CV 798 | Inscrits 6176 | Recruteurs 101 | Offres 11794

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Recrutement d’un enquêteur, P3 – Bangui, RCA

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Recrutement d’un enquêteur, P3 – Bangui, RCA

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 147

Date de clôture : dimanche 10 février 2019

Catégorie: 

Domaines: | Afficher tout

Regions: | Afficher tout

Recrutement d’un enquêteur, P3 – Bangui, RCA

Intitulé publication:Enquêteur, P3
Intitulé code d’emploi:INVESTIGATOR
Département / Bureau:Bureau des services de contrôle interne
Période de candidature:28 décembre 2018 – 10 février 2019
No de l’appel á candidature:18-Investigation-OIOS-108794-R-Bangui (M)
Staffing ExerciseN/A

Valeurs fondamentales de l’ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité

Cadre organisationnel :

Ce poste est à pourvoir au Bureau des services de contrôle interne à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Bangui).

Le Bureau des services de contrôle interne est un bureau indépendant qui fait rapport au Secrétaire général et à l’Assemblée générale. La Division des investigations donne suite aux rapports sur des allégations de violation des règles ou procédures, de mauvaise gestion, de comportement répréhensible, de gaspillage des ressources, de harcèlement sexuel ou d’abus de pouvoir. Le (la) titulaire du poste fera rapport au (à la) Chef de section à Nairobi. Il (elle) devra se rendre dans des endroits reculés, parfois pour des périodes prolongées, afin de gérer et de diriger des enquêtes.

 

Responsabilités :

Sous la supervision directe du (de la) Chef de Section et dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le (la) titulaire s’acquitte des fonctions ci-après :

  • Planifier, organiser, diriger et gérer les enquêtes relatives aux allégations de faute, de malversations, de mauvaise gestion, de fraude, de corruption, de gaspillage des ressources, ou de violations présumées des règles, procédures et textes administratifs de l’ONU ;
  • Se joindre à des équipes d’enquêteur(teuse)s et participer au rassemblement des éléments de preuve, notamment à l’intention des organes disciplinaires, à la réception et à l’étude des documents pertinents ; mener des entretiens et recueillir des dépositions ; analyser les faits, établir les conclusions et formuler des recommandations concernant les mesures disciplinaires et juridictionnelles à prendre ; rassembler et analyser les éléments de preuve électroniques ;
  • Déterminer si les faits en cause sont susceptibles de relever de la fraude, de la corruption ou d’autres délits ou activités criminelles qu’il convient de déférer aux autorités nationales ;
  • Établir des rapports d’enquête précis et complets et exécuter des tâches post-enquêtes ;
  • Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation conformément aux procédures opérationnelles permanentes du Bureau des services de contrôle interne et de la Division des investigations et aux règles et procédures de l’Organisation ;
  • S’acquitter de toutes autres tâches qui pourraient lui être confiées.

 

Compétences :

Professionnalisme : Connaissance et compréhension des théories, principes et approches relatifs aux enquêtes ; bonne connaissance de la gestion et de l’administration des enquêtes ; aptitude à rassembler des éléments de preuve et à interroger les suspects et les témoins ; bonnes aptitudes à la recherche, à l’analyse et au règlement des problèmes ; aptitude à cerner les problèmes et questions et à aider à la recherche d’une solution ; faire preuve de discernement dans l’exécution des tâches qui lui sont confiées ; aptitude à planifier son propre travail et à concilier diverses priorités ; aptitude à rassembler des éléments de preuve électroniques et à les analyser ; aptitude à rédiger et à adapter divers rapports en anglais, notamment dans le cadre de l’établissement de rapports d’enquête complexes ; prendre la responsabilité de transversaliser la problématique femmes-hommes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

Aptitude à la communication : S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; écouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse ; partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

Esprit d’équipe : Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation ; solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui ; faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel ; accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre ; partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

 

Formation :

Diplôme universitaire du niveau du master dans l’un des domaines suivants ou dans une discipline apparentée : droit, droit international, enquêtes criminelles, études policières. À défaut, un diplôme universitaire du premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

 

Expérience professionnelle :

Au moins cinq ans d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans les investigations. Une expérience des investigations acquise au sein d’une organisation internationale ou d’une institution publique multilatérale est souhaitable.

 

Connaissances linguistiques :

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste à pourvoir, la maîtrise de l’anglais est exigée. La connaissance du français est souhaitable, de même que la connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU.

 

Méthode d’évaluation :

Les candidat(e)s qualifié(e)s pourront être invité(e)s à participer à une évaluation et à un entretien axé sur les compétences.

 

Notice spéciale :

  • Le Secrétariat de l’ONU recherche un équilibre égalitaire de ses effectifs masculins et féminins. Les candidatures féminines sont vivement encouragées ;
  • Ce poste est financé pour une durée limitée d’un an. L’engagement pourra être prolongé si le mandat est prorogé et si les fonds nécessaires sont disponibles ;
  • Les fonctionnaires sont soumis à l’autorité du Secrétaire général, qui décide de leur affectation. Au fil de leur carrière, ils sont censés changer de fonctions périodiquement, conformément aux règles et procédures en vigueur ;
  • Conformément à la section 7.11 de l’instruction administrative ST/AI/2012/2/Rev.1, les lauréats recrutés dans le cadre du programme Jeunes administrateurs n’ayant pas passés au moins deux ans sur leur premier lieu d’affectation ne sont pas éligibles à déposer leur candidature pour ce poste ;
  • Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Aucun candidat ne sera pris en considération par l’ONU s’il s’est rendu coupable de violation du droit international des droits de l’homme ou du droit international humanitaire, d’exploitation sexuelle, d’atteinte sexuelle ou d’infraction autre qu’une infraction mineure au code de la route, ou s’il existe des motifs raisonnables de croire que le candidat a été impliqué dans la commission de l’un de ces actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait de profiter ou de tenter de profiter d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. L’expression « atteinte sexuelle » désigne toute intrusion physique à caractère sexuel commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle intrusion ;
  • Sera dûment prise en considération l’importance d’un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible ;
  • Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d’instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d’accueil de leur compte Inspira ;
  • Les candidatures feront l’objet d’une évaluation et d’un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d’évaluation de l’avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l’Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l’Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l’objet d’une attention particulière pour s’assurer de l’exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

 

Charte des Nations Unies :

Aucune restriction ne sera imposée par l’Organisation à l’accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies – Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Aucun frais de dossier

L’ONU ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien, formation, etc.), et elle ne demande aucune information bancaire.

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité

Ils recrutent en ce moment