CV 695 | Inscrits 4883 | Recruteurs 78 | Offres 8162

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Recrutement d’un/une consultant(e) individuel(le) international(le) pour élaborer le profil genre du Mali

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Recrutement d’un/une consultant(e) individuel(le) international(le) pour élaborer le profil genre du Mali

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 46

Date de clôture : lundi 10 décembre 2018

AVIS À MANIFESTATION D’INTÉRÊT

CONSULTANT(E) INDIVIDUEL(LE) INTERNATIONAL(E) POUR L’ELABORATION DU

PROFIL GENRE DU MALI:

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT

BUREAU NATIONAL DU MALI

Département du Genre, Femmes et Société Civile

BP 2950 Bamako- Immeuble SODIES- ACI Hamdallaye – Tel: +223 20 22 28 85

Email : [email protected] / [email protected] / [email protected] / [email protected]

Expression d’intérêt pour le recrutement d’un/une Consultant(e) individuel(le) international(le) pour élaborer le Profil Genre du MALI

  1. La Banque Africaine de Développement (BAD) invite, par le présent avis, les Consultant(es) individuel(les) international(es) à manifester leur intérêt en qualité de Consultant(e) international(e) afin d’élaborer le Profil Genre du Mali ;
  2. Les services prévus au titre de cette mission sont :
  • Collecter les données primaires et secondaires concernant les questions de genre par pilier du Document de stratégie pays (DSP) et par d’autres secteurs prioritaires au Mali ;
  • Analyser la dimension genre dans les piliers du DSP et montrer la situation analytique des piliers de la stratégie genre de la Banque 2014-2018 au Mali ;
  • Analyser les obstacles sexospécifiques à l’accès aux ressources et aux services, les opportunités et contraintes de développement socioéconomique ainsi que d’autres barrières sexospécifiques;
  • Mettre en évidence les causes et les conséquences des inégalités socioéconomiques existantes et proposer les moyens pour y remédier ;
  • Contribuer à l’organisation du séminaire de restitution des résultats préliminaires avec le gouvernement et les partenaires locaux ;
  • Préparer un rapport de 20 pages maximum à partir des informations primaires et secondaires collectées sur le terrain.
  1. La durée des prestations est de 70 jours ouvrables, répartis sur 6 mois, de Décembre 2018 à Mai 2019 à partir de la signature du contrat ;
  2. La Banque invite les consultants internationaux à présenter leur candidature en vue de fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants intéressés doivent produire les informations sur leur capacité et expérience démontrant qu’ils sont qualifiés pour les prestations (documentation, référence de prestations similaires, expérience dans des missions comparables, CV actualisé, etc.).
  3. Les critères d’éligibilité, l’établissement de la liste restreinte et la procédure de sélection seront conformes à la politique de la Banque pour le recrutement de consultant financé sur le budget administratif de la Banque.
  4. Les consultant(es) individuel(les) intéressé(es) peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse mentionnée aux heures locales d’ouverture de la Banque au Mali de 8h30 à 17:00 pm ou par email à [email protected]
  5. Les manifestations d’intérêt devront être envoyées à l’adresse mentionnée ci-dessous ou par e-mail au plus tard le lundi 10 décembre 2018 à 17 heures locales et porter expressément la mention « Consultant(e) individuel(le) international(le) pour élaborer le Profil Genre du Mali. » et devront être soumises en français ou en anglais. Il faudra toutefois noter que seules les manifestations d’intérêts démontrant une parfaite maitrise du français seront considérées.

l’attention de Madame la Responsable-Pays Banque Africaine de Développement Bureau National du Mali

BP 2950 Bamako- Immeuble SODIES- ACI Hamdallaye Tél: +223 20 22 28 85

Email: [email protected] avec copie à [email protected] ; à [email protected] et à [email protected]

  1. Une liste restreinte de trois à six consultants individuels sera établie à l’issue de l’appel à manifestation d’intérêt. Les consultant(es) retenu(es) sur la liste restreinte seront évalué(es) suivant les critères ci-dessous et sur la base de leurs CV actualisés et autres documents reçus.
Qualifications générales et aptitude pour la tâche à accomplir40
Expérience dans la tâche précise décrite dans les TDR40
Expérience avec bailleurs de fonds internationaux10
Capacité linguistique05
Connaissance de la région (pays)05

