CV 1964 | Recruteurs 273 | Offres 30383

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

UNICEF recrute un administrateur national chargé de la protection sociale et transferts monétaires (Urgence COVID-19), NOB, TA,364 jours, Bamako, Mali

Accueil » Avis de recrutement » Offres » UNICEF recrute un administrateur national chargé de la protection sociale et transferts monétaires (Urgence COVID-19), NOB, TA,364 jours, Bamako, Mali
Application Android TchadCarriere

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

UNICEF recrute un administrateur national chargé de la protection sociale et transferts monétaires (Urgence COVID-19), NOB, TA,364 jours, Bamako, Mali

 

Job no : 531539

Work type : Temporary Appointment

Level : NO-2

Location : Mali

Categories : Social and Economic Policy

 

Postuler ici

 

Contexte et justification :

Le Mali, longtemps considéré comme un pays stable, a été, dès le début de l’année 2012, perturbé par l’une des plus graves crises qu’il a connues. Cette crise à caractère multidimensionnel (politique, institutionnelle et sécuritaire) a profondément déstabilisé le pays dans tous les domaines (social, économique, militaire, culturel, diplomatique, etc.). Toutefois, avec l’appui de la communauté internationale, un processus de sortie de crise a été enclenché, d’abord par la constitution du G5 Sahel avec le Burkina Faso, la Mauritanie, le Niger et le Tchad et ensuite à travers l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, issu du Processus d’Alger signé le 15 mai et parachevé le 20 juin 2015 à Bamako.

Face à cette situation, les besoins humanitaires principalement dans les zones du centre et nord du Mali s’accentuent de plus en plus depuis ces dernières années, avec des contraintes croissantes. En outre, les perturbations climatiques, les crises alimentaires et nutritionnelles récurrentes associées à l’insécurité, aux mouvements de la population et à la faible présence de l’État dans certaines parties du pays occasionnent une détérioration progressive des moyens de subsistance. Les systèmes de santé, d’eau, d’éducation et de protection étant tous affectés, les communautés ont un accès de plus en plus limité aux services sociaux de base, ce qui accroît leur vulnérabilité dans un environnement présentant des grands défis structurels.

Comme tous les pays du monde entier, le Mali est affecté par la pandémie du corona virus. En réponse à la crise liée au COVID 19, le Gouvernement du Mali a formulé un Plan d’action national pour la prévention et la réponse au COVID-19. Par ailleurs, il est certain que la pandémie le COVID 19 aura des effets socio-économiques négatifs et durables sur les communautés pauvres et vulnérables et particulièrement les enfants. Ces conséquences seront importantes pour l’atteinte des Objectifs de développement durable, notamment pour l’atteinte des cibles relatives aux maladies transmissibles et à l’espérance de vie (ODD 3.1 et 3.2), à l’éducation (ODD 4), à la faim et l’extrême pauvreté (ODD1) et au travail décent et croissance économique (ODD 8), l’impact sur le taux brut de scolarisation au premier cycle de l’enseignement fondamental (ODD4) et l’accès à l’eau potable (ODD 6) [RNV, 2018].

Ainsi, afin de renforcer ses stratégies de réponse dans une vision de développement de la résilience des populations affectées, l’Unicef Mali va mettre en œuvre certains programmes de filets sociaux.

 

Objectif du poste :

