CV 903 | Inscrits 7000 | Recruteurs 127 | Offres 16738

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Recrutement d’un spécialiste des droits des victimes hors classe, p-5, p5

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Recrutement d’un spécialiste des droits des victimes hors classe, p-5, p5

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Recrutement d’un spécialiste des droits des victimes hors classe, p-5, p5

 

Intitulé code d’emploi:SPÉCIALISTE DES DROITS DES VICTIMES HORS CLASSE
Département / Bureau:Missions sur le terrain administrées par le Département des opérations de maintien de la paix
Lieu d’affectation:Field Locations
Période de candidature:16 avril 2019 – 15 mai 2019
No de l’appel á candidature:19-Human Rights Affairs-FMADFS-114948-P- (M)
Staffing ExerciseN/A
Valeurs fondamentales de l’ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité

 

Cadre organisationnel :

Ces postes sont à pourvoir dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies sur le terrain et des missions politiques spéciales. Typiquement, le Spécialiste des droits des victimes hors de classe est affecté au siège de la Mission. Le Spécialiste des droits des victimes hors de classe aura un double rattachement hiérarchique au Représentant spécial du Secrétaire général/Chef de la Mission et au Secrétaire général adjoint, Défenseure des droits des victimes. Le Spécialiste des droits des victimes hors de classe fera son rapport sur une base trimestrielle et annuelle a la Défenseure des droits des victimes et au Siège les réalisations escomptées des indicateurs et de résultats.

 

Responsabilités :

  • Le Spécialiste des droits des victimes hors de classe assumera le rôle de défenseur des droits des victimes sur le terrain et soutiendra la Défenseure des droits des victimes au Siège afin de surveiller, superviser et coordonner la vision stratégique de l’assistance aux victimes et de l’assistance en matière d’exploitation et de violence sexuelles avec tous les acteurs concernés du système des Nations Unies, en vue de garantir le respect des droits des victimes et avoir leurs besoins satisfaits. Le Spécialiste des droits des victimes hors de classe sera le principal point de contact pour toutes les victimes. Cela se fera en coordination avec les mandats existants et les responsabilités des acteurs du système des Nations Unies dans le pays qui travaillent en étroite collaboration avec les victimes, y compris ceux ayant la responsabilité de pourvoir une assistance et de l’aide aux victimes d’exploitation et d’abus sexuels, avec une référence spécifique à la Déclaration globale des Nations Unies. Stratégie (A / RES / 62/214, Annexe), stratégie du Secrétaire général (A / 71/818) et droit international des droits de l’homme ;
  • Le SVRO veillera à ce qu’une approche non discriminatoire, soucieuse de l’égalité des sexes et des enfants, et axée sur les victimes, soit intégrée à toutes les activités de l’aide et d’assistance aux victimes ;
    Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le Titulaire, s’acquitte des fonctions ci-après :
  • Soutenir la mise en œuvre des politiques, procédures et programmes d’aide aux victimes dirigés par la Défenseure des droits des victimes, ainsi que l’appui en matière d’exploitation et de violence sexuelles sur le terrain. Fournir de l’aide aux processus qui permettront aux victimes d’avoir accès à la justice et aux services juridiques, y compris les recours et les réparations ;
  • Soutenir les acteurs du système des Nations Unies sur le terrain dans leurs efforts pour faciliter les demandes de paternité au nom des victimes. L’assistance aux victimes est contrôlée et enregistrée aux fins de rapport et d’évaluation ;
  • Maintenir des contacts directs et réguliers avec les victimes, conformément à la vision stratégique sur l’assistance et le soutien aux victimes, les processus judiciaires et les résultats connexes, tels que définis par la Défenseure des droits des victimes du siège, et veiller à ce que des mécanismes et des politiques (y compris la sauvegarde) soient en place pour: garantir cette tâche ;
  • Coopérer avec les acteurs du système des Nations Unies sur le terrain pour veiller à ce que des mécanismes adéquats soient en place pour sensibiliser les victimes et les communautés plus importantes aux mécanismes de plainte / de signalement disponibles et aux services de soutien disponibles. Lorsque les survivants / témoins ont moins de 18 ans, veillez à obtenir le consentement des parents ou du tuteur / dispensateur de soins et à ce que des politiques de protection appropriées soient en place et appliquées ;
  • Surveiller la cartographie des services pertinents par les acteurs du système des Nations Unies sur le terrain, destinés à identifier les réseaux de prestataires de services, y compris dans les domaines de la réintégration médicale, psychologique, juridique et communautaire, en coordination avec le Coordonnateur résident / Coordonnateur humanitaire et entités compétentes des Nations Unies, en formulant des recommandations sur les lacunes et les opportunités dans des situations spécifiques ;
  • En consultation avec les acteurs du système des Nations Unies sur le terrain, les organisations de la société civile et les fournisseurs de services locaux, conformément au “Protocole uniforme relatif à la fourniture d’assistance aux victimes d’exploitation et d’abus sexuels”, contribue à l’évaluation des besoins en assistance pour informer la cartographie des exercices. Prendre les mesures correctives nécessaires pour combler les lacunes dans la cartographie et les services ;
  • Informer le chef de mission et la Défenseure des droits des victimes du siège, ainsi que les acteurs du système des Nations Unies sur le terrain, des enseignements tirés, des meilleures pratiques, des lacunes et des opportunités en matière de renforcement de l’assistance et du soutien aux victimes ;
  • Coordonner avec les acteurs du système des Nations Unies sur le terrain pour s’assurer qu’ils reçoivent des informations actualisées sur l’assistance fournie aux victimes d’exploitation et d’abus sexuels, notamment sur l’état d’avancement des procédures judiciaires et administratives dans les pays d’accueil et les pays des auteurs présumés ;
  • S’engager avec les autorités locales pour renforcer la protection des victimes lors des enquêtes et des procédures pénales / disciplinaires / administratives et veiller à ce que les victimes, y compris les enfants victimes, soient traitées avec une attention particulière aux enfants et au genre, dans le respect de leurs droits, y compris d’être informé du résultat de la procédure par le biais de mises à jour de l’État membre concerné ;
  • Identifier et travailler en étroite collaboration avec les réseaux d’assistance juridique, les institutions nationales des droits de l’homme, les organismes régionaux et sous-régionaux des droits de l’homme concernés, les organisations de la société civile et les groupes de victimes qui peuvent fournir de l’aide et une assistance individualisés aux victimes, à leurs familles et aux survivants, y compris pendant les enquêtes et les procédures judiciaires / administratives se déroulant sur le terrain ;
  • S’acquitter de toutes autres tâches qui pourraient lui être confiées.

 

Compétences :

PROFESSIONNALISME :

  • Aptitude avérée à pourvoir des conseils sur un large éventail de questions de stratégie, de politique, de gestion et d’administration à la haute direction et à la direction; Diriger les processus intégrés ;
  • Et, assurer la livraison en temps voulu d’un programme de travail. Bilan de la constitution d’équipes, de la résolution de problèmes et de l’amélioration continue de l’organisation pour une prestation efficace du programme ;
  • Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ;
  • Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ;
  • Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ;
  • Garder son calme dans les situations de crise ;
  • Prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

APTITUDE À LA COMMUNICATION :

  • S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ;
  • Ecouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient; poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ;
  • Adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse; partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

SENS DES RESPONSABILITÉS :

  • Assumer toutes ses responsabilités et honorer ses engagements ;
  • Livrer les produits dont on a la responsabilité dans les délais et au coût prévus, en se tenant aux normes de qualité ; se conformer aux règles et procédures de l’Organisation ;
  • Soutenir ses subordonnés, les encadrer et assumer la responsabilité des tâches qui leur sont déléguées ;
  • Prendre personnellement la responsabilité de ses propres erreurs et, le cas échéant, de celles de son service
    Compétences en matière d’encadrement :

SURETÉ DE JUGEMENT / APTITUDE À DONNER CONFIANCE :

  • Discerner les éléments clefs dans les situations complexes et aller rapidement au cœur du problème; recueillir toute l’information nécessaire avant de prendre une décision ;
  • S’interroger sur l’incidence à la fois bénéfique et préjudiciable que les décisions peuvent avoir avant de se déterminer ;
  • Ne prendre de décisions qu’après en avoir mesuré les conséquences pour autrui et pour l’Organisation ;
  • Ne proposer de lignes d’action ou formuler de recommandations qu’en toute connaissance de cause;
  • Vérifier les hypothèses en les confrontant aux faits; s’assurer que les dispositions susceptibles d’être prises répondent aux besoins explicitement ou implicitement exprimés; savoir prendre des décisions difficiles quand les circonstances l’exigent.

APTITUDE À DONNER CONFIANCE :

  • Créer le climat voulu pour que chacun puisse s’exprimer et agir sans crainte de rétorsion ;
  • Diriger de façon cohérente et prévisible; jouer la carte de la transparence ;
  • Agir sans arrière-pensée; faire confiance à ses collègues et subordonnés ainsi qu’aux clients ;
  • Reconnaître le mérite; donner suite aux décisions convenues ;
  • Traiter avec doigté l’information délicate ou confidentielle.

