CV 1183 | Recruteurs 168 | Offres 22346

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

Recrutement d’un(e) Responsable du pilier renforcement des capacités institutionnelles et organisationnelles

Accueil » Offres » Avis de recrutement » Recrutement d’un(e) Responsable du pilier renforcement des capacités institutionnelles et organisationnelles

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 614

Date de clôture : Wednesday 10 October 2018

Catégorie: 

Domaines: | Afficher tout

Regions: | | Afficher tout

AVIS D’APPEL A CANDIDATURE

Titre du poste         :    Responsable Renforcement des Capacités Institutionnelles et Organisationnelles
Lieu d’affectation    :           Baga.sola
Superviseur              :          chef de projet
Type de contrat       :           Contrat à durée déterminée (un an renouvellement)
Debut du contrat    :             01/11/2018
Date de cloture        :           10/10/2018 à 17h 00

1. CONTEXTE ET RESUME DU POSTE

CARE s’est engagé au Tchad depuis 1974. Ses programmes se sont, avec l’évolution du contexte, adaptés au changement en mettant en œuvre des actions de réponses humanitaires ainsi que celles de développement. Dans sa nouvelle planification stratégique, CARE International au Tchad s’est basé sur les acquis de ses 40 années d’expériences, pour introduire de nouvelles approches en vue d’atteindre un plus grand impact. Ainsi, sa nouvelle vision porte sur la nécessité d’avoir un environnement favorable au développement et à l’épanouissement des femmes et des filles. Elle est formulée en ces termes : « D’ici 2025, les femmes et filles jouiront de leurs droits grâce à un environnement juste et sécurisant, libéré de la pauvreté ». Cette vision de changement s’est traduite en trois piliers programmatiques à savoir :

  • Variabilité climatique et résilience ;
  • Droits et Empowerment des femmes et des files ; et
  • Crises humanitaires et assistances.

A travers ces trois piliers programmatiques, CARE International au Tchad, voudrait, en utilisant une approche programme qui peut contribuer à l’amélioration des conditions humaines de son groupe d’impact (femmes et filles). Pour atteindre ses objectifs, CARE met en œuvre des programmes et projets dans plusieurs régions du Tchad à savoir dans le Logone Oriental à travers la base de Goré et sous base de Moissala dans le Mandoul, au Lac à BAGASSOLA, au Moyen Chari à Maro et le Wadi-Fira avec la base de Biltine.

Compte tenu du contexte d’insécurité alimentaire chronique dans la région du Lac, la récurrence des chocs climatiques et sociaux ajouté aux exactions causées par les BOKO HARAM.  CARE, ACF- France et URD mettent en œuvre le projet RESAC « Redressement Economique et Social Inclusif du Lac Tchad » en consortium avec le chef de file ACF- France. L’objectif est de contribuer à la relance économique, favoriser une meilleure intégration, une cohésion sociale et la cohabitation pacifique des populations. C’est dans ce cadre que CARE a recruté un Responsable Renforcement des Capacités Institutionnelles et Organisationnelles qui sera sous la supervision du Chef de projet RESAC.

 

2. FONCTIONS ET RESPONSABITES GENERALES

  • Fonction

Le responsable Renforcement des capacités sera basé à Bagasola, et aura la responsabilité de la  coordination des activités de renforcement des capacités favorisant une meilleure cohésion sociale et cohabitation pacifique des personnes et des structures locales dans les zones d’intervention du projet.  Il sera sous supervision du chef de projet et travaillera en étroite collaboration avec le coordinateur national RESAC (ACF) et la coordination régionale basée à N’Djaména.

  • Responsabilités

Le RRC est responsable de la définition des stratégies et de la bonne mise en place des activités de renforcement des capacités des acteurs. A ce titre,  sera chargé des missions suivantes :

  1. Coordination opérationnelles des activités de renforcement des capacités ;
  2. Gestion financière et administrative
  3. Contribution à l’amélioration du dispositif de suivi-évaluation
  4. Capitalisation et production documentaire
  5. Développement institutionnel et prospection
  6. Contribuer au reporting interne et externe du projet
  7. Représentation de CARE Internationale au niveau local

 

3. TACHES SPECIFIQUES

Plus spécifiquement, le responsable de renforcement des capacités institutionnelles aura pour tâches de :

 

  1. Coordination opérationnelles des activités et suivi du projet
    • Assurer la planification et la mise en œuvre des activités dans les zones d’interventions, du projet sous sa responsabilité en s’assurant de la participation et de l’implication de chaque acteur ou structure locale,
    •  Assurer la mise en œuvre des activités, le suivi et l’évaluation des  activités liées  au renforcement institutionnel, à la  mise en place des structures communautaires de prévention et gestion des conflits dans  les zones d’intervention du projet et en étroite collaboration avec les autres acteurs et partenaires institutionnel intervenants dans le même domaine sur le terrain.
    •  Assurer l’évaluation des besoins en appui organisationnel et institutionnel des pouvoirs publics locaux, des communes et organisations de la société cive (OSC) ;
    •  Assurer une bonne collaboration et implication effectives des autorités locales dans la conduite des activités du projet ;
    • Organiser des visites d’échange sur le renforcement institutionnel et organisationnel au niveau local pour des structures déconcentrées ou décentralisées ;
    • Réaliser la cartographie des acteurs intervenants dans les thématiques clés du projet ;
    • Conduire régulièrement des visites terrains d’appui et de suivi des activités ;
    • Coordonner et fait le management général des activités en lien avec le renforcement institutionnel en collaboration avec les services techniques décentralisés
    • Travailler en étroite collaboration avec les équipes logistiques, financières, administratives, et programmes
    • Contribuer à l’écriture de propositions et des concepts notes des projets de sécurité alimentaire.
    • Assurer d’autres responsabilités ou taches qui lui sont confiées par son superviseur.
  2. Gestion financière et administrative
    •  Appuyer le suivi du budget des activités des dépenses en fonction du plan d’achat et des dépenses établis en lien avec les appuis institutionnels ;
    • Assurer la mise en place et le respect par le personnel des procédures financières, administratives et logistiques.
  3. Contribution à l’amélioration du dispositif de suivi-évaluation
    • Contribue à l’amélioration du  système de suivi et d’évaluation des activités, des résultats et de l’impact des projets.
    • Appuyer le responsable MEAL dans le suivi des activités du projet,
    • Participer dans le comptage des bénéficiaires et la collecte des données en lien avec les indicateurs du projet
  4. Capitalisation et production documentaire
    • Assurer la conception des manuels techniques en fonction des besoins identifiés,
    • Participer à l’évaluation et à la réorientation, le cas échéant des activités du programme en fonction du contexte,
    • Appuyer les équipes dans l’élaboration, la finalisation et la diffusion des documents d’étape (rapports d’activités, rapports d’études, notes techniques, etc.), des documents de capitalisation, et tout document demandé par CARE/les programmes,
    • Appuyer l’officier de capitalisation et apprentissage dans la collecte des leçons apprises et les études des cas.
    • Contribuer si besoin aux actions de communication et plaidoyer de CARE (production d’articles, photos…).
  5. Reporting interne et externe du projet
    • Assurer la production des rapports d’activités périodiques et circonstancier du volet renforcement des capacités conformément aux standards et attentes du bailleur ou CARE;
    • Travailler en collaboration avec le département Suivi et Évaluation pour la révision et la consolidation des rapports d`activités.
    • Appuyer la réalisation du  reporting interne (rapports mensuels) et externe et garantir la qualité des opérations.
    • Accompagner l’identification et la rédaction de propositions de nouveaux programmes à développer.
    • Produire des rapports techniques finaux des activités
    • Capitaliser les acquis du projet en intégrant les thématiques de résilience et adaptation aux changements climatiques et en assurer la diffusion.
  6. Relation avec les partenaires de mise en œuvre
    • Organiser régulièrement les contacts avec les services techniques décentralisés ;
    • Etablir une base de donnée des sociétés cives ou structures décentralisées.
  7. Représentation de CARE Internationale au niveau local
    • Protéger l’image de CARE à tous les niveaux ;
    • Faire connaître la mission de CARE, la nature apolitique de l’organisation et ses valeurs fondamentales ;
    • Participer à la diffusion aux partenaires des informations collectées à l’échelle locale et nationale,
    • Contribuer à la qualité des relations avec les partenaires,
    • Maintenir un haut niveau de transparence et de responsabilité pour toutes les relations avec les partenaires, autorités et bénéficiaires.
    • Représenter CARE aux réunions au niveau local.
  8. Gestion de partenariat
    • Établir et/ou maintient le partenariat avec d’autres acteurs y compris (mais pas seulement) les ONGs nationales et internationales ; les agences du gouvernement/départements ministériels en charge des questions de résilience et changements climatiques ; les agences des Nations Unies.
    • Veiller à la bonne qualité des relations avec les partenaires locaux.

 

4. CONDITIONS DE TRAVAIL

Le Responsable de Renforcement des capacités institutionnels et organisationnels sera basé(e) à Baga Sola et fera des missions sur l’ensemble de la zone du projet

 

5. DOSSIERS DE CANDIDATURE

Le dossier de candidatures comprenant une lettre de motivation adressée  au Directeur Pays de Care International au Tchad , un curriculum vitae detaillé avec trois références professionnelles (anciens employeurs), les copies certifiées de diplômes et les attestations de travail  dans une enveloppe sous pli fermée portant mention candidature « Finance Manager ».

 

Lieu de dépôt sera : Bureau de Goré, Maro, Biltine, Bagasola et  de N’djaména sis au quartier Sabangali, rue Corniche, non loin de l’Hôtel Hilton,

 

NB : Les candidatures féminines sont encouragées. Seul(e)s les candidat(e) s présélectionné(e) s seront contacté(e)s pour les étapes.

Les dossiers de candidatures reçus ne seront pas retournés.

 

                                                                    Fait à N’Ndjamena le 26 Septembre  2018

 

Pour la mission de Care International au Tchad,

La Coordination des ressources humaines et l’Administration

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment