CV 1964 | Recruteurs 273 | Offres 30374

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Recrutement d’un consultant pour la réalisation de l’étude sur l’analyse de la demande actuelle et la simulation en 2030 en termes des prélèvements d’eau de surface et d’eau souterraine dans les bassins du Togo face aux changements climatiques.

Accueil » Avis de recrutement » Offres » Recrutement d’un consultant pour la réalisation de l’étude sur l’analyse de la demande actuelle et la simulation en 2030 en termes des prélèvements d’eau de surface et d’eau souterraine dans les bassins du Togo face aux changements climatiques.
Application Android TchadCarriere

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Recrutement d’un consultant pour la réalisation de l’étude sur l’analyse de la demande actuelle et la simulation en 2030 en termes des prélèvements d’eau de surface et d’eau souterraine dans les bassins du Togo face aux changements climatiques.
Procurement Process :IC – Individual contractor
Office :UNDP – TOGO
Deadline :24-May-20
Development Area :CONSULTANTS
Reference Number :65544
Link to Atlas Project :
00104540 – 4e Comm. Nat. 2e Rapp. biennal
Documents :
NOTICE
CONDITIONS GENERALES
CONTRAT TYPE
LETTRE DE SOUMISSION
TABLEAU DES COUTS

Overview :

Contexte :

Les changements climatiques constituent aujourd’hui une menace potentiellement majeure pour l’environnement et le développement socio-économique soutenu du monde. Selon le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC), les communautés pauvres seront les plus vulnérables du fait de leurs capacités d’adaptation limitées et leur grande dépendance des ressources à forte sensibilité climatique telles que les ressources en eau.

En effet, selon la GIRE-TOGO 2015, la potentialité en eau est de 70 milliards de m3 d’eau pluviale en moyenne par an pour l’ensemble du pays et le débit national est de 10 milliards de m3 (325 m3/s) d’eau de surface en année  moyenne repartis sur les trois bassins comme suit (i) 195 m3/s pour le bassin de l’Oti ; (ii) 110 m3/s pour le bassin du Mono et (iii) 9,7 m3/s pour le bassin du lac Togo.

En ce qui concerne les eaux souterraines, leur volume au niveau national est estimé à 9,3 milliards de m3 ; soit au total 19,3 milliards de m3 de ressources en eau  renouvelables par an. En 2015, les prélèvements qui représentent 2% seulement des ressources disponibles peuvent devenir très rapidement importants dans un avenir proche avec l’augmentation de la population combinée aux effets néfastes des changements climatiques. Ces prélèvements vont s’accroître et si rien n’est fait, les conséquences seront plus dramatiques.

Pour pallier ces risques, des études approfondies sur les secteurs prioritaires d’activités socio-économiques les plus sensibles ciblés dans la CDN seront menées en utilisant les outils méthodologiques les plus performants et les plus reconnus à l’échelle internationale et en tenant compte des priorités nationales de développement.

Cinq principales composantes font l’objet de préparation de la 4CN et du 2RBA dont l’évaluation de la vulnérabilité et adaptation (V&A) aux changements climatiques. La réalisation de l’étude sur l’analyse de la demande actuelle et la simulation en 2030 en termes des prélèvements d’eau de surface et d’eau souterraine dans les bassins du Togo face aux changements climatiques, qui fait l’objet de la présente mission, constitue une des étapes du processus de préparation de la 4CN & 2RBA.

 

Fonctions :

Sous l’autorité de la coordination du projet, la division de la lutte contre les changements climatiques (DLCC) de la Direction de l’Environnement et du PNUD, Le/La consultant(e) contribue à la préparation de la quatrième communication nationale du Togo sur les changements climatiques notamment l’évaluation de la vulnérabilité des ressources en eau vis-à-vis des changements climatiques.

Il/elle effectuera les tâches suivantes :

  • Evaluer la disponibilité de la ressource en eau aussi bien les ressources souterraines que de surface en mettant un accent particulier sur les bassins du Togo ;
  • Analyser quantitativement et qualitativement les différents usages de la ressource et évaluer ses capacités d’auto-renouvellement dans le contexte normal sans les changements climatiques y compris dans les grands bassins ;
  • Analyser l’impact des changements climatiques sur le renouvellement de la ressource et les différents usages pour identifier les gaps ou les excès au besoin ;
  • Analyser la documentation existante sur les changements climatiques, notamment les Communications Nationales et rapports biennaux actualisés (CN, PRBA), les CDN et des documents de planification nationale (PND, GIRE, PANGIRE, CSIGERN, PNA, PAT, etc.) ;
  • Faire l’état des lieux des pratiques résilientes ou non en termes de prélèvement d’eau de surface et souterraine dans le contexte des changements climatiques dans les bassins du Togo ;
  • Apprécier les comportements, attitudes et pratiques (CAP) en matière de prélèvement et de gestion de l’eau de surface et souterraine dans les bassins du Togo ;
  • Simuler à l’horizon 2030 la demande en termes de prélèvement d’eau de surface et d’eau souterraine dans les différents  bassins à l’aide des scénarios climatiques, environnementaux et socioéconomiques ;
  • Évaluer les impacts socio-économiques des changements climatiques sur les eaux souterraines et de surface dans les bassins du pays ;
  • Evaluer les effets négatifs des changements climatiques sur la quantité des ressources en eau et les écosystèmes associés dans les différents bassins ;
  • Formuler les stratégies d’adaptation adéquates à partir des options potentielles et des priorités nationales pour le secteur de la ressource en eau ;
  • Identifier les contraintes liées à la mise en œuvre de ces options d’adaptation et proposer les améliorations futures.

 

Compétences :

Le consultant devra avoir les compétences et expériences suivantes :

  • Avoir un diplôme d’études universitaires de niveau BAC + 5 minimum en gestion des ressources en eau, hydrologie, agronomie, agro économie, botanique, foresterie, environnement, climatologie, agro-météorologie, géographie ou toute autre formation similaire répondant aux exigences de la mission ;
  • Avoir une solide expérience d’au moins trois (03) ans dans le domaine d’utilisation de modèles d’évaluation de la vulnérabilité et adaptation aux changements climatiques ;
  • Avoir réalisé au moins une (01) étude similaire dans les secteurs socioéconomiques de développement du Togo ;
  • Disposer d’au moins 5 années d’expériences dans la réalisation des rapports de portée nationale dans le domaine de l’environnement ;
  • Avoir une bonne connaissance du secteur des ressources en eau et des différents bassins du Togo ;
  • Avoir une bonne connaissance des décisions des conférences des parties sur les changements climatiques et de l’accord de Paris sur le climat, des manuels et outils élaborés par le groupe consultatif d’experts d’appui à la préparation des communications nationales pour l’évaluation de la vulnérabilité et adaptation ;
  • Avoir une bonne connaissance des scénarios climatiques du Togo réalisés dans le cadre de la préparation des communications nationales ;
  • Avoir une expérience prouvée dans l’analyse et l’intégration de l’approche genre dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques serait un atout ;
  • Avoir une expérience professionnelle d’au moins trois (03) ans dans la réalisation d’études dans le domaine des ressources en eau.

Tout(e) candidat(e) intéressé(e) par le présent avis est prié(e) de consulter la notice en fichier attaché pour amples informations. Pour tout renseignement complémentaire, les requêtes peuvent être adressées au procurement.tg@undp.org (prière citer la référence ou le titre de l’avis dans l’objet du mail).

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Tweets

Publicité

Ils recrutent en ce moment