 

Formation :

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise ou équivalent en droits de l’homme, droit, affaires humanitaires, sciences politiques, affaires internationales, administration publique, sciences sociales ou dans une discipline apparentée. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

 

Expérience professionnelle :

  • Au moins dix (10) années d’expérience professionnelle, acquise à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine des droits de l’homme, des affaires humanitaires, de l’égalité des sexes, des affaires politiques, du secteur de la sécurité ou dans un domaine apparenté sont requis. Une expérience des processus politiques et / ou de plaidoyer multipartites au niveau national est souhaitable. Un cadre juridique, y compris une connaissance de l’assistance judiciaire, du droit international des droits de l’homme, de la justice pénale ou de la protection des victimes est souhaitable. Expérience de travail dans ou à l’appui dans le cadre d ‘une opération sur le terrain au sein du système commun des Nations Unies ou auprès d’une organisation internationale comparable, ou d’une organisation multilatérale ou non gouvernementale similaire, est souhaitable.

 

Connaissances linguistiques :

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l’anglais ou du français (à l’oral et à l’écrit) est indispensable. La connaissance de l’autre est souhaitable. La connaissance d’une autre langue officielle des Nations Unies est souhaitable.

 

Méthode d’évaluation :

Les candidats qualifiés pourront être invités à participer à un test d’évaluation, puis, éventuellement, à un entretien axé sur les compétences .

 

Notice spéciale :

  • L’Organisation des Nations Unies tient une liste de candidats qualifiés et disponibles pour les vacances de poste dans les opérations de maintien de la paix, les missions politiques spéciales et autres opérations sur le terrain ;
    L’objectif de cette offre d’emploi est de créer une liste de candidats pré-autorisés pour des postes Spécialiste des droits des victimes hors de classe P-5 dans les opérations de paix des Nations Unies. Les femmes sont particulièrement encouragées à postuler pour appuyer la réalisation de la stratégie de parité des sexes du système des Nations Unies lancée en septembre 2017.
    ici
  • Veuillez noter que cette liste concerne un profil spécifique de candidats requis par les opérations de paix des Nations Unies. Ces postes sont situés dans des zones de conflit et d’après conflit qui sont généralement classées comme lieux de travail non familiaux et / ou difficiles. En tant que tels, les candidats qui sont finalement sélectionnés pour des postes ne peuvent pas emmener de membres de leur famille. Cela dit, les Nations Unies offrent un salaire compétitif et des avantages et des avantages spécifiques pour aider le personnel déployé dans des lieux d’affectation hors famille, à concilier vie professionnelle et vie privée. Pour en savoir plus sur le barème des traitements des Nations Unies, ainsi que sur les avantages et indemnités accordés aux personnes en difficulté, veuillez consulter le site http://unjumet.net/ohrm_main/index.php ;
  • Une liste mise à jour des opérations de paix des Nations Unies et des informations supplémentaires sur le travail sur le terrain sont disponibles sur http://www.un.org/en/peacekeeping/about/dfs/ et http://www.un.org/undpa/en/in-the-field/overview.
  • Toutes les candidates seront informées par écrit du résultat de leur candidature (qu’elles aient été retenues ou rejetées) dans les 14 jours suivant la fin du processus ;
  • Les candidates retenues seront inscrites sur la liste et seront ensuite invitées à poser leur candidature pour les postes vacants ouverts uniquement aux membres de la liste. L’adhésion à la liste ne garantit pas la sélection.
  • Charte des Nations Unies :
  • Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité ;
  • Ne seront pas retenues les candidatures des personnes qui ont commis des violations du droit international des droits de l’homme, des violations du droit international humanitaire, des actes d’exploitation, d’atteintes ou de harcèlement sexuels, ou au sujet desquelles il existe des raisons plausibles de croire qu’elles ont été impliquées dans la commission de tels actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait d’abuser ou de tenter d’abuser d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. On entend par « atteinte sexuelle » toute atteinte physique de nature sexuelle commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle atteinte ;
  • Le harcèlement sexuel s’entend de tout comportement déplacé à connotation sexuelle raisonnablement propre ou de nature à choquer ou humilier, lorsqu’il entrave la bonne marche du service, est présenté comme une condition d’emploi ou crée au lieu de travail un climat d’intimidation, d’hostilité ou de vexation, et lorsque ce comportement est assez grave pour justifier le licenciement de son auteur. La candidature de personnes qui ont commis des infractions autres que des infractions mineures au code de la route ne sera pas retenue ;
  • Sera dûment prise en considération l’importance d’un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible ;
  • Aucune restriction ne sera imposée par l’Organisation à l’accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs ;
  • Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d’instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d’accueil de leur compte Inspira ;
  • Les candidatures feront l’objet d’une évaluation et d’un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d’évaluation de l’avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l’Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l’Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives ;
  • Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l’objet d’une attention particulière pour s’assurer de l’exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature ;
  • Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.
  • Aucun frais de dossier
  • L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment