CV 1181 | Recruteurs 164 | Offres 22247

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Recrutement d’un directeur général de la sécurité, p4 à Bamako au Mali

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Recrutement d’un directeur général de la sécurité, p4 à Bamako au Mali

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Recrutement d’un directeur général de la sécurité, p4 à Bamako au Mali

Intitulé publication:DEPUTY CHIEF SECURITY OFFICER, P4
Intitulé code d’emploi:Agent de sécurité principal adjoint
Département / Bureau:Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali
Lieu d’affectation:BAMAKO
Période de candidature:04 octobre 2019 – 18 octobre 2019
No de l’appel á candidature:19-Security-MINUSMA-124481-F-Bamako (M)
Staffing ExerciseN/A

 

Valeurs fondamentales de l’ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité

Cadre organisationnel :

Ce poste est situé à la Section de la sécurité de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations Unies au Mali (MINUSMA). Sous la direction générale et la supervision du conseiller principal pour la sécurité (PSA) UNDSS Mali et de la direction de la DPSA / CSO, le conseiller principal adjoint pour la sécurité sera basé à Bamako et rendra compte directement au conseiller principal pour la sécurité (PSA).

Responsabilités :

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le responsable de la sécurité en chef adjoint sera chargé des tâches suivantes :

Opérations :

  • Participer à la direction, à la supervision et à la gestion de la section de la sécurité de la mission ;
  • Surveille et évalue les mesures de sécurité physique du bureau, telles que les barrières, l’émission de cartes d’identité, les vérifications des antécédents et les contrôles à l’entrée, selon le cas, pour des conditions normales ou d’urgence ;
  • Évalue l’efficacité des mesures de sécurité incendie en vigueur dans les zones de responsabilité, notamment les dispositifs de prévention des incendies, le matériel de lutte contre l’incendie et les plans d’évacuation ;
  • Détermine les besoins en matière de sécurité résidentielle, tels que les grilles de protection, les systèmes d’alarme et les serrures, pour dispenser une formation et des conseils au personnel de l’ONU et aux personnes à sa charge, afin de prévenir les intrusions de cambrioleurs ;
  • Assure la disponibilité des communications d’urgence en effectuant des contrôles périodiques pour déterminer si le système fonctionne correctement. Organise les réparations ou les ajustements nécessaires ;
  • Assume la responsabilité de la gestion de la force de garde, telle qu’attribuée ;
  • Organise les détails de la protection pour les cadres supérieurs ou les personnalités en visite, selon les besoins ;
  • Dirige et supervise la formation à la sécurité dans des domaines tels que le système de gestion de la sécurité, les responsabilités des coordinateurs de secteur et des directeurs et la sensibilisation à la sécurité personnelle ;
  • Assume la responsabilité de la logique, du budget et des finances de la section sécurité.

Conseil et coordination :

  • Aider à conseiller le chef de mission sur toutes les questions liées à la sécurité et participer aux discussions et à l’élaboration des politiques et procédures de sécurité ;
  • Établit des lignes de communication avec les points focaux de la sécurité et toutes les autres agences impliquées dans les opérations de maintien de la paix et autres missions afin d’assurer une coordination maximale de la sécurité ;
  • Établit et maintient un dialogue avec les autorités de sécurité locales et les institutions internationales pour la coordination des efforts en cas de catastrophe naturelle.

Planification :

  • Participer à l’examen et au suivi des activités liées à la gestion des risques pour la sécurité, y compris la préparation d’évaluations des risques pour la sécurité et l’élaboration de mesures d’atténuation des risques ;
  • Examiner et surveiller les activités liées à la préparation des plans de sécurité de la mission, d’un pays désigné ou d’une zone géographique, y compris tous les aspects liés à l’élaboration, à l’élaboration et à la mise à jour du plan et, si nécessaire, à sa mise en œuvre ;
  • Membre de l’équipe de gestion de la sécurité de la mission, contribuant à la planification, à la mise en œuvre et à l’évaluation de l’efficacité des plans de sécurité et d’autres aspects des opérations de sécurité ;
  • Les projets de capacité d’évacuation aérienne, terrestre et maritime à utiliser en cas d’urgence, garantissant la disponibilité des aéronefs, navires, voies ferrées, véhicules, approvisionnement en carburant, routes évaluables, ports et aérodromes ;
  • S’acquitte d’autres tâches, comme assignées.

 

Compétences :

Professionnalisme : Excellente connaissance de la gestion de la sécurité, alliée à de solides antécédents dans les domaines militaire, policier et de sécurité Connaissance, compréhension et capacité à gérer les problèmes de sécurité dans un environnement post-conflit; Capacité à gérer de manière appropriée des unités de sécurité multiples et diverses; Être fier de son travail et de ses réalisations; Fait preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet; Est consciencieux et efficace dans le respect des engagements, le respect des délais et l’atteinte des résultats; Est motivé par des préoccupations professionnelles plutôt que personnelles; Fait preuve de persistance face à des problèmes difficiles ou à des défis; Reste calme dans les situations stressantes. Prendre la responsabilité d’intégrer les perspectives de genre et d’assurer la participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines d’activité.