Sous la supervision du chef de la section Politique et Inclusion Sociale, le spécialiste de la protection sociale et transferts monétaires est responsable de la coordination et de l’harmonisation des activités de protection sociale sensible aux enfants en prenant en compte le nexus dans le sens de renforcer la résilience des ménages pauvres et vulnérables. A ce titre, il devrait fournir un soutien technique et une assistance sur les initiatives de filets/transferts sociaux à toutes les étapes de la programmation des politiques, de la planification et de la formulation stratégiques à la prestation de résultats concrets et durables en lien avec le contexte du pays et de la défense des intérêts connexes. Cela comprend des programmes visant à améliorer (a) les politiques publiques visant à réduire la pauvreté et la vulnérabilité des enfants ; b) la couverture de la protection sociale et son impact sur les enfants ; c) la transparence, l’adéquation, l’équité et l’efficacité des investissements publics axés sur l’enfant dans le domaine de la protection sociale. Cela comprend à la fois le travail direct des programmes avec les partenaires gouvernementaux, des collectivités, de la société civile et aussi du secteur privé. Il maintiendra les liens et le soutien avec les sections de la survie de l’enfant (sante et nutrition), de l’éducation, de la wash, la protection de l’enfance, du genre, de la communication (C4D et communication externe) et de la composante suivi/évaluation du bureau Unicef Mali.

 

Principales tâches et responsabilités :

Sous la responsabilité du chef de la section Politique et Inclusion sociale, le spécialiste en protection sociale et transferts monétaires sera redevable des résultats spécifiques ci-dessous et responsable des taches y afférentes avec un accent particulier sur la protection sociale sensible aux enfants.

  1. Identifier, créer et renforcer les partenariats pour faire avancer les interventions de protection sociale sensible aux enfants :
  • Instaurer un dialogue constructif et des partenariats entre les parties prenantes internationales et locales de la protection sociale, afin de fournir un environnement technique protecteur et efficace aux enfants les plus vulnérables (particulièrement ceux vivant dans les ménages pauvres), y compris la conformité progressive des principaux documents de politique concernant tous les aspects des droits de l’enfant ;
  • Faciliter le dialogue avec les différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre et contribuer à améliorer les mécanismes de coordination de la protection sociale avec les autres acteurs sectoriels ;
  • Contribuer à l’élaboration des propositions et à la préparation des rapports d’avancement et d’utilisation pour les donateurs, y compris la situation de base en conformité avec le chronogramme requis ;
  • Prendre en charge le suivi du programme de protection sociale pour assurer un accès rapide aux informations du programme pour la planification et la gestion ;
  • En collaboration avec l’équipe PM&E et les autres acteurs, élaborer les outils de travail y compris les manuels d’opération, les outils de monitorage post distribution, les modules de formation en lien avec les filets sociaux ;
  • Soutenir la préparation de documents d’information de base pour les visites des donateurs de la protection sociale et d’autres groupes d’intérêts spéciaux.
  1. Soutenir la mise en œuvre d’un programme de transferts sociaux axé sur l’enfant et d’une couverture sanitaire universelle :
  • Soutenir la définition et la mise en œuvre des programmes de protection sociale du bureau Unicef Mali en harmonie avec le plan d’actions nationales de protection sociale ;
  • Soutenir la conception, le financement, le suivi et la mise en œuvre du programme national de transferts sociaux, les reliant ainsi aux résultats de développement tels que l’amélioration de la scolarisation, la violence contre les enfants, la vaccination, la couverture d’assistance/d’assurance maladie, la nutrition et le développement de la petite enfance (cash plus) ;
  • Participer activement aux rencontres des différentes commissions de coordination des interventions de protection sociale et du cash working group (CWG) pour assurer une meilleure harmonisation et alignement des interventions et des mécanismes avec le nouveau programme pays de l’Unicef (CDP 2020-2024) ;
  • Renforcer les mécanismes nationaux et décentralisés de coordination de la protection sociale ;
  • Soutenir le développement des capacités nationales (parties prenantes) aux niveaux national et décentralisé ;
  • Contribuer à la mise en place du registre social unifié dans les régions cibles de l’Unicef afin de recueillir, résumer, désagréger et communiquer régulièrement les données de base de la protection sociale sensible aux enfants (couverture, impact, exclusion, etc.) ;
  • Contribuer à assurer la qualité de la rédaction des rapports semestriels et annuels du bureau de pays (COAR, RAM, SMQ, rapports des groupes thématiques de protection sociale, rapports UNDAF…) et la qualité des différents documents de gestion ;
  • Fournit une assistance technique aux parties prenantes nationales pour l’élaboration et l’application d’instruments de protection sociale essentiels sensibles aux enfants, équitables et sensibles aux chocs.

 

Qualifications et compétences requises :

L’évaluation et la sélection seront basées sur les connaissances / aptitudes / compétences requises suivantes :

  • Avoir une nationalité Malienne ;
  • Diplôme universitaire supérieur (minimum Licence) en sciences sociales, économie, science politique, relations internationales ou disciplines connexes ;
  • Minimum de deux ans  d’expérience progressivement responsable dans la conception, la coordination, la mise en œuvre, la gestion et le suivi des programmes de protection sociale ;
  • Expérience de travail avérée en groupe et conduite d’équipes sur le terrain en encourageant l’harmonie, la coopération et la communication ;
  • La maîtrise de l’anglais et du français (écrit et verbal) est requise ;
  • Avoir une bonne connaissance des politiques de protections sociales au Mali ;
  • Avoir une bonne expérience de travail avec le gouvernement et les organisations de la société civile ;
  • Analyse et intègre des données numériques, verbales et autres potentiellement conflictuelles provenant d’un certain nombre de sources ;
  • Crée des mesures et des critères pour suivre l’avancement de l’ensemble des projets par rapport aux objectifs organisationnels clés, en maintenant une vigilance constante sur tous les problèmes pouvant avoir une incidence sur l’achèvement du projet.

 

Conditions de travail :

Le spécialiste de la protection sociale travaillera sous la supervision générale du chef de la section et Il/Elle travaillera en étroite collaboration les autres sections/unités. Il ou elle sera basé(e) au bureau de l’Unicef a Bamako. La prise en charge du salaire sera en fonction de la grille application par Unicef Mali.

L’UNICEF est attaché à la diversité et à l’inclusion au sein de son personnel et encourage les candidats qualifiés, hommes et femmes, de tous les horizons nationaux, religieux et ethniques, y compris les personnes handicapées, à postuler pour faire partie de notre organisation.

 

Les candidatures féminines sont très encouragées

 

Valeurs fondamentales :

  • Diversité et Inclusion ;
  • Engagement ;
  • Respect ;
  • Intégrité ;
  • Redevabilité.

Compétences fondamentales :

  • Communication (niveau 1) ;
  • Travail en équipe (niveau 1) ;
  • Atteinte des résultats (niveau 1).

Compétences fonctionnelles (contributeur individuel) :

  • Établir et entretenir des partenariats (niveau 1) ;
  • Cultiver la conscience de soi et démontrer un sens de l’éthique (niveau 1) ;
  • S’atteler à obtenir des résultats tangibles (niveau 1) ;
  • Innover et épouser le changement (niveau 1) ;
  • Gérer l’ambiguïté et la complexité (niveau 1) ;
  • Penser et agir de manière stratégique (niveau 1)   ;
  • Travailler de façon collaborative (niveau 1) ;
  • Accompagner, diriger et encadrer le personnel (niveau 1).

View our competency framework at : Competencies.pdf

UNICEF has a zero-tolerance policy on conduct that is incompatible with the aims and objectives of the United Nations and UNICEF, including sexual exploitation and abuse, sexual harassment, abuse of authority and discrimination. UNICEF also adheres to strict child safeguarding principles. All selected candidates will be expected to adhere to these standards and principles and will therefore undergo rigorous reference and background checks. Background checks will include the verification of academic credential(s) and employment history. Selected candidates may be required to provide additional information to conduct a background check.

 

Remarks :

  • Mobility is a condition of international professional employment with UNICEF and an underlying premise of the international civil service ;
  • Only shortlisted candidates will be contacted and advance to the next stage of the selection process.

Applications close : 12 May 2020 11:55 PM Greenwich Standard Time.

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Tweets

Publicité

Ils recrutent en ce moment