CV 1101 | Recruteurs 157 | Offres 21109

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Recrutement d’un(e) Consultant (e) International (e) pour l’élaboration d’une Stratégie de développement du préscolaire au Tchad, SSA 3 mois P-3 N’Djamena

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Recrutement d’un(e) Consultant (e) International (e) pour l’élaboration d’une Stratégie de développement du préscolaire au Tchad, SSA 3 mois P-3 N’Djamena

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Recrutement d’un(e) Consultant (e) International (e) pour l’élaboration d’une Stratégie de développement du préscolaire au Tchad, SSA 3 mois P-3 N’Djamena

Job no: 525849
Work type: Consultancy
Location: Chad
Categories: Education, P-3

1. Contexte et justification

L’éducation de la petite enfance se définit comme étant une éducation à part entière de l’enfant de 3 à 5 ans et constitue une phase essentielle de l’apprentissage tout au long de la vie. Elle aide les enfants à développer leurs capacités, leurs connaissances, leurs compétences et leur confiance personnelles ainsi qu’à acquérir un sens de responsabilité sociale. Selon les spécialistes de la petite enfance, 50% et plus du devenir de l’individu se joue entre 0 et 6 ans. En effet, le but essentiel de l’éducation préscolaire a pour finalité de faire acquérir au jeune enfant des compétences dans les domaines affectif, social, cognitif, langagier, physique et moteur.
Au Tchad, l’enseignement préscolaire accueille les enfants de 3 à 5 ans. Il est organisé en trois sections, à savoir la petite section pour les enfants de 3 ans, la moyenne section pour les enfants de 4 ans et la grande section pour les enfants de 5 ans. Cet ordre d’enseignement est géré par le Ministère de la Femme, de la Protection de la Petite Enfance et de la Solidarité Nationale sur le plan institutionnel. Cependant, son suivi pédagogique est assuré par le Ministère de l’Education Nationale et de la Promotion Civique (MENPC). Cet ordre d’enseignement est très peu développé et les centres préscolaires sont implantés essentiellement dans les centres urbains limitant ainsi l’accès aux enfants des milieux ruraux.
Le recensement scolaire de 2016/2017 (DAPRO, MENPC) a dénombré 230 centres répartis dans 15 provinces sur 23 que compte le pays avec des statuts différents (centres privés : 62,17% ; centres communautaires 32,60% et enfin centres publics 5,21%). La province du Guéra à seule compte 77 centres (tout statut confondu), soit 33,47%.
En ce qui concerne les effectifs, l’annuaire statistique 2016/2017 dénombre au préscolaire un effectif de 11 237 enfants dont 5 400 filles, soit 48,05%. Ces enfants sont repartis entre les différentes sections (petite section 46,40% ; moyenne section 23,17% et grande section 30,41%). Par ailleurs, la répartition par DREJ montre que la ville de N’Djaména compte 46,38% des effectifs, la DREJ du Guéra 18,65% et la DREJ du Logone Occidental 8,32%. En outre, la parité entre garçons et filles, bien que les garçons dépassent les filles en nombre, l’écart n’est pas significatif.
Ces enfants du préscolaire ont été encadrés par 443 éducateurs. Parmi ces encadreurs, les 86,68% sont des femmes et le ratio enfants/Educateur est de 25 contre 32 l’année précédente.
En termes des infrastructures, il y a 370 salles de classe dont 69,45% sont en matériaux semi-durables et durables donnant ainsi un ratio enfants/ salle de classe de 41. Au titre de l’année scolaire 2016/2017, 164 centres ont accès aux sources d’eau améliorée (Pompe/Robinet, puits traditionnels et puits modernes) soit 71,30% contre 66 autres centres sont sans point d’eau soit 28,69%. Sur les 164 points d’eau, 55,65% sont conformes aux normes (Pompes/Robinets).
Par ailleurs, le coût du préscolaire est généralement plus élevé qu’une scolarisation au niveau du primaire, ce qui limite l’accès aux enfants évoluant dans un contexte socio-économique défavorisé. De plus, les pesanteurs socio-culturelles n’incitent pas les familles à inscrire leurs enfants au préscolaire en vue de leur préparation à l’école primaire. Elles préfèrent prioriser le primaire.
En ce qui concerne la qualité de l’accueil et de la prise en charge, l’éducation préscolaire devra être accompagnée tant au niveau de la formation des éducateurs, de l’harmonisation des programmes, du suivi pédagogique que des infrastructures. Le secteur du préscolaire reflète également des réalités très diverses sur le terrain : garderies communautaires, jardins d’enfants, crèches, centres préscolaires, etc. Cette multiplicité d’encadrement ne permet pas de garantir une cohérence dans l’éducation préscolaire.
Au regard de ces constats, le Gouvernement met en avant sa volonté d’améliorer le système éducatif tchadien, notamment le préscolaire, à travers le Plan Intérimaire de l’Education au Tchad (PIET 2018-2020). Ainsi, à l’horizon 2020, le Gouvernement prévoit d’atteindre un taux de scolarisation des enfants de 3 à 5 ans à 4.2%. L’approche communautaire est plébiscitée comme orientation stratégique afin de renforcer l’accès dans les zones rurales et péri-urbaines pour des publics pauvres et vulnérables.

2. Objet de la consultation

L’objectif principal de cette consultance est d’appuyer le Ministère de la Femme de la Protection de la Petite Enfance et de la Solidarité Nationale, à travers la Direction de l’Enfance, en charge du sous-secteur du préscolaire, à élaborer une stratégie de développement du préscolaire au Tchad en vue de son expansion. La consultance se fera également en lien avec le Ministère de l’Education Nationale et de la Promotion Civique en tant que coordinateur du plan sectoriel de l’Education mais aussi en charge du suivi pédagogique des animateurs et des questions statistiques.

3. Objectifs spécifiques

De façon spécifique, il s’agira de :
  •  Faire un état des lieux et une analyse détaillée de la situation existante du préscolaire à travers la revue documentaire existante ;
  •  Proposer des options possibles pour le développement du préscolaire au Tchad et leurs différents scénarii de budgétisation ;
  •  Développer le cadre normatif et la stratégie du développement du préscolaire sur la base du scénario qui aura été retenu en tenant compte du contexte du Tchad ;
  •  Elaborer un plan de mise en œuvre de la stratégie de développement du préscolaire ;
  •  Proposer des modèles de mobilisation communautaire permettant de favoriser la redevabilité et l’implication de la communauté pour la mise en œuvre de la stratégie du préscolaire (campagnes de sensibilisation, appel à manifestation d’intérêts, …).

 

4. Résultats attendus

Au terme de cette consultation, les résultats et produits ci-dessous sont attendus :
Tâches :
  •  Exploitation de la revue documentaire existante ;
  •  Consultation des acteurs étatiques, ONG et organisations de la société civile en lien avec le préscolaire ;
  •  Organisation des visites de structures préscolaires dans quelques provinces du pays ;
  •  Organisation des séances de travail avec le comité technique ;
  •  Organisation d’un atelier de validation de la stratégie de développement du préscolaire ;
  •  Livrables :
    •  Un état des lieux et une analyse détaillée de la situation existante du préscolaire ;
    •  Plusieurs scénarii de développement du préscolaire au Tchad budgétisés ;
    •  La stratégie de développement du préscolaire retenue et son plan de mise en œuvre ;
    •  Plusieurs modèles de mobilisation communautaire favorisant la redevabilité et l’implication de la communauté ;

5. Méthodologie

La méthodologie suivra un processus participatif et consultatif qui impliquera prioritairement des consultations avec les parties prenantes, notamment les cadres du Ministère de la Femme de la Protection de la Petite Enfance et de la Solidarité Nationale, les différentes directions du Ministère de l’Education Nationale et de la Promotion Civique et autres ministères, les organisations de la société civile et les ONGs, des partenaires au développement et le secteur privé afin de mieux collecter les informations objectives sur les questions du préscolaire au Tchad, ainsi que les rôles et responsabilités des centres d’encadrement de la petite enfance.

For every child, Hope

How can you make a difference

To qualify as an advocate for every child you will have…

Profil du consultant international
Le Consultant international doit avoir le profil suivant :
  •  Un diplôme universitaire de niveau Master (Bac +5) en sciences de l’éducation, sciences sociales ou autres domaines connexes ;
  •  Avoir au moins cinq (5) années d’expériences professionnelles dans le domaine du préscolaire, notamment dans le domaine de développement des stratégies.
  •  Avoir une expérience en sciences de l’éducation, en planification stratégique et modélisation opérationnelle, en économie de l’éducation et modélisation financière ;
  •  Une très bonne connaissance du secteur éducatif préscolaire sur le plan éducatif et de gestion ;
  •  Une grande capacité de communication écrite et orale en français et en anglais ;
  •  Connaitre le pays est un atout ;
  •  Une bonne capacité de l’utilisation de l’outil informatique (Word, Excel, PowerPoint, etc.) et des technologies de l’information et de communication ;
  •  Une capacité de s’adapter à un environnement de travail et de vie difficile tout en respectant les délais et être capable de travailler dans un environnement multiculturel

For every Child, you demonstrate…

UNICEF’s core values of Commitment, Diversity and Integrity and core competencies in Communication, Working with People and Drive for Results.

The competencies required for this post are….

View our competency framework at http://www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf

UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages all candidates, irrespective of gender, nationality, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of the organization.

UNICEF has a zero-tolerance policy on conduct that is incompatible with the aims and objectives of the United Nations and UNICEF, including sexual exploitation and abuse, sexual harassment, abuse of authority and discrimination. UNICEF also adheres to strict child safeguarding principles. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks, and will be expected to adhere to these standards and principles.

Remarks:

Only shortlisted candidates will be contacted and advance to the next stage of the selection process.

Advertised: W. Central Africa Standard Time
Applications close: W. Central Africa Standard Time

Apply here

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment