CV 1964 | Recruteurs 273 | Offres 30383

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Recrutement d’un assistant(e) spécial(e), P4, Bangui, RCA

Accueil » Avis de recrutement » Offres » Recrutement d’un assistant(e) spécial(e), P4, Bangui, RCA
Application Android TchadCarriere

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Recrutement d’un assistant(e) spécial(e), P4, Bangui, RCA

 

Intitulé publication :Assistant(e) Special(e), P4
Intitulé code d’emploi :SPECIAL ASSISTANT
Département / Bureau :Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine
Lieu d’affectation :BANGUI
Période de candidature :15 mai 2020 – 29 mai 2020
No de l’appel á candidature :20-Political Affairs-MINUSCA-135956-F-Bangui (M)
Staffing ExerciseN/A

 

Valeurs fondamentales de l’ONU : intégrité, professionnalisme, respect de la diversité.

Cadre organisationnel :

Le poste à pourvoir se trouve à Dakar au sein du bureau des Nations Unies pour l’Afrique e l’Ouest. L’Assistant(e) Spécial(e) rendra directement compte au Représentant Spécial du Secrétaire général (RSSG) pour l’Afrique de l’Ouest et le sahel, via le Directeur de Cabinet.

Responsabilités :

L’Assistant(e) Spécial(e) rendra directement compte au Représentant Spécial du Secrétaire général (RSSG) pour l’Afrique de l’Ouest et du Sahel.

Dans la limite des pouvoirs qui lui sont délégués, l’Assistant(e) Spécial(e) exerce les fonctions ci-après :

Coordination et facilitation :

  • Fournir un soutien substantiel et effectif au RSSG dans la mise en œuvre du mandat de la Mission ; tenir le RSSG au courant de toutes les questions nécessitant son attention personnelle, aide à la formulation d’options sur la manière dont ces questions pourraient être traitées, et assurer un suivi approprié, tel qu’instruit ;
  • Organiser et gérer les rencontres du RSSG ainsi que l’événementiel de la Mission, préparer des résumés écrits et conduire des activités de suivi, le cas échéant. Coordonner/rédiger la correspondance destinée à la signature du RSSG ;
  • Établir et entretenir des relations de collaboration avec les collègues, les autorités, la familie élargie de l’ONU, les donateurs, ainsi qu’avec les partenaires nationaux et internationaux sur les questions de coordination et de politique.

Analyse politique, conseil, et compte-rendu :

  • Identifier, analyser et faire le suivi des développements politiques et des sujets ayant trait a l’exercice du mandat. Faire le suivi, évaluer et rendre compte de la mise en œuvre ;
  • Coordonner/rédiger des rapports de synthèse et d’analyse notamment, mais pas uniquement, des rapports de situation, des notes d’information, des documents sur les options proposées, des télégrammes codés ainsi que la contribution périodique aux rapports du Secrétaire général au Conseil de sécurité ;
  • S’acquitter de toute autre tâche qui pourrait lui être confié(e) par le RSSG ou le Directeur de Cabinet.

Compétences :

PROFESSIONNALISME : Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; faire preuve de persévérance face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise ; prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

APTITUDE À LA COMMUNICATION : S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; écouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse ; savoir partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

APTITUDE À PLANIFIER ET À ORGANISER : Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier les priorités en fonction des besoins ; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Formation :

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise en sciences politiques, relations internationales, sciences sociales, économie, droit, administration publique ou toute autre discipline apparentée. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti d’une formation universitaire complémentaire et d’une expérience professionnelle adaptée pourra être accepté.

Expérience professionnelle :

  • A minimum of seven years with a master’s degree or nine years with a bachelor’s degree of progressively responsible experience in political affairs, civil affairs, diplomacy, conflict resolution, or related field is required ;
  • Experience in political outreach, facilitation, analysis, advice and reporting is required ;
  • Experience working in a United Nations Peacekeeping Operation or Special Political Mission is required ;
  • Experience working in or on West and Central Africa is required ;
  • Previous experience working in the office of a senior public official as a Special Assistant (or similar) is an advantage.

 

Connaissances linguistiques :

L’anglais et le français sont les langues de travail du secrétariat de l’organisation des Nations unies. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l’anglais et du français à l’écrit et l’oral est indispensable. La connaissance d’une autre langue officielle de l’Organisation est un atout.

 

Méthode d’évaluation :

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.

 

Notice spéciale :

  • L’engagement ne sera prolongé que si le mandat est prorogé et/ou si les fonds nécessaires sont disponibles ;
  • Les fonctionnaires sont soumis à l’autorité du Secrétaire général, qui décide de leur affectation. Au fil de leur carrière, ils sont censés changer de fonctions périodiquement, conformément aux règles et procédures en vigueur ;
  • Des antécédents impeccables du point de vue de l’intégrité et du respect des règles déontologiques sont indispensables. Tous les fonctionnaires du Bureau de la déontologie doivent souscrire une déclaration de situation financière lors de leur nomination et chaque année par la suite ;
  • Vacance sous réserve de la disponibilité du poste;
  • Pour pouvoir poser leur candidature, les fonctionnaires du Secrétariat doivent avoir à leur actif le nombre requis de mutations latérales, lesquelles seront indiquées dans la notice personnelle et la lettre de couverture ;
  • Ces postes sont financés au moyen du compte d’appui aux opérations de maintien de la paix. L’engagement ne sera prolongé que si le budget correspondant est approuvé ;
  • Ce poste est devenu vacant en raison de l’affectation ou du détachement temporaire de son titulaire auprès d’un autre bureau ou organisme. La sélection du candidat et la reconduction de son engagement se feront sous réserve du retour du titulaire, qui garde un droit sur le poste. Si le candidat retenu est un fonctionnaire du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies, il sera considéré comme occupant le poste au titre d’une affectation temporaire ;
  • La Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies est un organe interinstitutions indépendant créé par l’Assemblée générale des Nations Unies. Les procédures applicables en matière de ressources humaines sont régies par un mémorandum d’accord conclu entre la Caisse et le Secrétariat des Nations Unies. Sur la base de ce mémorandum d’accord et à la lumière du statut de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies, il a été décidé que les fonctionnaires posant leur candidature à des postes de niveau P-5 à la Caisse seraient exceptionnellement dispensés d’avoir à leur actif le nombre requis de mutations latérales. Toutefois, les candidats sélectionnés n’ayant pas à leur actif le nombre requis de mutations latérales ne pourront prétendre à un engagement autre que pour les postes pourvus au sein de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies.

 

Charte des Nations Unies :

Aucune restriction ne sera imposée par l’Organisation à l’accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies – Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Aucun frais de dossier.

L’ONU ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien, formation, etc.), et elle ne demande aucune information bancaire.

 

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Tweets

Publicité

Ils recrutent en ce moment