Termes de référence relatifs au recrutement d’un/une Consultant(e) international(e) pour l’élaboration du profil genre du Mali

  1. Contexte de l’étude

1.1. La réduction des disparités liées au genre et le renforcement de la participation des femmes au développement sont essentiels non seulement pour la construction d’une société juste, mais aussi constituent une condition préalable pour instaurer durablement le développement économique et social d’un pays.

1.2. La Banque Africaine de Développement (BAD) est engagée dans la promotion de l’égalité du genre, l’un des domaines d’intérêt particulier de la Banque et transversal aux cinq priorités opérationnelles (TOP 5) de sa Stratégie décennale 2013-2022. De plus, elle a adopté en janvier 2014, sa Stratégie en matière de genre. Cette stratégie clarifie le rôle que joue la Banque dans l’intégration du genre dans ses opérations d’investissement dans les pays membres régionaux.

1.3. Depuis 2004, la Banque procède à l’élaboration des Profiles genre pays (PGP) destinés à fournir des données désagrégées par sexe, afin de faciliter la prise en compte des disparités de genre existantes dans ses différentes interventions et opérations.

1.4. En 2015, la Banque a entrepris la révision du format des profils genre pays pour renforcer le processus de leur préparation ainsi que leur utilisation sans oublier l’amélioration de leur qualité et leur utilité opérationnelle. Parmi les réformes proposées, le profil genre pays doit être élaboré en parallèle avec le Document de Stratégie Pays (DSP) pour influer sur sa façon de prendre en compte la dimension genre.

1.5. Le profil genre du Mali est initié dans ce cadre, notamment afin de faciliter l’intégration du genre dans le DSP de la Banque.

  1. Justification de l’élaboration du Profil genre du Mali

2.1. Les défis liés au genre au Mali sont profonds et multidimensionnels. Selon l’enquête EDSM 2012-2013, au Mali, 96% des femmes et filles sont victimes ou survivantes de la violence basée sur le genre (VBG). Par ailleurs, l’augmentation de l’extrémisme violent engendré notamment par la crise politico-sécuritaire que connait le pays depuis 2012, a contribué à creuser davantage les inégalités hommes-femmes en limitant l’accès des femmes et filles aux services sociaux de base. D’ailleurs, l’Indice d’égalité du genre (IEG) élaboré par la BAD en 2015 classe le pays au 50ième rang sur 52 pendant que l’Indice d’inégalités du genre (IIG) élaboré par le PNUD, classe le Mali

la 156e place sur 159 pays en 2015, et des 52% de la population rurale malienne composée de femmes, 64,2% d’entre elles vivent en dessous du seuil de pauvreté (rapport PNUD Mali 2018). Ceci reflète les nombreux défis à relever en matière d’égalité du genre au Mali.

2.2. Ces défis sont d’autant plus importants que les ressources publiques (financières, institutionnelles, et en capital humain) sont limitées. Etablir des priorités au regard des nombreux besoins dans le domaine du genre est donc crucial.

2.3. Un profil genre du Mali permettra donc de disposer des données désagrégées par sexe dans différents secteurs, tout en analysant les causes et les conséquences des disparités de genre identifiées. Il permettra ainsi d’identifier et d’accorder la priorité à des actions ciblées à même d’impacter le plus grand nombre possible de femmes et de jeunes filles défavorisées. Il permettra également de cibler au préalable les domaines où les investissements peuvent produire des bénéfices à court et moyen terme, avec un effet d’entraînement sur les autres domaines nécessitant un appui.

2.4. Le profil genre du Mali permettra également à terme, une meilleure intégration de la dimension du genre dans la stratégie d’intervention de la Banque à travers le DSP. Les recommandations de l’étude permettront aussi un meilleur alignement de l’organisation avec la stratégie genre 2014-2018.