Planification et organisation : Définir des objectifs clairs compatibles avec les stratégies convenues; Identifie les activités et missions prioritaires; ajuste les priorités selon les besoins; Alloue suffisamment de temps et de ressources pour mener à bien ses travaux; Prévoir les risques et permettre des imprévus lors de la planification; Surveille et ajuste les plans et les actions si nécessaire; Utilise le temps efficacement.

Travail en équipe : Travailler en collaboration avec des collègues pour atteindre les objectifs de l’organisation; Sollicite les contributions en valorisant véritablement les idées et l’expertise des autres; est disposé à apprendre des autres; Place l’agenda de l’équipe avant l’agenda personnel; Établit un consensus sur l’objectif de la tâche et la direction avec les membres de l’équipe Soutient et agit conformément aux décisions finales du groupe, même lorsque de telles décisions ne reflètent pas entièrement la position propre de chacun; Partage le crédit pour les réalisations de l’équipe et accepte la responsabilité commune pour les faiblesses de l’équipe.

Jugement et prise de décision : Capacité à prendre des décisions rapides en cas d’urgence ou lorsqu’une réponse rapide est requise; Identifie les problèmes clés dans une situation complexe et va rapidement au cœur du problème; Recueille les informations pertinentes avant de prendre une décision; Considère l’impact positif et négatif sur les autres et sur l’Organisation; Propose un plan d’action ou fait une recommandation sur la base de toutes les informations disponibles; Vérifie les hypothèses avec les faits; Détermine que les actions proposées satisferont aux besoins exprimés et sous-jacents à la décision; Prend des

Formation :

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise ou équivalent en gestion de la sécurité, administration des affaires, sciences politiques / sociales, psychologie, relations internationales ou dans une discipline apparentée. Un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience qualifiante peut être accepté à la place du diplôme universitaire supérieur.

Sont concernés par les écoles militaires ou de police / les collèges d’état-major équivalant à un diplôme universitaire de premier cycle ou supérieur.

Expérience professionnelle :

Au moins sept (7) années d’expérience, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans la sécurité, la police ou le service militaire, ainsi que de nombreuses années d’expérience dans le commandement ou la direction; au moins deux (2) années d’expérience internationale dans une fonction de direction aux Nations Unies ou dans d’autres organisations internationales sont requises.

Une expérience directe du système de gestion de la sécurité des Nations Unies avec des capacités éprouvées de gestion de crise est un atout.

Connaissances linguistiques :

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. La maîtrise de l’anglais et du français (à l’oral et à l’écrit) est indispensable.

Méthode d’évaluation :

Les candidats déjà placés sur l’une des listes de réserve ne feront pas l’objet d’une nouvelle évaluation, et par conséquent ne seront pas invités à passer d’épreuve ni écrite ni orale.

Notice spéciale :

Seuls les candidats dont le profil a déjà été examiné et ayant été retenus sur liste d’attente par l’organe de contrôle des Nations Unies sont autorisés à postuler à cet avis de vacance. Seuls les candidats présélectionnés inscrits sur les fichiers à des niveaux de responsabilités et de fonctions semblables peuvent être considérés pour ce poste. Les candidats sur liste d’attente reçoivent un e-mail les invitant à déposer leur candidature. Les candidats présélectionnés sont invités à postuler uniquement s’ils sont qualifiés, intéressés et prêts à exercer les fonctions de ce poste au lieu d’affectation précisé dans l’avis de vacance. Postuler à cette vacance de poste implique l’acceptation du poste en cas de sélection. Un candidat qui postule est censé accepter le poste s’il lui est offert.

Charte des Nations Unies :

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Aucun candidat ne sera pris en considération par l’ONU s’il s’est rendu coupable de violation du droit international des droits de l’homme ou du droit international humanitaire, d’exploitation sexuelle, d’atteinte sexuelle ou d’infraction autre qu’une infraction mineure au code de la route, ou s’il existe des motifs raisonnables de croire que le candidat a été impliqué dans la commission de l’un de ces actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait de profiter ou de tenter de profiter d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. L’expression « atteinte sexuelle » désigne toute intrusion physique à caractère sexuel commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle intrusion.

Sera dûment prise en considération l’importance d’un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l’Organisation à l’accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.
Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d’instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d’accueil de leur compte Inspira.
Les candidatures feront l’objet d’une évaluation et d’un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d’évaluation de l’avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l’Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l’Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l’objet d’une attention particulière pour s’assurer de l’exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossierL’ONU ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien, formation, etc.), et elle ne demande aucune information bancaire.

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment