme de recrutement en ligne, inspira. Pour des conseils plus détaillés, les candidats peuvent se référer à « Aperçu… Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d’instruction pour les candidats, qui peut être consulté en cliquant sur “Manuels” sur le côté supérieur droit du navigateur Web d’inspira.

Aucune restriction ne sera imposée par l’Organisation à l’accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies – Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats devront répondre aux exigences de l’Article 101, paragraphe 3, de la Charte ainsi qu’aux conditions requises pour le poste. Les Nations Unies s’attendent aux plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité chez l’ensemble de son personnel, ce qui inclut le respect des droits de l’homme et du droit humanitaire. En conséquence, les candidats pourront être sujets à des procédures de vérification contrôlant, sans s’y limiter, leur perpétration, ou accusation de perpétration, de délit et/ou de violation des droits de l’homme et du droit humanitaire international.

Aucun frais de dossier

L’ONU ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien, formation, etc.), et elle ne demande aucune information bancaire.

 

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Tweets

Publicité

Ils recrutent en ce moment