2.5. Les principales conclusions et recommandations de l’étude serviront enfin de base de discussions avec le Gouvernement et les autres intervenants sur les actions relatives à la politique du genre au Mali. Le profil pourra être utilisé par le Gouvernement du Mali, notamment par le Ministère de la Promotion de la Femme et de la protection de l’enfant pour la mobilisation des fonds, la sensibilisation, l’élaboration de politiques et la conception de projets.

  1. Objectifs de l’étude

3.1. Le profil genre du Mali a pour objectif avant tout d’analyser le rôle des femmes et leur autonomisation économique dans les efforts de développement national, notamment en mettant en exergue les progrès et les différentes difficultés auxquelles elles sont confrontées ; lesquelles difficultés se posent en véritable frein au développement du pays.

3.2. L’étude visera également à proposer des recommandations à la stratégie d’intervention de la BAD au Mali, pour une meilleure promotion de l’égalité du genre.

3.3. Enfin l’étude visera à servir de base de discussions entre la BAD et le Gouvernement du Mali et d’autres partenaires au développement, en ce qui concerne les politiques et programmes de parité nécessaires, pour permettre aux femmes de contribuer à un développement stable et durable au Mali.

  1. Description des tâches du (de la) Consultant(e)

4.1. Sous la coordination de la Chargée de Genre en Chef de la région de l’Afrique de l’Ouest et du Statisticien-Economiste Principal sur les questions du genre et la supervision directe du Chargé du développement social du Bureau de la BAD au Mali, le/la Consultant(e) individuel(le) international(e) devra réaliser les tâches suivantes :

  • Procéder à une identification et évaluation complète de la problématique du genre dans le pays. Le profil genre devra prendre en compte les derniers développements qui découlent des récentes crises politiques, sociales et sécuritaires.
  • Présenter une analyse approfondie des questions économiques, politiques et sociales qui caractérisent la situation des femmes dans les régions du pays. Cette analyse devra mesurer la diversité/uniformité des différents progrès et difficultés identifiés, les politiques respectives et les résultats obtenus.
  • S’appuyer sur les facteurs d’autonomisation économique et de dimension régionale des problèmes de genre pour en ressortir l’impact sur les efforts et progrès d’intégration régionale.
  • Présenter des cas de réussite d’intégration de la composante « genre » dans la mise en œuvre de politiques ou projets à un niveau national et/ou régional.
  • Proposer des recommandations sur les opportunités d’intégration des femmes dans le processus de développement national et régional, à partir de l’évaluation des facteurs de blocage et/ou de réussite.
  • Proposer des recommandations de domaines d’intervention spécifiques dans lesquels la Banque devrait investir en s’appuyant notamment sur les orientations élaborées dans sa stratégie d’intervention en matière de genre au Mali.
  1. Méthodologie

5.1. L’étude exploitera tous les documents jugés pertinents en matière de genre à la fois au niveau de la Banque, mais également des autres parties prenantes. A cet effet, la Banque mettra à la disposition du (de la) Consultant(e) ses différentes études, stratégies et fiches-genre existantes, disponibles sur son site ou auprès des parties concernées. Il s’agit notamment de la Stratégie décennale de la Banque 2013-2022, des TOP 5, des rapports d’indicateurs sur le genre, la pauvreté et l’environnement dans les pays africains, de l’étude sur les questions de genre dans l’emploi au Mali ; de la Stratégie de la BAD en matière de genre ; des stratégies-pays pour le Mali 2015-2019; et de la fiche genre pour le Mali.

5.2. Le consultant utilisera également les documents pertinents du Mali notamment le Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREDD), et tous les autres documents utiles notamment auprès du Ministère de la Promotion de la femme.

5.3. Le rapport se basera sur la revue et l’exploitation des documents ci-dessus cités, la collecte et l’analyse des données de terrain dans le pays, et les discussions avec les parties prenantes.

5.4. Le rapport sera préparé en étroite collaboration avec l’équipe interdépartementale de la Banque responsable de la coordination de l’étude, composée du Département régional (RDGW), du département sectoriel pour les questions de genre de la Banque (AHGC), avec la contribution du Département des Etats fragiles (ORFS). Le rapport provisoire sera revu selon le processus interne de la BAD.

5.5. A la fin de la mission, un atelier de restitution sera organisé afin de partager les analyses et recommandations avec les différentes parties prenantes (Gouvernement, société civile, ONG locales et internationales etc.).

  1. Livrables et calendrier d’exécution

6.1.   Au terme de la mission, le (la) Consultant(e) doit fournir les livrables suivants :

  • Un « issue paper » de maximum 20 pages en français qui est un document présentant l’état des lieux et enjeux liés à la question du genre au Mali, avant la mission de terrain ;
  • Le compte rendu de l’atelier national d’une demi-journée impliquant les principales parties prenantes pour discuter des conclusions et recommandations préliminaires en vue d’enrichir la qualité du profil genre pays ;
  • Le compte rendu de la mission de terrain ;
  • Un rapport provisoire de maximum 20 pages en français sans les annexes ;
  • Un rapport final de maximum 20 pages en français sans les annexes ;
  • Un résumé analytique de 2 à 3 pages en français et en anglais ;
  • La mise en page en vue de l’édition et la publication/impression de 50 exemplaires du rapport final en français et 50 exemplaires du rapport final en anglais, selon la Charte graphique de la BAD.

6.2.   Le calendrier d’exécution des livrables se présente de la manière suivante :

ActivitésPériodeRésultats attendus
Soumission du “issue paper” ou note15 décembre 2018Version provisoire
conceptuelle de l’étude
Evaluation du “issue paper”15 janvier 2019Commentaires sur le ‘issue
paper”
Réunion interne et équipe pays pour30 janvier 2019« Issue paper » révisé en
validation du « issue paper »tenant compte des
commentaires et
suggestions issus de la
réunion.
Mission de terrain1-15 février 2019Rapport de mission de
terrain
Soumission du rapport provisoire15 mars 2019Version provisoire
du rapport disponible
Evaluation par les pairs évaluateurs30 mars 2019Commentaires des Pairs
évaluateurs réalisés
Réunion interne et équipe pays pourAvril 2019Rapport provisoire révisé en
examen du rapport provisoiretenant compte des
commentaires et
suggestions issus de la
réunion.
Soumission du rapport au VP/ComplexeAvril 2019rapport validé et approuvé
pour approbationpar VP/Complexe
Soumission du rapport final au Board de laMai 2019Rapport final fourni et validé
BAD
  1. Compétences requises pour le (la) Consultant(e) individuel(le) international(le)

7.1.  Les compétences requises pour le (la) Consultant (e) international(e) sont les suivantes :

  • Disposer d’au moins un Diplôme de Master (Bac+5) en Genre et Développement, Sciences sociales, Sociologie ou tout autre domaine connexe ;
  • Avoir au moins 10 années d’expériences de travail confirmées dans le domaine socioéconomique, de la promotion du genre, du développement social ou d’autres domaines similaires ;
  • Avoir une profonde connaissance de la problématique du genre en Afrique et spécifiquement au Mali; et une bonne connaissance des questions liées aux Etats du Sahel et à leurs défis face à l’insécurité ;
  • Avoir une bonne connaissance des procédures et méthodes de la Banque ou autre institution de développement similaire ;
  • Posséder d’excellentes aptitudes de communication et des capacités analytiques et rédactionnelles ;
  • Avoir une bonne maîtrise des outils bureautiques et de traitement des données (Word, Excel, Access, Stata, SPSS etc.) ;
  • Avoir une maîtrise parfaite (écrite et orale) de la langue de travail qui est le français. La connaissance de l’anglais sera un atout.
  1. Durée de la consultance :

8.1. La durée des prestations de services du (de la) Consultant(e) individuel(le) international(e) se fera en 70 jours ouvrables couvrant une période de six (6) mois effectifs à partir de la date de signature du contrat et ce, pour l’ensemble des services attendus (y compris la mission de terrain).

BP 2950 Bamako- Immeuble SODIES- ACI Hamdallaye – Tel: +223 20 22 28 85 – Internet : www.afdb.org

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité